Zibeline n°63 mai 2013
Zibeline n°63 mai 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°63 de mai 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 12,9 Mo

  • Dans ce numéro : la culture sans artiste, une idéal libéral.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
72 A U PRO GR A M M E C I N É M A Rêver révolte… Découvrir les portraits cinématographiques d’une jeunesse prise entre rêves et réalité, parfois en perte de repères mais toujours en quête d’un avenir meilleur, c’est ce que propose nouv.o.monde de Rousset, à travers 12 longs métrages et 11 films courts de jeunes cinéastes ou de réalisateurs confirmés. Après Indignation/Révolution en 2012, ce festival qui a pour objectif d’éclairer les mouvements du monde, se focalise cette année sur les Jeunesses de Rêves et de Révoltes. On y découvrira des films inédits comme La jeunesse a-t-elle une histoire ? de Jacques Royer, Electrick Children de l’Américaine Rebecca Thomas, la révélation du dernier festival de Sundance, La Guerra del Maiale de David Maria Putortì adapté du roman d’Adolfo Bioy Casares ou The Comedian de Tom Shkolnik. En avant-première, Eat, Sleep, die de la Suédoise Gabriela Pichler, Grand Prix du Jury au Festival Premiers Plans d’Angers, nous fera suivre Raisa, une jeune immigrante d’Europe de l’Est devenue ouvrière en Suède, qui se retrouve licenciée malgré sa rigueur et son dévouement professionnels. Son interprète principale, Nermina Lukac, une institutrice dont c’est le premier rôle, a obtenu le prix « Shooting stars » à la 63 e Berlinale. On pourra partager aussi les soucis de trois jeunes au Maroc dans Mort à vendre de Faouzi Bensaïdi (voir Zib’57), suivre les aventures de deux amis trentenaires dans Mobile Home de François Pirot. Quant à Guerrière de David Wnend, une plongée dans l’univers néo-nazi actuel, c’est le film coup de poing du festival, multi primé aux German Awards 2012. Une séance de 6 courts, tous primés dans des festivals internationaux, mettra aussi l’accent sur « La jeunesse », avec les excellents Brûleurs de Farid Bentoumi et Frozen Stories de Grzegorz Jaroszuk ainsi que La fugue de Jean- Bernard Marlin, soutenu par la Région et Ours d’Or du court-métrage à la Berlinale 2013. Les projections sont accompagnées de rencontres, d’une exposition autour de l’affiche de film et pour la 1 e fois une séance aura lieu hors les murs le 28 mai, au cinéma Le Casino à Trets : Wadjda de Haifaa Al Mansour. ANNIE GAVA Eat, Sleep, die de Gabriela Pichler nouv.o.monde du 30 mai au 2 juin Salle Émilien Ventre, Rousset 04 42 53 36 39 www.filmsdelta.com/nouvomonde.html Un tour en Méditerranée Du 17 au 22 juin, se tiendra la 17 e édition du PRI- MED (Prix international du documentaire et du reportage méditerranéen), organisé par le CMCA (Centre Méditerranéen de la Communication Audiovisuelle), un rendez-vous important qui propose au public une sélection de documentaires et de reportages liés à la Méditerranée. Ainsi, parmi les 440 films reçus, on pourra voir gratuitement au MuCEM et à la Villa Méditerranée, 31 films venus de 36 pays et répartis dans différentes sections : « Enjeux méditerranéens, Mémoire de la Méditerranée, Art, patrimoine et cultures de la Méditerranée, Première œuvre, Reportage, Court méditerranéen et prix multimédia de la Méditerranée. » Italy love it or leave it Italy love it or leave it Parmi les thèmes abordés, la condition des femmes, (Dance of outlaws ; Ich liebe dich) des jeunes (We are here) ou des enfants (Living skin), la résistance (Five broken cameras ; Italy : love it or leave it ; Maudit soit le phosphate), la mémoire de luttes ou de la guerre (Inutero Srebrenica ; Troufions), ou d’exils (Tinghir Jerusalem, les échos du Mellah), les conséquences de l’arrivée du progrès (Le Thé ou l’électricité) ou de la pollution (Méditerranée, une soupe de plastique). Le 21 juin à 17h au MuCEM, les jurys présidés par Hala Zureiqat et Samah Soula remettront les prix aux réalisateurs dont vous pourrez voir les documentaires et reportages le 22 juin, au MuCEM de 12h à 19h et à la Villa méditerranée de 18h30 à 22h30. Et comme les années précédentes, durant 2 mois, l’Alcazar offrira les visionnements à la demande. ANNIE GAVA CMCA 04 91 42 03 02 http://primed.tv/le-cmca Quatorze Depuis plusieurs années, la Quinzaine des Réalisateurs, manifestation née après Mai 68 au Festival de Cannes pour protester contre l’éviction d’Henri Langlois de la Cinémathèque Française, propose des reprises à Paris, Marseille, Bruxelles et Genève... Ainsi, du 28 mai au 4 juin, l’Alhambra Cinémarseille accueille 14 longs métrages sur les 21 que comporte la sélection. Cinq films français : Henri, la rencontre de deux êtres en marge, présenté en ouverture le 28 à 20h30, en présence du délégué général Edouard Waintrop et de la réalisatrice Yolande Moreau. Tip top de Serge Bozon où deux femmes de l’IGPN enquêtent sur la mort d’un indic. Les Apaches, premier long de Thierry de Peretti qui nous emmène à Porto Vecchio et, en présence du réalisateur le 31 à 20h30, La fille du 14 juillet, premier long d’Antonin Peretjatko qui nous fait parcourir les routes estivales d’une France en crise. Une comédie, Les Garçons et r Comme chaque ce que les autres Tapis rou Trois films soutenus par la Région PACA avec une enveloppe de 150 000 € à 200 000 € chacun seront présentés à Cannes cette année. Deux font partie de la sélection officielle Un certain regard : Grand Central de Rebecca Zlotowski, avec Tahar Rahim et Léa Seydoux, et L’inconnu du lac d’Alain Guiraudie, film gay audacieux qui n’aurait pu se faire sans l’appui de la Région. Le troisième ouvrira la Semaine de la Critique : Suzanne, de Katell Quillévéré, histoire d’amour avec dans le rôle principal Sara Forestier, sur la pente savonneuse de la délinquance. Les interventions de la collec- i
année Zibeline annonce de Cannes ne diront pas… ge et lunettes noires tivité en faveur de l’audiovisuel ne se limitent pas à ce soutien financier. Pour que ces 10 jours soient une occasion d’explorer un patrimoine autant que de découvrir des nouveautés, un partenariat a été noué avec le Festival dans le cadre de l’opération « Cinéma de la Plage » : classiques, avantpremières et grands succès populaires seront projetés gratuitement tous les soirs. Cette année comme les précédentes, ce sont également près de 20 000 élèves qui ont bénéficié du dispositif « lycéens et apprentis au cinéma », visant à « promouvoir auprès des plus jeunes une culture cinématographique qui les conduira à devenir des spectateurs curieux, exigeants et critiques » en leur donnant accès à des œuvres de qualité. 500 d’entre eux iront à Cannes assister à une multitude de séances… et à une montée des marches à grand renfort de paillettes. Pendant la durée du Festival, la Région occupera un stand avec une programmation spécifique : on notera la remise du prix Med in Scenario le 18, la présentation du Manifeste pour une exploitation cinématographique indépendante par le Groupement National des Cinémas de Recherche le 20, et une réunion d’information sur les nouvelles conditions de tournage dans les Calanques le 21. GAËLLE CLOAREC Festival de Cannes du 15 au 26 mai 2013 www.festival-cannes.com à la Quinzaine ! Henri de Yolande Moreau Guillaume à table ! de Guillaume Gallienne adapté de son spectacle théâtral. Trois films américains : Blue Ruin de Jeremy Saulnier, l’histoire d’un vagabond solitaire qui, après une terrible nouvelle, se met en route pour la maison de son enfance afin d’accomplir sa vengeance. Le Congrès, mi-film réaliste, mi-dessin animé fantastique d’Ari Folman, adapté d’un roman culte de Stanislaw Lem et Jodorowsky’s Dune, un documentaire de Franck Pavich sur les coulisses d’un projet avorté, l’adaptation du roman de sciencefiction Dune par le Chilien AlejandroJodorowsky dans les années 1970. Ce film sera présenté le 1er juin à 14h avant La danse de la réalité, adapté de l’autobiographie d’AlejandroJodorowsky qui n’avait plus réalisé de film depuis 1990. Venu aussi du Chili, L’été des poissons volants, premier film de Marcela Said, qui nous fait partager les vacances d’une adolescente dans la riche maison familiale, alors que la menace de la guérilla gronde. Dans Ugly d’Anurag Kashyap, une fillette de dix ans dont les parents sont divorcés a disparu et c’est le périple de deux adolescents dans le monde du vol de cuivre que l’on suit dans Le géant égoïste de Clio Barnard. Tout juste sorti de prison, Sombra se dit que, vraiment, il aurait peut-être mieux fait de rester à l’ombre dans Après la nuit de Basil da Cunha ; quant à Saul, il découvre à Haïfa, un père transformé, un monde réinventé et, peut-être, l’espoir d’une vie nouvelle dans A Strange Course of Events de Raphaël Nadjari. Ce sont les deux tiers de la sélection de la Quinzaine que nous permet de voir cette année l’Alhambra et tous les cinéphiles s’en réjouissent ! A.G. Alhambra Cinémarseille 04 91 03 84 66 www.alhambracine.com Visions Sociales Parrainée par le réalisateur Costa-Gavras et organisée par la CCAS 1 en marge du Festival de Cannes, la 11 e édition de Visions Sociales, un « cinéma pour éveiller nos consciences », aura lieu du 18 au 26 mai. Une manifestation en accès libre qui s’attache à montrer un cinéma d’auteur questionnant l’ordre social et l’état du monde avec une mise en avant cette année du cinéma indépendant américain (les Bêtes du sud sauvage de Benh Zeitlin, Zero Dark Thirty de Kathryn Bigelow, There will be blood de Paul-Thomas Anderson, The Queen of Versailles de Lauren Greenfield, A little Closer de Matthew Petock). Un focus sur le cinéma des femmes, actrices ou réalisatrices, sera également proposé : Violeta d’Andrés Wood (en ouverture le 18 mai à 21h), Blancanieves de Pablo Berger, Wadjda de Haifaa Al-Mansour, Djeca, Enfants de Sarajevo d’Aida Begic, Les Invisibles de Sébastien Lifshitz…). 16 longs métrages, des courts, une exposition, des rencontres Métiers du cinéma (le 21 mai à 18h avec Jean-Baptiste Thoret), des débats (avec Costa-Gavras le 25 mai à 15h à l’issue de la projection de son film Le Capital ; Gérard Mordillat le 18 mai à 15h pour Le grand retournement) et 7 films inédits des partenaires de la manifestation (ACID, Semaine de la Critique, Quinzaine des Réalisateurs, Cinéfondation : Un certain Regard, Festival de Cannes Sélection officielle). Soirée de clôture le 25 mai à partir de 21h (5 € en faveur d’une association). DE.M. Visions Sociales du 18 au 26 mai Château des Mineurs, Domaine d’Agecroft Mandelieu-La Napoule, Cannes www.ccas-visions-sociales.org 1 Caisse Centrale d’Activités Sociales de l’énergie Violeta de Andres Wood 73 A U PRO GR A M M E C I N É MAI



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 1Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 2-3Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 4-5Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 6-7Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 8-9Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 10-11Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 12-13Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 14-15Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 16-17Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 18-19Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 20-21Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 22-23Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 24-25Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 26-27Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 28-29Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 30-31Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 32-33Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 34-35Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 36-37Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 38-39Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 40-41Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 42-43Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 44-45Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 46-47Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 48-49Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 50-51Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 52-53Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 54-55Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 56-57Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 58-59Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 60-61Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 62-63Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 64-65Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 66-67Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 68-69Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 70-71Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 72-73Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 74-75Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 76-77Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 78-79Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 80-81Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 82-83Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 84-85Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 86-87Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 88-89Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 90-91Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 92-93Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 94-95Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 96