Zoo n°63H6 nov/déc 2017
Zoo n°63H6 nov/déc 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°63H6 de nov/déc 2017

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Arcadia Media

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 10,7 Mo

  • Dans ce numéro : se barre à Zanzibar.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 Canales et Pellejero, d’après Pratt/CASTERMAN Direction lÊAfrique après une entrée en matière vénitienne. On ne refait pas Corto, un romantique qui, pour autant, ne va pas hésiter à se lancer à la recherche du royaume et du miroir du Prêtre, un trésor disparu. LÊAfrique, cÊest le terrain de jeu favori de Pratt, dont on sent lÊempreinte dans le récit de Canales  : ÿ Si on retrouve Pratt avec plus de force dans mon scénario, la sensation vient du fait que lÊaction se passe dans des endroits très chers à Pratt. LÊAfrique lui tenait à cflur. On lui a Actu B d Corto Maltese se barre à Zanzibar Le premier tome avait été un coup d’essai, puis un coup de maître avec plus de 200 000 exemplaires vendus. Reprendre Corto Maltese était un défi que Juan Diaz Canales et Ruben Pellejero avait relevé brillamment. On les attendait un peu au tournant avec Équatoria, second opus des aventures du marin bourlingueur d’Hugo Pratt. -ru Veux aue ! 400,5.c.1-ezeiONS UN AenZÉ 4l7goi-rPouR I.4 -rEetiNER ? fait avec Équatoria un petit clin dÊflil Ÿ. Flanqué de son amie journaliste Aida, il va bien passer au large de Malte, Corto, où il est né, mais continue sa route en croisant celle de la belle et mystérieuse Férida. Sans oublier un certain Churchill à Alexandrie. ÿ Pour moi cÊest important dÊavoir ce parti pris narratif pour donner un sens à lÊhistoire, un sens politique. Dans le cas de Churchill cela tombait bien, car à lÊépoque il était en Afrique et avait fait la guerre contre les Boers en Afrique du Sud. Je ne force pas la situation mais je cherche la bonne piste. Et Churchill était parfait dans le cadre de lÊaction Ÿ, continue Canales. Dans Équatoria, Corto a un petit côté cow-boy, foulard au cou, souligné par la couverture de lÊalbum. LÊaction prime et, ajoute Canales, ÿ cÊest voulu. Après le Corto romantique, charmant, élégant, on oublie parfois ce côté aventurier que lÊon trouve dans les histoires de Corto aux Caraïbes ou en Sibérie Ÿ. DÊAlexandrie, Corto est exfiltré sur son boutre par Henri de Monfreid, un personnage légendaire qui a existé. Il sÊajoute à lÊambiance Hugo Pratt dÊÉquatoria que lÊon ressent encore plus grâce à lÊaspect littéraire que représente Monfreid, un aventurier lui-même, et qui a écrit Les Secrets de la mer Rouge. Pratt aimait le lire. Avec Monfreid, il va recueillir Afra, une esclave avec laquelle il poursuit sa quête vers le royaume du Prêtre. Trois femmes pour Corto, un séducteur qui ne sÊignore pas. Canales sait bien que ÿ cÊest souvent délicat les personnages féminins. Elles devaient avoir du caractère et auraient mérité des histoires à elles seules. Il faut trouver le bon équilibre. Corto apprécie les femmes comme des compagnons dÊaventure Ÿ. Et lÊaventure continue à Zanzibar. Canales, un peu stressé à la sortie de lÊalbum, avoue ÿ avoir eu du mal à démarrer le scénario mais en avançant jÊaugmentais la vitesse. Le récit est plus carré, je pense, que celui du tome précédent Ÿ. Ils ont pris le rythme. Le dessin de Pellejero sublime son Corto et enflamme les décors ; Canales a, pour sa part, évité les pièges du copiste. On ne saura rien pour lÊinstant du prochain Corto Maltese. Avant Équatoria, Canales avait évoqué San Francisco. Résultat, Corto se barre à Zanzibar. Autant profiter de cette escapade africaine dans laquelle lÊunivers de Pratt est respecté, mais astucieusement revisité. JEAN-LAURENT TRUC CORTO MALTESE ÉQUATORIA de Ruben Pellejero et Juan Diaz Canales, dÊaprès Hugo Pratt, Casterman, 80 p.coul., 16 € Canales et Pellejero, d’après Pratt/CASTERMAN
te Ge, 15 m'Y.0(Ns-r" QL TAS A-rudrior\J. PAS vevAntl- CeS AkOrenee Skis VOf P.DÉAMBULATIONS Balayer 20 siècles d’Histoire de France en BD, tel est l’ambitieux défi que s’est lancée La Revue Dessinée, à raison de 20 tomes cosignés par autant d’historiens et de dessinateurs. Rencontre avec Franck Bourgeron, Directeur de la publication. Comment a germé lÊidée ? Franck Bourgeron  : Hugues Jallon, le directeur des éditions de La Découverte, est venu nous voir il y a trois ans avec lÊintention de créer une revue autour de lÊHistoire, à lÊimage de ce que nous faisons avec La Revue dessinée, et lui avec Revue du crieur. Le projet a finalement évolué dans lÊidée dÊassocier des auteurs de BD à des historiens, plus précisément centré sur lÊHistoire de France. Il sÊagit dÊune coédition avec La Découverte, à raison de quatre albums par an. Comment ont été choisis les auteurs ? Notre revue a lÊhabitude de la pratique collective  : la collection poursuit donc dans cette voie. Sylvain Venayre, historien, directeur de la collection et auteur du premier volume avec Étienne Davodeau, connaît très bien la BD, tant en termes de connaissances que dans la pratique puisquÊil est notamment lÊauteur de Cflur des ténèbres, paru chez Futuropolis. Un avantage considérable, dÊautant quÊil connaît très bien le petit monde des historiens. Ensemble, on a avancé sur une première liste dÊhistoriens intéressés par le sujet, mais avec la nécessité que chaque historien ne soit pas rétif à la bande dessinée. Ce qui a déjà réduit un peu le champ. On a ensuite sélectionné un certain nombre de dessinateurs, étape dÊailleurs toujours en cours car si les neuf premiers albums sont déjà lancés, il en reste encore une dizaine à trouver. Un exercice délicat car on essaye de faire des mariages heureux. On discute dÊabord avec les historiens qui nous racontent la période, en quoi celle-ci résonne encore aujourdÊhui, et lÊintention du livre, puis avec chaque dessinateur, on attend que le miracle se produise, cÊest-à-dire que lÊenvie de collaborer permette lÊinvention du petit théâtre nécessaire pour raconter une histoire. Actu B d PROPOS RECUEILLIS PAR GERSENDE BOLLUT Retrouvez la fin de cet entretien sur www.zoolemag.com LA BALADE NATIONALE LES ORIGINES de Sylvain Venayre et Étienne Davodeau, La Revue dessinée/La Découverte, 128 p.coul., 22 € Venayre et Davodeau/LA REVUE DESSINÉE/LA DÉCOUVERTE LES VIEUX FOURNEAUX DÉDICACE FNAC MONTPARNASSE VENDREDI 10 NOVEMBRE À 16H r EVENEMENT FNAC GRATUIT I NOUVAUTÉ TOME 4. LA MAGICIENNE CALIUET te LUPANO ENCOR, le. Jj 1 1.179 ; " 1 DARGAU ac 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :