Zibeline n°9 juin 2008
Zibeline n°9 juin 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°9 de juin 2008

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 10,8 Mo

  • Dans ce numéro : politique culturelle... Marseille s'explique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 FESTIVALS MONTPELLIER VAISON BALLET D’EUROPE Toute la danse contemporaine Le Festival Montpellier danse est chaque année fascinant : il réussit à programmer, et très souvent à coproduire, les plus grands chorégraphes et les plus belles compagnies de danse, sans oublier la danse de recherche. Et ceci dans de grandes salles, toujours pleines. Même au Corum, immense, idéal pour la vue et l’acoustique… Cette année elle accueillera le Ballet Flamenco de Sara Baras dans Carmen et les moines Shaolin pour clore le Festival (avec les danseurs d’Alonzo King), mais aussi la première en France d’Heterotopia de Forsythe, et la création d’Emanuel Gat… Mais on retrouvera aussi, dans les salles plus petites, les compagnies de la région languedoc, depuis Mathilde Monnier et La Ribot jusqu’à Lluis Ayet ou Hélène Cathala, Raymund Hoghe et son travail sur la mémoire douloureuse de la danse, Pascal Rambert et ses expérimentations formelles, Xavier Leroy et son fascinant théâtre musical. Il y aura cette année beaucoup de danse africaine : des Danses acrobatiques du Burkina Faso, les lauréats de Danse l’Afrique Danse à l’opéra comédie (autre lieu magique, ancien, plus historique), sans oublier la création de la Cie Salia nï seydou, qui est réellement parvenue à créer une danse africaine au langage et au propos contemporain. À ne pas manquer également, un solo de Saburo Teshigawara, la Cie Akram Khan qui rencontre le Ballet National de Chine… Un autre grand festival s’annonce, qui mérite qu’on aille passer ses premiers week-ends d’été à Montpellier ! AGNÈS FRESCHEL Vivent les valeurs sûres ! Vaison est avant tout un lieu magique… et impressionnant ! Et dans ce cadre qui ne souffre pas l’intimité, Vaison Danses sait faire dans le spectaculaire Poussières de sang Sarah Camara Tango metropolis Tetsu MAEDA red L’équilibre de la programmation est comme toujours remarquable : une danse facile, virtuose et divertissante, de grande qualité, toujours très musicale, ouvre les festivités. Après Montpellier, les moines Shaolin viendront sauter au-dessus des danseurs d’Alonzo King dans l’amphithéâtre, puis la C ia Buenos Aires Express Tango viendra enflammer les cœurs avec dix danseurs et un quintet de choix emmené par le bandonéoniste Daniel Binelli… Le Béjart Ballet viendra rendre un hommage au maître disparu en reprenant des extraits marquants de ses chorégraphies, et Momix proposera avec une autre compilation : un Best Of des plus belles inventions visuelles de Moses Pendleton… Mais c’est surtout la fin du festival qui ménagera les plus précieuses surprises : la reprise de MayB, chefd’œuvre absolu de Maguy Marin, toujours aussi bouleversant après 27 ans ; et celle de Que ma joie demeure, de Béatrice Massin, petit bijou baroque, joyeux, mutin et coloré comme les pages de Bach les plus alertes… A.F. Vaison Danse du 10 au 26 juillet 04 90 28 74 74 www.vaison-danses.com Montpellier danse du 22 juin au 5 juillet 0800 600 740 www.montpellierdanse.com De toutes les fêtes Après ses journées Portes Ouvertes le ballet d’Europe continue de démocratiser la danse dite classique en promenant ses pièces sur tout le territoire. Dans le cadre dispositif Saison 13, le 20 juin, le ballet dansera Schubert In Love de Jean- Charles Gil et Barnum boudoir de Lionel Hoche à Sausset-les-Pins. Le lendemain, fête de la musique, c’est dans le Parc de Bagatelle (Marseille) qu’ils fêteront la musique, avec la dernière création de Jean-Charles Gil, Folavi, donnée récemment au Théâtre du Châtelet. Enfin les 27 et 29 juin, à Marseille puis à Cassis, dans le cadre de la Fête bleue puis de la Fête de la mer, le chorégraphe prolixe proposera une nouvelle création : Sweet Gerschwin ! En attendant juillet et août, où le Ballet d’Europe promène ses pièces un peu partout, accueille Josette Baïz et Georges Appaix, et partout remplit les salles… A.F. Heterotopia Dominik Mentzos Ballet d’Europe les 20, 21, 27 et 29 juin 04 96 13 01 12 www.balletdeurope.org
LA SEYNE MARTIGUES FESTIVALS 11 Rues particulières Le 6 e festival des Arts de la Rue de La Seyne-sur-Mer, Les journées particulières, propose fanfares, théâtre et cirque durant trois jours dans toute la ville Organisées par le Théâtre Europe, Les journées particulières s’articulent autour de formes et d’écritures contemporaines touchant aux arts du cirque, sans oublier la musique, celle qui se joue dans la rue, emmenée par les fanfares. Cette année deux d’entre elles accueilleront les spectateurs tous les jours avec leurs rythmes endiablés : Wonderbrass, la Fanfare Opulente mettra le feu aux poudres de la Place Laïk aux Sablettes, mélangeant reprises étonnantes et compositions originales au son des saxes, trompettes, tubas, percus… tandis que la fanfare Sardar Orkestra emmènera le public au son d’un répertoire tzigane, oriental et klezmer réarrangé, énergique et festif. La compagnie Luna Collectif présentera, sous le chapiteau des Sablettes, et pour la première fois, sa dernière création, Prélude à Eclipse, un théâtre aérien et musical placé sous le signe de la féminité. Entre la conciliation d’une identité toujours plus difficile à affirmer et l’équilibre à créer entre besoin des autres et besoin de liberté, la cie Luna Collectif invente un nouveau lexique amoureux, poétique et aérien. La cie toulonnaise Hi-Han investira la cour de l’école des Beaux-Arts avec Le mois de Marie, pièce tirée des Dramuscules de Thomas Bernhard. Installé autour d’une étrange crèche, le public écoute les commentaires de deux vieilles dames qui observent l’enterrement de monsieur Geissrathner. De propos badins en jérémiades anodines, leurs langues se délient et apparaissent enfin les propos brutaux et radicaux sur la haine de l’étranger. Farce grotesque ou miroir inquiétant ? Enfin, le musée Balaguier accueillera le jongleur québécois Yvan Roy, alias Yvan l’impossible, dans un solo burlesque, et le cirque cynique et maritime du breton Ronan Tablantec. DOMINIQUE MARÇON Les journées particulières du 19 au 21 juin 04 94 06 84 05 04 98 00 25 70 www.theatreurope.com Cie Luna Collectif Martigues et le monde Le Festival danses, musiques et voix du monde de Martigues a 20 ans cette année, un anniversaire qui s’annonce comme un rendez-vous de qualité Katia Guerreiro X-D.R À l’origine axée sur la danse traditionnelle, la programmation du festival a vite su trouver sa voie et s’affirmer comme un événement incontournable, une référence dans le domaine des arts traditionnels. Bien loin du folklore donc, en tout cas d’une image désuète qui pourrait coller à la peau, le Festival de Martigues propose aujourd’hui des danses traditionnelles et rituelles, des musiques actuelles et métisses, mais aussi plus généralement des arts de rue. La Ville de Martigues est d’ailleurs entièrement sollicitée pour cette manifestation d’une rare ampleur qui fait appel à 400 organisateurs et à 200 familles qui accueillent bénévolement les artistes. Sous le parrainage de la grande chanteuse de fado Katia Guerreiro, la programmation 2008 visitera quantité de pays par le biais de spectacles de danses traditionnelles (dont le Gran Ballet Argentino de Córdoba, l’Ensemble national Naz du Kazakhstan, l’association martégale La Capouliero, bien sûr -organisatrice du festival et conservatoire des Arts et Traditions Populaires de Provence-, Mackinaw de Drummondville au Québec, la compañia de flamenco Ursula López d’Andalousie…), de musiques du monde (les Diabloson d’Amérique latine, Marlevar d’Italie, les savoyards Les Pieds Croisés) et de musiques « actuelles » (Fatche d’eux, Lo Cor de la Plana, Misères et Cordes, Quartiers Nord, Sam Karpienia…). L’église de la Madeleine accueillera les concerts de flûtet, tambourin et piano d’André Gabriel et Hélène Andreozzi, les noces de la guitare flamenca et de l’Amérique latine d’Eric Fernandez et du Verdine Tempo Duo, les ballades irlandaises du Lawrenson-Toal of Irish Dance et la musique des steppes du groupe Naz, tandis que du Canal Saint Sébastien résonneront les soirées de caractère et d’événement, comme le spectacle d’ouverture (le 23 juillet), la soirée flamenco (le 24) ou encore la soirée d’anniversaire qui célèbrera les 20 ans avec 20 rendez-vous (le 26) et le concert événement de la marraine du festival, Katia Guerreiro (le 27). Sans oublier les animations de rues, les Cocktails de Folklore sur la Place Mirabeau, l’édition spéciale au Village du Festival chaque soir à 19h, le Café musique, l’Escale de Nuit… Le Festival de Martigues c’est tout ça et plus encore ! DOMINIQUE MARÇON Festival de Martigues du 21 au 29 juillet 04 42 49 48 48 www.festival-martigues.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 1Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 2-3Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 4-5Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 6-7Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 8-9Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 10-11Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 12-13Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 14-15Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 16-17Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 18-19Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 20-21Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 22-23Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 24-25Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 26-27Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 28-29Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 30-31Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 32-33Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 34-35Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 36-37Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 38-39Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 40-41Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 42-43Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 44-45Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 46-47Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 48-49Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 50-51Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 52-53Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 54-55Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 56-57Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 58-59Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 60-61Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 62-63Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 64-65Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 66-67Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 68-69Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 70-71Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 72-73Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 74-75Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 76-77Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 78-79Zibeline numéro 9 juin 2008 Page 80