Zibeline n°65 jui/aoû 2013
Zibeline n°65 jui/aoû 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°65 de jui/aoû 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 17,6 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... économie et culture.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
Mes nuits sans femmes 58 R E N C O N TR E S Après This is [not] Music, MP 2013 programme une autre manifestation majeure populaire sans femmes. Et la mémoire, et le présent des ouvrières ? Cette Nuit industrielle promettait d’être passionnante : patiemment concoctée par deux villes qui savent y faire en matière de réflexion politique sur le travail, dans un bassin industriel où les usines associées ouvrent exceptionnellement leurs portes, dans un paysage où la mer, l’Étang, les cheminées et la beauté nocturne des usines éclairées se combinent sans effort avec le charme d’un centre-ville provençal… Mais comment est-il possible de proposer le travail de 28 créateurs dans tous les genres, dont UNE SEULE femme ? Pour la musique le compte est clair : des concerts (Gari Gréu, Dupain, Julien Lourau et Simbad, James Ford et Jas Shaw) jusqu’aux Dj’s embarqués sur des bateaux (Lefto, Mars Blackmon, Dj Oïl, Dj Paul) tous sont des hommes, musiciens des ciné-concerts compris (Dupain encore, Jean Jacques Lion et Phil Spectrum). Les films sont aussi des œuvres d’homme, de Chaplin à Emmanuel Vigne et Julien Chesnel. Les installations et arts visuels aussi, fait plus rare : Topophonia (Mathieu Immer et Benjamin Lahitte), Hysterical Machine (Bill Vorn), une installation d’Edouard Levine, une exposition photo d’Alain Sauvan. Pour les spectacles le compte est un peu plus délicat : si à Portde-Bouc le solo écrit mis en scène et joué par Paul Fructus n’est pas ambigu à ce titre, les trois spectacles proposés par les Salins à Martigues mettent en scène quelques femmes, mais sont tous écrits et dirigés par des hommes, d’ailleurs très majoritaires aussi dans les distributions : Rochus Aert orchestre électronique et visuel, Espèce H très beau spectacle de Metalovoice écrit par trois auteurs hommes (Sampiero, Durif, Calcano), Pipototal où de belles machineries industrielles, fabriquées par des hommes et conçues par Philippe Geoffroy, trimballent aussi quelques femmes… encagées ! Quant aux visites guidées des sites industriels, elles sont animées par le comédien/auteur Bertrand Bossart. Mais peut-être y aura-t-il quelques femmes en hôtesses d’accueil ? Julie de Muer, seule artistE de la programmation, propose quant à elle des promenades sonores, à la découverte des paysages et des mémoires. * Bien entendu nous ne voulons dissuader personne d’aller à la Nuit industrielle : parmi toutes ces propositions nombre sont intéressantes, passionnantes même, chacun des artistes hommes n’est pour rien dans ce choix exclusif de programmateur ! La Nuit industrielle devra être un moment réussi et important de la Capitale. Mais comme nous déplorions que This is [not] music, temps fort des cultures urbaines, ait été si masculin, nous regrettons amèrement que ce temps politique, où l’art se plonge dans les problématiques du travail industriel, soit aveugle à l’évidence de l’absence des femmes. Les deux axes bleu de travail « rétro », et bleu électrique « futuriste » nient à la fois le travail de nos mères, si mal payées et malmenées, et celui de nos écoles, qui se battent pour que les filles cessent de s’interdire les filières industrielles… AGNÈS FRESCHEL arzEriR La Nuit industrielle aura lieu à Martigues et Port-de-Bouc le 31 août à partir de 18h. Conditions d’accès et de circulation réglementées, accès aux sites sur réservation, la plupart des manifestations sont à entrée libre. Toutes oreilles dehors 0 Depuis plus de trente ans, Radio Grenouille n’en finit pas d’explorer le champ des possibles radiophoniques, toujours un peu en dehors des clous, résolument hors des Campeo Croix-sainte Radio Grenouille sentiers battus. La radio associative culturelle marseillaise se plaît ainsi à expérimenter des pratiques sonores créatives, afin de mettre en question et en récit le territoire ; un territoire dont ses auteurs, documentaristes et réalisateurs scrutent, de leur regard décalé et sensible, les enjeux et les usages. Les quarante promenades sonores qui ont récemment vu le jour (les premières ont été inaugurées en même temps que le GR2013) vont dans le même sens : il s’agit, au gré de ces « parcours sonores », d’« arpenter et écouter autrement le territoire de Marseille-Provence », de poser un regard neuf sur des lieux connus mais aussi (et surtout ?) d’explorer des endroits méconnus. Lié à la marche, le voyage sonore permet de ralentir, de changer d’échelle, de se glisser dans les interstices de la ville et de ses alentours. Une expérience physique, sensorielle, à vivre casque, mobile ou MP3 à l’oreille, guidé par les voix de ceux qui ont préparé ces itinéraires : artistes, documentaristes et auteurs de Radio Grenouille, habitants… Ce projet original est né alors que Marseille venait de poser sa candidature pour devenir « capitale culturelle ». Qu’est-ce qu’une ville qui devient « capitale culturelle » ? Comment ses habitants la regardent-ils ? Comment sera-t-elle regardée par tous ceux qui viendront la visiter ? Ces questions tous, à Radio Grenouille, se les sont posées. Deux promenades pilotes ont alors été conçues, le projet a été validé. La subvention MP2013 a permis la réalisation des quarante promenades sonores, dont quelques-unes restent à finaliser ; un autre financement, du Ministère de la Culture, a aidé au développement d’une plateforme web pérenne ; car le projet a vocation à durer et à s’étendre sur d’autres territoires. Pour suivre un de ces parcours (tous accessibles en transports collectifs), rien de plus simple. Il suffit de se rendre sur le site, de sélectionner une promenade, de la télécharger gratuitement et d’aller l’écouter in situ. Les promenades durent entre trente minutes et une heure. Elles sont très variées, dans les lieux, les approches, les thématiques. Afin d’aider au choix (forcément difficile), un astucieux système de pictogrammes a été mis en place ; on trouve également sur le site un résumé de chacune d’elles, une courte biographie de son auteur, des extraits, des diaporamas. Si on craint de se perdre, des cartes sont disponibles. Et une fois la balade terminée, on peut ajouter des commentaires, des photos… Un projet collaboratif donc, bien dans l’esprit de l’équipe de Radio Grenouille, pour qui le partage des points de vue constitue le ciment des lieux. FRED ROBERT azzer,6, www.promenades-sonores.com Merci à Pauline Gervais, Adeline Debatisse et Xavier Thomas pour leurs réponses et leur documentation
- Je vais te prouver qu'on peut camper en plein Marseille et en même temps vivre une expérience artistique unique !.. -.. : 3il,rr.464111..'24'.5.._. LA BANQUE POPULAIRE PROVENÇALE ET CORSE AIME LE OFF ! En 2013, Marseille est capitale européenne de la culture. Pour la première fois ce programme s'enrichit d'un Off ! En tant que financeur de l'économie régionale, la Banque Populaire Provençale et Corse s'implique dans ce grand rendez-vous et soutient Marseille 2013 Off. Elle offre ainsi â de jeunes pousses aussi bien qu'a des talents confirmés un espace d'expression. www.bppc.fr BANQUE POPULAIRE PROVENÇALE ET CORSE BANQUE & ASSURANCE MAI-OCTOBRE 2013 L'ESTAQLIE, MARSEILLE (16e) YESINECAM P ! Venez vivre l'expérience artistique intégrale d'un camping arty imaginé par des architectes et des artistes. On y découvrira des structures éphémères, on y parlera art, on y mangera, on y fera du sport, on refera le monde jusqu'au petit matin. Pour en savoir plus sur la programmation de Marseille 2013 Off, rendez-vous sur marseille2013.com ANTOrWNDOl155DT.FR Banque Populaire Provençale et Corse - Soc tète Autonyme cooperative de Banque populaire d capital variable. régie par les articles 1.512-2 et suivants du code ninnetaire et financier et l'ensemble des textes rela- tifs aux Banques Populaires et aux établissements de c redit - RCS B 05 ROI 481 - ii" d'immatriculation aupres lie l C)rganisntepour le registra des iutterntcd lai res eus assurances (ORIAS) 0'005 622.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :