Zoo n°67 sep/oct 2018
Zoo n°67 sep/oct 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°67 de sep/oct 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Arcadia Media

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 9,9 Mo

  • Dans ce numéro : cyberfatale...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
38.0 sari zleuX n1 ciSee J eunesse POMPES FUNÈBRES  : UN MÉTIER PAS MORTEL ! Léa Mazé, qui avait marqué les esprits avec son premier album, Nora, revient en septembre chez La Gouttière. Comment revenir pour un deuxième livre après un beau succès d’estime, faisons le point avec le premier tome des Croques et l’autrice elle-même. Céline et Colin sont ille et ils de gérants de pompes funèbres. Une situation idéale pour de multiples provocations de mauvais goût dans la cour de récré. Mais à la maison, les parents sont toujours occupés. La mort des uns fait le bonheur des autres. Alors Céline et Colin s’occupent du mieux qu’ils peuvent, ce qui n’est jamais assez bien pour leurs parents. Les idées poussent dans les cimetières « Maintenant il faut que je trouve une idée… » Voilà ce que s’est dit Léa Mazé après le succès d’estime de Nora. « J’avais un projet développé dans le cadre de mon diplôme à Auguste Renoir, mais il avait été refusé par plusieurs éditeurs pendant que je faisais Nora. J’ai essayé de le remanier, mais il a fini par me fatiguer. Je me suis mise en quête d’autre chose. » Cette alternative est venue en un petit mois, avec l’envie de continuer à travailler avec La Gouttière. « Qu’est-ce que des enfants font dans le milieu des pompes funèbres ? Comment vivent-ils dans un monde si guindé ? » Une réponse est bien entendu partiellement donnée dans ce premier tome  : ils s’ennuient et tuent le temps avec une bonne dose d’imaginaire. Peut-être pas si irréaliste que cela… Céline et Colin mènent une petite enquête dans le cimetière et la dernière page de l’album donne au lecteur l’envie d’en savoir beaucoup plus. Le pari est réussi ! De la difficulté d’être parents Autant le dire, les parents de nos deux héros sont dépassés. Ils exercent un métier qui tient du sacerdoce et semblent totalement absorbés par lui, jusqu’à ne plus voir les dificultés de leurs propres enfants. Un sujet qui ne dépaysera pas les lecteurs de Nora. Léa Mazé semble tenir là un sujet de prédilection. Évidemment, pompes funèbres, ça rajoute un décorum, une ambiance. Mais il y a quelque chose d’universel dans ces deux parents. C’est sans doute le lot de nombreuses familles d’artisans, de travailleurs indépendants. Faire la séparation entre vie familiale et travail peut être dificile. Là, les parents de Colin et Céline sont vraiment à bout. Les deux prochains tomes adouciront une personnalité pour l’instant assez tranchée. « Je veux que chaque tome montre les parents sous un regard différent. C’est bien prévu ! » nous a confié l’autrice. Perspectives et numérique « Vous n’avez pas idée combien c’est long de dessiner un cimetière et exigeant en termes de perspectives. » Après un premier album tout en épure, Léa Mazé a voulu se lancer un nouveau défi. Proposer un dessin plus classique sur la forme, plus conforme aux habitudes de la bande dessinée francobelge. Et comme elle le dit ellemême, ce n’est pas sans difficultés. Les Croques, c’est un mélange de dessin traditionnel et de numérique « Je travaille au crayon, avec quelques lavis pour les encrages et la couleur en numérique. » À l’Ipad, nous coniet-elle. « Je me considérais comme nulle en couleur, c’est d’ailleurs pour ça que Nora est monochrome. Mais je m’y suis mise et avec le numérique, je peux tester beaucoup de choses et progresser. » Mais même les plus réfractaires à l’ordinateur auront du mal à percevoir le côté « artiiciel » du travail de Léa Mazé. Pas d’humour morbide mais une vraie plongée dans un métier mystérieux avec deux témoins qui ne craignent pas de plonger dans plus de mystères encore. Voilà encore une série plaisante à suivre aux éditions de La Gouttière. YANECK CHAREYRE LES CROQUES T.1 de Léa Mazé Éditions de la Gouttière, 72 p., couleur, 13,70 €
GUMBALL, DARWIN ET LE MONDE Série télévisuelle hallucinante autant qu’inventive, Le Monde incroyable de Gumball se lance dans le périlleux exercice de la transposition en bande dessinée chez Urban Comics. Il serait vain d’entretenir un quelconque suspense sur le sujet  : nous sommes en présence de l’une des meilleures adaptations de série TV moderne en bande dessinée. Tout ce qui fait la saveur du show originel y est présent, sans aucune des pertes habituellement inhérentes au changement de médium. Rythme, finesse d’écriture, fidélité visuelle, jamais un dessin animé n’a eu le droit à un tel traitement jusqu’à présent. Rick and Morty et Adventure Time, les précédentes publications notables du genre, font dorénavant pâle igure, souffrant fortement de la comparaison avec leur support d’origine là où Gumball ne laisse apparaitre aucune faille. Farfelus en folie Et pour tous ceux qui ne connaitraient pas encore  : The Amazing World of Gumball raconte les aventures quotidiennes d’un jeune garçonchat, de son frère-poisson, son pèrelapin et de toute une clique d’amis, voisins et professeurs aux apparences et attitudes plus farfelues les unes que les autres. Entre le pote-banane et la camarade T-Rex se dévoile tout un monde à l’esthétique savamment luctuante mais aux relets résolument réels. Car Gumball, série oficiellement jeunesse, se plait à jouer sur les codes, les concepts et les leçons de vie acérées. Le cocktail oscillant entre blagues d’enfants et frénésie sociale attirera autant petits que grands. Point fort supplémentaire de cette adaptation papier ? Aucun besoin de connaitre la série originelle pour proiter au maximum des effets désopilants des histoires courtes de ce premier volume. Aucun besoin de contexte pour apprécier l’écriture furieusement mordante et l’acuité des réactions et péripéties ambiantes. La série est diffusée sur Cartoon Network depuis 2011, on lui souhaite de poursuivre ininiment et, sur tout support, de continuer à nous éblouir. ➫ GUMBALL Collectif Urban Comics, 14,50 € J eunesse ALEX MÉTAIS forum des images Q jeculS TUMO Paris s’installe au Forum des images ! École de la création numérique pour les 12 – 18 ans MAIRIE DE PARIS N.,0 Gratuit cinéma, animation, jeu vidéo, modélisation 3D, graphisme, dessin, programmation, musique Dépose ta candidature ! → paris.tumo.fr Forum des images Forum des Halles forumdesimages.fr Visuel  : Login - NextMars/Adobe Stock, Mark Eden/Alamy Stock Photo 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :