Zibeline n°69 décembre 2013
Zibeline n°69 décembre 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°69 de décembre 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 10,8 Mo

  • Dans ce numéro : Méditerranée, mer de notre avenir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 É V É N E M E N T S Notre mer en démos La Villa Méditerranée s’est enrichie d’un parcours permanent intitulé Échelles des temps, et nos lycéens d’un nouveau manuel ! Retracer l’histoire de la Méditerranée en quatre tableaux et dans un couloir (large tout de même !) l’idée est ambitieuse… et servie opportunément par un parti pris simple : la plongée dans le vertige du temps se fait en quatre stades, recouvrant chacun des périodes de plus en plus longues. Et la scénographie, simple, nous emmène vers les temps immémoriaux, ceux de bien avant les hommes, en suivant des rais de lumière… Les quatre films sont simples et abordables par chacun, même les plus jeunes. Regorgeant d’informations clairement mises en perspectives par l’historien Jean-Luc Arnaud, et en images par Daniel Cling. En quinze minutes on s’attache d’abord à la dislocation de l’Empire Ottoman (125 ans de guerre) traités avec des documents d’archives ; Les quinze minutes suivantes, un peu plus loin, retracent les 2500 ans d’histoire méditerranéenne à partir des traces marseillaises ; puis on plonge du Temps des hommes dans le Temps de la Terre, 30 millions d’années en 5 minutes pour expliquer l’échelle géologique, puis 5 minutes encore, en dessin animé, autour de la crise messinienne, quand la Méditerranée était vide, il y a 5.6 millions d’années, et durant 100 000 ans. Le court trajet dans l’espace de l’expo réussit à plonger pourtant le visiteur dans l’épaisseur du temps, efficacement, et le parcours est limpide, grâce à la scénographie modeste et efficace d’Elizabeth Guyon. Destiné à tous les publics, il peut être une parfaite introduction aux expositions moins didactiques du MuCEM voisin, ou au parcours Plus loin que l’horizon, plus politique et ancré dans le présent, situé à l’étage inférieur. Mais l’impression de simplification de l’histoire reste un peu gênante. Lorsqu’on demande à Bernard Morel, Echelles des Temps - Villa Méditerranée - Gobi Studio vice-président de la Région venu inaugurer le parcours, pourquoi le génocide arménien est évoqué dans le premier film comme un « massacre », il répond : « La Villa Méditerranée est un lieu créé pour éviter les viscosités des relations entre les États. » Par la coopération interrégionale. Mais celle-ci peut-elle passer par des euphémismes ? Histoire commune La même impression se dégage du manuel d’histoire destiné aux professeurs et élèves de la Méditerranée. Edité en Français et en Arabe, l’ouvrage, présenté à la Villa Méditerranée les 5 et 6 décembre par des politiques et des historiens, est destiné à être traduit dans toutes les langues Méditerranéennes. Et à écrire enfin, pour des non spécialistes, cette histoire commune, faite de perméabilité culturelle et de commerce d’idées et d’objets, de savoir-faire, et de conflits. L’ouvrage, coédité par Bayard, MP2013 et le Centre National de Documentation Pédagogique, est agréable à lire, sans jargon, illustré de cartes claires et de documents parlants, comportant de nombreux glossaires, et des focus intéressants. Les grandes crises y sont analysées avec pertinence et finesse, dans un vrai souci d’équilibre entre les rives Nord et Sud, et le Proche Orient. Composé traditionnellement en 5 parties (Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge, Époque Moderne, Époque contemporaine), il approfondit avec justesse les faits contemporains, et passe un peu vite sur ce qui pourrait constituer des « viscosités d’État ». Ainsi, l’on frémit un peu lorsqu’Averroès et Maimonide sont présentés comme des « passeurs » d’Aristote, non comme des philosophes. Ou lorsque les « déséquilibres » entre les rives Nord et Sud à l’époque moderne sont expliqués par le seul « frein des traditions ». Mais écrire l’histoire c’est indéniablement faire des choix. Celui de proposer un manuel qui pourra servir de base à un enseignement commun passe sans doute par un consensus bien mesuré. L’introduction de Mostafa Hassani Idrissi, qui précise les buts de l’ouvrage, doublée d’une conclusion qui explicite sa méthodologie, sont d’une clarté exemplaire, et les 15 historiens de huit pays qui ont conçu cet ouvrage ont indéniablement posé la première pierre d’une révolution dans la diffusion des études méditerranéennes, qui passionnent les chercheurs depuis Veyne et Braudel, et sont mises ainsi à la portée du plus grand nombre. AGNÈS FRESCHEL Échelles des temps Parcours d’exposition permanent Villa Méditerranée, Marseille 04 95 09 42 52 www.villa-mediterranee.org Méditerranée, une histoire à partager Direction Mostafa Hassani-Idrissi Ed Bayard, 29 euros La Villa Méditerranée, en attendant 2014… Si les parcours d’exposition permanents Plus loin que l’horizon et Echelles des temps (voir ci-dessus) se poursuivent, la programmation artistique et culturelle de la Villa Méditerranée se termine en douceur en cette fin d’année. Un dernier rendez-vous pour débuter le cycle Récits d’exils consacré au migrants, qui se poursuivra en 2014, avec le solo sensible C’est l’œil que tu protèges qui sera perforé écrit sur mesure pour le danseur turc Kerem Gelebek par le chorégraphe Christian Rizzo, en coréalisation avec Marseille Objectif Danse (12 et 13 déc). Pour clôturer également les évènements scientifiques qui ont émaillé l’année, trois colloques ouverts au public : le 14 déc la question des publics et des pratiques culturelles sera étudiée avec le Laboratoire Méditerranéen de Sociologie dans une mise en perspective euro-méditerranéenne et internationale. Le 18 déc aura lieu la journée de clôture des 10 ans du Canceropôle Paca, en présence de nombreux chercheurs, et le 19 les 6 e Rencontres Paca Innovation organisées par Méditerranée Technologies où 10 grands témoins illustreront chacun une idée-force à marteler, une piste historique à redécouvrir ou un concept iconoclaste à explorer… DE.M. Villa Méditerranée, Marseille 04 95 09 42 52 www.villa-mediterranee.org
Fin et début d’année au MuCEM En attendant les propositions de 2014, profitons des dernières dates de 2013 ! Le temps de la parole Dans le cadre du cycle de rencontres « Les Porteurs de rêve », Corinne Alexandre-Garner, maître de conférences en langues et littérature anglaise et anglo-saxonne à l’Université Paris-Ouest, parlera de l’écrivain britannique Lawrence Durrell (le 12 déc) ; le 19 déc, c’est le poète Mahmoud Darwich, le Galilléen, qui sera à l’honneur avec Dominique Devals (comédienne), Farouk Mardam Bey (éditeur) et Elias Sanbar (ambassadeur de Palestine auprès de l’UNESCO et traducteur de Darwich en langue française). Le cycle « Au comptoir de l’ailleurs » rendra hommage à l’auteur Albert Cossery avec une conversation entre Joëlle Losfeld (son éditrice et amie) et Alyson Waters (sa traductrice américaine) le 16 à 18h30 ; le même jour à 20h Nathalie Richard (actrice) lira Mendiants et orgueilleux. Le temps des spectacles Le 13 déc à 20h30, le guitariste sévillan Raimundo Amador donnera un concert mêlant les rythmes flamenco au blues et au rock. Entre concert et installation vidéo, le projet Fly ! mêle acoustique et électronique dans un mix de sons jazz et expérimentaux, avec Laurent de Wilde, pianiste jazz électro, Oristo 23, ingénieur du son, et Nico Tico, vidéaste (le 20 déc à 20h30). Jeune public La Cie Clair de lune propose du théâtre d’ombres avec Le cirque est arrivé, histoire sans paroles avec des notes et des cliquetis, les 27 et 28 déc à 15h et 16h30 ; en collaboration avec La Baleine qui dit « Vagues », le conte Soleil Noir/Solstice d’hiver, la lumière est dans MuCEM, Marseille 04 84 35 13 13 www.mucem.org Mahmoud Darwich X-D.R la maison emportera les enfants dans la très longue nuit de Noël les 29 et 30 déc à 15h ; enfin, du 26 au 30 déc, un atelier Lumières et jeux de sténopés est organisé à 14h30 (réservation obligatoire). En 2014… Dès le mois de mars 2014, 3 nouvelles expositions temporaires seront inaugurées : Volubilis, une histoire du goût en Méditerranée-Bronzes antiques du Maroc (du 11 mars au 25 août) ; Le Monde à l’envers, carnavals et mascarades d’Europe et de Méditerranée (du 25 mars au 25 août) ; Tétouan/Casablanca, l’artiste au cœur de la Cité (du 14 mars à sept). Quant à la programmation artistique, elle permettra de poursuivre certains cycles lancés en 2013 (« Au comptoir de l’ailleurs », « Le temps des archives » …), mais aussi d’en proposer de nouveaux, notamment de grandes conférences avec des écrivains venus des différents continents de la planète pour traiter des questions de « Civilisations et barbarie ». DO.M. 11 JANVIER 2014 AU THÉÂTRE LIBERTÉ, TOULON D’APRÈS WILLIAM SHAKESPEARE MISE EN SCÈNE LOTFI ACHOUR MACBETH AVEC MONCEF AJENGUI JAWHAR BASTI ANISSA DAOUD NOOMEN HAMDA RIADH LAROUSSE MARIEM SAYEH WALID SOLTAN La tragédie élisabéthaine transposée dans les palais de Leïla et Zine Ben Ali — Création pour le World Shakespeare Festival 2012 THÉÂTRE LIBERTÉ — PLACE DE LA LIBERTÉ 83000 TOULON — 04 98 00 56 76 — WWW.THEATRE-LIBERTE.FR TOULON PRoveNce MEDITERRANEE Dibri CONSEIL GENERAL m1Once e 11 1 Pr pee ate d'Azur °°Télérâmâ artP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 1Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 2-3Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 4-5Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 6-7Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 8-9Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 10-11Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 12-13Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 14-15Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 16-17Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 18-19Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 20-21Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 22-23Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 24-25Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 26-27Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 28-29Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 30-31Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 32-33Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 34-35Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 36-37Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 38-39Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 40-41Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 42-43Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 44-45Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 46-47Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 48-49Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 50-51Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 52-53Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 54-55Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 56-57Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 58-59Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 60-61Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 62-63Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 64-65Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 66-67Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 68-69Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 70-71Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 72-73Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 74-75Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 76-77Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 78-79Zibeline numéro 69 décembre 2013 Page 80