Zoo n°71 mai/jun 2019
Zoo n°71 mai/jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°71 de mai/jun 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Arcadia Media

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 66,1 Mo

  • Dans ce numéro : un putain de salopard.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
50 zoom Persona 5 – Artbook officiel Ceux qui ont laissé une centaine d’heures de leur vie sur Persona 5 le savent  : il s’agit d’un des plus grands Japan-RPG de l’histoire par sa profondeur de jeu et son univers dans lequel le quotidien tokyoïte de lycéens peut basculer à tout moment dans un fantastique débridé. Son succès critique et public repose également sur une direction artistique d’une classe folle signée Shigenori Soejima. Cet artbook officiel est une traduction directe de l’édition japonaise qui reprend énormément de dessins préparatoires et de recherches de textures. En cela, il fait beaucoup mieux que la traduction anglaise qui était sujette à un manque de finition patent. Mana Books confirme son sérieux dans son travail éditorial, qui ravira gamers et lecteurs. Mana books, 511 p., couleur, 39,90 € JULIEN FOUSSEREAU The Division 2 Ubisoft La sortie de Tom Clancy’s The Division 2 démontre que le jeu-service a encore de beaux jours devant lui. En effet, ces jeux vidéo qui, après leur sortie, continuent de se mettre à jour avec de nouveaux contenus pour retenir le plus longtemps possible leurs joueurs, sont devenus une des spécialités d’Ubisoft. The Division 2 creuse le sillon de son épisode inaugural, lancé trois ans plus tôt, avec sa mécanique multijoueur simple, consistant à attaquer en escouade des factions ennemies pour ensuite piller leurs ressources. Le travail formel, le contenu pantagruélique au lancement et l’inventivité du level design font le reste. Si l’on peut passer outre les relents politiques rances et la tonalité de son histoire. Disponible sur PC, PlayStation 4 et Xbox One JULIEN FOUSSEREAU Ubisoft Montpellier, Arkane Studios et Dontnod Entertainment font souvent figure de joyaux de la couronne en matière de développement de jeux vidéo made in France. Mais, après avoir joué aux trois premiers chapitres d’A Plague Tale  : Innocence, il sera probablement difficile de ne pas faire une place à Asobo Studio. Établie à Bordeaux depuis 2002, cette équipe est longtemps restée sous le radar des gamers en développant beaucoup de titres sous licence Disney ou en effectuant des portages de jeux de paquebots de l’industrie pour des consoles portables. En cela, A Plague Tale  : Innocence peut s’apparenter à la fois à une seconde naissance portée par l’ambition, et surtout l’affirmation impressionnante d’une identité artistique forte et marquée. Ils ne mourraient pas tous… En l’an de grâce 1348 au cœur du Royaume de France, la peste noire ravage les populations. Robert de Rune est le seigneur d’un territoire reculé d’Aquitaine, loin des turpitudes du palais du roi Philippe VI, alors embourbé dans la guerre de Cent J eu V idéo LA FRATERNITÉ AU MILIEU DE LA PESTE A Plague Tale  : Innocence, jeu vidéo narratif situé dans un XIV e siècle ravagé par la peste et l’Inquisition, a su générer en quelques mois une attente considérable. Il faut dire que les deux heures passées en sa compagnie laissent bouche bée. Ans. Robert est également chef de famille et nourrit une proximité forte avec sa fille Amicia, âgée de 15 ans. Hugo, le frère de dix ans le cadet de cette dernière, est un enfant frêle soumis à de terribles migraines, vivant reclus de sa chambre. Jusqu’au jour où l’Inquisition débarque sur leurs terres pour éliminer Hugo, accusé à tort d’être à l’origine du fléau noir. S’en suit alors un terrible massacre au cours duquel Amicia et Hugo parviennent à s’échapper. Les voilà livrés à eux-mêmes désormais… Au milieu de la haine et des rats À travers cette mise en contexte, A Plague Tale  : Innocence s’apparente à un descendant médiéval de The Last of Us dans le fait d’évoluer à pas de loup dans des environnements désolés et hostiles avec un enfant à protéger. Face aux populations terrorisées et dangereuses, prêtes à trouver le moindre bouc émissaire, Amicia n’a que sa dextérité à la fronde et ses jambes athlétiques pour fuir le danger. Ce mélange d’infiltration et de puzzles environnementaux est somme toute classique. Pourtant, Asobo Studio a accouché d’un univers sublime et crédible à la fois, au regard très français, loin de l’image d’Épinal moyenâgeuse, tout en introduisant une impressionnante dimension fantastique avec ses vagues de rats affamés et nyctalopes. Pourvu que ce cap soit maintenu. JULIEN FOUSSEREAU A- PLUE TALE INNOCENCE PC A PLAGUE TALE  : INNOCENCE Asobo Studio/Focus Home Interactive - Action/Exploration/Infiltration - Sortie le 14 Mai sur PC, Xbox One et PlayStation 4
Poèmes de Victor Hugo en BD P17 ; 1111111111111131 The ROLLIN TO 111r'MIRES INCROYABLES DU TIMBRE en BD e on. 17o HISTOIRES INCROYABLES DE LA COUPE DU MONDE cas GUIDE DE 14-18 EN BANDE DESSINÉE O B Inc,) DES (d'EAUX DEN LOIRE EN BANDES DESSINER te.000E1..e - Découvrez des guides d'un tout nouveau genre... en bandes dessinées ! saviez-vous qu’un baron allemand fut élu roi des Corses ? Que la tour de sénèque n’abrita jamais le philosophe ? Qu’iggy Pop plagia une chanson corse ? … GUIDE DL LM LuiM EN B 19,90 € ISBN  : 9791095670872, se:e GUIDE DES CHÂTEAUX DE LA LOIRE EN bANDES DESSINÉES o r7"Le.) 1M155 o Partez à la découverte des somptueux châteaux de la Loire et de l’île de Beauté. www.petitapetit.fr Laissez-vous transporter à travers l’histoire de la Corse et des châteaux de la Loire au fil d’anecdotes passionnantes racontées en bandes dessinées. Puis prolongez la balade grâce aux pages documentaires qui fourmillent de bonnes trouvailles.rf 19,90 € ISBN  : 9791095670889 Des albums de la collection Docu-BD ! saviez-vous que Victor Hugo grava son nom sur les murs de Chambord ? Que Marie de Médicis s’échappa par la fenêtre du château de blois ? Que celui d’Ussé inspira à Perrault le conte de la belle au bois dormant ? ….11.7Ar I lu te à



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :