Zibeline n°66 septembre 2013
Zibeline n°66 septembre 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°66 de septembre 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 7,2 Mo

  • Dans ce numéro : la culture... c'est pas primaires.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 60 - 61  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
60 61
60 L I T T É R A T U R E « Dans la polyphonie du réel » Les Littorales, ambiance P Box_Hop 2007 d’une littérature de qualité pour tous, à tous les âges. Des invités prestigieux aussi dans la catégorie adulte. Eric Chevillard par exemple, qui fera coup double : il viendra à la fois parler de son premier album jeunesse (un imagier qu’il a rédigé en faisant l’inventaire des jouets de sa fille, illustré par Frédéric Rébéna) et de son blog L’autofictif. À noter aussi la présence très attendue de Jean-Christophe Bailly, Jean Rolin (lire chronique p.59), Christian Garcin, Karine Tuil, Metin Arditi (lire chronique sur www.journalzibeline.fr), James Meek… Que du beau monde ! Et de fameux échanges en perspective. FRED ROBERT Le festival Les Littorales aura lieu à Marseille du 18 au 20 octobre 04 96 12 43 42 www.librairie-paca.com De multiples voix. Des expériences et des regards multiples, sur tous les territoires, au croisement de la réalité et de la fiction. C’est ce que le festival littéraire Les Littorales donnera à voir et à entendre du 18 au 20 octobre. Organisé par l’association Libraires à Marseille, le rendez-vous annuel des auteurs et des livres se retrouve cette année en plein cœur de la cité. Tout près du théâtre de La Criée puisque cette édition a été programmée en coproduction avec L’invention du réel, comme en témoigne le programme tête-bêche des deux manifestations. Retour donc des Littorales sur le cours d’Estienne d’Orves où l’on pourra suivre la plupart des rencontres littéraires et des lectures sous le chapiteau qui réunira également les douze libraires indépendants participants. Rencontres, ateliers, expositions et projections au Magic Mirror, ainsi qu’à La Bo[a]te et à la boutique Agnès B. Parcours dans la ville aussi : la BMVR Alcazar accueillera en effet un salon de l’édition jeunesse régionale, tandis que le XVIe Salon International de l’Édition de Création et le Salon du Livre Ancien investiront le Palais de la Bourse. De quoi intéresser tous les amateurs de livres et de littérature. Quel que soit leur âge. L’édition 2013 fait d’ailleurs la part belle à la littérature jeunesse. Parmi les têtes d’affiche, Frédérique Bertrand, Olivier Douzou, Anne Herbauts et Sophie Van der Linden. Cette spécialiste de l’album, auteure d’ouvrages de référence, sur Claude Ponti notamment, répondra à la question « Pourquoi choisir ces livres-là ? » car elle est, comme beaucoup d’auteurs jeunesse, convaincue de l’importance Le festival avant le festival Quelques rencontres en amont des Littorales. Le 9 octobre après-midi au PavillonM, un atelier d’illustration sera proposé aux enfants ; il sera suivi d’une table ronde qui réunira Jeanne Laffitte, Katia Imbernon (éditrices marseillaises), Karine Tuil et Metin Arditi (auteurs) autour de la question de l’avenir du livre. Les 9 et 10, Medin Arditi et Karine Tuil viendront en librairie parler de leurs derniers romans. Le 16, la librairie BD La réserve à bulles recevra Kris et Franck Bourgeron pour leur toute nouvelle Revue dessinée. Tête-bêche et oxymoron On ne sait pas trop si cette Invention du réel est le prolongement amplifié des Littorales, et ce qui relève de l’une ou l’autre programmation… Mais ce que l’on sait c’est que du 17 au 20 octobre les écrivains vont être nombreux à Marseille… et à Aix puisque la Fête du livre a lieu en même temps. Dommage ? Certainement, on ne pourra pas tous les entendre… Mais tant mieux aussi puisque le temps de la littérature arrive enfin en cette année Capitale. Au menu donc, les écrivains des romans feuilletons parus dans La Marseillaise (Zeïna Abirached, Axl Cendres, Christian Garcin, Claudine Galea, Serge Joncour, Ariel Kenig, Olivier Salon et Ian Monk, Bruno Boudjelal, Valérie Zenatti), de grands entretiens avec Laurent Gaudé, Etgar Keret, Hanif Kureishi et Alaa Al Aswany en invité d’honneur à l’heure où son Égypte se débat… Les lectures théâtralisées seront passionnantes, avec le premier homme de Camus lu par Charles Berling, le dernier roman d’Al Aswany par Caubère, et Sastre qui met en scène Pamuk, De Luca, Izzo, Sansal. Car La Criée veut donner à la littérature un air de fête et ouvrir les rencontres souvent feutrées au public plus festif des spectacles. En organisant comme dans d’autres festivals des siestes murmurées, un grand bal littéraire, des cafés et des Zeina Abiracheb concerts littéraires, et des moments d’écriture pour tous. La qualité des invités, et le sens de la mise en œuvre, devraient pouvoir ouvrir les livres au-delà de leurs pages intimes vers du commun, sinon inventer le réel. Car au fond la problématique littéraire posée par le titre de l’événement, et portée à son terme par les Histoires vraies de François Beaune (présent ici comme à Manosque, voir p.61), joue dans un interstice étroit : raconter le réel passe forcément par une réinvention, ne serait que les choix opérés ; il n’en reste pas moins que l’expression reste un oxymore, et qu’on peut aussi inventer des fictions, ou écrire des essais historiques. Le réel bascule souvent au-delà des fictions les moins réalistes que les écrivains ont imaginées, et la littérature la moins réaliste influence les inflexions du monde plus sûrement sans doute que celle qui colle au tangible… AGNÈS FRESCHEL (JE WW1 IIACONTIRAI 1CYTlTOC 4N 10YE PGYIIQ1101 LA 00.0TPL AuxlliEO 5'ANKLLL LA IROTPC Aiu PIGEONL’invention du réel du 17 au 20 octobre La Criée, Marseille 04 91 54 70 54 www.theatre-lacriee.com www.mp2013.fr
Quinze boug1 es ! i Chris Bourgue C’est l’anniversaire des Correspondances de Manosque ! L’occasion de rendre hommage non seulement aux auteurs mais aussi aux lecteurs et aux organisateurs de cette grande fête des mots. La journée d’ouverture du 25 septembre est consacrée à Camus pour le centenaire de sa naissance avec un dialogue entre deux écrivains algériens et, en soirée, la lecture de Charles Berling du roman inachevé de Camus, Le premier homme. Le 26 on croisera Agnès Desarthe, Émilie Frèche, lauréate du Prix Orange 2013, Ingrid Thobois en provenance du festival Cuisines en Friche de Marseille, Hugues Barthe et son dernier roman graphique ; la soirée sera exceptionnelle : Charlotte Rampling lira des textes de Sylvia Plath, en dialogue avec les Suites pour violoncelle de Britten interprétées par Sonia Wieder-Atherton. Le 27 on retrouvera René Frégni et Véronique Ovaldé (voir p.58), des habitués, puis l’écrivain militant libanais Elias Khoury et sa traductrice Rania Samara, Hélène Frappat (voir p.54). En soirée Jacques Gamblin lira la correspondance de Charles Bukowsky. Le 28, dialogue entre François Beaune et Thierry Fabre du MuCEM autour du projet Histoires vraies de Méditerranée, coproduit par MP 2013 et La Friche Belle de Mai, Marie Darrieussecq (voir p.58), et Belinda Cannone, l’écrivain haïtien Dany Laferrière (Prix Médicis 2009), et la performance de Julien Lacroix et Alban Lefranc autour de l’œuvre cinématographique de Fassbinder... La soirée mettra en lumière Yasmina Reza, accompagnée d’Édouard Baer et Josiane Stoléru, pour la lecture de son dernier roman, pour finir par un hommage au poète Christophe Tarkos, disparu en 2004. Le dimanche, trois romans de la quête, respectivement de Sophie Maurer, Thomas B. Reverdy, et Cloé Korman (Prix du livre Inter 2010), puis Noémie Llovsky et sa scénariste Florence Seyvos dans une lecture croisée, Alice Zeniter (Prix du livre Inter 2013) qui sera en résidence à Manosque en 2014, l’écrivain portugais Valter Hugo Mãe, Cécile Minard et la lecture par Marie Richeux des Polaroïds de France Culture avec les improvisations musicales de Sylvain Chauveau. Les Correspondances, ce sont aussi les écritoires de Jean Lautrey qui invitent les passants à écrire, la Poste se chargeant comme toutes les années d’envoyer mots doux ou salés ; des siestes musicales et littéraires dans l’intimité ; des apéros festifs ; des échanges en toute simplicité avec les auteurs ; des fins de soirées en musique parfois explosives... CHRIS BOURGUE Les Correspondances du 25 au 29 septembre Manosque 04 92 75 67 83 www.correspondances-manosque.org Vos histoires Les Histoires vraies de la Méditerranée en réseau, en livre et en live François Beaune collecte depuis décembre 2011, dans les 13 pays du pourtour méditerranéen, les histoires de chacun. Celles qui nous ont marqués, nous ont fondés. Son rôle d’écrivain est de susciter la parole, de donner envie de livrer, puis de la restituer en écrit. Plusieurs résultats éditoriaux viennent couronner cette démarche. Le site dédié sur MP 2013 (www.mp2013.fr/histoiresvraies) recueille, répertorie, contextualise et illustre les histoires que chacun peut mettre en ligne. Le résultat est colossal et par endroits passionnant ! Et devrait perdurer après la capitale, comme le rêve borgésien d’une bibliothèque de Babel enfin possible, dans son immensité et ses réseaux infinis. Le recueil des histoires vraies qui va paraître en octobre, sous le titre La Lune dans le puits contient le suc maitrisé de ces histoires : les plus marquantes sans doute, allégées souvent, ordonnées autrement, contextualisées en quelques mots ou en digressions par « l’auteur ». François Beaune présentera son livre à Manosque avec Thierry Fabre. Le 23 août au MuCEM en une délicieuse mais trop longue conversation vespérale il en a parlé déjà avec lui, et Fabienne Pavia (éditrice du Bec en l’air). Surtout, des comédiens ont lu certaines de ces histoires, émouvantes, entrecoupées ou accompagnées par des moments musicaux faits de vocalité méditerranéenne et de phrases répétées (Bruno Allary, Sylvie Paz, Carine Lotta...). Il est étonnant de voir comment le fait de rapporter le réel oblige l’auteur à inventer des formes de récit. À créer des points d’ancrage, des retours, des répétitions. À commencer là où aucun récit d’écrivain ne débute. Mais l’idéal de la bibliothèque de Borgès parait loin. En collant au réel, quelle que soit sa fantaisie ou son tragique, on se prive d’onirisme, de métaphore, de construction, d’inattendu. Même si l’impression de vécu décuple l’émotion pour le lecteur, la démarche d’écrivain laisse un goût d’incomplétude. Ou d’œuvre ouverte ? AGNÈS FRESCHEL La lune dans le puits François Beaune Verticales, 20 euros La rencontre autour des Histoires vraies de la Méditerranée a eu lieu au MuCEM le 23 août François Beaune et Thierry Fabre seront présents à Manosque le 26 septembre 61 P L OI LT TI ÉT RI QA UT UE R CE U L T U R E L L E



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 1Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 2-3Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 4-5Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 6-7Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 8-9Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 10-11Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 12-13Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 14-15Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 16-17Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 18-19Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 20-21Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 22-23Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 24-25Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 26-27Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 28-29Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 30-31Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 32-33Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 34-35Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 36-37Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 38-39Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 40-41Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 42-43Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 44-45Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 46-47Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 48-49Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 50-51Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 52-53Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 54-55Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 56-57Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 58-59Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 60-61Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 62-63Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 64-65Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 66-67Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 68-69Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 70-71Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 72-73Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 74-75Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 76-77Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 78-79Zibeline numéro 66 septembre 2013 Page 80