Zoo n°64 jan/fév 2018
Zoo n°64 jan/fév 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°64 de jan/fév 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Arcadia Media

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 10,4 Mo

  • Dans ce numéro : l'homme gribouillé.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
50 Nintendo zoom Xenoblade Chronicles 2 Nintendo Les grandes fluvres ont cette capacité à résister aux outrages du temps. Xenoblade Chronicles appartenait à cette catégorie car, en dépit dÊune enveloppe visuelle devant faire avec une Wii en fin de parcours, il synthétisait le meilleur du Japan RPG avec sa profondeur de jeu, son univers dépaysant et ses personnages attachants (cf. Zoon o 34). Six années plus tard, Monolith Software revient avec la suite directe de ce chefdÊfluvre⁄ Et le résultat est plus que mitigé. Si le système de combat reprenant des pans intéressants de la parenthèse Xenoblade Chronicles X sur Wii U ne cesse dÊémerveiller au même titre que les immenses étendues célestes, on est nettement moins convaincu par le design des personnages se fondant mal dans le décor et leurs propos parfois dÊune stupidité sans nom. Pire, Xenoblade Chronicles 2 souffre parfois de vrais problèmes de finition et surtout dÊune identité floue à ne pas vraiment savoir sur quel pied danser entre les fondamentaux ultra-narratifs du Japan RPG et ceux dÊun monde ouvert à lÊerrance libre à la Skyrim. Exclusivement sur Nintendo Switch JULIEN FOUSSEREAU Fire Emblem Warriors Nintendo Fusionner Fire Emblem et Dynasty Warriors peut sÊapparenter à lÊassociation de la carpe et du lapin.DÊun côté, un sommet du RPG tactique, de lÊautre, un hack and slash bien connu pour sa mécanique de répétition consistant à moissonner des vagues dÊennemis par centaines. La greffe avait moyennement fonctionné avec lÊunivers Zelda dans Hyrule Warriors. Pourtant, un petit miracle se produit avec Fire Emblem Warriors, dans la mesure où la scansion des frappes de bûcherons se heurte à une règle bien vue de vulnérabilités façon ÿ pierre-feuille-ciseau Ÿ sur les différentes classes en présence. Par exemple, les sabreurs seront la bête noire des gros bras adeptes de la hache alors que ces derniers cibleront en priorité les lanciers qui, eux, infligeront de gros dégâts aux porteurs de rapière. Si cette couche ne change pas fondamentalement lÊessence itérative de ce sous-genre quÊest le musô, elle apporte une dimension stratégique et autrement plus gratifiante. Cela fait de Fire Emblem Warriors le crossover le plus abouti jusquÊà présent, et ce malgré des baisses de fluidité dues aux limitations techniques de la Switch. Exclusivement sur Nintendo Switch JF CUPHEAD  : La présentation de Cuphead en 2013 avait suscité un enthousiasme certain par son intention dÊappliquer les codes du cartoon des années 30, avec un jusquÊauboutisme inédit jusquÊalors, pour mieux les plaquer sur un ADN de jeu vidéo de plateformes. Développé en indépendant par Chad et Jared Moldenhauer, deux frères canadiens, Cuphead reçut le soutien de Microsoft Studios qui se chargea de sa promotion et de sa distribution. Les années sÊécoulèrent et le projet passa de temps à autre une tête dans les divers salons dédiés au jeu vidéo sans quÊune date de sortie ne soit proprement arrêtée⁄ jusquÊà lÊété dernier. Dans la dernière ligne droite précédant son lancement à la rentrée, Cuphead nÊétait plus seulement le véhicule dÊun ravissement oculaire délicieusement vintage, mais également celui dÊun niveau de difficulté digne des vieux platformers du siècle dernier. LE SADISME EN TECHNICOLOR Pourtant, cette dimension punitive est loin dÊêtre gratuite tant elle colle parfaitement à lÊessence même du cartoon de lʘge dÊOr qui conjuguait la simplicité du récit avec le slapstick, ce comique visuel sophistiqué reposant sur une part de violence physique volontairement J eux V idéo MAIS POURQUOI EST-IL AUSSI MÉCHANT A a a &Z MM ? A Attendu pendant des années pour sa sublime enveloppe visuelle, Cuphead a confirmé lors de sa sortie un amour pour le challenge retors quoique toujours juste. Il s’agit peut-être là du jeu vidéo comprenant mieux que personne l’essence du cartoon à l’ancienne. exagérée dont les productions Disney, Warner, MGM et Fleischer étaient les fers de lance. Cuphead le comprend parfaitement rien que par son histoire  : Cuphead et Mugman font chauffer les dés sur la table de craps du casino tenu par le Diable. Malheureusement, ce dernier est, comme souvent, dans les détails. Ici, il sÊagit de dés pipés se retournant contre le duo suite à un pari perdu contre Lucifer. Et les termes sont limpides  : Cuphead et Mugman doivent collecter les âmes des habitants de leur archipel enchanté sÊils ne veulent pas perdre la leur⁄ Le ton est donné et rend un hommage digne des scénarios roublards mettant en scène le Mickey Mouse dÊUb Iwerks ou la Betty Boop des frères Fleischer. ADMIRER OU JOUER, IL FAUT CHOISIR Cette logique dÊaffrontement physique présente dans les meilleurs cartoons constitue le cflur de jeu de Cuphead. Les combats de boss y sont légion⁄ et surtout particulièrement hargneux à en juger par le déluge de feu quÊils opposent. Néanmoins, les rixes demeurent suffisamment justes pour persévérer coûte que coûte. Terminer Cuphead revient à le dompter, à devenir un virtuose de la manette sur laquelle notre dextérité se synchroniserait avec les syncopes jazzy de sa brillante bande-son, tout en faisant abstraction de son esthétique délirante. Car la beauté formelle de sa direction artistique hors du commun, dessinée à la main et animée image par image sur celluloïd, se révèle piégeuse au point de sÊapparenter à une entreprise de déconcentration massive. Finalement, on tient peut-être là le plus gros défaut de Cuphead  : privilégier un retour à la passivité spectatrice afin de contempler son orfèvrerie plutôt que de subir ses avalanches de châtiments manette en main. On a connu pire. JULIEN FOUSSEREAU CUPHEAD Studio MDHR/Microsoft Studios, jeu de plateformes sur PC et Xbox One Studio MDHR/Microsoft Studios
BD Les dont vous heros° êtes Le ti ? lus de 300 oe es eft ; couse 22 titres disponibles AVENTURE CITY BUILDER FANTASY POLICIER/CONTE/MAGIE WESTERN MAGIE NOIRE BRAQUAGE Jeunesse Tout public Ados/Adultes Ados/Adultes [AVENTURE Tout public ; Ltr‘ Makaka Edlcions.bî STEAMPUNK Ados/Adultes [[THRILLER Ados/Adultes AVENTURE Tout public [tua AVENTURE Tout public Les Larmes de Nuwa Retrouvez « Les BD dont vous êtes le héros°. » en librairie, en boutique de jeux et sur www.makaka-editions.com 7 LI. IO deal ENQUÊTES POLICIÈRES Tout public HORREUR Ados/Adultes [SUPER-HÉROS Tout public Mysteryt. FANTASY Tout public..f4FER. Retrouvez-nous au FIBD d'Angoulême Bulle Nouveau monde - Stand 58 = Auteur présent sur le stand.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :