Zibeline n°69 décembre 2013
Zibeline n°69 décembre 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°69 de décembre 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 10,8 Mo

  • Dans ce numéro : Méditerranée, mer de notre avenir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Maire des sciences 6 P O L I T I Q U E CULTURE L L E Détournement de mineurs… la cité minière de Gardanne affiche des ambitions de ville-science André Brahic ou Henri Atlan déploraient lors des Rencontres capitales l’inculture scientifique des politiques (et du public), cause d’un effet Panurge dans les orientations de la société et véritable frein à l’innovation. Roger Meï témoigne que la réalité est probablement beaucoup plus nuancée ; maire de Gardanne depuis 1977, il engage aujourd’hui sa ville et son territoire dans une transition vers le statut de ville–science à l’instar des villes-lecture. Zibeline : Pourquoi cet engagement pour la culture scientifique, technique et industrielle (CSTI) ? Roger Meï : Peut-être parce que ma formation initiale (math sup) m’a naturellement conduit à penser la science comme un bien commun nécessaire à l’émancipation des sociétés. Et surtout grâce à l’opportunité créée il y a 10 ans par l’ouverture du Centre de Microélectronique de Provence de l’École des Mines de Saint-Etienne, aujourd’hui Site Georges Charpak (SGC). De nombreux projets collaboratifs avec le SGC ont vu le jour (Zib 65 « De lumière et d’eau »,ndlr) comme la Fête de la science, ou les dispositifs ingénieurs solidaires en action qui engagent les étudiants dans des projets sur le territoire favorisant les échanges entre la communauté scientifique et le public (scolaires, administrés…). Vous évoquez la réhabilitation du site du puits Morandat 1 avec le projet d’installation d’un centre de sciences ; pouvez-vous nous en dire plus sur ce projet ? Il s’élabore avec l’appui du SGC en partenariat direct avec la Rotonde, CCSTI du pays de Loire adossé à l’École des Mines de Saint-Etienne, notamment avec le projet La Mètis, qui vient d’obtenir des fonds ANRU. Le volet Gardanne - Pays d’Aix comprend la création à la rentrée 2014 d’ateliers de pratique multimédia à vocation scientifique et artistique (Créalab) où chercheurs, ingénieurs et artistes accompagneront la production de petites formes de médiation par des habitants. L’étude de faisabilité s’achève et le projet est soumis pour un financement dans le cadre du futur contrat de plan État-Région. Comment les Gardannais perçoivent-ils l’engagement de la ville pour la diffusion de la culture scientifique ? Cet engagement s’inscrit dans un effort global, éducatif. D’abord, Gardanne compte depuis peu un Centre de Ressources Départemental en Sciences, dont la mission est de coordonner des projets d’écoles qui stimulent l’apprentissage par une méthode d’investigation, également Roger Meï au Souk des sciences Ville de Gardanne le siège d’un Centre La Main à la Pâte. Ensuite notre ville, riche d’une longue histoire industrielle, est marquée par l’empreinte énergétique et nous développons une politique de développement durable globale à cet égard en espérant produire, et c’est exceptionnel, au moins autant d’énergie que les habitants en consomment, en produisant un minimum de gaz à effet de serre. L’exploitation du biogaz issu des lixiviats (liquide résiduel engendré par la percolation de l’eau et des liquides à travers une zone de stockage de déchets,ndlr) du centre d’enfouissement des déchets de Malespine produit déjà l’équivalent de la consommation de 2500 habitants. Gardanne voit s’implanter aujourd’hui, sur le terril des Sauvaires, le deuxième parc photovoltaïque des Bouches-du-Rhône qui sera inauguré le 25 janvier 2014 et produira l’équivalent de la consommation électrique de 4600 habitants. De plus, nous souhaitons exploiter par géothermie les 30 millions de mètres cubes d’eau à 24-25 degrés qui sont sous nos pieds (eau d’ennoyage de la mine). Enfin, tout au long de l’année 2013, Capitale européenne de la culture, nous avons proposé un riche programme d’événements de Culture scientifique, contribuant à inscrire les sciences et les technologies dans le paysage culturel des habitants du territoire ! À propos de développement durable, le projet du groupe allemand E.ON (conversion de la centrale au charbon en centrale électrique à biomasse) semble faire débat : n’était-ce pas une vrai-fausse bonne idée écologique ? Le projet d’E.ON est vital pour la ville et la région car il permet de sauvegarder les emplois et de garantir la production électrique dans une région en déficit énergétique ; certes il réclame une filière bois-énergie qui commence à peine à se constituer dans le Sud-Est, mais je ne suis pas inquiet sur la capacité de mobiliser des ressources locales ou importées pour assurer l’approvisionnement... Plus inquiétant, l’industriel allemand veut contraindre les syndicats à accepter un plan social (215 suppressions d’emploi en France dont 20 à Gardanne) en mettant l’avenir de la centrale dans la balance. La municipalité reste vigilante et se range au côté des salariés dont elle défendra les positions lors d’une large table ronde en préfecture le 13 décembre prochain. Propos recueillis par CHRISTINE MONTIXI auprès de Roger Meï, maire de Gardanne et Isabelle Miard, chargée de mission CSTI pour la Ville de Gardanne 1 Carreau de la mine de charbon dont l’activité a cessé en 2003, site acquis par la Ville de Gardanne pour y développer un pôle économique et culturel,ndlr
LE SON POP-ROCK À MARSEILLE ÉCOUTEZ LAURENT COUREAU EN DIRECT DE MARSEILLE, 13H-77H marseille.rt12.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 1Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 2-3Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 4-5Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 6-7Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 8-9Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 10-11Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 12-13Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 14-15Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 16-17Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 18-19Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 20-21Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 22-23Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 24-25Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 26-27Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 28-29Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 30-31Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 32-33Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 34-35Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 36-37Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 38-39Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 40-41Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 42-43Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 44-45Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 46-47Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 48-49Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 50-51Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 52-53Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 54-55Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 56-57Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 58-59Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 60-61Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 62-63Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 64-65Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 66-67Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 68-69Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 70-71Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 72-73Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 74-75Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 76-77Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 78-79Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 80