Zibeline n°7 mai 2008
Zibeline n°7 mai 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de mai 2008

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 10,3 Mo

  • Dans ce numéro : Aix, Miramas... les nouveaux élus parlent culture.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
46 CINÉMA POLYGONE ÉTOILÉ ROUSSET ATTAC Étranges étrangers Depuis le 21 mars, au Polygone étoilé, ont lieu régulièrement des projections de films autour des images de l’altérité dans le cinéma documentaire Cette programmation est le fruit du travail collectif d’une quinzaine de personnes qui, pendant sept mois, ont visionné, sélectionné des films pour faire partager aux autres leurs découvertes et leurs réflexions. Un atelier de programmation mis en place par la branche marseillaise du réseau national d’éducation populaire Peuple et Culture qui œuvre aux échanges et à la construction des savoirs autour de deux axes : langue, littérature et poésie d’un côté, et image à travers le cinéma du réel. Le cycle « Cinéma » a débuté en avril avec des films comme France 2007 de Gee Jung Jun ou L’Enfant aveugle de Johan Van der Keuken. En mai, le 15, on est invité à découvrir l’« étrange étrangeté » avec deux films à ne pas rater, Les Maîtresfous de Jean Rouch et Ce Gamin-là de Deligny et Renaud Victor. Le 29 mai, De l’autre côté, un carnet de voyage engagé réalisé par Chantal Ackerman, sera précédé de deux courts métrages. Et pour terminer le cycle, le 5 juin, un film de Nicolas Klotz, La Blessure, sur les demandeurs d’asile. Toutes ces projections de films qui interrogent l’altérité démarrent à 19 heures le jeudi, et sont suivies de discussions dans la convivialité autour de repas sur place. À essayer si vous appréciez le documentaire, et si vous avez envie de découvrir ces films choisis finement par l’atelier de Peuple et culture. ANNIE GAVA LE CINÉ ENGAGÉ D’ATTAC Femmes précaires Le 19 mars, ATTAC a présenté, Femmes précaires de Marcel Trillat, cinq portraits croisés de femmes dans leur quotidien, au travail ou en famille, qui témoignent de leur lassitude, de leurs espoirs. Muriel, Danielle, Zounika, Jo et Agnès sont filmées avec un regard plein d’humanité et de respect, celui que Marcel Trillat porte sur tous ces travailleurs qui, étant à temps partiel, gagnent moins que le SMIC. Car il n’y avait aucun portrait de femme dans ses deux premiers films, 300 jours de colère et Les Prolos. Et parmi les 3 600 000 personnes qui travaillent à temps partiel, 80% sont des femmes. Marcel Trillat a ensuite échangé avec le public en majorité féminin. La terre parle arabe Le 23 mai, au Cinéma l’Alhambra à 20h, en collaboration avec Les amis du Monde Diplomatique, sera présenté le documentaire de Maryse Gargour, La terre parle arabe, suivi d’un débat avec Dominique Vidal, journaliste au Monde Diplomatique. Des films engagés, suivis généralement de débats passionnés. A. G. Ressources humaines Mercredi 23 avril c’est le film de Laurent Cantet, qui sera présenté au CRDP à 18h30. Ressources humaines, avec Jalil Lespert, chronique sur le monde du travail aujourd’hui, pose les questions de la filiation, de la lutte des classes, de l’ascension sociale, de la place dans le monde d’un fils d’ouvrier sortant d’une grande école de commerce… Le film sera suivi d’un débat sur les méthodes du nouveau management appliqué à la restructuration d’une usine. Cinéma et écologie de documentaires et de fictions suivies de débats avec des invités, spécialistes des questions abordées, réalisateurs, écrivains, se succéderont dans la salle Emilien Ventre. Sileventsoulèvelesarbres2006/Talkingpictures/SOFAM Depuis 1997, Les Films du Delta organisent chaque année des Rencontres cinéma à Rousset. Du 25 au 27 avril, cette année, les Rencontres sont consacrées à deux thématiques liées à notre environnement : le réchauffement climatique et les manipulations génétiques. Projections Ecole écolo Pour s’informer, réfléchir ensemble, autant commencer tôt : la journée du 25 avril est consacrée aux scolaires avec, pour les collèges, la projection de Bienvenue à Gattaca d’Andrew Nicoll, qui aborde aussi bien l’eugénisme que le déterminisme génétique. Les « petits » verront la Terre de haut, et les dégâts que l’on y a causés, avec Vu du ciel de YannArtus Bertrand. Vous avez dit « réchauffement » ? Samedi est consacré au réchauffement climatique avec La Vérité qui dérange de David Guggenheim, puis Demain un monde sans glace, La vie en sursis de Thierry Piantanida, premier volet de la série réalisée avec Jean-Louis Etienne. Dans le film de Marion Hänsel, Si le vent soulève les arbres, on suivra Rahne et sa famille, fuyant la sécheresse et la guerre qui menace. Manipulations Dimanche, le film-enquête de Michel Delpratx qui a fait débat dans certains milieux scientifiques, engagera certainement des discussions passionnées. Quant à The Island de Michael Bay avec Scarlett Johansson, il permettra de réfléchir aux limites d’action de l’homme sur l’homme. Et, pour être en accord avec les thématiques, toute la manifestation est sous le signe de l’écologie : repas bio, programmes sur papier recyclé et déchets triés et recyclés ! ANNIE GAVA Rencontres de Rousset Du 25 au 27 avril Les films du Delta 04 42 53 36 39 http://www.filmsdelta.com
LE CHAMBORD CINÉPAGE CRDP CITÉ DU LIVRE CINÉMA 47 Miroirs africains à Marseille Du 22 au 27 avril au cinéma le Chambord se tiendra la 2 e édition du festival Miroirs et cinémas d’Afrique dont la présidente n’est autre que Naky Sy Savané qui a tourné avec les plus grands réalisateurs africains. En particulier, elle tient le rôle principal dans le premier long métrage de Fanta Régina Nacro, La nuit de la vérité. On a pu la voir aussi dans Moolaade de Sembène Ousmane. Son fils, Alain Sembène, remettra le grand prix Sembene Ousmane à l’un des réalisateurs invités dont le Malien Salif Traoré, le Guinéen Cheick Fantamadi Camara (cf Zibeline 3), la Marocaine Farida Bourquia… Une trentaine de films sont présentés, dont une douzaine de longs métrages, et des courts métrages parmi lesquels quatre films d’animation. Ces films venus de douze pays donneront l’occasion de découvrir une cinématographie peu diffusée à Marseille. Une initiative dont se réjouiront les amateurs de cinéma africain, et les autres. ANNIE GAVA Naky Sy Savané Pierre-Yves Page Cinémas d’Afrique Du 22 au 27 avril Le Chambord, Marseille 04 91 08 49 39 Afriki Djigui Theatri www.djigui.org Au Rendez-vous des quais (3) Un nouveau rendez-vous est donné, le jeudi 24 avril, à 19 heures, avec les Films du Tambour de Soie, une société de production marseillaise. Celle-ci propose de découvrir le nouveau documentaire de Michèle Bourgeot, Une amitié, X-D.R l’histoire de Malik et Odysseas, deux pré-ados, qui vivent dans la même rue, fréquentent la même classe, et partagent une amitié quasi exclusive jusqu’au jour où l’un d’eux va devoir déménager... Les producteurs, Alexandre Cornu et Muriel Sorbo, ainsi que la réalisatrice, seront présents. A.G. Une Amitié Le 24 avril à 19h Rendez-vous des Quais CRDP 31 bd d’Athènes www.rendezvousdesquais.org Sous les pavés, le cinéma… « Montrer comment le cinéma a relayé des questions comme celles de l’amour, de la sexualité, du couple, de la famille et de la place de l’Homme dans une nouvelle société à réinventer avant, pendant, et après le mois de mai 1968… » Tel est le projet de la programmation de l’Institut de l’Image à Aix : Mai 68. L’amour est à réinventer ! du 30 avril au 15 mai Des films cultes, qui ont marqué une génération, comme If d’Anderson, La salamandre de Tanner, Détruire dit-elle de Duras, L’An 01 de Doillon. Des Ciné-tracts… A.G. Institut de L’Image Cité du Livre Salle Armand Lunel 04 42 26 81 82 www.institut-image.org Il était une fois le cinéma… L’Association Cinépage a proposé à quatre critiques de cinéma de présenter leurs coups de cœur, le dernier week-end du mois de mai C’est ainsi que Pascal Mérigeau (Nouvel Obs) a choisi Impitoyable de Clint Eastwood, vendredi 30 mai à 20 heures au Prado. Michel Ciment (Positif, Le Masque et la Plume) y présentera, le 31 mai, La Balade sauvage de Terence Malick. Hélène Frappat (Les Cahiers du Cinéma, Rien à voir) a porté son choix sur Beau Fixe sur New York de Stanley Donen, dimanche 1er juin, à 10h 15 aux Variétés. Le seul coup de cœur français est celui de Xavier Leherpeur (Ciné-Live, Canal +) : Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy, dimanche 1er juin à 14h au cinéma Prado. L’occasion de voir sur grand écran de grands films de l’Histoire du cinéma, et aussi de parler du plaisir du cinéma, du rôle de la critique avec les quatre invités auxquels se joindra, pour animer la table ronde, Jean-Pierre Jeancolas (Positif, Politis), samedi 31 mai à 14h 30 à l’Alcazar. Cinéphiles, réservez votre weekend ! A.G rASS,*N pr - VENDREDI 23 ET SAMEDI 24 MAI 2008 ` I MAGES RENCONTRES DE L'ILLUSTRATION BIBLIOTNÉQUE ALCAZAR BMVR 58 COVES 8ELSDNCE13001 MASSERLE E%POSITIONS F BIAS DÉDICACES CON FERENCES TABLES RONDES C NS 1r ILL wmns ees hnperrtvnrmr.vsue.n.asuc..rrww...rL.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :