Zibeline n°66 septembre 2013
Zibeline n°66 septembre 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°66 de septembre 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 7,2 Mo

  • Dans ce numéro : la culture... c'est pas primaires.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 74 - 75  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
74 75
74 A U PRO G R A M M E A RT S V IS U EL S Sortie de secours ! À l’occasion de sa première exposition monographique à Marseille, Issue de secours, Gilles Desplanques revient sur son projet Pop Up House qui ne verra pas le jour et sur sa nouvelle création en lieu clos. Zibeline : Votre exposition à la galerie Art-Cade est-elle une manière offensive de répondre au projet avorté d’Atelier de l’Euroméditerranée ? Gilles Desplanques : Non, pas forcément. Art-Cade m’avait invité avant que la Pop Up House ne soit annulée, dans le cadre du programme Archist qui interroge les frontières entre l’architecture et les autres arts. Ce qui correspond à mon travail. Clairement, ça a été un moment difficile, il a fallu avaler la pilule car cela représente deux ans de travail avec des collaborateurs intéressés et intéressants. C’était donc intéressant pour moi de rebondir. Quelles sont les raisons de son annulation ? C’était un projet audacieux d’origami architectural accroché à une façade d’immeuble… Sans langue de bois, c’est un blocage de l’architecte. Il était partant au départ et s’est manifesté contre le projet au moment où tous les feux verts administratifs étaient allumés. Il s’est réveillé en demandant la co-signature de l’œuvre, ce qui signifiait avoir son nom partout. Mais l’immeuble en question était en construction ? Non, il s’agit de l’immeuble d’Orange situé sur la place de la Joliette. Tout avait été fait pour que ça marche techniquement et le Club de l’Immobilier Marseille Provence avait trouvé les financements. À sa décharge, il a considéré qu’à partir du moment où son œuvre était découpée par la mienne, elle faisait partie intégrante de la nouvelle œuvre. Cela a fait jurisprudence car il n’y a pas d’équivalent : c’était en effet une œuvre parasite. Si on pousse le bouchon un peu loin, c’est un peu comme si on découpait un Monet pour en faire un origami ! Il y avait une certaine légitimité dans sa demande, il s’est manifesté au bout de six mois… Votre travail se situe à mi-chemin entre l’architecture et la sculpture. Comment avez-vous appréhendé le contexte de la galerie qui n’est pas celui de l’espace public ? C’est un acte radical par rapport au contexte du lieu. J’ai voulu effacer la galerie et travailler sur la notion de perte de repères, amener les gens dans une galerie et la leur faire oublier. Exposition Issue de secours, Gilles Desplanques, galerie Art-Cade, 2013 Otto-prod, 2013 di Exposition Issue de secours, Gilles Desplanques, galerie Art-Cade, 2013 Otto-prod, 2013 Comment vous y êtes-vous pris ? Quand Art-Cade m’a fait la proposition, il y avait un projet de rénovation, d’ailleurs il y a un avis de travaux placardé sur la façade. J’ai inventé une fiction, joué sur l’idée de travaux abandonnés, muré la galerie et transformé le chantier en squat. Beaucoup de pièces ont été créées in situ quand je me suis mis dans la peau du squatteur : un dressing, une salle de sport, une chambre à coucher avec son lit comme ultime refuge… On retrouve l’idée de la Pop Up avec le mur d’entrée que l’on découvre après coup, c’est un totem que l’on contourne quand on entre et une sculpture quand on le regarde à la fin du parcours. Cela m’intéressait que le lieu soit un entre-deux, que l’on se demande ce qu’il était avant et ce qu’il va advenir. ENTRETIEN RÉALISÉ PAR MARIE GODFRIN-GUIDICELLI Issue de secours Carte blanche à Gilles Desplanques jusqu’au 21 septembre Art-Cade, Marseille 1er 04 91 47 87 92 www.art-cade.net Florilège ota. "‘Zbie En contre-point des expositions jumelles du Grand Atelier du Midi (voir Zib’64) jouant dans la dispersion, le musée Ziem propose un focus sur l’œuvre de Raoul Dufy Comme pour ces artistes pour lesquels le séjour méditerranéen a pu participer de transformations de leur art, l’exposition martégale se concentre sur la période d’expérimentation, de 1903 (premier contact provençal avec Martigues) à 1925 et l’émergence du style qui deviendra caractéristique du peintre. En s’ouvrant avec un autoportrait de 1898, aux nuances bistre en usage à l’époque, l’exposition conçue par Lucienne Del’Furia pointe, grâce à un choix éclectique, ce travail de tâtonnement fait d’influences et d’emprunts, de l’académisme aux recherches les plus radicales (impressionnisme, fauvisme, Cézanne ou Matisse, incursions avec le cubisme). En témoignent les écarts esthétiques entre Arbres à l’Estaque (1908), le surprenant Paysage bleu (1910) ou encore Le Vieux-Port de Marseille (1925) au graphisme aquarellé se réclamant plus des valeurs du décoratif que des velléités avant-gardistes. La visite se poursuit avec un bel ensemble de dessins rarement montrés judicieusement mis en valeur. Dans le catalogue, qui reproduit l’ensemble des œuvres exposées, les auteurs développent ces différents aspects biographiques et esthétiques en relation particulière avec les territoires de Martigues, l’Estaque, Marseille. Parmi les activités autour de l’exposition, deux conférences à retenir en septembre : Dufy et la musique par Vincent Ruhaut le 19 et Les carnets de Raoul Dufy par Christian Briend le 26. Une belle façon de réhabiliter cette œuvre au parcours changeant, inspirée des grands bouleversements menant à la modernité, et de ne pas cantonner l’auteur à sa Fée Électricité ! CLAUDE LORIN Dufy, de Martigues à l’Estaque jusqu’au 13 octobre Musée Ziem, Martigues 04 42 41 39 60 www.ville-martigues.fr Raoul Dufy, Paysage de l’Estaque, vers 1910, huile sur toile, Collection privée Paris, ADAGP 2013
VILLA MÉDITERRANÉE CYCLE CYCLE MÉDITERRANÉE MONDE, NOS FUTURS MOBILITÉS MUSICALES CYCLE FESTIVALS MÉDITERRANÉENS 17 septembre â 20h30 18 septembre a 21h TENSO DAYS Conférences, ateliers, rencontres, concours de composition 17 septemtlrp â 20h30 Concert Choeur Casa da mûsica de Porto 18 septembre a 21h Concert Musics treize Choeur de la radio lettone 20 septembre â 20h30 Spectacle performance et rencontre WAGONS LIBRES Sandra Iche 21 septembre e 18h Soiree Radio live WELCOME. FUTUR Aurélie Charon et Caroline Gillet 21 septembre â 20h30 Video et rencontre VUES DU FUTUR : LIBAN ET PALESTINE Les archives du futur d"Omar Amirale y Sandra licha'A Space Exodus et Nation Estate Larissa Sansaur 29 septembre à 20h30 Théâtre et rencontre STILL LIVE Claudia Hamm et assaciazione 15febbraio 28 septembre de 15h â 18h30 RENCONTRES FILMS FEMMES MEDITERRANEE Table ronde Résistance et création Cinema Voyage dans la mémoire Hala MohammedRégion Esplanade du Ji/13002 MARSEILLE RENSEICNEI1ENTS ETRESERVA11ON Oy 95 09 l2 52 BILLETERIE bilietberie@yillameicliterranee.org www_villa- mediterra nee_org Provence-Alpes-Côic d'Azur 111111



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 1Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 2-3Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 4-5Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 6-7Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 8-9Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 10-11Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 12-13Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 14-15Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 16-17Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 18-19Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 20-21Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 22-23Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 24-25Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 26-27Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 28-29Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 30-31Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 32-33Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 34-35Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 36-37Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 38-39Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 40-41Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 42-43Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 44-45Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 46-47Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 48-49Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 50-51Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 52-53Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 54-55Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 56-57Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 58-59Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 60-61Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 62-63Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 64-65Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 66-67Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 68-69Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 70-71Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 72-73Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 74-75Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 76-77Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 78-79Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 80