Zoo n°71 mai/jun 2019
Zoo n°71 mai/jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°71 de mai/jun 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Arcadia Media

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 66,1 Mo

  • Dans ce numéro : un putain de salopard.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
36 ELFSAN HA YASERARENAI. 2017 Synecdoche/Wani Books Co. Minoru Furuya/Kodansha Ltd. OU EST-CE QUE JE FAIS TOUJOURS PARTIE DU DÉCOR TE PROMETS... DE ME METTRE AU RÉGIME les DEUM ! ! EUN D'UN POINT DE VUE FÉMININ EGT-CE QU'UN TYPE COMME MOI ATTIRE UN PEU LE REGARD Absurde, totalement absurde, merveilleusement absurde  : voilà qui résume bien l’essence de cette série courte d’une efficacité folle. Tatsumi Onishi, quarantenaire esseulé spécialiste des Baumkuchen, se voit soudainement affublé d’une authentique tronche de cul. Sa tête entière prend la forme d’une rondouillarde paire de fesses qui ne perdra pas de temps à se détacher de son corps. Au dur chemin qui mène à l’acceptation de cette nouvelle réalité se joint de nombreux nouveaux problèmes effarants. La série au rythme terriblement rapide surprend constamment. L’auteur aurait pu se reposer sur son concept mais ne cessera de le transfigurer, à l’image de son héros maintenant protéiforme. Point d’atermoiements sur les possibilités d’une hallucination M anga DÉLIRE DOUX DINGUE Gereksiz, la série qui concourt dans la catégorie du nom le plus imprononçable, se conclut en mai dans un second tome aussi perturbant que le premier. et c’est tant mieux. La véracité de la métamorphose promptement acceptée, il est temps d’aborder d’autres thèmes sous couvert de l’étrange le plus absolu. Du Baumkuchen au cœur Amour puis amitié, inaction puis intégration  : sans se confronter frontalement à la société, la série s’interroge sur la place d’autrui, sur l’importance du lien social et, sans larmoiements mais avec humour et exagération, sur l’impact que doit avoir une vie. Minoru Furuya semble apprécier de tels sujets et fait preuve d’une belle maîtrise de ses extravagances. Après Saltiness, une série exubérante sur des thèmes semblables, il pénètre dans une loufoquerie de façade très bien construite et beaucoup plus substantielle que prévue, servie par un style visuel mélangeant précision et bouffonnerie à la perfection. Synecdoche est déjà reconnu dans le monde du hentai, manga purement pornographique, notamment pour sa propension à la mise en scène de jeunes filles bien en chair, tranchant avec l’anorexie ambiante des shojos. Il poursuit ici son œuvre de diversification des types corporels dans un récit presque tout public qui condense toute l’étrangeté du Japon sous la bannière d’un titre savoureusement décalé. Saviez-vous qu’il existe un passage mystique reliant le monde des humains à un autre, peuplé de créatures mystérieuses et fantastiques ? Que cet univers secret lorgne sur le nôtre ? Que pour repartir dans cet univers, il faut peser le même poids qu’à son arrivée clandestine sur Terre ? Avec la frite et la banane Que donne donc la transition d’un environnement fantasy à l’ancienne à notre joyeux monde moderne ? Du gras, une bonne grosse dose de gras. Manque d’exercice, malbouffe, mauvaises habitudes au travail  : toutes les entités qui QU'EST- 6E QU'IL M'ARRIVE Encore un bien bel ajout à la catégorie WTF d’Akata, qui n’a pas finie ni de mériter nos louanges, ni de coller à son nom. ALEXANDRE MÉTAIS ➫ GEREKSIZ VOL.2 de Minoru Furuya Akata, 208 p., n&b, 8,05 € CALORIEGOLO Après Anus beauté (Kurokawa), un petit guide déglingué de gestion des hémorroïdes, voici 50 nuances de gras, manuel fantastique de remise en forme au quotidien édité par Doki-Doki. mettent un pied chez nous grossissent à vue d’œil. Comme pour beaucoup de séries de ce genre, le postulat initial (une jeune elfe accro aux frites) n’est qu’un prétexte. L’auteur a deux buts avoués  : présenter une galerie aguichante de monster girls en crises de conscience dans un harem manga sauce Monster Musume et houspiller le lecteur et sa société consumériste en tentant de l’extraire de pratiques entérinées, reconnues mauvaises pour sa santé. À l’évident bouillon hormonal du lecteur et à la dose inévitable d’humour grivois-guignol se mêlent donc de petits conseils pratiques à l’usage de débutants permettant de reprendre la main sur sa courbe de poids et sa santé en général, un petit geste après l’autre. ALEXANDRE MÉTAIS ➫ 50 NUANCES DE GRAS VOL.1 de Synecdoche Doki-doki, 168 p., n&b, 7,5 €
BERSERK KENTARO MIURA 1990/HAKUSENSHA, INC., Tokyo 111111à110 M'URI MAINTENANT DISPONIBLES Le nouveau tome Le premier roman officiel



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :