Zibeline n°69 décembre 2013
Zibeline n°69 décembre 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°69 de décembre 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 10,8 Mo

  • Dans ce numéro : Méditerranée, mer de notre avenir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
Dominique A Traverser un moment d’intimité avec le mélancolique Dominique A, l’un des fondateurs de la « nouvelle scène française », promet un moment unique. Il s’arrête pour trois soirées au théâtre des Salins pour une lecture musicale en solo créée aux Correspondances de Manosque et au Lieu Unique (Nantes) en 2012 et basée sur son récit Y revenir. L’auteur-compositeur-interprète raconte son bout du monde en évoquant son adolescence provinciale et sa naissance à la chanson et l’écriture. du 11 au 13 déc Les Salins, Martigues 04 42 49 02 00 www.theatre-des-salins.fr 52 A U PRO G R A M M E M US I Q U E Festival Nuits d’Hiver La 11 e édition de la manifestation initiée par le GRIM est une espèce de mosaïque sonore associant des esthétiques contrastées. Sous le titre Improvisation et École de Vienne se profile un programme, établi sur sept journées, qu’on butinera au gré des curiosités, de concerts en conférences et expo... De l’« Improvisation » ? Chacun sait à peu près de quoi il retourne ! Quant à l’École de Vienne -courant esthétique, fondamental et novateur, initié au début du 20 e siècle par Arnold Schoenberg et poursuivi par ses deux disciples faisant (donc !) « école », Alban Berg et Anton Webern- le moins qu’on puisse dire c’est qu’elle a fait couler moult encre à impression ! En deux mots : ces trois-là sont un peu à la musique dite « atonale » ce que Kandinsky, Malevitch ou Mondrian sont à l’abstraction plastique. Du lien avec l’improvisation ? De fait, un profane qui tape au hasard sur les touches d’un piano est une espèce de Monsieur Jourdain, qui joue de la musique atonale... sans le savoir ! Quand, par la suite, au début des années-vingt, Schoenberg théorise sa série de douze sons (dodécaphonisme), musique savante et écrite par excellence, l’idée d’improvisation devient difficilement concevable... Quoique ? Bach (mais tout le monde ne l’est pas !) improvisait des fugues complexes. On s’intéresse particulièrement à la clôture du festival (le 21 déc), à la conférence de Michel Gaechter (Schoenberg, révolutionnaire ou conservateur ? à 17h en entrée libre. Alcazar) et au concert du soir, introduit par Christian Sébille (Gmem) & Jean-Marc Montera (Grim), autour du Pierrot lunaire interprété par le contre-ténor Dominique Visse (à 20h30. Friche Belle de Mai). Auparavant, le Trio Elisabeth Harnik (piano), Isabelle Duthoit (clarinette, voix) et Emmanuel Cremer (violoncelle) se prête au jeu du croisement des langages « entre français et allemand, improvisation et composition, aléatoire et série... autour de règles de composition de l’École de Vienne »... à voir ! (le 14 déc à 20h30. Montévidéo). La soprano Maria Husmannet le pianiste Franck-Immo Zichner proposent, quant à eux, un florilège rarement donné de Lieder de Schoenberg, dont quelques-uns tirés du magnifique Livre des jardins suspendus (le 19 déc à 20h30. Montévidéo). JACQUES FRESCHEL Isabelle Duthoit Co-K-Rade Nuits d’hiver, Marseille du 12 au 21 déc 04 91 04 69 59 www.grim-marseille.com Moussu T e leiJovents Incontournable dans le paysage musical français, représentant plus particulièrement la musique marseillaise, le groupe créé par le fondateur-chanteur du Massilia Sound System, Tatou (Alias Moussu T), s’empare pour son dernier album d’une nouvelle égérie : Artémis, la déesse de Phocée et protectrice de Marseille. Un répertoire composé en occitan, subtil mélange de douceur du climat et de paysages de bord de mer, de l’âpreté de la construction navale et de relents de luttes sociales et de combats. le 13 déc Forum de Berre 04 42 10 23 50 www.forumdeberre.com Tous au piquet ! Le groupe rock culte marseillais Quartiers Nord, avec sa verve déjantée et ses 36 ans d’existence, livre un nouvel opus mêlant théâtre, chanson et musique autour de la mémoire ouvrière de la région marseillaise. De la Régie des tabacs aux chantiers navals, de la mine aux actualités portuaires, des ouvriers d’une usine en lutte confrontent leur point de vue. Une grande fresque sociale, entre huis clos et mondialisation, confidences et déclarations militantes, doutes et espoirs. le 20 déc Espace culturel Busserine, Marseille 04 91 58 09 27 www.mairie-marseille.fr les 10 et 11 janv Le Toursky, Marseille 0 820 300 033 www.toursky.org Anna Hommage à un téléfilm mythique des années soixante réalisé par Pierre Koralnik, dont Serge Gainsbourg signait la bande originale, incarné à l’époque par Jean-Claude Brialy et Anna Karina. C’est Cécile de France qui reprend le rôle de « l’image » et Grégoire Monsaingeon celui du garçon, fou d’amour pour une icône de papier. Une comédie musicale, « sous le soleil exactement » d’une histoire d’amour/chassé-croisé, pop et contemporaine. du 14 au 17 janv Grand Théâtre de Provence, Aix-en-Provence 08 2013 2013 www.lestheatres.net Camille Ghanassia
Orphée aux Enfers Après le classique Orphée et Eurydice de Gluck, place à la fantaisie à l’Opéra de Marseille ! Chez Offenbach, le héros endeuillé n’a pas du tout envie de récupérer son épouse, fort occupée à batifoler aux Enfers avec Pluton ou Jupiter métamorphosé en mouche coquine ! Mais l’« Opinion publique » est là pour remettre Orphée dans le droit chemin du devoir... et du mythe ! L’Olympe déjantée est mise en scène par Claire Servais pour une co-production des nordiques Opéra Royal de Wallonie et Opéra-Théâtre de Metz. Samuel Jean franchit les lieues qui séparent la cité papale de la Canebière pour diriger l’antique ménage, Brigitte Hool (soprano) et Philippe Talbot (ténor), avec sa traîne de dieux d’opérette ! les 27, 28, 31 déc et 3 janv à 20h, les 29 déc et 5 janv à 14h30 Opéra de Marseille 04 91 55 11 10 ou 04 91 55 20 43 http://opera.marseille.fr My Fair Lady En Avignon, c’est la comédie musicale américaine qu’on convoque pour les fêtes (de même, coïncidence, qu’au Châtelet pour une reprise parisienne). On se souvient de la délicieuse Audrey Hepburn, de son accent londonien cockney à couper au couteau, mégère apprivoisée à l’époque victorienne par le professeur Higgins incarné par Rex Harison dans film de Cukor (1964). Leur relation (amoureuse ?) est revue à la lecture de Paul-Emile Fourny (mise en scène) qui propose une réalisation « à l’américaine », « grand spectacle », façon « années 50 ». Dominique Trottein dirige Eliza (Chiara Skerath) et son Pygmalion (Jean-Louis Pichon). les 28, 31 déc à 20h30, le 29 déc à 14h30 Opéra Théâtre du Grand Avignon 04 90 82 81 40 www.operagrandavignon.fr Philippe Gisselbrecht - Metz Métropole Orphée aux enfers Ludwig Olah 53 Oratorio de Noël L’ensemble baroque Café Zimmermann, en résidence au Grand Théâtre de Provence, et le Chœur Les Eléments, dirigés par Joël Suhubiette, unissent leurs talents pour interpréter un opus de circonstance en ce temps de la Nativité. L’immense fresque baroque (Weihnachtsoratorium BWV 248) est normalement constituée de six Cantates consacrées respectivement au jour de Noël, aux 26 et 27 décembre, puis au Nouvel-An, Ensemble Café ZimmermannSylvain Couzinet-Jacques au premier dimanche suivant et à l’Épiphanie (6 janvier). Mais comme il faut compter trois heures bien sonnées pour l’ensemble, on ne livre, dans l’enceinte aixoise martelée de ses fauteuils rouges en degrés, que les trois premières, tirant des Évangiles le récit de la Naissance du Christ, l’Annonce aux bergers et leur Adoration. Un voyage orné d’airs avec hautbois ou flûte, de chœurs renforcés de trompettes, fugués ou scandés en chorals verticaux... tout un monde à découvrir ! le 19 déc à 20h30 Grand Théâtre de Provence, Aix-en- Provence 08 2013 2013 www.lestheatres.net A U PRO G R A M M E M US I Q U E La Vie Parisienne Cet Offenbach-là est une valeur sûre qu’on voit partout, de Marseille en Avignon, de Toulouse à Saint-Etienne, jusqu’en Wallonie et à Prague ! La mise en scène de Nadine Duffaut s’amarre au quai du port varois pour trois représentations festives. L’opus fait une large place au théâtre. Un vaudeville qui ne prend guère de rides avec ses accents loufoques, son regard satirique, ses célèbres couplets du « Brésilien » ou de la « veuve du Colonel », du parodique « habit » qu’a « craqué dans le dos »... Fourrons-nous en Lucas Belhatem donc « jusque-là » en suivant la baguette de Jérôme Pillement, les ambitieux Gardefeu et Bobinet dans une remise en cause des codes où les masques sociaux (et amoureux) finissent par tomber, aux rythmes de polkas, valses et quadrilles ! J.F. les 28, 31 déc à 20h, le 29 déc à 14h30 Opéra de Toulon 04 94 92 70 78 www.operadetoulon.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 1Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 2-3Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 4-5Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 6-7Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 8-9Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 10-11Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 12-13Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 14-15Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 16-17Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 18-19Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 20-21Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 22-23Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 24-25Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 26-27Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 28-29Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 30-31Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 32-33Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 34-35Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 36-37Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 38-39Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 40-41Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 42-43Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 44-45Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 46-47Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 48-49Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 50-51Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 52-53Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 54-55Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 56-57Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 58-59Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 60-61Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 62-63Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 64-65Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 66-67Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 68-69Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 70-71Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 72-73Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 74-75Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 76-77Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 78-79Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 80