Zoo n°63H6 nov/déc 2017
Zoo n°63H6 nov/déc 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°63H6 de nov/déc 2017

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Arcadia Media

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 10,7 Mo

  • Dans ce numéro : se barre à Zanzibar.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 zoom L'Expédition, T.3, Sous les larmes sacrées de Nyabarongo, de Marazano et Frusin L EX l'ïbir ION Cette série intéressante souffre de parutions espacées  : cinq ans pour lire trois volumes, c'est trop. Un groupe d'une dizaine de soldats romains s'est aventuré en terre inconnue, au-delà des sources du Nil, où ils ont découvert une civilisation mystérieuse. Leur chef, Marcus Livius, émerge d'un long sommeil de deux ans. Pour sauver ses hommes et conquérir le cflur de la reine, il doit vaincre à mains nues un lion. Mais son ambition semble sans limite, à moins que ce ne soit le début de la folie ? Un magnifique dessin de Frusin, déjà remarqué sur de nombreux comics. Dargaud, 56 p.couleurs, 13,99 € JEAN-PHILIPPE RENOUX Le Janitor, T.5, La Crêche de Satan, de Sente et Boucq ÿ La fin d'un cycle ! Ÿ, proclame un autocollant sur la couverture. Pour mémoire, le Janitor Vince est une sorte d'agent secret du Vatican. Il a les cheveux courts et s'habille en noir, mais ce moine-guerrier sait se battre, et il garde le sourire en toutes circonstances, car la foi donne de la force. Au Mexique, il traque d'anciens nazis passionnés par les expériences sur les jumeaux. Excellent quand il met en images les histoires de Jodo ou Charyn, Boucq nous a cette fois un peu déçu par sa prestation. Il a sans doute été peu inspiré par ce thriller sur fond religieux. Dargaud, 72 p.couleurs, 14,99 € MICHEL DARTAY Quatre jours de descente, de Grégoire Bonne Sélectionné dans un jury dÊassise, Charles Mirmetz prend son rôle très au sérieux. Ce sexagénaire précis et consciencieux note tout  : la vie dÊun homme est en jeu, pas question de traiter ce procès pour meurtre par dessus la jambe. Pourtant, rien ne se passe sereinement. Est-ce parce quÊil a perdu le sommeil ou estce la force du destin, toujours est-il quÊil se met à avoir des sortes de visions du crime jusquÊà comprendre que lÊaccusé est innocent. En totale perdition, Charles doit trouver un moyen dÊaider le prévenu sans passer pour un fou⁄ Fort dÊun trait noir et blanc sombre et aquarellé, ce thriller simple et efficace est un excellent polar à rebondissements ! Mosquito, 80 p.n&b, 18 € HÉL˚NE BENEY Brugeas et Legrain/LE LOMBARD Brugeas et Legrain/LE LOMBARD Le Special Air Service est un commando inventé par un trio d’officiers d'officiers anglais un peu fou dès 1941. Rapidement, le SAS « The Regiment », titre du triptyque que lui consacre Sylvain Brugeas et Thomas Legrain, va faire ses preuves. Aujourd’hui encore, le SAS est à la pointe de toutes les opérations spéciales de la couronne britannique. En toute discrétion bien sûr. Il a de la suite dans les idées David Stirling. Au Caire, en 1941, il plaide la cause de cette unité quÊil veut créer, le SAS, une poignée de types surentraînés, des paras, capables dÊaller semer la pagaille derrière les lignes ennemies. ¤ lÊépoque, il y a urgence si on ne veut pas que Rommel, le renard du désert, déboule au Caire. Stirling obtient une poignée dÊhommes et deux officiers, Paddy Mayne, un dur à cuire, et Jack Lewes qui mettra au point un entraînement drastique. Le SAS est né. CÊest son histoire que David Brugeas raconte dans The Regiment. Mais pourquoi ce choix ? ÿ CÊest une proposition de Gauthier van Meerbeeck du Lombard. Le dessinateur Thomas Legrain, après huit tomes de Sisco, voulait travailler sur les débuts du SAS, cette unité britannique hors normes. Il mÊa demandé si cela mÊintéressait. JÊai répondu OK, avant tout pour parler de lÊaventure humaine du SAS Ÿ, explique Brugeas. Les débuts seront difficiles, mortels. Actu B d Du sang, de la sueur et des armes Le désert ne fait pas de cadeaux à Stirling comme le rappelle le scénariste  : ÿ Au début, cÊest une aventure de survie avec comme pire ennemi le désert. Je ne voulais pas faire une BD avec des opérations qui se suivent, un catalogue. CÊest une histoire dÊhommes, des trois fondateurs, Stirling, Mayne et Lewes qui est le narrateur Ÿ. Du sang, de la sueur et des armes, pas de larmes, mais ils vont vite apprendre, complète Brugeas  : ÿ Ils se trompent dès leur première mission en voulant sauter en parachute sur lÊobjectif et perdent 42 hommes. Avec le Long Range Desert Groupe, autre unité très spéciale britannique, ils nouent une relation qui complète leur formation. LÊacteur Christopher Lee en fera partie. Ils apprennent comment survivre, manfluvrer dans les sables Ÿ. Le SAS flirte avec la dissolution immédiate. Il agace, même sÊil ne coûte pas cher. Les commandos se dérouillent. ÿ Quand on a compris que Sterling avait besoin de pas grand chose, on lui a donné. CÊétait un pari, on payait pour voir. Stirling avait un but stratégique et non tactique Ÿ, ajoute Brugeas. ÿ Avec Legrain, on nÊa pas voulu faire une série, tient-il à préciser. Il fallait créer un groupe de personnages attrayants sur des bases solides, une histoire dÊaction très humaine. Tout est vrai quand cÊest une date ou un chiffre, mais jÊinterprète pour ce qui nÊest pas dit. Dans le tome 2, il y aura une part plus romanesque Ÿ. DES PRÉCURSEURS Le SAS est le précurseur de nos unités spéciales actuelles. Sa devise ÿ Qui ose gagne Ÿ fera des petits. Bigeard inventera ÿ Croire et oser Ÿ pour ses paras. En Afrique du Nord, le SAS va rapidement marquer des points, détruisant avions et aérodromes. Hitler donnera lÊordre de fusiller tout SAS capturé. Le SAS dépasse rapidement le stade club dÊamateurs éclairés de ses fondateurs. The Regiment de Brugeas et Legrain, qui assure un dessin parfait, réaliste, puissant, sÊarrêtera en 1943. Devenus des bataillons, les SAS parachutistes seront anglais, mais aussi France Libre, belges mais cÊest une autre histoire. Vincent Brugeas a fini le livre 2 de The Regiment qui sortira dans un an. Idem pour le tome 2 du Roy des Ribauds avec Ronan Toulhoat. Ils préparent une série en deux albums chez Dargaud, Ira Dei, en 1040 en Sicile, à la suite des premiers mercenaires normands. Et plus rien pour Block 109. JEAN-LAURENT TRUC THE REGIMENT, T.1 de Brugeas et Legrain, Le Lombard, 64 p.couleurs, 14,45 € Bec, Henninot
Suivez-nous sur COSI et retrouvez toute l'actualité de Futuropolis sur www.futuropolis.fr 41k Le nouvel albumli4efi de Jean-Pierre Gibrat IsP CABRAT AI e F  : -l' ? FF I 191= ;  : Des ivres de ba e dessiné Ttrt 0 -0 o ni o



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :