Zibeline n°67 octobre 2013
Zibeline n°67 octobre 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°67 de octobre 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 9,0 Mo

  • Dans ce numéro : une culture citoyenne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
50 A U PRO G R A M M E M US I Q U E I Grand Avignon le transfert de compétences de l’Opéra Théâtre Avignon à la Communauté d’Agglomération en 2013, le bâtiment de la rue Racine possède une particule supplémentaire, un adjectif de taille : nous irons donc à l’Opéra Théâtre du Grand Avignon ! On y annonce des moyens supplémentaires, un nouveau dynamisme pour la capitale vauclusienne et ses alentours… En attendant Madame Butterfly (17 et 18 nov), l’Orchestre Régional Avignon Provence (passant d’OLRAP à ORAP) perd un « L » qui ne l’empêche de voler sous la direction de Samuel Jean. Il se produit hors-les-murs dans le Carnaval des animaux (récitant Sébastien Tortelier) et le Concerto n°2 de Chopin avec, au piano, Eric Astoul (le 19 oct à 17h, Théâtre Benoit XII), avant un ciné-concert et la première musique de film écrite par Chostakovitch pour La Nouvelle Babylone, muet russe de 1929 (le 5 nov à 20h30, cinéma Le Capitole). Opéra Théâtre du Grand Avignon 04 90 82 42 42 www.opera-avignon.fr www.orchestre-avignon.com Todorovitch Ce sont des Airs sacrés et d’opéras que chante la mezzo-soprano Marie-Ange Todorovitch. Elle est secondée par la soprano Léonie Renaud et accompagnée au piano par Nina Uhari (le 24 oct à 20h). Le 47 e festival se poursuit avec un Hommage à Marie-Claire Alain par un trio d’organistes : Olivier Vernet, Bruno Morin et Pascal Marsault (le 24 nov). Abbaye de Saint-Victor, Marseille Amis de Saint-Victor 04 91 05 84 48 Réservations : Espace Culture/Fnac… Norma Norma Marc Vanappelghem Une production italienne du chef-d’œuvre belcantiste de Bellini et son célèbre air Casta diva immortalisé par la Callas. C’est Hiromi Omura qui tient le rôle-titre de la grande prêtresse quand le ténor Giuseppe Gipali lui donne la réplique sous la baguette de Giuliano Carella. Une histoire d’amour (forcément contrariée !) dont l’intrigue est située en Gaule sous l’occupation romaine et qui finit… au bûcher ! les 22, 25 oct à 20h et le 27 oct à 14h30 Opéra de Toulon 04 94 92 70 78 www.operadetoulon.fr Concerts David Grimal BenoîtLinero PCME C’est l’Orchestre de musique contemporaine en résidence au Parco della Musica à Rome. Il se produit au 53 rue Grignan dans Scelsi, Ohana et Sciarrino. le 18 oct à 20h Salle Musicatreize, Marseille 04 91 00 91 31 www.musicatreize.org Trio Solledonna Des polyphonies corses au féminin dans le cadre des Chants Sacrés en Méditerranée. le 20 oct à 17h Théâtre Comoedia, Aubagne 04 42 18 19 88 www.aubagne.fr Trio Solledonna Laurent Damerval Fuoco di me ! Un opéra de poche, création imaginée par Marc Simon sur « l’incroyable histoire de l’incendie du Grand Théâtre de Nîmes le 29 octobre 1952 ». J.F. les 8 et 9 nov à 20h Théâtre Christian Léger, Nîmes 04 66 36 65 10 www.theatredenimes.com Fuoco di me VOOA M.A. Todorovitch X-D.R. Musique de chambre : les violonistes Laurence Monti et Benoit Salmon, au piano Olivier Lechardeur dans des Sonates de Brahms et Navarra de Sarasate (le 24 oct à 19h, Foyer Campra). Symphonique : le violoniste David Grimal dans le Concerto de Sibelius avec l’Orchestre de l’Opéra (dir. Giuliano Carella) qui interprète également la 7e symphonie de Dvorak (le 8 nov à 20h30). Opéra de Toulon 04 94 92 70 78 www.operadetoulon.fr
22, v’là la Fiesta La qualité plutôt que la quantité. C’est en substance la démarche optée par l’association Latinissimo pour l’année Capitale européenne de la culture Alors que la plupart des festivals ont misé sur une édition 2013 renforcée, Bernard Aubert, son directeur artistique, a préféré maintenir le format traditionnel de la Fiesta des Suds sur deux week-ends et « travailler davantage sur le contenu de ces quatre soirées en valorisant les artistes et acteurs culturels locaux qui sont sur le terrain tout au long de l’année ». À moyen terme, celui qui n’a jamais été très tendre avec la direction de Marseille-Provence 2013 aspire à consolider une sorte d’« automne musical marseillais ». L’inconnu restant le lieu qui accueillera la Fiesta après l’expiration de son bail sur le site d’Euroméditerranée, en 2014. MP 2013 sera tout de même présente au Dock en soutenant Africa Express, le concert événement orchestré par Damon Albarn(Blur, Gorillaz), le 19 oct. Une performance de près de cinq heures avec des musiciens aux répertoires divers, venus d’Europe, d’Afrique et des États-Unis. Parmi eux, Matthieu Chedid, Rachid Taha, Fatoumata Diawara, Tony Allen, Bassekou Kouyaté, Ebony Bones… Le même jour, une carte blanche à Chinese Man permettra de découvrir certains des artistes de leur label CMR. Mais la veille, ce sont d’autres Marseillais, ceux qui ont donné au rap phocéen ces heures de gloire, IAM, qui ouvriront cette 22 e édition. Encore un pied-de-nez à la Capitale culturelle qui a délaissé un des mouvements musicaux phares de la deuxième ville de Ambiance Fiesta Jean de Pena France, le hip hop. Marseille et son bouillonnement d’identités culturelles se déclinera tout au long du festival avec également la transe électro-rock de Temenik Electric, la fusion afro-caribéenne du duo Ruben Paz-Papet J, la création flamenco-jazz de Juan Carmona et ses amis, le slam aux accents comoriens d’Ahamada Smis ou encore les DJ’s Djel, Rebel et Oil. Figure montante d’un jazz métissé, le contrebassiste israélien Avishaï Cohen vient présenter au Dock des Suds son nouveau spectacle, tout comme Ben l’Oncle Soul, fade réplique de l’esprit Motown à la française. Dans le courant des musiques noires, on préfèrera de loin la fraîcheur de l’ex Saïan Supa Crew, Féfé. Les amateurs de zouk auront droit à une légende vivante, Kassav, dont le grand retour coïncide avec les trente ans de carrière. Deux femmes emblématiques des musiques du monde figurent au programme : la Réunionnaise Christine Salem, porte-drapeau d’un maloya actuel et Toto la Momposina, reine des rythmes afro-colombiens depuis quatre décennies. À noter également la présence de Che Sudaka, Blitz the Ambassador, Gilles Peterson, Mala in Cuba, Skip & Die, Naâman, Protoje & the Indiggnation. Enfin, pas moins de deux afters prolongeront cette année les festivités. Le 31 oct, l’association We Are Together a concocté un plateau électro avec 2 Many DJ’s, Booka Shade et Derrick May. Le 2 nov, la soirée Global Local, imaginée par l’équipe de La Mesón, promouvra davantage la diversité avec Balkan Beat Box, Flore, Big Butt Foundation et WR1 Soundsytem, un dérivé de Watcha Clan. Une fois n’est pas coutume, c’est la Fiesta des minots qui clôturera, le 6 nov, cette édition. THOMAS DALICANTE IAM Didier Daarwin Manu Theron Yohanne Lamoulère Picturetank Manu Théron comme à la Mesón La Mesón, lieu intimiste et audacieux, multiplie les cartes blanches et c’est tant mieux. Prochain sur la liste des maîtres de cérémonie, Manu Théron, acteur majeur de l’Occitanie musicale. Et activiste de la collaboration artistique, ce qui, pour ce type d’événement, est plutôt opportun. Ce sont ses récentes explorations collectives que le leader du Cór de la Plana va présenter, en choisissant de sortir du cercle connu des « collègues » marseillais. La première date permettra de découvrir le projet Cervantès pour lequel Manu Théron s’est entouré du compositeur et arrangeur Grégory Dargent à l’oud et de Youssef Hbeisch, percussionniste palestinien du Trio Joubran. Leur recherche sur le répertoire contestataire des troubadours au XIe, XII e et XIII e siècles éclaire des textes de Peire Cardenal au contenu très rare dans la littérature européenne de l’époque puisqu’ils mettent notamment en cause l’ordre religieux. « Leur contestation extrêmement argumentée est structurée par la poésie », explique Manu Théron. Le lendemain vient le tour du toulousain Ange B, deuxième pilier des Fabulous Trobadors et véritable machine humaine à faire des sons. Le plateau est complété par l’unique invité marseillais de la trilogie, l’incontournable Sam Karpienia (Dupain) avec lequel Manu Théron a formé le duo Gacha Empega dont le répertoire servira de socle à cette soirée qui se laissera porter sur les voies de l’improvisation. Le concert dominical prendra la forme d’une soupe chantante suivie d’un balèti, tous deux orchestrés par Polyphonic System où l’on retrouve, au côté de l’hôte du week-end, Ange B, Henri Maquet et Clément Gauthier. Après un épluchage de légumes de saison en chansons, les courges iront se frotter aux croutons. Bonne nouvelle pour ceux qui seraient inquiets d’avoir à choisir entre la Fiesta des Suds et cette carte blanche : les deux sont conciliables ! T.D. 51 A U PRO G R A M M E M US I Q U E La Fiesta des Suds les 18, 19, 25, 26, 31 oct, 2 et 6 nov Dock des Suds, Marseille www.dock-des-suds.org Carte blanche à Manu Théron les 18, 19 et 20 oct La Mesón, Marseille www.lameson.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 1Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 2-3Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 4-5Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 6-7Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 8-9Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 10-11Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 12-13Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 14-15Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 16-17Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 18-19Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 20-21Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 22-23Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 24-25Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 26-27Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 28-29Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 30-31Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 32-33Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 34-35Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 36-37Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 38-39Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 40-41Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 42-43Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 44-45Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 46-47Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 48-49Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 50-51Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 52-53Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 54-55Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 56-57Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 58-59Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 60-61Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 62-63Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 64-65Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 66-67Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 68-69Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 70-71Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 72-73Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 74-75Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 76-77Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 78-79Zibeline numéro 67 octobre 2013 Page 80