Zoo n°69 jan/fév 2019
Zoo n°69 jan/fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°69 de jan/fév 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Arcadia Media

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 49,2 Mo

  • Dans ce numéro : la paix ou le chaos.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
40 Les Chroniques de Corum tome 1 ; Le Chevalier des Épées TM & 2017 Michael & Linda Moorcock. (AU 4077N SUIVANT, LE PRINCE caecal s'an, Fur DONC EN outre ALORS APPROCHAIT 0E5 PINS 00021PERANTS ET DE6 BOULEAUX, UN ROITELET CHAIVTA C omics LE DÉCORUM DE MIGNOLA Les fans de Mignola vont être aux anges avec le premier tome de ces Chroniques de Corum, œuvre de jeunesse adaptant le grand Michael Moorcock et annonçant le futur style graphique du père d’Hellboy... Après avoir débuté chez Marvel en tant qu’encreur puis dessinant quelques épisodes de Rocket Raccoon, Mike Mignola se lance dans sa première grande expérience artistique en dessinant l’adaptation par Mike Baron de la première des deux trilogies qui constituent Les Chroniques de Corum, fameuse saga d’heroic fantasy écrite par Michael Moorcock. Cette « trilogie des épées » raconte les aventures du Prince Corum qui va mettre fin au joug des dieux du chaos au sein des quinze plans de l’univers. À l’instar d’Elric (la création iconique de Moorcock), Corum est l’une des incarnations du « champion éternel » DE LA POLITIQUE SOUS LES COLLANTS ! Les comics de super-héros ont l’image de productions vides de sens et riches de violence physique. William Blanc, historien médiévaliste, vient gratter sous la surface des choses pour donner à voir toute la complexité des idées politiques exprimées depuis l’apparition de Superman. Un personnage politique dès ses débuts, nous rappelle Blanc. Un des premiers à lutter contre le « crime en col blanc », celui des patrons véreux. En février 1940, Siegel et Shuster ont envoyé Superman mettre la main sur Staline et Hitler pour les faire juger. De confession juive tous deux, ils avaient perçu l’horreur du totalitarisme et avaient décidé de conscientiser les Américains à travers leur modeste super-héros de papier. William Blanc mêle donc analyses de personnages et thématiques, pour bien montrer la profondeur des sujets traités dans les comic books de superhéros. Il fait la démonstration que le genre n’est pas neutre et que sous couvert de divertissement, de nombreux auteurs ont eu à cœur de faire passer des messages sur leur perception du monde. Les comic books, de gauche ? Il propose un ouvrage extrêmement accessible, doté d’une iconographie qui devra vaincre le mal par l’épée. Sur les douze numéros parus entre 1987 et 1988, Mignola en a dessiné neuf, et apparemment les histoires d’épées lui ont plu car deux ans plus tard il dessinera l’adaptation par Chaykin du Cycle des épées de Lieber. Mike devient Mignola Les Chroniques de Corum est une œuvre cruciale pour les fans de Mignola, car c’est bien au sein de cette création que son futur style si graphique commence véritablement à émerger au cœur d’un dessin encore pétri d’influences telles que celle de Mike Ploog. En effet, côtoyant, complétant ou supplantant un trait tout en souplesse hachurée, un goût pour la forme simple, géométrique et empliee, be combat qui doit sauver le monde des envahisseurs venus du cosmos -. 4 » 'N.% 't. :. -'-, A- `. A'-', eSIIPE """),V/j/f r ; tà it tir All conséquente. On pourra toutefois lui reprocher d’avoir quelque peu anglé son choix des thématiques politiques. Tout occupé à démontrer le caractère progressiste de l’industrie du comics, il minore d’autres sujets qui contrebalancent ce tableau, tel le rapport à l’État, la violence physique ou la sexualisation à outrance des corps féminins. Car finalement, les comic books de super-héros ne sont rien de moins que le reflet de la diversité politique des États-Unis. Autant dans la noblesse des luttes pour l’émancipation des de couleur franche, s’affirme et se revendique çà et là  : dans le profil d’un cheval qui devient masse noire, dans une case où le décor a disparu au profit d’un grand aplat coloré, et bien sûr dans la cape de Corum, le « Prince à la robe écarlate » que Mignola exacerbe magnifiquement par des espaces graphiques abolissant le volume au profit de la pure couleur rouge. Voir ce style apparaître ainsi est très intéressant, au-delà de la magie du récit. CECIL MCKINLEY ➫ LES CHRONIQUES DE CORUM T.1 de Mike Baron & Mike Mignola Delcourt, 128 p., 15,95 € plus faibles, que dans la noirceur des pulsions humaines primaires. Obama vs Trump, les comics n’ont pas tranché… YANECK CHAREYRE ➫ SUPER- HÉROS, UNE HISTOIRE POLITIQUE de William Blanc Libertalia, 400 p., 17 € EIDEUMMil SUPER-HÉROS e)
2019 Éditions Soleil – Groupe Delcourt BEC, iDAOUST & RAFFAELE UNE DROGUE DÉVASTATRICE, UNE ENQUÊTE AU C4 UR DU RÉSEAU. PAR LES AUTEURS DE PROMÉTHÉE ET OLYMPUS MONS En partenariat avec DISPONIBLE LE 23 JANVIER EN LIBRAIRIE 1. RUGIT HOLE 41



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :