Zibeline n°63 mai 2013
Zibeline n°63 mai 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°63 de mai 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 12,9 Mo

  • Dans ce numéro : la culture sans artiste, une idéal libéral.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 76 - 77  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
76 77
76 A U PRO GR A M M E ARTE T P A TR I M OI N E Moebius et l’Odyssée Pour les 30 ans des FRAC, trois régions, Languedoc-Roussillon, Bretagne et PACA, se sont unies autour des Ulysses. Le Pont du Gard, en Languedoc-Roussillon, accueille deux créateurs, Sophie Dejode et Bertrand Lacombe. Ils s’intéressent à la figure d’Ulysse à travers l’œuvre fondatrice d’Homère et son écho dans le roman de Joyce. Qui donne l’articulation de l’exposition avec les deux figures de Bloom et Dedalus, inextricablement imbriquées par un ruban de Moebius : une boucle infinie qui conduit du voyage au repli, rendant indissociables qualités et défauts, et effaçant leurs limites. En maths on parle de surface non-orientable, dans l’épopée homérique d’un retour qui éloigne : une construction de bois habillée de diverses couleurs en utilise le schéma, constituant dans ses boucles 18 petites salles ou plutôt alvéoles dans lesquelles sont exposées des œuvres qui rappellent les thèmes mythologiques homériques ou les organes du corps humain, ceux qui tissent une trame dans le roman de Joyce. Les œuvres sont pour la plupart issues des collections des FRAC, d’autres ont été créées spécialement dans le cadre de ce projet, par les deux artistes. Ils ont même dupliqué, ont remanié certaines œuvres pour les besoins de l’exposition. Le ruban autour duquel ont été érigés des points d’observation qui permettent une vue en hauteur, a été construit sur place, un chantier de 5 semaines confie Hervé Hubidos, directeur culture et médiation du Pont du Gard. « Ce n’est pas une exposition conceptuelle, tout le monde peut y trouver quelque chose. Les installations assez ludiques plaisent Ulysse Pirate, Pont du Gard Beaux Arts aux enfants. » Et en effet, entre le chat de Troie, le cerveau à vapeur, le lapin étrange, la sirène en baskets jaunes, l’imaginaire jubile. Dehors, le bateau d’un Ulysse-pirate nous attend, le Holy Glory. Un art contemporain qui, s’il n’oublie pas ses racines, sait aussi trouver ses propres voies. Est-ce le roman de Joyce, l’épopée d’Homère ou la majesté inébranlable de l’aqueduc romain Lacroix, mes trésors cachés L’idée est née d’un trio complice : Véronique Legrand, directrice de l’abbaye de Montmajour, Isabelle Reiher du Centre International de Recherche sur le Verre et les Arts Plastiques (CIRVA) et Christian Lacroix, arlésien de naissance. Des souvenirs d’enfance, d’anciennes collaborations ou encore cette inclination commune pour l’art contemporain leur ont permis d’initier ce projet inédit. « Suite à la baisse de fréquentation du public, cette exposition est l’occasion d’habiller ces lieux vides au XXI e siècle sans les dénaturer ! » nous confie Véronique Legrand. L’ancienne administratrice du château de Tarascon gardait en elle depuis longtemps cette envie de collaborer avec le CIRVA (la sélection présentée ici vaut à elle seule la visite !) et sa rencontre avec Lacroix lui a permis de concrétiser ses souhaits. Cette abbaye construite sur des marécages, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, est pour Christian Lacroix « l’île » sur laquelle il s’amusait à chercher des trésors disparus. Comme le légendaire collier de la reine Marie-Antoinette caché par le cardinal de Rohan, ancien prieur de l’abbaye ! Des trésors que l’on retrouve à travers Beautiful Steps #4 de Lang_Baumann, bois et peinture, 2009C. Lorin_Zibeline les broderies d’or et d’argent des chasubles exposés dans la sacristie en écho avec d’autres, plus contemporains mais tout aussi somptueux, comme ces costumes créés par le styliste pour le chœur qui leur a inspiré cette foison de détails, indépendants et fondus dans la structure ? MARYVONNE COLOMBANI Ulysse Pirate jusqu’au 31 octobre Pont du Gard 04 66 37 50 99 www.pontdugard.fr Lire également p.25 de femmes d’Aïda à l’Opéra de Cologne flottant sous une arcade rocheuse de la crypte. Dans le cœur de la tour de Mons Majoris (la plus haute colline), on découvre avant d’atteindre la vue spectaculaire sur Arles et ses plaines, le Cortège endormi de Jean-Michel Othoniel dont les croix de verres soufflés sont sublimées par la couleur sablée de la pierre du donjon du XIVe. Le parcours est semé d’union insolite entre le verre, la peinture, le bois, le tissu ou même le bronze… et la pierre de l’abbaye, comme avec cet escalier monumental en lévitation de Lang/Baumanndans la croisée du transept, les tableaux de Bernard Quesniaux, les œuvres Erik Dietman ou Pierre Charpin : la volonté de Christian Lacroix était de « montrer Montmajour sous un jour inattendu et authentique », et la rencontre entre patrimoine et art contemporain a lieu. ANNE-LYSE RENAUT : y. Mon île de Montmajour jusqu’au 3 novembre Abbaye de Montmajour, Arles 04 90 54 64 17 montmajour.monuments-nationaux.fr
La p^ ssareLle }LI 4 eJét et SJ Gap www.theatre-I a-passere IIe.eu ! F MÉDITERRANÉEE IE 10IAS 0Et+ORS (EJF/NJ) (WWW.YILLA- MED ! TERRA N EE. 0RG AI,19H 17TNNA ET RENCONTRE * MAFIVILLE, PROFIL GREC [ari,itll 31 mai, ler & 2 juin MARDI 21 MAI, 191-1 CINÉMA ET RENCONTRE LES OUBLIÉS DE CASSIS i ; i'litl K :'- ItIF- at. f VENDR H30 ENT,i'kE At,s u 1\1 ti THÉÂTRF -RENC TO DIPLO BIB par ia rinp L-I4IE dt üi1-4 : IFçtZis, Urbaphontx, oie Décor Sonore Les Racines, cie Didascalie & co Mademoiselle, cïe Jeanne Sï mone Apparrtions/Disparrtions, cie Les Souffleurs Cavale, cie YoannBourgeois JEU. 23 ET VEN. 24 MAI, 20H90 THEATRE ET R INVISIBL IJNTR ri CYCLE Histoires on partage p a M:]K Mii ii TI - DU MARDI 2a MAI A. -'`- - R DES CINÉMAS ARA ES ipir é y +T i+ ; VA g'r i ; I



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 1Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 2-3Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 4-5Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 6-7Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 8-9Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 10-11Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 12-13Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 14-15Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 16-17Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 18-19Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 20-21Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 22-23Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 24-25Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 26-27Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 28-29Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 30-31Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 32-33Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 34-35Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 36-37Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 38-39Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 40-41Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 42-43Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 44-45Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 46-47Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 48-49Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 50-51Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 52-53Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 54-55Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 56-57Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 58-59Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 60-61Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 62-63Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 64-65Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 66-67Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 68-69Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 70-71Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 72-73Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 74-75Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 76-77Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 78-79Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 80-81Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 82-83Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 84-85Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 86-87Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 88-89Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 90-91Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 92-93Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 94-95Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 96