Zibeline n°69 décembre 2013
Zibeline n°69 décembre 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°69 de décembre 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 10,8 Mo

  • Dans ce numéro : Méditerranée, mer de notre avenir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Entre Freud 4 P O L I T I Q U E CULTURE L L E Théâtre et politique : l’artiste entre son monde et le monde et Jung L’exposition Sous Influences à Paris en février 2013 avait pour thème « les artistes et psychotropes ». Nous allions voir ce qu’il en était de la conscience créatrice au maximum des résistances abolies… Résultat ? Politiquement nul, tout se concentrant sur le Moi, sur cette expression de l’Œdipe que critiquait tant Jung le disciple de Freud. L’art est devenu freudien, par suite de l’importance croissante de la psychanalyse chez les artistes, mais aussi parce que l’invitation de Jung n’est pas prise en compte : résoudre le nœud œdipien est un premier travail qui doit conduire à libérer notre esprit, pour qu’il rencontre ensuite les archétypes politiques et tragiques qu’il porte inévitablement en lui. Ce que l’on attend des hommes, et plus encore des artistes, c’est qu’ils soient dans la cité. Or il est assez rare que l’expression autocentrée réussisse à faire analogie avec les problèmes des sociétés humaines. Comment parler à tous ? Essayons par un autre bout : pourquoi le théâtre n’est-il plus politique ? Il est souvent répondu que dès que la création artistique se veut didactique il n’y a plus art, mais pédagogie au mieux ou propagande au pire. Et jdanovisme 1 dès lors que les financeurs pousseraient les artistes, par la contrainte ou (son envers) la subvention, à dépasser le Moi pour parler du monde. En fait il y a méprise sur le sens de politique. L’art est politique non quand il exalte le peuple ou pratique la simple dérision des puissants (les Rois ont toujours su intégrer les Fous comme des critiques internes salutaires), mais lorsqu’il subvertit l’ordre établi. Et pour cela il faut aussi créer pour le plus grand nombre : le travail universitaire et la recherche scientifique n’ont pas à se soucier d’être compris par tous. Mais ce n’est pas le cas de la création artistique, qui n’a pas à généraliser les laboratoires. La plupart du temps elle ne s’adresse qu’à un public averti et sociologiquement déterminé, et ne fait que rarement l’effort de la lisibilité. N’y-a-t-il le choix qu’entre des spectacles de recherche, inaccessibles à 99% des gens, ou des comédies stupides ? Qu’entre les éternels musées ressassant leur répertoire opératique ou dramatique, qui ne subvertissent pas mais rassurent ou au mieux émeuvent, et la danse qui a renoncé au mouvement, le théâtre au dialogisme des textes, l’art de rue à l’agit-prop ? Politique est le théâtre qui n’oublie pas qu’il est spectacle, confrontation de voix divergentes, et pas seulement mise en espace. Politique est le théâtre qui sait tapager et subvertir dans des décalages grotesques et drôles. On a vite oublié ce sens de la distanciation brechtienne… Politique est aussi la représentation des rapports femmes hommes au théâtre : on revoit à tout bout de champ surgir le travestissement shakespearien, alors que la subversion serait aujourd’hui que des comédiennes jouent des hommes. Le répertoire ne contient que peu de rôles de femmes ? Qu’à cela ne tienne, elles peuvent jouer Hamlet : comme tout le monde les femmes ne s’identifient pas à Ophélie, mais au protagoniste. Sans parler des textes contemporains qui reproduisent les rôles domestiques des femmes pour satisfaire un public qui y trouve des justifications au maintien de la domination masculine. Politique est aussi un spectacle qui surprend et fait bouger les lignes, ce Germinal (voir p 20) qui a fait dire à des lycéens marseillais : « J’ai trop kiffé franchement c’est tarpin bien le théâtre ! » Rousseau l’affirmait : si l’homme est sorti de l’état de nature où il était libre et heureux pour entrer dans l’état social, c’est pour y être encore plus libre et plus heureux ; sinon ça ne vaut pas la peine. Alors si on s’arrache de la léthargie de l’habitude pour aller au théâtre, c’est pour s’y divertir plus que devant la télé ou Internet ; sinon autant rester chez soi. Subventionner la subversion Enfin, la période que nous vivons est grave, jamais le capitalisme n’a été aussi violent, jamais il n’a autant menacé la planète et la survie d’humains. N’est-ce pas la trame à venir pour de multiples tragédies à écrire, celles de femmes et d’hommes luttant, reprenant en main leur destin, proposant des formes de vie nouvelles ? Il s’agit aujourd’hui de se demander si l’art subventionné français, qui a su un long temps faire surgir sa propre subversion, est encore en état de le faire. Si les théâtres pris dans des cadres de gestion rigides, soumis à des pressions en termes d’esthétiques défendues par des modélisations inconscientes de l’état et de collectivités, répondent aux attentes de la classe dominante, ou sont encore capables de générer de la contestation. Car tout ce qui n’est pas politique dans la culture reproduit l’idéologie dominante ; ne pas faire de politique lorsqu’on est artiste signifie accepter le système et s’y fondre, qu’on le veuille ou non. RÉGIS VLACHOS et AGNÈS FRESCHEL 1 Andreï Jdanov, qui dictait la politique culturelle sous Staline, responsable de l’écrasement des artistes et de l’exaltation du réalisme soviétique
Espace NoVaV Velaux saison 2VE 01.2014 Vendredi 10 Peau d’âne Cie des Trois Hangars Samedi 18 Grand Hôtel Cie Grenade 02.2014 LaCriée du 7 a 12 janvier 2014 rohtra nem.4.1Plaxik -..t.4..., ALL.L. Un spectacle de Macha lVlakel'eff FESTIVAL LES CLASSIQUES DE VELAUX Samedi 1er ViVa Opéra ! Agence Artistik Vendredi 7 Pierre et le loup Azur Symphonic Orchestra Samedi 8 Opéra Molotov Duo Heiting-Soucasse a Amnon Kerrf s'err d4rme â CCSürjoâe, erttcwré d'une troupe o'acteerrsr ea-abates,. musr`eiens. -. on rit beaucoup. L P.mm 203 Informations in ; ions. i]4 iJ 1 51 7O54YNrw,#hxatr0-IaCriep-GUrn Vendredi 21 L’étudiante et M. Henri Pascal Legros productions Sâlins scene nationale de Martigues présentent du 16 mai au4 juin 2014 5 la Halle dc Martigues : MUM('N BARFA6AS 03.2014 Mardi 11 Le Bourgeois Gentilhomme Cie Philippe Car Vendredi 21 Tryo Vendredi 28 Magic Dust Cie azHar ko T H É Â iRE É OHE5TRE iKe7 04.2014 Vendredi 11 Le p’tit ciné concert 2 Philharmonique de la Roquette it/, Ail5.2o14 Samedi 3 Kev Adams ESPACE NOVA Artfloél, offrez s places a www.theatre-des-satins.fr 0442490200 Réservations espacenova-velaux.com ou au 04 42 87 75 00 Espace NoVa Velaux – 997 avenue Jean Moulin – 13880 Velaux CONSEIL :., a 13 GENERAL R =op CZ E N11FIE EF YEWII [-"" ouRXO.F Conception graphique : Amandine Comte



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 1Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 2-3Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 4-5Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 6-7Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 8-9Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 10-11Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 12-13Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 14-15Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 16-17Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 18-19Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 20-21Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 22-23Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 24-25Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 26-27Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 28-29Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 30-31Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 32-33Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 34-35Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 36-37Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 38-39Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 40-41Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 42-43Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 44-45Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 46-47Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 48-49Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 50-51Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 52-53Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 54-55Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 56-57Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 58-59Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 60-61Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 62-63Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 64-65Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 66-67Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 68-69Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 70-71Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 72-73Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 74-75Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 76-77Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 78-79Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 80