Zibeline n°64 juin 2013
Zibeline n°64 juin 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°64 de juin 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 8,3 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... cerveau indisponible.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
VI A U PRO GR A M M E T H ÉÂ T R E Toutes ressemblances etc… Le monde de l’entreprise tel que vous ne l’avez jamais vu ! Dans cette « comédie surnaturelle », la troupe des Helico Presto rend irrésistible un Grand chef qui essaie de se rapprocher de ses employés, un Sous-chef qui doit se décider entre les poules de jardins et les milieux hostiles… Une farce loufoque qui s’attaque à l’engrenage aberrant des procédures et des machines… très réaliste ! Toutes ressemblances etc… ou les délicieuses absurdités du monde du travail le 20 juin Le Gymnase, Marseille le 25 juin Théâtre des Salins, Martigues www.mp2013.fr Les Bonimenteurs Jean Reverdito Ducci (Didier Landucci) et Marco (Jean-Marc Michelangeli), un duo d’improvisateurs de haut vol, fantasques et désopilants qui improvisent sur n’importe quel sujet, … Des Bonimenteurs dont le canevas comique rappelle la Commedia dell’arte, et donne un spectacle qui fait la part belle à la prise de risque ! du 28 juin au 6 juillet Le Gymnase, Marseille 08 2013 2013 www.lestheatres.net Petits chocs... Fellag, coiffé d’une toque de chef cuisinier, se lance dans la réalisation d’un couscous inoubliable… Pourquoi ? Un sondage l’affirme, c’est le plat préféré des français… Voilà comment l’algérien, installé à Paris depuis 1995, fait de ce plat l’emblème d’une réconciliation entre les peuples, non sans dynamiter les peurs tenaces et les préjugés durables qui opposent les deux rives de la Méditerranée. Avec humour et émotion. Petit choc des civilisations du 9 au 13 juillet Le Gymnase, Marseille 08 2013 2013 www.lestheatres.net//Dobout an bout Vincent c@ctus Vanheck La Cie réunionnaise Cirquons Flex interroge l’évolution et les contrastes de son île en posant une question universelle : comment rétablir un rapport poétique avec un monde qui perd son humanité ? Autour d’un mat de 6 mètres de hauteur, un acrobate, un musicien et un danseur se mettent en jeu, tandis qu’en fond de scène sont projetés des témoignages de vie. le 15 juin Théâtre de Verdure, Puyloubier le 16 juin Place Jean Moulin, Bouc-Bel-Air le 17 juin Bois de l’Aune, Aix le 18 juin Place Jean Jaurès, Lambesc le 19 juin Place Palmie Dolmetta, La Roque le 20 juin Place Jean Jaurès, Pertuis 04 42 93 85 40 www.agglo-paysdaix.fr Oncle Vania Incluant les spectateurs dans l’espace de jeu, les comédiens du collectif Les Possédés transforment la scène en ring dans une interprétation du chef-d’œuvre de Tchékhov. Une proximité qui interdit les approximations et les tricheries, et rend plus réelles encore les tensions et l’énergie du texte du dramaturge russe. Dans un espace presque cinématographique, une succession de gros plans captivants happés par la fièvre de ces relations houleuses. les 5, 7 et 10 juillet Bois de l’Aune 04 42 93 85 40 www.agglo-paysdaix.frC. Paou-Les Possedes//Phèdre les oiseaux « Écrire Phèdre aujourd’hui, c’est bien sûr repartir de l’histoire antique de Phèdre, épouse de Thésée, roi d’Athènes, qui tombe amoureuse de son beau-fils Hippolyte, et qui devant son refus, l’accuse à tort de viol et se suicide. » C’est ainsi que Jean-Baptiste Sastre, le metteur en scène, et Frédéric Boyer, l’auteur du texte posent les bases de ce projet hors normes. Car la pièce s’enrichit au fur et à mesure de ses représentations de par le monde, et sera, à Aix et Marseille, l’occasion de réunir tous les artistes, rôles principaux (dont Hiam Abbas qui joue Phèdre dans la version française) et chœurs (joués par les compagnons d’Emmaüs) ayant participé à l’aventure dans les différents pays. du 19 au 23 juin Emmaüs Pointe Rouge, Marseille du 28 juin au 2 juillet Bois de l’Aune, Aix www.mp2013.fr X-D.R ateei:e Confidences Nihil Bordures, compositeur et co-fondateur du collectif MxM, a pris le temps de la rencontre avec des habitants de Cavaillon qui ont accepté de lui confier des bouts de chemin de leur vie. La parole rendue est singulière, donnée en toute confiance à l’artiste qui crée ainsi pour chaque personnage une musique, des compositions originales qui prolongent le sens des mots. Et c’est sur un transat que chacun pourra se créer son propre ressenti… le 15 juin de 11h à 19h Place de l’église et place de l’ancien temple, Lacoste le 15 juin à 11h (apéro-rencontre avec l’artiste) Place de l’église, Lacoste du 16 au 23 juin de 15h à 19h Sous les voûtes, Lacoste 04 90 78 64 64 www.theatredecavaillon.com
1 t Les mômes s’éclatent ! Deux villes, 6 jours de spectacles, et une certitude : participer à un festival unique en son genre, qui n’a de cesse de promouvoir « la culture pour les enfants dans la région ». En pays d’Aubagne Festimôme, organisé par l’association Art’Euro, est devenu un événement incontournable, toujours gratuit, entièrement dédié aux enfants (mais pas seulement !) avec une trentaine de spectacles de rue et de concerts proposés par des artistes français et européens, entre la Place du 4 septembre, à Auriol, et le parc Jean Moulin à Aubagne. Toute la journée, dès le matin 10h et ce jusqu’à la nuit bien installée, les spectacles cueilleront petits et grands qui n’auront qu’à se laisser porter… À Auriol tout d’abord, avec le Musée imaginaire du Cabinet Fatalia, la folie apocalyptique et burlesque du bouffon El Kardinal ou le solo de clown poétiquement incorrect de Nicolas Ferré dans Frigo. Des spectacles que l’on retrouve à Aubagne le week-end suivant, dans une programmation complétée par de nombreux autres… La Cie Odile Pinson donne sa version écolo-extrémiste d’une solution à la crise de l’énergie ; Benny Formaggio, ex-parrain sicilien mafieux troque son passé sulfureux contre un avenir fait de magie ; Chuck & Charlotte offrent l’opportunité d’une expérience extrême, et absurde !, de révolution acrobatique ; l’argentin El Nino Costrini, provocateur-né et saltimbanque déjanté déroulera ses gags malicieux sur une quête existentielle qu’il partage allégrement avec le public ; la Cie Kartoffeln propose un parcours loufoque sous moustiquaires portatives à la découverte des différentes espèces de la bestiole… Sans oublier la musique du groupe belge Big Noise et celle du collectif Le Train fatal, et encore celle de deux groupes aubagnais, invités à clôturer en after les journées bien remplies : Psyché et Les Strappers. DO.M. A Contre Courant X-D.R Dégustation à ciel ouvert Les bases du programme sont claires, reprises sur l’affiche : « culture de ratatouille et de rêves d’artistes, à vivre le cul dans l’herbe et la tête dans les étoiles ». Autant dire que la 10 e édition du festival Caressez le potager s’annonce une fois de plus synonyme de plaisirs et de découvertes ! Comme chaque année, une création prend racine dans une Ronde autour du « Continent Méditerranée », et c’est à Istanbul, entre autres, que la Cie Messieurs Mesdames ancre la sienne : Nasruddin Circum est une mise en espace et en musique, par Pascal Labbé, des contes soufis de Nasruddin Hodja, dont les récits remontent au XV e siècle, avec Stéphane Laisné au récit et le danseur Michel Raji dans le rôle du sage et du derviche (les 10 et 11 juillet à 21h45). La programmation fourmille de propositions alléchantes, parmi lesquelles Le Geste qui sauve de Denis Barré, Cie Kartoffeln, avec une démonstration de secourisme toute personnelle, les chants d’amour décalés du Cabaret « Hélas… ! » d’Amélie Duval et Antoine Aubin, les mots pertinents du CRIeur Public Bernard Pedrotti à entendre autrement, l’Opéra-camping du chorégraphe Marco Becherini, La Crieur. ublic X-D. R s Crieur public X-D.R Pépinière d’images de Sylvie Frémiot qui propose des courts métrages d’animation… Sans oublier les ateliers qui offrent des moments de partages particuliers… celui de Camille Le van sur l’environnement, de Guillaume Tocco et ses dessins qui racontent le festival au présent. DO.M. Caressez le potager du 10 au 12 juillet Parc de la Mirabelle, Marseille 12 e 06 83 85 44 03 www.caressezlepotager.net VII F E S TI V A LS R U E Le port emballe ! Sur le port de la bien nommée Port-Saint- Louis, de grandes tables côtoient une petite scène, les bateaux sont à touché de main, et une ambiance conviviale sent bon les plats locaux… La manifestation Les Mercredis du Port, initiée et organisée par Le Citron Jaune en collaboration avec Scènes et Cinés, est bien un mélange des deux, arts du spectacle et de la bouche. C’est ainsi qu’après un bon moment passé devant les eaux tranquilles Cie les baigneurs Jean de pena du port, vous pourrez assister aux spectacles proposés les soirs de juillet. Le 3 avec Olivier Grossetête et son Architecture éphémère, Ilotopie et Le Lit sur l’eau ou le Lux Interior du Bestaire à Pampilles et leur concert « catastrophe ». Une semaine plus tard c’est la compagnie les Baigneurs qui proposera deux de ses spectacles, Siège et Le Bain. Le 17, place à la compagnie Dynamogène : entre les facéties de Monsieur Culbuto, et les machineries hybrides de belle facture que forment la Cymbalobylette et l’Aérophone moderne qui déboulent sans crier gare la loufoquerie sera de mise ! Surtout si entre-temps vous croisez la charrette des Mercodier conduite par la Cie les Urbain- Digènes… Le dernier mercredi enfin, le duo d’acrobates de la Cie La Main s’affaire précèdera le Dîner aux chandelles de la Cie Carabosse et son installation de feu ! DO.M. Festimôme du 16 au 17 juillet Auriol du 24 au 26 juillet Aubagne www.arteuro.fr I Les Mercredis du Port les 3, 10, 17 et 31 juillet port-Saint-Louis 04 42 48 40 04 www.lecitronjaune.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 1Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 2-3Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 4-5Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 6-7Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 8-9Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 10-11Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 12-13Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 14-15Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 16-17Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 18-19Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 20-21Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 22-23Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 24-25Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 26-27Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 28-29Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 30-31Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 32-33Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 34-35Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 36-37Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 38-39Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 40-41Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 42-43Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 44-45Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 46-47Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 48-49Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 50-51Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 52-53Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 54-55Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 56-57Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 58-59Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 60-61Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 62-63Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 64-65Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 66-67Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 68-69Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 70-71Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 72-73Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 74-75Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 76-77Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 78-79Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 80-81Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 82-83Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 84-85Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 86-87Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 88-89Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 90-91Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 92-93Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 94-95Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 96