Zoo n°66 jui/aoû 2018
Zoo n°66 jui/aoû 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°66 de jui/aoû 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Arcadia Media

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 8 Mo

  • Dans ce numéro : la fuite ou la vie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 This is the end « Hold your breath and count to ten », nous dit la chanson. Au bout de 16 tomes, on aimerait souffler un peu ! SEKITOU Ryo Ogawa, Satoshi Obe/Kodansha Ltd. CÊest fini, lÊhumanité est perdue, les ÿ magical girls Ÿ sont en passe dÊécraser toute trace de civilisation. Les magical girls ? Ces jeunes filles en jupette des années 1980 qui font le bien, bâton magique à la main ? Presque, car celles qui nous concernent aujourdÊhui ont été passablement perverties. Grimées en gothic lolitas aux physiologies et aux pouvoirs improbables, elles ne cherchent plus à émerveiller les humains mais à les détruire bien brutalement. Jaillissant dÊun gigantesque maelström céleste en plein milieu dÊune tranquille bourgade japonaise, elles vont répandre chaos et destruction à une vitesse folle. ¤ charge dÊun groupe hétéroclite de survivants rassemblés par la force des choses de survivre puis de déterminer les causes de cette catastrophe ; causes qui seront bien plus intimes que prévues. THIS IS THE END, BEAUTIFUL FRIEND M angas & A sie Doyenne éclairée de la collection ÿ WTF Ÿ dÊAkata, la série se termine avec ce 16 e volume. Il est bien loin le désespoir frénétique des débuts. Enfin, pas si loin compte tenu de ces incessants allers-retours temporels qui ont bien densifié lÊintrigue. Il sÊest surtout massivement complexifié, ce désespoir. La survie dans la fuite nÊest depuis bien longtemps plus une option, les multiples révélations ont rajouté une couche de fatalisme difficile à endiguer et lÊarc final se permet même de réécrire fiévreusement les prémices de la série. Véritable apothéose dans lÊurgence, cette conclusion renoue Que dire de la nature humaine ? Kant nous avait prévenus  : malgré une disposition pour le Bien, lÊhomme a un penchant pour le Mal. Visiblement, la situation empire si on lui donne accès à des outils plus performants pour répandre la douleur. Alors, quand toute une lignée familiale obtient lÊaccès à dÊétranges pouvoirs de domination psychique, fatalement, leurs membres ne deviennent pas des saints. Jun Kurohoshi fait a priori exception à la règle. Jeune homme doté dÊune vive intelligence, il coule des jours plutôt heureux dans son manoir familial, épaulé par Kanae, servante aussi adoubée meilleure amie. Tout bascule lorsquÊun tueur en série halluciné quÊil avait aidé à emprisonner sÊéchappe de sa geôle et décide de se venger violemment. Un massacre plus tard, la décision est prise. SÊil faut devenir un monstre pour protéger Kanae, ainsi soit-il. Il lui faudra user de toute son intelligence, de ses ressources et du pouvoir dÊinfliger mille morts mentales à ses adversaires pour se faire avec la panique ambiante des débuts en la mâtinant dÊinterventions musclées bien mieux préparées. Elles furent les magical girls les plus trash du panorama éditorial français et leur succès a probablement aidé à pérenniser la collection de manga la plus folle du moment. Pampulilu, merci beaucoup. MAGICAL GIRL OF THE END, T.16 de Kentaro Sato, Akata, 192 p.n&b, 6,99 € Horrorum humanum est Chacun combat ses démons intérieurs, mais que se passe-t-il lorsque quelqu’un décide de libérer le sien ? oublier. Plus besoin de maîtriser la bête en lui et sÊil lui faut tuer absolument toutes les personnes ayant eu un contact avec eux dans le passé, il nÊhésitera pas une seconde de plus. LE GOÛT DU SANG Devil Inside voudrait nous faire croire à une fable, à la perversion nécessaire dÊune noble âme dans un but louable. La série sÊoriente bien vite vers la description dÊun personnage extrême en plein fourvoiement, un renversement fondamental âpre des valeurs héroïques quÊon ne rencontre encore pas assez. Le récit sÊéloigne très vite du mythe du héros torturé, frôle très rapidement celui de lÊanti-héros admirable et atteint enfin son but  : la perte totale des valeurs humaines, justifiée par un égoïsme aux faux élans de chevalerie. Quelles seront ses limites ? ¤ quel point sera-t-il capable de sÊécarter de la fameuse ligne morale quÊil sÊest déjà empressé de franchir ? DEVIL INSIDE, T.2 de Satoshi łbe et Ryô Ogawa, Komikku, 200 p.n&b, 7,90 € ALEX MÉTAIS ALEX MÉTAIS 2013 by Kentaro Sato (AKITASHOTEN, Japan)
Ils se sont inscrits sur un site web gare appelé DEADTUBE SCÉNARIO MIKOTO YAMAGUCHI DESSIN TOUTAXITAKAINA DÉJÀ 8 TOMES DISPONIBLES EN LIBRAIRIE DELCOURT TOMKAM C 2015 Ire Mikalo Yarnaguctil, Tauta Kltakwa (AKITASNOTEN, Jac « 



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :