Zoo n°66 jui/aoû 2018
Zoo n°66 jui/aoû 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°66 de jui/aoû 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Arcadia Media

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 8 Mo

  • Dans ce numéro : la fuite ou la vie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
38 Ostermann/FLUIDE GLACIAL STAR WARS  : CITADELLE HURLANTE, COLLECTIF, PANINI COMICS Citadelle Hurlante est la réunion de deux séries mensuelles Star Wars  : Star Wars et Docteur Aphra. Ce faisant, il propose à la fois un peu dÊoriginalité et une vraie synthèse de la proposition comics. Le Docteur Aphra entraîne Luke Skywalker auprès dÊune collectionneuse dangereuse afin de réactiver la conscience dÊun ancien Jedi. Mais avec lÊarchéologue véreuse, ça ne manquera pas de capoter, surtout si elle est alliée à un fermier naïf de Tatooine. Une nouvelle méchante, pas liée à lÊEmpire, quelle bonne nouvelle ! CÊest le pari de Citadelle hurlante, proposer une menace jamais rencontrée jusque-là. La reine de KtathÊAtn et ses serviteurs, avec leurs designs haut en couleur, réussissent à incarner une opposition crédible pour Luke, Leïa et Han. Cela permet de montrer Luke en bonne voie dans sa compréhension de sa nature de Jedi quÊil ne maîtrise pas encore. Avec les dessins de Checcheto et Larroca, avec les personnages secondaires passionnants que sont Aphra et ses droïdes, Citadelle hurlante parvient à nous donner envie autant par son respect du canon que par ses ajouts à celui-ci. YANECK CHAREYRE Actu B d Dans le rétroviseur La rédaction de Zoo vous propose une session de rattrapage avec cette sélection de bons albums, mangas ou comics, parus au cours du premier semestre 2018 et qui n’avaient pas pu jusqu’alors trouver de place dans nos pages. MECH ACADEMY, T.1, DE GREG PAK ET TAKESHI MIYAZAWA, CASTERMAN Prenez une recette immanquable  : des robots géants de combat destinés à combattre des monstres extraterrestres venus du ciel comme dans Evangelion ou Pacific Rim, avec même une pointe dÊIron Giant. Ajoutez-y un personnage principal hyper classique, un jeune orphelin, avec moins de chances que les autres, concierge au milieu d'enfant de pilotes, qui va se révéler être un grand héros avec lÊaide de son robot défectueux. Ajoutez-y Greg Pak, scénariste vedette de Marvel avec World War Hulk, et Takeshi Miyazawa, dessinateur canadien sous influence manga à qui lÊon doit de très beaux runs sur les séries Runaways ou Miss Marvel. Donnez leur envie dÊécrire un comic-book qui n'a pas oublié la jeunesse, une BD avec de l'aventure et de l'action, qu'on peut lire à ses enfants tout en prenant un plaisir régressif en tant qu'adulte. Et voilà, Mech Academy, une série fraîche et réjouissante à ne vraiment pas rater ! YANNICK LEJEUNE FOOTBALL DISTRICT F°°T4V-L LICE IMMO LA CITADELLE HURLANTE FOOTBALL DISTRICT, DE TIMOTHÉE OSTERMANN, FLUIDE GLACIAL Dans Football District, Thimothée Ostermannpartage son expérience du footballamateur en racontant ses années passées au FC Marmoutier, un petit club alsacien. ¤ ce niveau, pas de millions dÊeuros ni de chaussures personnalisées au nom des joueurs. Les tatouages et le gel coiffant, plus accessibles, sont en revanche bien de la partie. Et puis, il y a tous ces petits trucs en plus  : le club house, la boue, la clope (sans vergogne), les glüts (veilles de match et troisième mi-temps), les olives (quÊon glisse aux collègues) et les douches collectives (propices aux meilleures blagues). Sans occulter le fait que la bêtise puisse faire mieux que survivre dans ce milieu-là, Ostermannle dépeint avec affection et un habile humour pince-sans-rire. Un album destiné à ceux qui aiment le football toute lÊannée, et