Zoo n°67 sep/oct 2018
Zoo n°67 sep/oct 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°67 de sep/oct 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Arcadia Media

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 9,9 Mo

  • Dans ce numéro : cyberfatale...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
26 El www.editionsmosquito.com osq to Menaces en Cil alumine ITEL-uurr Wire..01Feir.14es druseir4É111rtlini du reine 4# C6inirnete qui mène « 'mgrr èrc sur k vol d'animaux falunes du Nor ck Chiirrrenc, J 20.000 lieues sous les mers aine epri.r da venir « dei 1-kizel, City C ; farmi. auitur dc Catrpm Mmarrow. *mur One canin. » am Yirrignmr Pour nom plonger Élans un mue& mazin baroept.i,c ange tic Pénélope LarKiiir Lady Willuuglile irrILre dr là mamie croc fou charmai micron.  : Ilc àr irouitelionfroviée à une Fouluiciek ds prpiplamei s « n'eu. pgsr suivuor km. iporneil, &laies 4:14. Frxereiec DOImiatrpeelle Nuira lm 114 dur. baintiri ails fui cmclie 1 AIL ru + r iflto I rei.r2. ; r 0.14}W10,011.
B ande D essinée ESPIONNAGE ET TOUR DE FRANCE À la veille de la Seconde Guerre mondiale, le Tour de France en bicyclette de 1938 est menacé d’un attentat. L’inspecteur Edgard Granville se confronte aux agents de l’Intelligence militaire allemande qui préparent l’assassinat du célèbre coureur italien Gino Bartali dans l’espoir de provoquer une crise diplomatique entre l’Italie et la France. Une iction haletante et réaliste… Tour de France est un sujet déjà L’incontournable largement exploité en bande dessinée. De Franquin à Lax en passant par Pellos, Debon ou Davodeau, la Petite Reine parfois drôle et parfois romancée a su gagner ses lettres de noblesse, loin des routes, sur le papier. C’est pourtant bien la première fois, sous l’inspiration de Frédéric Brrémaud, qu’elle se retrouve au cœur des méandres sombres de l’espionnage d’avant-guerre. Une ligne claire vraiment appropriée Au-delà de la iction, simple et eficace, l’auteur connu en particulier pour son goût prononcé pour le scénario documenté, nous sert une très agréable leçon d’Histoire, celle, avec un grand H, de l’Europe de la in des 001111101e1 r LE PLAISIR DE RIRE DE TOUT Nouvelle venue parmi les collections d’humour en bande dessinée, Pataquès pousse le bouchon assez loin et n’hésite pas à appuyer là où ça fait mal avec un humour volontiers grinçant comme le démontre Pan ! T’es mort !, l’un de ses premiers titres. Les éditions Delcourt ont conié à James, auteur polyvalent et brillant, la responsabilité de leur nouvelle collection d’humour destinée à un public adulte. La ligne directrice ? De l’humour décalé à trash, sans négliger parfois le recours à une pincée de tendresse, tout est manifestement possible et il en va de même des partis pris graphiques. Morts pour le rire Pan ! T’es mort ! scénarisé par Terreur Graphique et dessiné par Guillaume Guerse fait partie de la première salve de publications. Le titre évocateur donne le ton  : les auteurs s’attaquent de manière frontale à l’un des grands tabous de notre société, la mort. Les personnages au centre de ces histoires – le plus souvent en une page composée de quatre cases – meurent seuls ou à plusieurs, par suicide, d’assassinat, de maladie… Cela paraît simple comme bonjour, mais c’est sans compter sur l’imagination fertile et les talents conjugués des deux auteurs, bien en forme. Si l’humour est souvent très noir, il est volontiers années 30 et celle, bien plus populaire de la plus mythique des courses cyclistes. De plus, la pertinence et la qualité de la ligne claire de Frank Leclercq alimentent considérablement le classicisme attendu dans une telle histoire combiné à une bonne dose d’absurde. Un exemple ? Un général noie accidentellement l’homme qu’il torture en le laissant trois minutes sous l’eau car il a « encore confondu avec la cuisson des œufs ! » Le dessin, inventif et varié, s’adapte aux gags, allant tour à tour sur les terrains de la caricature ou du réalisme. Si cet album n’est probablement pas à mettre entre toutes les mains, placé entre celles d’amateurs d’humour qui n’a pas froid aux yeux, il devrait faire des heureux ! ➫ PAN ! T’ES MORT ! et à une telle époque. Des périlleuses routes de montages de l’Izoard aux croix gammées qui ornent la Porte de Brandebourg, les aplats stricts de couleurs confortent un réalisme de circonstance. Inutile de tourner en rond donc. BORIS HENRY de Terreur Graphique & Guillaume Guerse, Delcourt, 12 € MU Scénario maîtrisé, dessins et couleurs adaptés, un mélange d’ingrédients fait pour gagner. Cette première enquête terminée et réussie, que l’on regrettera d’avoir avalée aussi vite, ne s’achève que sur l’impatience du lecteur d’en voir arriver une prochaine. NICOLAS ADOLPHI ➫ LES DOSSIERS SECRETS DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE T.1 de Frédéric Brrémaud & Franck Leclercq Clair de Lune, 14,50 € 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :