Zibeline n°70 janvier 2014
Zibeline n°70 janvier 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°70 de janvier 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 8,5 Mo

  • Dans ce numéro : 2013... l'heure des bilans.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
46 A U PRO G R A M M E D A N SE La Nuit des poètes Le spectacle La nuit des poètes par la compagnie Pietragalla-Derouault s’inscrit au confluent de la danse et de la poésie. En fil conducteur, le poème d’Aragon La Nuit des jeunes gens. Dans cette œuvre, trois jeunes poètes discutent passionnément, Aragon énumère les nuits de son passé. La confidence lyrique permet d’aller aux sources de la création. La musique qui sous-tend le propos emprunte au hip hop, à l’électro, au classique. Julien Derouault danse, chorégraphie l’invisible, le corps en mouvement devient écriture, poème. le 21 janv Théâtre Toursky, Marseille 0 820 300 033 www.toursky.org Élégie) 11 Robert Gil François Stemmer Olivier Dubois s’inspire des Élégies du poète allemand Rilke pour sa nouvelle création destinée au Ballet National de Marseille. La figure de l’ange parcourt l’œuvre du poète, dépouillé de toute référence religieuse. Proche de Narcisse, l’ange rilkéen est « la créature chez qui la transformation du Visible et de l’Invisible apparaît accomplie » (Rilke). La chorégraphie d’O. Dubois, réglée avec une précision d’horloge tisse ainsi les dix Élégies sur la musique de Wagner et de François Caffenne. du 13 au 14 fév Ballet National de Marseille 04 91 32 72 72 www.ballet-de-marseille.com Fabrications… Le ballet de Lorraine sous la direction de Petter Jacobsson présente deux pièces du répertoire contemporain. Fabrications de Merce Cunningham, chorégraphie pour quinze danseurs, est d’une difficulté monstrueuse, avec pas moins de soixante-quatre enchaînements dont l’agencement n’est pas déterminé par une histoire mais un procédé aléatoire. Le résultat est époustouflant ! Puis, sans doute l’une des pièces les plus célèbres de Twyla Tharp sur la musique tournoyante de Philip Glass, In theupper room. Classicisme et modernité se rencontrent dans une performance où vitesse, technique, abstraction de la danse se conjuguent. Fabrications/In theupper room du 16 au 18 janv Pavillon Noir, Aix-en-Provence 04 42 93 48 14 www.preljocaj.org Aktualismus… Ce spectacle conçu par Marcia Barcellos et KarlBiscuit qui animent Système Castafiore depuis 1990, constitue une petite anthologie d’œuvres fondatrices du vocabulaire de la danse. Humour et distanciation se teintent de poésie. Inventivité des costumes, des chorégraphies, exploration des limites, des frontières floues de l’absurde, tout cela est servi par la technique irréprochable des danseurs qui visiblement se prennent au jeu avec délectation. Le spectacle est accessible dès neuf ans, une belle initiation ! Aktualismus Oratorio Mongol du 21 au 24 janv Pavillon Noir, Aix-en-Provence 04 42 93 48 14 www.preljocaj.org Baron Samedi À Aix et Châteauvallon on pourra revoir la pièce créée à Nîmes en 2012 : Alain Buffard est mort le 21 décembre d’un cancer qui le rongeait, mais son œuvre reste, et Baron Samedi est une pièce forte, faite de moments jamais décousus autour du personnage vaudou du Baron Samedi, esprit de la résurrection, et évoquant plus généralement le rapport au sexe et la colonisation. Avec quelques moments rares, portés par des femmes africaines, explorant le travestissement, sur les songs dévoyés de Kurt Weill. du 30 janv au 1er fév Pavillon Noir, Aix-en-Provence 04 42 93 48 14 www.preljocaj.org le 8 fév Châteauvallon, Ollioules 04 94 22 02 02 www.chateauvallon.com Marc Domage Sûtra Le spectacle s’inscrit dans un esprit de continuité, de transmission, Sûtra signifie en hindou « un fil qui tisse à travers » ; trois générations se conjuguent ici, le légendaire maître Kelucharan Mohapatra, son élève, tout aussi renommée, Madhavi Mugdal et sa nièce, Arushi Mugdal qui interprète et renouvelle la tradition de la danse de style Odissi (née dans l’est de l’Inde). Raffinement, délicatesse des gestes, maîtrise absolue jusqu’aux plus infimes respirations. La jeune Arushi Mugdal est éblouissante, accompagnée par trois musiciens. Dans le cadre de la semaine de la danse traditionnelle, sera projeté au studio Bossati un documentaire sur le théâtre-danse Kathakali et Bharata Natyam. les 4 et 5 fév Pavillon Noir, Aix-en-Provence 04 42 93 48 14'4,tenie www.preljocaj.org Kamal Sahai Kamigata-Mai Accompagnée d’un danseur et d’un chanteur Jiuta (le Jiuta est un art de l’évocation) et son luth shamisen (instrument à trois cordes pincées), la danseuse Keiin Yoshimura, maître dans l’art du Kamigata-mai, danse apparue à Osaka, Kyoto et Kobé au XIIe siècle sur les danses traditionnelles Nô, Kabuki et Kyogen. Cette danse aux mouvements lents dépeint les émotions les plus subtiles, chaque détail devient signifiant, jusqu’aux plus infimes variations des expressions du visage grimé de blanc. Le maniement d’une ombrelle devient un art raffiné. Dans le cadre de la semaine de la danse traditionnelle, sera projeté au studio Bossati un documentaire sur le Théâtre Nô et Kabuki. les 7 et 8 fév 4,"`N, Pavillon Noir, Aix-en-Provence 04 42 93 48 14 www.preljocaj.org
il Danse – Temps 1 Pudique Acide marc Coudrais Trois temps forts dans ce rendez-vous annuel du Comoedia : Pudique acide et Extasis, deux pièces chorégraphiques créées dans les années 80 par Mathilde Monnier et Jean-François Duroure. Remontées 25 ans plus tard et confiées à deux nouveaux interprètes, Sonia Darbois et Jonathan Pranlas, elles offrent toujours une danse vive, grave et burlesque à la fois, et affirmant la primauté d’un corps à corps à deux comme un acte plus théâtral que simplement formaliste (le 29 janv). Le 31, deux pièces de Sylvain Groud se partageront la soirée : Elles brosse le portrait de cinq femmes, danseuses de hip hop ; et Je suis descendu du plateau, sur un texte de Maylis de Kerangal, dissèque l’acte de se mettre en scène. les 29 et le 31 janv Le Comoedia, Aubagne 04 42 18 19 88 www.aubagne.fr Grand hôtel Deux espaces pour figurer le rebond et la légèreté, pour déjouer la pesanteur et ressentir la matière, le temps et l’espace différemment. Josette Baïz installe les danseurs de sa Cie Grenade dans un premier espace sidéral et immaculé où tout est léger, et où la danse est souple et éthérée ; la version opposée est plus terrestre et réaliste, et fait régner la pesanteur qui transforme les corps et les énergies. le 18 janv Espace NoVa, Velaux 04 42 87 75 00 www.espacenova-velaux.com Dolores Guto Numiz, casadafoto Danse au féminin Deux femmes, chorégraphes-interprètes aux tempéraments indépendants, s’emparent de la scène de l’Odéon pour apprivoiser notre sauvagerie. Anne Lopez, artiste associée au Théâtre et habituée de la scène nîmoise, y revient avec Mademoiselle Lopez, solo dans lequel elle tord le coup aux idées reçues. En 2 e partie, un autre solo avec Magali Milian, autre fidèle du Théâtre, qui propose Dream on Track 1, pièce dans laquelle elle questionne son parcours d’artiste. le 6 fév Théâtre de Nîmes 04 66 36 65 10 www.theatredenimes.com Inspiré par l’univers de PedroAlmodovar, le chorégraphe brésilien Jomar Mesquita présente cette pièce remplie de passion et de désir, « à l’esthétique pop qui s’amuse de la mince frontière qui sépare le bon du mauvais goût, le beau du laid, l’élégance du kitsch et la comédie du drame ». Et révèle avec les danses de salon « latines » un monde de passion et de désir… les 5 et 6 fév Les Salins, Martigues 04 42 49 02 00 www.theatre-ds-salins.fr Tiger tiger… Le chorégraphe Frank Micheletti s’interroge, avec son collectif Kubilaï Khan Investigations, sur les conséquences pour nos corps, nos consciences et nos relations de la perpétuelle accélération de notre monde. Les six danseurs, venus des quatre coins du monde, déploient une danse nerveuse et fulgurante, se croisent, se rencontrent parfois… Tiger tiger burning bright le 28 janv La Passerelle, Gap 04 92 52 52 52 www.theatre-la-passerelle.eu Dream on track Pierre Duprat Promenade obligatoire La chorégraphe Anne Nguyen met en scène huit poppeurs (le popping est une des spécialités de la danse hip hop) dans une marche ininterrompue savamment ordonnée qui explore les différents états possibles d’« être ensemble » dans une société toujours en mouvement. Les interprètes composent ainsi une matière mouvante douée d’un inconscient collectif, en lutte contre le déterminisme et son propre enfermement. En imposant des contraintes géométriques à une gestuelle hip hop très codifiée, Anne Nguyen ne cesse d’ouvrir de nouveaux espaces d’écriture, de créer d’autres formes. le 17 janv Théâtre d’Arles 04 90 52 51 51 www.theatre-arles.com Rites Denis Plassard, chorégraphe associé à l’Auditorium du Thor cette année, rassemble autour de lui six danseurs dans cette pièce qui invite à découvrir une fantastique collection de danses traditionnelles « contemporaines et imaginaires » : de la danse « calorifage » pratiquée sur les parkings des centres commerciaux à la « Tri danse » des séminaires de motivation des entreprises, tout est décortiqué de façon savante et loufoque ! À noter que le 4 fév le chorégraphe animera le 5 e Escal’à Thor, rencontre conviviale dans laquelle il parlera de son parcours et de ses projets. le 7 fév Auditorium Jean Moulin, Le Thor 04 90 33 96 80 www.auditoriumjeanmoulin.com 47 A U PRO G R A M M E D A N SE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 1Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 2-3Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 4-5Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 6-7Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 8-9Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 10-11Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 12-13Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 14-15Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 16-17Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 18-19Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 20-21Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 22-23Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 24-25Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 26-27Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 28-29Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 30-31Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 32-33Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 34-35Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 36-37Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 38-39Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 40-41Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 42-43Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 44-45Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 46-47Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 48-49Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 50-51Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 52-53Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 54-55Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 56-57Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 58-59Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 60-61Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 62-63Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 64-65Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 66-67Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 68-69Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 70-71Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 72-73Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 74-75Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 76-77Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 78-79Zibeline numéro 70 janvier 2014 Page 80