Zibeline n°8 juin 2008
Zibeline n°8 juin 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de juin 2008

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 10,8 Mo

  • Dans ce numéro : Jazz des cinq continents.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
théâtre nono campagne pastré r hangar 15 - port autonome f } 1 MO hotel pm forma operation : orfeo opéra visti. 1 26 et compagnie genevtève sormtroublée musique et voix 1 je 26 et 27 juin à 21h anne teresa de keersmaeker zeitung danse 1 d 29 juin à 22h anne teresa de keersmaeker fase danse 1 30 juin à 22h emio grecoet Pieterc. scholten hell danse/me 2 et jr ? 3 juNlat à 22h michael clark company 27 juin à 22h Stravinsky project dans 1 6 et 7 juillet à 22h ex nihilo trajets de vie, trajets de ville,.erformanc,/7 juillet 204130 the new dance group 1932 -1915 dance is a weapon exp/du 26 juin au 7 juilletisa musique, danse, théâtre 1 : 28 et 29 juin à 22h ryoji Ikeda datamaties [ver. 2.0.11 concert audiovisuel/1 ^ juillet à 22h 771r0c.11761 the navigators bien que je te connaisse théâtre, musique, danse/4 juillet à 22h teodora cast.eilucci h elle vide + kin keen king/12 juillet à 19h30 danse, théâtre théàtre de la sucriére trois soirées en plein air -acerts suivis de projections soirée jiban I 15 juillet à 21h ibrahim maalouf + caramel nadine labaki soirée turquie-alleraagne 1 16 juillet à 21h orient expressions + julie en juillet/,utib akin soirée afrique 1 17 juillet à 21 h bibi tanga & le professeur inlassable + bamako abderrabrnane sissako ballet national de marseille op école nationale supérieure de danse de marseille d.:/Y juillet à 19h30 fabule taïnbert d'eux danse/vc 4 juillet à 19h30 karine ponties holeulone danse, vide❑ 1, 10 et 11 juillet à 19h30 spectacle itinérant Mal ste f do kaegi-rirnini protokoll cargo Sofia-marseille Spero -/30 juin, 1—, 2, 3, 4, 5, 7, na 9, 10 juillet à 18h30 studiolkelemenis ballet national de marseille et théâtre nano - campagne past ré tc11 ? q'tip ! trois soirées sous les étoiles de Prague I 5 juillet à 19h30/8 juillet e 22h 1 9 juillet e 22h montévidéo bubert colas, sonia chiambretto mon képi blanc théâtret ma S et 9 juillet à 20h. 10 et 11 juillet à 23h question de danse, questions d'artistes 3/21, 22, 24, 25, 27 et 28 juin à 18h30 espace muséal villeneuve bargeman lawrencernalstaf the long now exposition du 20 juin au 17 juillet www.festivaldemarseille.com 04 91 99 02 50 EUR0ME01TERRAHEE 1'* VILLE DE L MARSEILLE
Politique culturelle Martigues 4,5 Manifestation Festival de Marseille 7 Théâtre Festival d’Avignon 8 Les Hivernales, Le Thor, Opéra-Théâtre 9 Gymnase, Jeu de Paume 10,11 Toursky, Daki Ling, Montévidéo, Minoterie 12,13 Merlan, Massalia, Revest-les-Eaux 14,15 Lenche, la Criée, Bancs Publics 16 Gardanne, Théâtre et Chansons, Aubagne 17 Martigues, Istres, Grans, Châteauvallon 18,19 Danse Pavillon Noir 20,21 Pertuis, Allauch, Martigues 22,23 Ouest Provence 24 Châteauvallon, BNM, MOD 25 Arts de la rue Ouest Provence, Engrenages 26 Lieux Publics, Martigues 27 Gap 28,29 Musique GTP, SMCM, Anguélos 30 Opéra de Marseille, Lyrinx, musique sacrée 31 Concerts 32,33 Avignon, agenda, Autour des claviers, Musicatreize, Ensemble Pythéas 34 Jazz des cinq continents 35 GTP 36 Festival d’Aix-en-Provence 37 Opéra de Marseille 38,39 L’Usine, l’Escale, La Friche, Station Alexandre, Charlie Free 40 L’Escale, Martigues, Port-de-Bouc, Aix, La Minoterie, la Ruche, la Meson 41 La Colonne, L’Usine, Cabaret Aléatoire, Paradox 42,43 Disques 44 Agenda 45 Arts visuels Aix : galerie duC.G, Sm’art 46 Arles, Camargue 47 Avignon, Aix, Istres, FRAC, conférences 48,49 Musée Cantini, Palais Carli 50 Vieille Charité, Musée d’Histoire, [Mac] 51 Cinéma Images de ville, Alhambra 52 Aflam, Fotokino, Rendez-vous des quais 53 Attac Arles, La Ciotat, les 3 Espagne 54 Livres La Ciotat (ou librairie Le Poivre d’Âne ?) 55 Institut Culturel Italien 56 Alcazar, CIPM 57 Agglopole, Martigues 58 Festival La Mangrove, Histoire 59 Littérature 60,61 Esthétique, essai 62,63 Philosophie L’histoire et le réel 64,65 Gymnase, Nuit de la philo 66 Histoire Mines de Gréasque 67 Mai 68 à Marseille 68,69 Sciences et techniques Zibeline 70,71 Éducation Le bac 72 Orchestre des Jeunes de la Méditerranée 73 Ecole Régionale d’acteurs de Cannes 74,75 Société Autopartage Provence 76 Tribune libre 77 Rubrique des adhérents 78 Un parfum de mai noir Sur nos scènes, dans nos festivals, nos spectacles de rue, la parole se fait de plus en plus politique. L’été s’annonce grave, et peu divertissant. Il flotte dans l’air un parfum de mai noir. D’émeute. Sourd à toutes les protestations, le gouvernement ne répond ni aux urnes (sinon en accélérant les « réformes »), ni aux enseignants (sinon en instaurant un service minimum), ni aux manifestations légales (sinon en diminuant sciemment l’impact des mouvements populaires), ni aux journalistes (sinon en favorisant le rachat de la presse indépendante), ni aux associations qui sonnent l’alarme sociale (sinon en coupant sec et net leurs subventions), ni au monde culturel (sinon en le traitant en parasite), ni aux travailleurs en situation illégale (sinon en les arrachant à leur vie), ni au chômage des plus de 50 ans (sinon en diminuant leur future retraite), ni à celui des jeunes (sinon en supprimant les emplois spécifiques), ni à celui des femmes (sinon en déstructurant l’observatoire national de l’égalité)… Dans tous les théâtres on monte Brecht, Dario Fo, Edward Bond. Ceux-là justement qui mettent en scène les pauvres, leur donnent une voix. Et rappellent une vérité factuelle : mépriser la parole des faibles est immoral, mais aussi dangereux. Car malgré le quarantième anniversaire et ses commémorations, le parfum de mai qui flotte n’a pas l’odeur de la plage, du Flower Power, des lendemains qui chantent, des doux psychotropes, des défilés sages et souriants. Le désespoir est palpable, et risque de prendre des formes violentes, des relents d’essence et de bâtiments qui flambent, de sang. Pour sauvegarder la paix civile il est urgent d’écouter un peu les hommes, et les artistes. AGNÈS FRESCHEL



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 1Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 2-3Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 4-5Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 6-7Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 8-9Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 10-11Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 12-13Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 14-15Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 16-17Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 18-19Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 20-21Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 22-23Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 24-25Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 26-27Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 28-29Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 30-31Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 32-33Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 34-35Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 36-37Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 38-39Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 40-41Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 42-43Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 44-45Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 46-47Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 48-49Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 50-51Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 52-53Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 54-55Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 56-57Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 58-59Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 60-61Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 62-63Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 64-65Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 66-67Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 68-69Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 70-71Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 72-73Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 74-75Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 76-77Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 78-79Zibeline numéro 8 juin 2008 Page 80