souvent toute la vie. OLIVIER PISELLA MONSIEUR COUCOU, DE JOSEPH SAFIEDDINE ET KYUN-GEUN PARK, LE LOMBARD Le Liban est définitivement ancré dans lÊfluvre de Joseph Safieddine. Un Liban qui plus est familial car dans Monsieur Coucou, non seulement Safieddine accomplit un nouveau retour aux sources, mais il met aussi en scène des tranches de vie qui lui sont chères, inspirées en partie par celles de son père. Comment peut-on fermer les yeux sur ses origines, se composer une personnalité qui a rompu toute attache avec le passé, avec les siens au sens viscéral du terme ? D'où le titre du roman graphique de Safieddine. Un coucou fait son nid dans celui des autres. Jusqu'au jour où la réalité, le passé revient au pas de charge, oblige à ouvrir les yeux, à se raisonner quitte à en prendre plein le cflur et la tête. C'est ce qui va arriver, contraint et forcé, à Allan, le coucou libanais devenu plus français que français. Safieddine, avec émotion et tendresse, raconte la lente et violente prise de conscience du coucou, qui est aussi en partie la sienne. Le dessin et le trait de Kyun-Geun Park depuis Yallah Bye, leur dernier album ensemble, a encore pris plus de relief et de force. JEAN-LAURENT TRUC GODMAN, AU NOM DE MOI, DE JONATHAN MUNOZ, FLUIDE GLACIAL Dieu est-il antipathique et grande gueule ? Bon, c'est vrai qu'il doit en avoir ras le bol qu'on le sollicite le seigneur. Il a bien le droit de faire une pause, surtout qu'il n'a rien demandé à ses ouailles, sauf de ne rien payer (surtout ses bières, car il est un brin alcoolo). Dans Godman, Jonathan Munoz en a fait un adolescent actuel et déjanté, Charles, qui refuse la gloire, sait quand même jouer de ses pouvoirs et se retrouve embarqué dans une affaire d'enlèvement, celui d'une gamine que l'on croit être sa fille. Mais Dieu a presque réponse à tout. Dieu est extraordinaire, nom de lui-même. Il a vraiment un air pas possible le Charles dont les parents ont eu un destin funeste. Star depuis son enfance, il aime ne rien faire et les jolies strip-teaseuses. Il va enquêter, Dieu, avec Cathy, dont le physique n'est pas pour lui déplaire. Un coquin ce Charles ! Jonathan Munoz s'en donne à cflur joie. Une satire plus qu'une parodie, une fluvre décalée bourrée d'humour somme toute assez british, à la Monty Python. Un dessin qui prend ses marques et un jeune auteur qui promet. Divin non ? JEAN-LAURENT TRUC & TM Marvel & Subs.
ARZACH/LE GARAGE HERMÉTIQUE, DE MfiBIUS, LES HUMANO˛DES ASSOCIÉS Les Humanoïdes Associés commémorent de superbe manière le quatre-vingtième anniversaire de la naissance de Mflbius, plus connu sous le nom civil de Jean Giraud. Dans ce livre magnifique sont regroupées deux de ses fluvres les plus mémorables  : Arzach est constitué de quatre histoires silencieuses en couleurs directes à l'écoline de huit pages chacune. Algues carnivores, paysages minéraux ou de SF, femmes convoitées, Arzach s'impose comme une étape majeure dans l'histoire de la BD. Créé de 1976 à 1979 pour le mensuel Métal hurlant, Le Garage hermétique célèbre l'improvisation. Le Major Grubert arpente des territoires aléatoires, où évoluent également Jerry Cornélius, l'Archer ou l'ingénieur Barnier. D'un épisode à l'autre, Mflbius dévoile les différentes facettes d'un style en mutation permanente, même si l'histoire se termine par un retour à la réalité quotidienne du métro Opéra. Avec une postface éclairante et limpide de Daniel Pizzoli ! JEAN-PHILIPPE RENOUX JORGE LUIS BORGES, INSPECTEUR DE VOLAILLES, DE LUCAS NINE, LES R¯VEURS En 1946, à cause de ses déclarations politiques, Borges est destitué de son emploi de bibliothécaire par le gouvernement péroniste qui le nomme inspecteur des volailles et lapins  : une humiliation pour celui qui deviendra lÊun des plus grands mythes littéraires argentins ! Dans cet album aussi déroutant que jouissif, Lucas Nine imagine ce qui se serait passé si Borges avait accepté ce poste, du moins un Borges fantasmatique incarnant ses contradictions tout autant que celles de lÊArgentine, transformé en un détective privé à la Chandler évoluant dans des aventures aviaires absurdes et grotesques. La maestria du noir et blanc expressionniste de Nine – qui rappelle lÊart de Breccia – offre un fabuleux contraste à cette étrange farce policière. Un spectacle visuel flamboyant pour une satire délirante... CECIL MCKINLEY 11,1 Jrzenfiuml ARZACH Actu B d IÊM EVERY WOMAN, DE LIV STRÖMQUIST, RACKHAM Véritable ambassadrice de la vulgarisation de la sociologie du genre, Liv Strömquist a la capacité de nous faire rire en nous faisant réfléchir, sÊappuyant sur une documentation fournie. ¤ lÊère post-Weinstein, lÊauteur suédois spécialiste de la condition féminine soulève un pan oublié de lÊHistoire  : les femmes des hommes célèbres ! Souvent sacrifiées sur lÊautel de la célébrité, ces dames gagnent à être connues, surtout sous la plume drôle et cynique de Strömquist⁄ Mais elle va au-delà de la sororité universelle et nous révèle aussi dans cet ouvrage une observation de lÊultra-conservatisme des enfants ou de lÊhomosexualité chez les animaux⁄ Déconstruire les idées archaïques grâce à un esprit aiguisé et une intelligence politique, cÊest déjà fabuleux, mais quand cela sÊappuie en plus sur un humour revigorant, cÊest du génie ! Un ouvrage éclairant sur la société contemporaine, surtout si on est du genre humain. HÉL˚NE BENEY CUL DE SAC, T.3, DE RICHARD THOMPSON, URBAN COMICS La sortie du dernier tome de cette intégrale de Cul de sac équivaut à une grande émotion... Car Cul de sac est – avec Calvin & Hobbes et Mutts – lÊun des plus grands comic strips contemporains depuis ceux de Schulz, Kelly et Feiffer. Car lÊunivers, le trait, le style et lÊesprit de ce strip sont une merveille dÊhumour, de talent et dÊintelligence ; une alchimie rare qui offre des déclinaisons à lÊinfini sans jamais lasser, toujours passionnant à voir, toujours juste dans ce regard comique sur la tragédie de nos vies via les yeux de lÊenfance. Car Richard Thompson a dû arrêter de dessiner cette série à cause de la maladie de Parkinson en 2012, et quÊil est décédé le 27 juillet 2016, peu de temps après la parution du premier volume de cette intégrale. Ce tome 3 est donc plus quÊune finalité. CÊest une fatalité. CECIL MCKINLEY MPD PSYCHO MPD PSYCHO, T.24, DE SHO-U TAJIMA ET EIJI OTSUKA, PIKA DÊatroces meurtriers bien trop inventifs sévissent soudainement au Japon. Leur point commun ? Un mystérieux code barre sur la rétine. Étrangement, cet assortiment de psychopathes semble former une toile tout autour dÊAmamiya, un enquêteur aux multiples personnalités, qui se retrouve balancé sur lÊaffaire. MPD Psycho sÊachève sur les cendres tièdes dÊune bonne intrigue depuis longtemps calcinée. Une drôle de fin doucereuse pour une aventure choc qui avait définitivement perdu de son mordant tout en restant un monument de lecture à passer aux générations suivantes de jeunes lecteurs encore un peu impressionnables. Parue dès 1997 au japon, la série marque toujours autant par ses traits escarpés dÊun noir profond, lÊenquête complexe et les meurtres sauvagement raffinés de sa première partie. Si lÊédition classique se termine avec ce 24 e volume, Pika nous donne lÊoccasion rêvée de redécouvrir tout ça dans sa réédition grand format. ALEX MÉTAIS MPD-PSYCHO OTSUKA Eiji Jimusyo, Sho-u TAJIMA/KADOKAWA CORPORATION Mœbius/LES HUMANOÏDES ASSOCIÉS 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :