Zoo n°63H6 nov/déc 2017
Zoo n°63H6 nov/déc 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°63H6 de nov/déc 2017

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Arcadia Media

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 10,7 Mo

  • Dans ce numéro : se barre à Zanzibar.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
22 Dufaux et Griffo/GLÉNAT Il a pris quelques cheveux blancs et nÊa été absent de la Sérénissime que cinq ans. Pourquoi donc GiacomoC. refait-il surface et quel va être le nouveau défi quÊil devra relever ? Il nÊy avait que ses créateurs pour répondre à ces questions incontournables sur ces retrouvailles inattendues. Jean Dufaux ne fait aucun mystère autour de ce come-back vénitien  : ÿ Quinze albums en une douzaine dÊannées, tout se passait bien et puis Griffo est parti loin. On a conclu les aventures de Giacomo en fermant la porte à une partie de notre jeunesse. Nous ne lÊavons jamais oublié. Trois personnes se sont remises à penser à Giacomo sans se concerter, Jacques Glénat, Griffo et moimême Ÿ. Jacques Glénat a bien pris part au projet. Griffo le confirme  : ÿ Il a appuyé ce retour et nous sommes repartis pour une paire dÊalbums Ÿ. Pour Dufaux, ÿ cÊétait amusant. ¤ notre âge on retrouvait celui qui avait personnifié notre jeunesse, voyait ce quÊil était devenu, si on pouvait le reconnaître dans mon écriture et dans le dessin de Griffo Ÿ. Il fallait bien trouver une cause à cette rédemption pour un Giacomo chassé à lÊépoque de Venise. Pour y revenir, il lui fallait du ÿ lourd Ÿ afin de payer son ticket dÊentrée dans la cité des Doges. Giacomo aurait des informations confidentielles sur un traître au sein même du gouvernement vénitien. Jean Dufaux lève un côté du voile  : ÿ Il y a des gens qui lÊattendent, le craignent. Je voulais une situation un peu compliquée. En fait il va rentrer au service des puissants. Donnant donnant. Il sera en porte-à-faux avec ses amis, joue avec le feu. Mais il est comme Don Quichotte, il a une chance énorme dÊavoir un serviteur fidèle, Parmeno Ÿ. Giacomo aurait-il viré de bord, au service de ceux dont il sÊest moqué si souvent ? Griffo résume lÊintrigue  : ÿ Le contexte est à la fois politique et personnel. Giacomo se bat avec les autorités quÊil va pourtant servir et il a un nouvel ennemi mortel digne héritier du marquis de San Vere. Son rôle est ambigu. CÊest sa sauvegarde et une renaissance. On peut le prendre pour un traître. JÊignore dans quel sens Jean va diriger le scénario Ÿ. On lÊa compris, il va y avoir de la rumba dans lÊair, des retrouvailles avec des personnages connus et un scénario comme les aime Dufaux, machiavélique à souhait  : ÿ Comment va-t-il sÊen tirer ? Restera-t-il un libertin au sens propre du terme, un homme libre sur tous les plans ou est-ce que son retour va nous décevoir ? Ÿ. UN VIEIL AMI RETROUVÉ Vaste programme que lance Jean Dufaux, malicieux en diable. On ne saura pas tout évidemment à la fin de ce tome 1. Pour lÊoccasion, Griffo est Actu B d Retrouvailles inattendues avec le célèbre libertin Douze ans déjà que GiacomoC. a pris le chemin de l’exil. Après 15 albums publiés, Jean Dufaux et Griffo avaient décidé de mettre un terme aux aventures vénitiennes de leur héros librement inspiré de la vie de Casanova. Mais GiacomoC. est de retour aujourd’hui à Venise pour au moins un diptyque chez Glénat. allé pour la première fois de sa vie à Venise, ce qui lÊa encore plus enclin à continuer  : ÿ CÊest aussi des retrouvailles avec cet endroit magique. Giacomo, cÊest comme un vieil ami que lÊon croise 20 ans après, et on reprend la route avec lui comme si de rien nÊétait. JÊai adapté mon graphisme à cette ambiance Ÿ. Rien ne va être simple pour le toujours séducteur Giacomo. ÿ Son nouvel adversaire, lÊamiral, nÊest pas seul. Il faut compter avec ceux qui le manipulent. Mais cÊest un filou Giacomo, il se permet des choses que je ne peux pas faire Ÿ, poursuit, rêveur, Jean Dufaux. Giacomo est-il reparti pour une longue carrière ? Pas sûr. Jean Dufaux  : ÿ Je suis arrivé à un âge où je ne prévois plus. Je mÊattache désormais à des récits courts. Je vais là où mon imaginaire peut agir et se plaire Ÿ. Il va sortir un Murena avec Théo ÿ qui appréciait beaucoup Delaby Ÿ, complète Dufaux, et un autre album sur Céline. Griffo est quant à lui interrogatif  : ÿ Tout va dépendre de la réaction des lecteurs. Il y a une évolution graphique forte de ma part entre le premier tome et le dernier. La différence peut être étonnante pour certains lecteurs qui découvrent ce nouvel album Ÿ. Lui aussi a dÊautres projets en cours  : ÿ Avec Desberg, on sort deux tomes dans le fil de SOS Bonheur à la fin de lÊannée. JÊai aussi un projet avec Rodolphe sur Edgar Allan Poe à New York et un autre avec Desberg, un voyage dans le temps à lÊépoque victorienne, un de mes rêves dÊenfant Ÿ. Alors que conclure de ce retour de Giacomo ? Dufaux a bien ficelé son histoire, parfaitement mise en scène par un Griffo en pleine forme. On est surpris, baladé par le nouvel entremetteur de la République vénitienne, qui saura toutefois cacher son jeu et surprendre avec encore plus de vigueur. JEAN-LAURENT TRUC GIACOMOC. RETOUR ¤ VENISE de Jean Dufaux et Griffo, Glénat, 56 p.couleurs, 14,50 € Dufaux et Griffo/GLÉNAT
I/‘,1'.\\N if\Ce n'est vas mon genre de tuer de sang-froid. Mon genre, c'est de disparaître... » r LA NOUVELLE SÉRIE D'AVENTURE INCONTOURNABLE DE CETTE FIN D'ANNÉE TOME 1 DISPONIBLE LE 3 NOVEMBRE EN LIBRAIRIE 1LE LOMBARD la.JYr41.[S



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :