Zibeline n°64 juin 2013
Zibeline n°64 juin 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°64 de juin 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 8,3 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... cerveau indisponible.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
36 M US I Q U E Dessine-moi un mouton ! Le festival Autour des claviers a le don de dénicher les artistes d’exception. Le spectacle qu’ouvre et clôt l’Entritt de dP- ci superbe marhannàmo poème symphonique cvmnhnnin..n Un Petit Prince en est une preuve de plus. Waldszenen de Schumann. La Sarah Lavaud, déjà présente il y a trois ans, mise en scène de Marie apporte sa maîtrise, son jeu délié et précis, sa Tikova, qui multi-plie les sensibilité, au service de la lecture du Petit pupitres, comme autant de Prince de Saint-Exupéry. Le texte est présenté en écho à un extrait de la Lettre à un avec délicatesse les étapes reflets d’étoiles, souligne otage (1940) et à la dédicace à Léon Werth, du récit, épuré de quelques qui lui accordent une dimension supplémentaire. Pas de pathos, jamais, dans la lecture lactique du Petit Prince : seule stations du voyage interga- sobre de Bertrand Périer, aux couleurs de désert, subsiste la visite à la planète qui s’efface devant les mots, leur octroyant de l’homme d’affaires, si sérieux juste ce qu’il est nécessaire d’intonation. dans son compte absurde de Sarah Lavaud, vêtue de bleu et de blanc, aérienne, frêle, campe un Petit Prince passionné. il ne connaît pas le nom. On reste boule- ces petites choses qui brillent au ciel et dont Les pièces choisies par les deux artistes, de versés, émus aux larmes : finesse du renard, Bartók, Scriabine, Ibert, Ravel, Debussy, caprices de la fleur si unique et si semblable… Chacun ce jour-là a pu goûter par Milosz Magin, Brahms, s’orchestrent en un la Le Petit Prince Brice Toul grâce de ces grands artistes à l’essentiel, qui reste bien sûr « invisible pour les yeux ». MARYVONNE COLOMBANI Ce spectacle a eu lieu le 9 juin au Tholonet Colonnes phocéennes Depuis quelques années, le Chœur et l’Orchestre de l’Opéra de Marseille sont les piliers du Festival de Musique Sacrée qui s’est tenu, pour sa 18 e édition, à l’église St-Michel. Le 17 mai, après le discours d’autosatisfaction de M. le Maire et les traditionnels remerciements à Mme Imbert, adjointe déléguée à la musique municipale, c’est Rossini qu’on a entendu dans la nef : un péché de vieillesse du musicien d’opéra qui n’en oublie pas la verve, ni le bel canto, malgré le latin d’usage, à l’image du Dona nobis pacem concluant sa Petite Messe solennelle dans un clair-obscur favorable à l’alto profond de Sara Mingardo. Pour sa version orchestrale, moins originale que… l’original, pour pianos et harmonium, la mise en place, l’équilibre des pupitres instrumentaux et Michel Piquemal X-D.R vocaux sont plus délicats à gérer, en particulier dans une acoustique n’affectionnant guère les philharmoniques volumineux. À ce jeu, Paolo Arrivabeni s’en est bien tiré : un chef à l’écoute des voix, comme celle du ténor Kenneth Tarver, souriant, captivant le regard… D’un mouvement souple, le maestro a dessiné les « sujets » fugués, placé en exergue leur attaque aux quatre pupitres scindant une cinquantaine d’habiles chanteurs… qui n’ont cependant pas évité l’écueil d’un chœur « a cappella » et quelques dissonances improbables ! Sacré Dvorak ! Une douzaine de jours après, on retrouve l’Orchestre Philharmonique de Marseille, mais cette fois au service d’un chœur (près de 80 participants) aux belles qualités, malgré un recrutement « amateur » !, le Chœur Régional PACA. C’est au prix d’un travail approfondi et constant, sur les pôles d’Aix et Nice, qu’on profite, en bout de tâche, de belles œuvres, comme celles proposées au programme du 29 mai : Dvorak et son Te Deum flamboyant, sonnant comme une volée de cloches, un Psaume en tchèque déroulant une sorte de récitatif choral d’une grande originalité, preuve aussi d’un beau labeur accompli en coulisse, et une formidable Messe imposant son ré majeur à grand renfort de pathos. Un Gloria héroïque, un Amen claironnant, Benedictus caressant ou Miserere implorant, furent conduits par Michel Piquemal avec plus de pompe qu’il n’en faut, et dont le geste n’a pas toujours contribué à contenir quelques surplus orchestraux. Et c’est encore un ténor, une fois n’est pas coutume, qui se distingue par sa belle pâte vocale : Avi Klemberg. JACQUES FRESCHEL La musique des jeunes La Criée poursuit son partenariat avec le Festival de piano de La Roque d’Anthéron, invitant David Kadouch et Edgar Moreau : un pianiste de 28 ans, pour jouer un programme de sonates avec un violoncelliste de 19 ans. On se demande s’il ne va pas manquer ça et là une certaine expression, une profondeur de son, liée à l’expérience... avec David Kadouch, pianiste, Révélation Jeune talent aux Victoires de la Musique 2010, qui mène une carrière internationale depuis 10 ans et Edgar Moreau, violoncelliste, déjà réclamé en soliste et dans les plus grands ensembles, la valeur n’attend pas ! Quelle connivence, partage, dialogue, écoute de l’autre ! Dans la Sonate N°1 de Debussy, le piano imprime de beaux tableaux impressionnistes, tandis que le violoncelle déroule de superbes arabesques en pizzicato, jeu sautillé, legato, vibrato d’une grande aisance. Pour les deux, la couleur passe avant la technique ! La Sonate Arpeggione de Schubert annonce ce thème magnifique, si plaintif au piano, repris par le violoncelle. Chacun, à tour de rôle, est soliste ou accompagnateur, élégante façon de s’effacer pour laisser vivre le thème. La Sonate en ré mineur de Chostakovitch confirme encore ce partage rare, au long des quatre mouvements très contrastés : Allegro moderato lugubre, Allegro acide, très stravinskien, Largo sombre, où les relais des deux musiciens sont très soutenus ; puis le Final, déchaînement technique époustouflant. On reste ébahis devant tant de juvéniles certitudes, et de poésie. YVES BERGÉ Le récital Kadouch/Moreau a été donné le 21 mai à La Criée, Marseille
ART'E41RO I dtBne9roPr prisante unfestival eurepln Médire cirque ateliers musique dance contes 17'EDITION., 18 JUILLET 4 12 A011T 2013 Auriol * du 15 uo 11 juillet 2013 Ouurs du 4 Septembre Aubains -1124 au 26 lulllet 2013rr1TH,7Ca- ;n.I011.611H, ALT1G,k.. E11iRE itPES ET PROVENCE, UNE ITINERÂNCE MORDUE EN TERRITOIRE BIIRhL DE IIIaNTA6KE MuSiqu d'aujourd-hui, cort¢mportârles et'rad it ionntttcaN d'ici ou d'a iüotifs Buissoniére, aventureuse, engagée. généreuse, exigeante... Ii programmation de la 17e édition est a l'image de son projet, aux envisage la musique - et plus exactement le création musicale - comme un art de la relation, de la rencontre avec l'AutreTraversée par les oeuvres d'Ivan Solanc, compositeur invité de la saison 2013, rythmée par quelgues vingt-quatre concerts et de nombreux moments d'échanges. portée par des artistes de stature internationale, cette nouvelle édition est une vaste composition qui magnifie le territoire haut-alpin, ses vallées, son patrimoine, se culture, et inscrit au coeur des villages des gestes musicaux d'une belle diversitéentre tradition - orale, populaire ou savante - et novation, ce nécessaire redéploiement du passé. #1 Edition 2013 ASTILLEROS — Tango de Ruptura, trois concerts du pianiste Simon Zaaui, en forme de carte blanche autour de l'oeuvre ultime de Franz Schubert : I`I ANZ SCHUBERT, UNS TRAVERSÉE etACFIÉvEÉ, la cMaillon L'HOMME OUI PLANTAIT DES ARBRES, partition sonore de Georges &oeuf, autour du texte de Jean Giono. LES TABLEAUX D'UNE EXPOSITION donnes par Quinto Cestas, le QUATUOR BELA awec deux programmes dort Iras IMPRESSIONS b'APRIQUË avec le griot MORIBA KOTTA ; mais aussi L'Ensambla CRARRË - Splbaslien Bain, te compositeur IVAN SOLANO qui donnera un récital de clarinette seule, 2 représentations du QUARTETTE DRAILLES, Musique des Alpes imaginaires, 2 BALADES MUSICALES, Le Guillaume de IThassy Trio interprétera SILENCES. trois concerts da la pianiste Hilbnti 1ysmari. en forme de carte blanche : ROBERT SCHUMANN. LA FOLIE CREATRICL et pour clore le festival VE ZOU VIA - Lo Cor de la plana & l'ensemble a As$urd et Enz Pliara » renseignements. 04 02 50 13 SOI www_festivaldechaillol.c,.Drr.ncerts/Ciné-concerts encourras/Débats... vtirww.j azza lai mi.cnm =



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 1Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 2-3Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 4-5Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 6-7Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 8-9Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 10-11Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 12-13Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 14-15Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 16-17Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 18-19Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 20-21Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 22-23Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 24-25Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 26-27Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 28-29Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 30-31Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 32-33Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 34-35Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 36-37Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 38-39Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 40-41Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 42-43Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 44-45Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 46-47Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 48-49Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 50-51Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 52-53Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 54-55Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 56-57Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 58-59Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 60-61Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 62-63Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 64-65Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 66-67Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 68-69Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 70-71Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 72-73Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 74-75Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 76-77Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 78-79Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 80-81Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 82-83Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 84-85Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 86-87Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 88-89Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 90-91Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 92-93Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 94-95Zibeline numéro 64 juin 2013 Page 96