Zoo n°64 jan/fév 2018
Zoo n°64 jan/fév 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°64 de jan/fév 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Arcadia Media

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 10,4 Mo

  • Dans ce numéro : l'homme gribouillé.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
24 zoom Le Blouze de lÊAigle, de Dirick Avec ce troisième tome de la série Napo et nous, après Ça empire dÊEmpire en pire et La Pyramide de lÊAigle, Dirick continue à sÊamuser avec la période napoléonienne. Son personnage principal, le caporal Célestin Lampion, fait partie de la Grande Armée et aide à lÊoccasion son empereur. Cette foisci, Napoléon a une grosse déprime et Lampion a pour mission dÊaller chercher un médecin à Vienne, un certain Gismund Freud. De clins dÊflil en jeux de mots, Dirick fait avec son trait de dessinateur de presse le tour du quotidien des Grognards, sous lÊflil ombrageux du petit Corse. Arcimboldo, 48 p.couleurs, 11,90 € THIERRY LEMAIRE Undertaker, T.4, L'Ombre d'Hippocrate, de Dorison et Meyer Zoo vous a déjà gl$V1,1:1 dit tout le bien que l'on peut penser de cette récente série de western morbide. Jonas Crow est un fossoyeur sans scrupules, mais il doit affronter bien pire que lui, ici un chirurgien au physique jovial pour lequel l'avancée de la science justifie tous les moyens. Dans le livre précédent, il a blessé au poignet la jolie et innocente Rose, et Jonas se lance à sa poursuite en compagnie de la robuste Chinoise Lin. Aussi expert au bistouri qu'en baratin, le chirurgien traqué dresse contre Jonas bien des obstacles constitués d'innocents manipulés. Palpitant et très bien dessiné, un succès mérité. Dargaud, 56 p.couleurs, 13,99 € MICHEL DARTAY Peyi an Nou, de Jessica Oublié et Marie-Ange Rousseau Qui en métropole connaît lÊhistoire du BUMIDOM, cette agence dÊÉtat créée en 1963 par Michel Debré pour faire venir en métropole les Français dÊoutremer afin de relancer lÊéconomie du pays ? Peu de gens, y compris dans les familles des exilés concernés ! Pour soulever le voile de ce qui reste pour beaucoup une souffrance, Oublié et Rousseau dressent un tableau complet sur le contexte global et les répercussions de cette opération dÊexil. Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion⁄ autant de départements et territoires dÊoutremer qui ont vu partir leurs enfants (ignorants et plein dÊespoir) vers ÿ leur Ÿ pays, la France. Dans la lignée de lÊexcellent documentaire de Jackie Bastide (Bumidom, des Français venus dÊoutre-mer, visible sur le net), cet ouvrage remet les choses à leur place pour plus de vérités. Indispensable. Steinkis, 208 p.couleurs, 20 € HÉL˚NE BENEY RYTHMIQUE Imaginons  : un homme usé par des années de mariage, poussé par lÊaigreur et la passion, décide dÊen finir avec cette femme vulgaire et avachie qui lui sert dÊépouse. Il la tue et se débarrasse une bonne fois pour toute de son corps dans la pampa. Problème  : de retour chez lui, cette femme si détestée se tient là, devant lui, en pleine forme, lÊair de rien. Que faire ? DÊabord vérifier que le meurtre a eu lieu. Et ensuite  : essayer de déterminer qui des deux femmes (la morte ou la vivante) est bien la bonne, la vraie. Problème  : les deux le sont. Que faire ? En finir avec cette femme vulgaire et avachie qui se tient toujours là. Et ensuite  : se débarrasser de son corps une bonne fois pour toute. Problème  : de retour de ce deuxième meurtre, une autre épouse semblable aux deux autres surgit⁄ CONFINEMENT La Petite Souriante est une ritournelle policière teintée de fantastique. ¤ moins quÊil ne sÊagisse dÊune chanson dont le Actu B d Comme un refrain refermé sur lui-même Polar hors normes sous forme de rengaine hypnotique, La Petite Souriante de Zidrou et Springer procure un moment savoureux de causticité, quoiqu’amoindri par une pagination trop restrictive. Zidrou et Springer/DUPUIS refrain entêtant ne parle que de folie et de rien dÊautre. Tout dépend du sens ou de la lecture quÊon lui donne. La composition de Zidrou et Springer est donc très habile, dÊautant quÊen plus de jouer avec les codes du polar, elle sÊavère aussi mordante à souhait. Les protagonistes crasseux rivalisent ainsi de monstruosité ou de bêtise. Le trait se veut grotesque pour ce qui est des faciès, mais sobre, presque élégant, pour tout le reste. Les ambiances colorées, enfin, ont manifestement été pensées avec intelligence en étant associées directement au récit. LÊhistoire souffre malgré tout de son confinement dans une pagination inappropriée ; ce grief, le seul, ne remet pas en cause les qualités globales du scénario. LÊidée de Zidrou est en effet tellement originale que lÊon peut se demander si davantage de pages nÊauraient pas permis de déployer lÊétrangeté du récit ou le caractère des personnages. Quelques passages sont aussi un peu expédiés, toujours pour des questions de contraintes. La réaction de Pep après son premier crime manque ainsi de crédibilité ; la façon dont elle est narrée paraît en effet en décalage par rapport à celle que devrait avoir un personnage réel. ESPACES La Petite Souriante relance la question abordée dans le précédent numéro de notre magazine, dans lÊarticle consacré à No Body de Christian De Metter. La bande dessinée populaire pâtit actuellement dÊun manque de renouvellement au niveau de ses formatages. Zidrou et Springer sont parvenus à répondre à la problématique concernant le récit en lui-même ; la dernière étape, celle qui intéresse lÊespace dans lequel est incluse la narration, doit être franchie par les grands éditeurs de bandes dessinées sous peine de voir le lectorat se raréfier. KAMIL PLEJWALTZSKY LA PETITE SOURIANTE de Zidrou et Springer, Dupuis, 72 p.coul., 14,50 € Zidrou et Springer/DUPUIS
francetélévisions Konber Le Point ELLE RAJA L'ART DE L'EMBALLAGE PRÉSENTE te FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA BANDE DESSINÉE RÉSERVEZ VOTRE PASS SUR binetterie.cultura.com* `Cr autres points de vente habituels 254 janvier zoi8 CulturAi. Vespni. jubteDès le 10 janvier, vente privée à 30C pour Me les TGV circulant du 24 au 24 janvier entre Paris et Angoulême. Code VP9EMEART. Vente et informations dans les gares, boutiques SNCF, par tétép h one au 3635, auprès des agences de voyages agréées SNCF et sur GUI.sncf



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :