Zibeline n°66 septembre 2013
Zibeline n°66 septembre 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°66 de septembre 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 7,2 Mo

  • Dans ce numéro : la culture... c'est pas primaires.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 76 - 77  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
76 77
76 A U PRO G R A M M E A RT S V IS U EL Art-O-Rama donne le coup d’envoi de la rentrée ! Le salon Art-O-Rama n’a pas attendu sa majorité pour devenir le lieu de convergence des artistes, des médias, des professionnels et du public. Son ouverture agit comme un booster : multiplication des vernissages, lancement des dernières publications, nouvelles productions artistiques et avant-premières ! Le Château de Servières communique déjà sur le 1er salon de dessin contemporain Paréidolie de 2014… Dans l’immédiat, Mécènes du Sud a renforcé son soutien et sa visibilité en réservant un double stand consacré à la création de Moussa Sarr, lauréat du Prix coup de cœur des mécènes, pour sa nouvelle installation vidéo Corps d’esclave et Vanessa Santullo, lauréate 2010, avec Adamas issue de son AEM chez Frojo. Une manière pour Bénédicte Chevallier de « saluer la qualité grandissante du projet et de la sélection artistique ». Après La Planque, L’Art prend l’air a mis à profit l’espace librairie pour promouvoir son Arty Guide Marseille car « Art-O-Rama est un lieu de découvertes et de rencontres qui s’est toujours intéressé à la micro-édition d’art ». Bernard Muntaner, éditeur d’art, parle à l’unisson, faisant coïncider la sortie de la monographie de Caroline le Méhauté avec les journées professionnelles : « J’ai accéléré la parution pour que le catalogue fasse partie de ce vaste événement qui représente un vrai support médiatique pour une jeune artiste ». Justement, la jeune designer Laetitia Sellier a saisi cette opportunité pour vendre à l’Histoire de l’œil Le collier qui s’arrache, l’un de ses fameux objets détournés. Julie Darribère Saintonge, Marginalia, galerie Karima Célestin, vue partielleC. Lorin/Zibeline Show-room Art-O-rama, John Deneuve, Dreams are my reality, 2013C. Lorin/Zibeline communs, ne pas rester frileux. Soutenir les artistes d’aujourd’hui nécessite un engagement conséquent et de prendre des risques que ne voit pas le public qui fréquente les expositions » souligne Karima Célestin. Persiste l’épine qu’est l’absence d’un véritable marché de l’art dans la seconde plus grande ville de l’hexagone -dont ne sait vraiment l’avenir culturel et encore moins celui de l’art contemporain-. « Marseille a besoin de plus de galeries privées » renchérit K. Célestin. Pluskwa, Soulié (qui a conservé sa galerie parisienne), Gourvennec Ogor ont aussi récemment élu domicile dans la… plus ancienne ville de France. Le plus serait-il parfois l’ennemi du bien ? CLAUDE LORIN ET MARIE GODFRIN-GUIDICELLI S NOUS VOUS SUIVONS DE PRÈS C’est lors de l’édition 2012 que le travail au noir de fumée de Julie Darribère Saintonge fut remarqué par Karima Célestin. Ce gros coup de cœur est à l’origine de l’exposition monographique qu’elle lui consacre actuellement dans sa galerie éponyme, avec notamment un très soyeux grand format au graphite et une série de papiers fabriqués à la main à partir d’ouvrages de H.P. Lovecraft. Installée depuis peu à Marseille, K. Célestin considère que cette ville est plus ouverte que Paris où elle créa sa première galerie. « Il y a ici un foisonnement, les gens y sont accessibles, les contacts se font plus facilement, nous ne sommes pas à la même échelle. Mais le plus dur, c’est de vendre. » Elle reconnaît aussi que son installation a été facilitée par une de ses consœurs, Lydie Marchi de la galerie Saffir version nomade. Antifrilosité L’intitulé de l’exposition à la Fondation Vacances Bleues « nous nous suivons de près » (Caroline Duchatelet, Pascal Navarro, Eric Bourret) ne saurait démentir ce travail de promotion et d’accompagnement que réalisent avec constance nombre de lieux et galeries d’art contemporain, associatifs et privés, auprès des artistes à Marseille. Sans pour autant avoir attendu d’être promus via Art-O-Rama comme Caroline Duchatelet (Showroom en 2011, artiste-invitée en 2012), force est de reconnaître que les artistes bénéficient ici d’autres modalités de visibilité, de promotion et d’accompagnement. Une synergie bien menée entre les structures suscite des prolongements, d’autres projets qu’ils soient portés ponctuellement par l’évènementiel ou par un accompagnement sur le long terme. Mais « il ne faut pas rester dans notre quant-à-soi. Nous devons rester ouverts, aller vers d’autres villes, à l’étranger, la Méditerranée bien-sûr mais aussi ailleurs, faire les foires, construire des projets *us. ; CtR Alexandre Périgot, La Maison du Fada AEM MP2013 Sextant et plus, Art-O-ramaC. Lorin/Zibeline Alexandre Périgot, La Maison du Fada AEM MP2013 Sextant et plus, Art-O-ramaC. Lorin/Zibeline Le Salon Art-O-Rama s’est tenu du 30 août au 7 septembre à Marseille www.art-o-rama.fr Marginalia jusqu’au 12 octobre Galerie Karima Célestin www.karimacelestin.com Nous nous suivons de près jusqu’au 25 octobre Fondation Vacances Bleues www.fondation-vacancesbleues.com
SAINT-MAXIM IN SAMEDI 1 DÉCEMBRE Ballet National de Marseille "MAYDAY, MAYDAY, MAYDAY, THIS IS`r "ORGANIZING DEMONS" VENDREDI 20, SAMEDI 21DÉCEMBRE CIRQUE BOUFFON ! SOLVO" SAMEDI 15 FÉVRIER SCORPENE/"RÉALITÉ NON ORDINAIRE.. MAGIE MENTALE SAISON 2013-2014 SAMEDI 15 MARS ADRIEN MONAOT{ CLAIRE D. raCINEMATIQUE.. VENDREDI 21 MARS TETES RAIDES/ROCK ALTERNATIF VENDREDI 28 MARS THEATRE DE CAROUGE "LE MALADE IMAGINAIRE" 37 SPECTACLES RETROUVEZ LA PROGRAMMATION All : 04 94 86 18 90 et sur Var.fr MARDI 15, MERCREDI 16 AVRIL COMPAGNIE CIRCUS CIRKOR "KNITTINC PEACE" Sh ; \i vd\RIhh1.v CONSEIL OER3ERAt wnrw h SAMEDI 17 MAI LUZ CASA !.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 1Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 2-3Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 4-5Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 6-7Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 8-9Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 10-11Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 12-13Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 14-15Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 16-17Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 18-19Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 20-21Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 22-23Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 24-25Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 26-27Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 28-29Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 30-31Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 32-33Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 34-35Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 36-37Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 38-39Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 40-41Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 42-43Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 44-45Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 46-47Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 48-49Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 50-51Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 52-53Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 54-55Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 56-57Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 58-59Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 60-61Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 62-63Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 64-65Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 66-67Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 68-69Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 70-71Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 72-73Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 74-75Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 76-77Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 78-79Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 80