Zoo n°67 sep/oct 2018
Zoo n°67 sep/oct 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°67 de sep/oct 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Arcadia Media

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 9,9 Mo

  • Dans ce numéro : cyberfatale...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
44 COBRA BUICHI TERASAWA/A-GIRL RIGHTS Isan Manga 2018 M anga LE BRAS ARMÉ DE L’ESPACE « Venu de nulle part, c’est Cobra… » Roublard, séducteur, d’une gouaille irrésistible, le Bébel de l’espace, toujours entouré de jolies créatures fort peu vêtues, entre au catalogue des éditions ISAN manga. Une magnifique exposition était consacrée, lors de la dernière Japan Expo, à l’œuvre de Buichi Terasawa. Si Takeru, Gun Dragon et les autres titres du mangaka étaient bien sûr cités, c’est Cobra, son personnage le ce qui le rend légendaire, c’est le psychogun greffé dans son bras gauche, qu’on appelait « rayon delta » dans l’animé des années 1980. Cette arme est la seule de l’univers capable de projeter un rayon dont la trajectoire peut être courbée par la pensée. La série joue sur le mélange de réparties comiques, d’action survoltée et de jolies femmes en tenues légères (dans l’espace, personne ne t’entend greloter). Irrésistible ! JÉRÔME BRIOT ➫ COBRA THE SPACE PIRATE VOL.1 de Buichi Terasawa Isan manga, 29,90 € QUI EST LE MEILLEUR MORIARTY ? L’univers de Sherlock Holmes vit une renaissance depuis une dizaine d’années. Après avoir revisité le mythe du meilleur détective de l’histoire, il est temps de se pencher sur sa némésis. Deux BD récentes s’y emploient. côté, nous avons Moriarty, manga de Ryosuke Takeuchi et Hikaru Miyoshi. Il part du principe que le célèbre D’un ennemi de Holmes est en fait un prête-nom porté par 3 frères souhaitant renverser l’establishment profondément inégalitaire de l’Angleterre victorienne. De l’autre, nous avons M.O.R.I.A.R.T.Y., BD française de Fred Duval, Jean-Pierre Pécau et Stevan Subic, qui transpose l’univers holmésien dans le steampunk, invoquant tant l’oeuvre de Conan Doyle que Dr Jekyll et Mr. Hyde. Le récit nous entraîne dans une enquête gigogne où les différents ils scénaristiques tissent une trame plus globale. Deux salles, deux ambiances Ces deux titres ont évidemment des points communs, à commencer par leur sujet  : l’ennemi de Sherlock Holmes. Au il des pages, on va croiser des personnages familiers comme Watson, Mrs Hudson ou Mycroft Holmes au cœur de l’Angleterre de la in du XIX e siècle. Mais le traitement des deux œuvres est évidemment différent. Takeuchi choisit de se concentrer sur les plus connu, qui en occupait la place centrale. En France, la série est culte pour avoir fait partie de la première vague d’animés diffusés à la télévision dans les années 1980. Le manga, en revanche, a connu quelques perturbations éditoriales, défendu successivement par les éditions Dynamic Vision, Taifu Comics puis Black Box, qui a ini à son tour par perdre la licence au profit des éditions Isan manga (dont l’éditeur, Karim Talbi, était commissaire de l’exposition citée ci-dessus). Ces dernières publient à partir de septembre une édition luxe du reboot Cobra the Space Pirate, la seconde série composée tout en couleurs (informatiques) par Terasawa à partir de 1995. …mais il est toujours là c’est Cobra ! Cobra est le pirate de l’espace le plus recherché de la galaxie. Il a changé de visage pour échapper aux chasseurs de prime, passant du modèle beau gosse au méconnaissable visage buriné d’une sorte de Jean-Paul Belmondo du futur, en plus blond. Mais jeunes années de Moriarty, depuis l’émergence du futur Napoléon du crime à ses premières interactions avec Holmes. De leur côté, Duval et Pécau préfèrent des personnages plus mûrs, puisque dans leur histoire, Holmes et consorts ont la quarantaine bien tassée. Surtout, la BD française se distingue par sa thématique. En intégrant le steampunk, et en faisant croiser Holmes et d’autres personnages de la littérature populaire victorienne, elle ouvre la porte à des comparaisons avec La Ligue des Gentlemen Extraordinaires. De son côté, Moriarty essaye de rester dans un univers réaliste tangible. On recommandera M.O.R.I.A.R.T.Y. aux lecteurs pressés, puisque la BD ne comptera que 2 volumes. De son côté, Moriarty plaira aux fans de la série Sherlock, le manga explorant la relation ambiguë qui lie Holmes à son ennemi. THOMAS HAJDUKOWICZ ➫ MORIARTY VOL. 2 de Ryosuke Takeuchi & Hikaru Miyoshi Kana, 6,85 € ➫ M.O.R.I.A.R.T.Y. T. 1 de Fred Duval, Jean-Pierre Pécau & Stevan Subic Delcourt, 15, 50 €
HEMINGWAY MAIS NON Des chats, des chats, des chats ! Que reste-t-il de la biodiversité animale ? Pas de réponse à cette question dans cet album mais un joli petit bout de chemin avec les deux zigotos qui donnent leur nom à la série  : Le vieil homme et son chat. Ce manga révèle d’entrée de jeu ses intentions. De la couverture sobrement attendrissante au sous-titre qui prête à sourire, l’album promet de distiller, d’un doux rythme, scènes de vie de vieillesse et de facétieuses péripéties félines. La série s’y tient, sans surprise mais avec un talent certain pour l’anecdotique touchant. Daikichi vit avec Tama, son chat qui s’est fait une mission de veiller sur le vieil homme depuis le début de son veuvage. Les deux cohabitent et s’accompagnent tout en poursuivant occasionnellement leur vie, chacun de son côté. Style, narration, ambiance, un lecteur saturé aura une impression persistante de déjà-vu. À l’inverse, un amateur désireux de ce genre de récit y retrouvera exactement tout ce qu’il aime et tout ce qu’il y recherche habituellement, savamment dosé, habilement conçu, sans cependant sortir un seul instant des chemins battus. Des chats vus Vie de banlieue tranquille, calme quotidien japonais, carnet de voyage de la vieillesse moderne, petit guide culinaire, sauvegarde mémorielle, vagues tracas  : Le vieil homme et son chat sait au moins se décliner à défaut de pleinement se renouveler. Dans un flux invariablement très indolent, d’un regard toujours sensible, Daikichi voit son chat, Tama voit son maître. Témoignage d’une vive affection en format calme, Le vieil homme et son chat est un plaisir de féru friand de cet alanguissement. Forte de 4 tomes de de près de 200 pages chacun, la série est publiée dans le Comic Essay Gekijô depuis 2015. Le magazine regorgeant d’historiettes de chat de ce type, gageons que si le vieil homme rencontre du succès, nous verrons probablement apparaitre ses camarades de publication bien rapidement. ALEX MÉTAIS ➫ LE VIEIL HOMME ET SON CHAT VOL. 1 de Nekomaki Casterman, 15 € M anga MICHEL BUSSI Plus de 4 000 000 de romans vendus DÉCOUVREZ-LE EN BD DANS UN THRILLER PALPITANT ! Un marin est retrouvé poignardé au beau milieu des quais de Rouen alors que l’Armada bat son plein ! Diffusion  : Média Diffusion. Distribution  : MDS PARUTION 5 OCTOBRE 80 PAGES 15,90 E 45 Quel tueur invisible a pu commettre ce crime impossible ? Quel étrange pacte semble lier des matelots du monde entier ? De quels trésors enfouis dans les méandres de la Seine sont-ils à la recherche ? Une implacable machination du maître du polar français, Michel Bussi, adaptée en bandes dessinées par Gaet’s au scénario et Salvo au dessin.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :