Zibeline n°8 juin 2008
Zibeline n°8 juin 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de juin 2008

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 10,8 Mo

  • Dans ce numéro : Jazz des cinq continents.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
MARSEILLE DU 27 SEPTEMBRE AU 5 OCTOBRE Salamrnbâ ERNEST REYE R DU 25 NOVEMBRE AU 7 DÉCEMBRE Aida GIUSEPPE VERDI DU 31 DÉCEMBRE AU S IANVIER La Veuve joyeuse FRANZ LEHAR DU 17 AU 25 FÉVRIER Il Pirata VINCENZO BELLINI DU 31 MARS AU 7 AVRIL Jen ûfa LE4SJANACEK DU 20 AU 29 MAI Mireille CHARLES GOUNOD 04 91 55 » 10 htl p= f/opera.marseille.frie MAR5EILLE LA M INOTERIE THÉÂTRE DE LA JOLIETTE SC ÉNE CONVENTIONNÉE POUR LES EXPRESSIONS CONTEMPORAINES ji6 1.4°.,, Ir, : = z Y ï g IR [1 " -4r.-(11L. ; _.que déportemen'UieS GASTON DEFFERRE THÉÂTRE EN FAMILLES) III JEUDI 5 {1414} VENDREDI 6 (20H) JUIN THÉÂTRE/LA TRAGÉDIE ET LE TRAGIQUE DANS NOTRE QUOTIDIEN/4 PETITES FORMES erejee mes a, « : Le tueirre de h Mrr. Le, eRves deL. aeerrcn An Dr.rn.uqur d. Cnmervamere tlartera l de e gionM, pur, a I. direction de JP RAFFAELLI, La Minoterie. n soutenu par le SIP Politique de a Ville Niue de Marseille, A,C.S.E, Conseil Régional Para) -p La Minoterie — Réseruarians indispensables LES AIRS LIBRES'EDITION VEN. 13 JUIN -19H MA MERE QUI CHANTAIT SUR UN PHARE/LECTURETHEATRAUSEE De Gilles Cr. nosed let - Mise en lecture Pierrette Mont icelli. act ompagnemenL musical Dominique Recton - 21H DUO NATHALIE NEGRO/DANIÈLE ORS-HAGEN/MUSIQUE {chant et piano) -p La Minoterie SAM. 14 JUIN- 15 H 30 CIE BEGATTHEATER/INsFALLATIDN-SPECTACLE Les Demeurée d'apis/. &manieur - 21 H TRIO SAM KARPI EN IA/MUSIQUE avec Thomas Bourgeois, Daniel Caglione et Sam Karpienia Pregrammatien tEairte en partenariat aer les archives et la Bihlitheque departemenuks Gowen Defferre, Marseille Objectir Danse, Manville Musique Medàrrranre er Libraires Do Sud. - les jardins des Archives et la Bihliethèq ne départementales 9-11 RUE D'HOZIER - 13002 MARSEILLE -7:04 91 90 07 94 [TAPER 2] @ : IN FOEtM I NOTE R IE.ORG W WWW.M INOTERIE.ORG METRO JOLIETTE - TRAMWAY JOLIETTE kAVILLON w MON OB ? Q9 11E* ; n sfÿ ey rop.te 6 fi iilit Na. Am 4 F OP 1111 ` 4i +.. 111P' :s,l :. lit. Api it O : i l'ta, th,'rR8ANEZ-V014 Ali.0$11 020 111.'www.preljoclj.arg%'-, `.t.- : fi p ; 4/04-.4.ma ilki -. 1r-,. -t 4. - BALLET PRE110CA1 Cr j z‘,. TAIV. a. Aie. -rt., Germaine Acogng, AnuangA, Josette Bali, Ballet de Lorraine, Alain Buffard, Carolgn Carlson, Kaori Ito, Michel Kelemenis, Les Affluents, Béatrice Massin, Wane McGregor, Éric Oberd❑ri P❑ckemon Crew, Angelin Preljocaj 1
FESTIVAL DE MARSEILLE MANIFESTATION 07 Marseille, du Nord au Sud Cette année, pour sa 13 e édition, le Festival élargit son horizon, envahit tout Marseille jusqu’à la mer, tous les arts jusqu’à leur fusion, et tisse des liens nouveaux avec la Tchéquie et Hambourg… Marseille est une ville côtière étrange, puisque qu’une grande partie de son littoral est inaccessible aux habitants, et réservée aux activités portuaires… Il était donc temps d’y amener spectateurs, arts et artistes : le Festival de Marseille se déroulera cette année, en grande partie, sur le Port Autonome. Ce qui risque de poser quelques problèmes logistiques ! Pour accéder au Hangar 15 il faudra arriver à l’heure au Vieux Port, prendre la navette (gratuite !), réserver à l’avance, nominalement, pour figurer sur la liste, et ne pas oublier ses papiers d’identité, puisque chacun sera contrôlé… On pourra aussi prendre la navette maritime pour six euros, venir en avance dîner au Hangar, où Georges, le patron de La Part des anges, concoctera comme chaque année quelques assiettes arrosées de vins savants…...où l’on pourra se promener dans l’exposition du New Dance Group (à partir du 26 juin), un mouvement féministe américain des années 40 qui proclamait « Dance is a weapon »...où la photographe Agnès Mellon, discrètement, immortalisera quelques moments conviviaux.où Geneviève Sorin et Ex Nihilo proposeront des formes courtes… avant les spectacles de 22h. Et quels spectacles : Hotel pro Forma, Keersmaeker, Michael Clark, Emio Greco ! En d’autres lieux Zibeline reviendra sur ces must dans son prochain numéro, mais n’attendez pas pour réserver : les locations sont ouvertes depuis le 25 avril… et portez également votre attention sur d’autres lieux plus confidentiels, où il ne faudra pas forcément montrer patte blanche. Car le Festival débutera au Studio Kelemenis avec des Questions d’artistes, pièces courtes, expérimentales, où se posent des questions souvent opportunes, soulevées cette année par La Zampa, Philippe Ménard, Bérangère Fournier, Thierry Thieû Niang… Six soirées de deux heures, du 21 au 28 juin, à partir de 18h30, dans une intimité propice aux Questions… Plus au Centre trois rendez-vous : un tout près de la Mairie, soutien principal et presque exclusif du festival (62% de son budget), au très bel espace muséal Villeneuve Bargemon, pour une expo active, théâtrale, du designer Lawrence Malstaf (à partir du 20 juin) ; un autre dans un camion qui partira de Jules Guesde pour un voyage dans une ville fantasmée (Cargo à partir du 30 juin, voir page 19) ; et une escapade à Montévidéo, où Hubert Colas officiera avec le talent ironique qu’on lui connaît, pour proposer, sur un texte de Sonia Chambreton, le monologue d’un légionnaire (Mon Képi Blanc du 8 au 11 juillet). Au Sud, le Parc Henri Fabre ne sera pas tout à fait délaissé puisque le Studio du BNM accueillera, à 19h30 du 1er au 11 juillet, l’École Nationale de Danse, Fabrice Lambert, Karine Pontiès, et un programme de Danse Tchèque. Des spectacles courts, qui permettront d’aller finir la soirée, à 22h, dans le Théâtre Nono tout neuf, à la Campagne Pastré, pour la fin du programme tchèque, d’autres pièces de Pontiès, une surprise de TRASH, une autre, musicale, de Ryoji Ikeda, et deux, théâtrales, de Castellucci. Stravinsky Project (Stefano Rosato, Kate Coyne) Hug. HELL Laurent Ziegler Précisons : de Teodora, la fille. Tandis que ses parents dirigent Avignon, les enfants, à peine majeurs, font un tour à Marseille. À ne pas rater les 28 et 29 juin : Bien que je te connaisse, une création inclassable, transversale, de Nico and the Navigators, coproduite par le Festival de Marseille, en collaboration avec le Kampnagel de Hambourg. Car durant toute l’année, l’équipe prospecte à la découverte de talents singuliers, qu’elle programme, et finance souvent : 4 des spectacles programmés cette année sont essentiellement coproduits par le Festival, qui parie sur la création, mais lui permet aussi de naître. Puis on repartira au Nord, pour finir, comme chaque année avec ses Ciné concerts magiques et populaires de La Sucrière : du 15 au 17 juillet on voyagera en musiques et en fils au Liban, en Afrique, enTurquie et en Allemagne… Des soirées soutenues par Arte, tandis que le programme Tchèque est aidé par la Saison culturelle européenne en France et le Ministère de la culture Tchèque, et que les créateurs de la région sont programmés grâce au soutien spécifique de la Drac, de l’Arcade et de la Région : le Festival a la bonne habitude de nommer et remercier ses partenaires, de publier ses chiffres, son budget, sa fréquentation, en toute clarté. Ce qui contribue sans doute au plaisir d’aller y passer ses premières soirées d’été… AGNÈS FRESCHEL Le vernissage de l’exposition Malstaf à Bargemon est ouvert à tous sur réservation Performance exceptionnelle et petit cocktail. le 19 juin à 18h30 Festival de Marseille du 20 juin au 17 juillet 04 91 99 02 50 www.festivaldemarseille.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 1Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 2-3Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 4-5Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 6-7Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 8-9Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 10-11Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 12-13Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 14-15Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 16-17Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 18-19Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 20-21Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 22-23Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 24-25Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 26-27Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 28-29Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 30-31Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 32-33Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 34-35Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 36-37Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 38-39Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 40-41Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 42-43Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 44-45Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 46-47Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 48-49Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 50-51Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 52-53Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 54-55Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 56-57Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 58-59Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 60-61Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 62-63Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 64-65Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 66-67Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 68-69Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 70-71Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 72-73Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 74-75Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 76-77Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 78-79Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 80