Zoo n°67 sep/oct 2018
Zoo n°67 sep/oct 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°67 de sep/oct 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Arcadia Media

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 9,9 Mo

  • Dans ce numéro : cyberfatale...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 ÉMILE BRAVO ENNOBLIT SPIROU Dans la vague d’actualités liées aux 80 printemps de Spirou, l’album d’Émile Bravo sort du lot. Spirou ou l’espoir malgré tout, suite du Journal d’un ingénu, s’annonce pharaonique, ingénieux, instructif et émouvant. On n’a pas tous les jours 80 ans. Surtout lorsqu’on est comme Spirou un héros de bande dessinée encore en activité. Un tel anniversaire mérite un traitement particulier et les éditions Dupuis ont mis les petits plats dans les grands en 2018 pour célébrer leur personnage phare. Toujours vert, le petit groom au costume rouge ouvre depuis le début de l’année des paquets cadeaux en pagaille. Un parc, une expo, des albums L’événement le plus important de cette séquence commémorative est sans aucun doute l’ouverture en juin dernier d’un parc d’attraction Spirou près d’Avignon. Centré autour des plus grands succès des R etrouvez-les à Quai des Bulles éditions Dupuis et du Journal de Spirou (Spirou, donc, Lucky Luke, Marsupilami, Gaston Lagaffe, Zombillénium), il transporte le compagnon de Fantasio dans une autre dimension, voyage déjà bien amorcé avec le cinéma. L’exposition rétrospective Chapeau bas Spirou ! (voir Zoo n°66), présentée à Saint Malo depuis le début de l’été jusqu’au week-end du festival Quai des Bulles (12-14 octobre), est un autre moment majeur de l’année pour le maître de Spip. Côté éditorial, l’annonce de l’arrêt temporaire de la série mère a pu surprendre. Fabien Vehlmannet Yoannont choisi de se concentrer sur Supergroom, une série parallèle qui fera attendre les fans. De même que Zorglub, de Munuera, centré sur le célèbre grand méchant, dont le deuxième tome sortira le 21 septembre. Et Le petit théâtre de Spirou, dessiné par Al sur un scénario de Jean Doisy tiré des spectacles de marionnettes que le rédacteur en chef du Journal de Spirou avait créés en plein cœur de la Seconde Guerre mondiale. Mais la nouvelle qui surpasse toutes les autres est sans nul doute le retour d’Émile Bravo aux affaires. Émile Bravo de retour Le dessinateur revient en effet aux manettes d’un album de la collection Le Spirou de…. Sa précédente création, Le journal d’un ingénu, avait particulièrement marqué la collection, les critiques et les lecteurs. Spirou ou l’espoir malgré tout risque fort de propulser Émile Bravo dans une autre dimension. Prévu en quatre tomes, soit près de 350 pages, cet épisode couvre la Seconde Guerre mondiale en abordant frontalement, mais avec toute la délicatesse de l’auteur, les horreurs générées par ce conflit. Une gageure pour une série tout public. Et dès ce premier volume, exode, déportation, collaboration, antisémitisme ont droit de cité, dans une intrigue où les enfants ont une place prépondérante. Le premier tome de Spirou ou l’espoir malgré tout démarre donc à peu de choses près où Le Journal d’un ingénu s’était arrêté. On retrouve le petit groom en janvier 1940, en pleine « drôle de guerre », dans l’inquiétude extrême que les combats n’éclatent vraiment. À ses côtés, un Fantasio dans toute sa « splendeur », à la fois naïf, veule, maladroit, crâneur et sans scrupules. Assez antipathique en vérité. Son rôle de trouion lunaire est drôlissime et pathétique. Chaque gag sert la narration, apporte des informations sur le déroulement des événements et exprime une opinion. Du grand art. L’ajout dans l’intrigue d’un couple d’artistes ayant réellement existé, enrichit un peu plus le récit. Felix Nussbaum, peintre juif allemand réfugié à Bruxelles avec son épouse Felka Platek, juive polonaise, symbolisent cet art honni par les nazis, considéré comme « dégénéré », et le destin tragique de millions de leurs coreligionnaires. Les deux peintres accroissent l’émotion d’un album déjà sous haute tension. Pas de doute, c’est un sans faute pour Émile Bravo, qui s’approprie jusqu’en novembre 2020 Le Spirou de…. Et qui nous régale d’avance avec les prochains tomes de Spirou ou l’espoir malgré tout. THIERRY LEMAIRE L'ESPOIR MALGRÉ TOUT SPIROU OU L’ESPOIR MALGRÉ TOUT d’Émile Bravo Dupuis, 88 p., couleur, 16,50 €
. 2018 Éditions Soleil – Groupe Delcourt NOUVEL ALBUM DISPONIBLE EN LIBRAIRIE GAGNEZ UN SÉJOUR À NEW YORK POUR 2 PERSONNES Enregistrement de la participation jusqu’au 29 novembre 2018. Jeu concours ouvert à toute personne physique majeure, résidente en France métropolitaine (Corse incluse), Belgique, Suisse et Luxembourg. Jeu sans obligation d’achat. Modalités complètes disponibles sur le site  : http://www.soleilprod.com POUR JOUER, CONNECTEZ-VOUS ICI  : POUR JOUER, CONNECTEZ-YOUS ICI  : https://www.soleilprod.com/actus/les-concours.html htatPcstu:Isheww iles-eostoiluPrs°.dhicm°1m1 AIR PARIS PARIS NOM DU PASSAI:1Mb W NOM DU PASSAGER  : VO EN MIS Â NEWYORK DE PARIS À NEW YORK MOS x LE MEILLEUR SIÈGE  : LE MEILLEUR 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :