Zoo n°63H6 nov/déc 2017
Zoo n°63H6 nov/déc 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°63H6 de nov/déc 2017

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Arcadia Media

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 10,7 Mo

  • Dans ce numéro : se barre à Zanzibar.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
40 Millar et Capullo/IMAGE COMICS PEUT- ÊTRE PARCE QU'ELLE AVAIT LIEU AU Jelflea PALACE ? Un bon polar, ça fait toujours du bien. Et Arcudi nÊen a pas oublié les fondamentaux  : lÊimportant nÊest pas le sensationnalisme du crime ou lÊingéniosité de lÊenquête, mais bien la description de destinées de personnages confrontés au basculement dans la violence – que ce soit du côté du flic ou du meurtrier. Alors certes, la fin de Dead Inside peut sembler classique, mais lÊintérêt nÊest pas dans lÊaboutissement du récit  : il réside plutôt dans le parcours de lÊhéroïne, lÊinspectrice Linda Caruso, dont la psychologie met à jour toutes les difficultés et les contradictions quÊil y a à être ÿ quelquÊun de bien Ÿ (et donc par conséquent à être un bon flic) et dÊêtre cohérent dans sa vie... Bonnie est morte après une vie menée avec bonté et bienveillance. Mais il lui reste un combat à mener dans lÊau-delà, un monde qui voit Bien et Mal sÊaffronter dans une longue guerre. Bonnie est celle que tous attendaient. Celle qui détruira Lord Golgotha, le terrible seigneur du monde obscur et mettra fin au conflit. Mark Millar fait donc ce quÊil sait faire de mieux. Créer un concept extrêmement prenant et le traiter en quelques épisodes de sorte à créer une minisérie événement. INSIDE/OUTSIDE C omics La mort derrière les barreaux Quand John Arcudi aborde le polar carcéral, ça donne un récit à la fois humain et noir qui évite la surenchère tout en nous tenant en haleine. Une protagoniste attachante, un ton juste, un rythme nerveux mais consistant, et quelques questionnements... Arcudi a trouvé un bel équilibre entre lÊintérêt de lÊenquête (et son contexte carcéral étouffant où apparaissent des personnages impressionnants) et le portrait quÊil dresse de lÊenquêtrice, une femme blessée et quelque peu déprimée qui va tout de même essayer de se sortir de ce panier de crabes et dÊimposer ses convictions. Quant aux personnages qui gravitent autour de Caruso, ils QUAND C’EST FINI, ÇA N’EST JAMAIS FINI CÊest extrêmement frustrant car extrêmement plaisant à lire. Il crée un au-delà qui nÊa rien à voir avec ce que les religions professent, crée une héroïne positive, attachante, sensible et pourtant conquérante. Il instaure des enjeux personnels très forts pour ses personnages. Mais il évacue le tout en 176 pages, ne laissant monter aucune tension narrative. Et malgré tout, on est pris par lÊhistoire, cÊest vous dire sÊil avait la matière pour nourrir une série au long cours. Les antagonistes tombent comme des mouches, alors quÊau regard de leurs liens avec Bonnie, on aimerait quÊil se passe beaucoup plus de choses. Rien nÊest développé. La trame avance au rythme dÊun blockbuster, on nÊest pas surpris. PAS Ut+1 MOT DE PLUS, ROY..7E NE VEUX PAS SAVOIR. sont tout aussi crédibles et bien campés, et lÊensemble sonne juste, dans lÊambiance comme dans le factuel. Le style de Toni Fejzula donne vie au récit sans en faire trop, tendant à un certain réalisme. Au final, Dead Inside propose une remise en perspective de lÊarchétype du flic sans en détériorer les codes, et force est dÊadmettre que cÊest assez chouette... ! CECIL MCKINLEY DEAD INSIDE de John Arcudi et Toni Fejzula, Delcourt, 128 p.couleurs, 16,50 € Reborn  : intense et frustrant Mark Millar produit beaucoup ces dernières années, il a la baraka. Les plus grands dessinateurs du moment travaillent avec lui. Dernier exemple avec Reborn, dessiné par Greg Capullo. Une œuvre qui tient par son concept, mais qu’on aurait aimé voir durer plus longtemps. Mais on a passé un bon moment. Ce monde est aussi particulièrement bien mis en images par Greg Capullo. Panini nous propose des croquis de production qui montrent bien lÊintensité de son travail. Chaque planche vient conforter le caractère épique du scénario. CÊest un monde qui prend vie littéralement sous nos yeux, crédible et immersif. Reborn est donc une lecture déroutante. ¤ la fois entraînante et frustrante. On aimerait que Millar nous épargne la seconde émotion, à lÊavenir. Il nÊest pas honteux de proposer des séries qui prennent le temps. Le feuilleton, cÊest aussi lÊessence du comic-book. REBORN de Mark Millar et Greg Capullo, Panini Comics, 176 p.couleurs, 18 € YANECK CHAREYRE Dead Inside & 2017 John Arcudi & Toni Fejzula. Tous droits réservés. Éditions Delcourt pour la version française.
mervel.corn Mani. NOW  : ALL-NEW LES GARDIENS DE LA GALAXIE TOI MARVil. NO W ! ALL-NEW THOR Tn ! MARVEL NOW !. ALL-NEW UHCANNY AVENGERS TOI DISPONIBLES AU RAYON BD MARVEL NEW !. SPIDER-MAN/DEAOPOOL TOI Ipapi ! Coitcs:



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :