Zibeline n°63 mai 2013
Zibeline n°63 mai 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°63 de mai 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 12,9 Mo

  • Dans ce numéro : la culture sans artiste, une idéal libéral.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
70 C I N É M A Une trop longue nuit Sorti au niveau national le 30 janvier, malgré une critique favorable, le soutien de la ligue des droits de l’homme, l’appui de Lilian Thuram et de Christiane Taubira, Công Binh de Lam Lê n’a trouvé de salle ni à Marseille ni à Aix pour éclairer cette « longue nuit indochinoise » (sous-titre du film) et dissiper une amnésie historique mâtinée de culpabilité. C’est pourtant à Marseille au camp de Mazargues qu’une partie de ce drame colonial s’est déroulé. C’est pourtant au cimetière St Pierre que M. Than, nonagénaire de l’Estaque entretient le carré des Indochinois oubliés. Le Chambord sollicité par la région qui a aidé à la production du film, a mis fin à cette aberration le 4 avril pour une séance, hélas, unique. Les Công Cong Binh, la longue nuit indochinoise de Lam Le Binh (littéralement ouvrierssoldats) étaient 20 000 jeunes vietnamiens. Enrôlés de force en 1937 pour aller soutenir l’(a)mère patrie qu’ils pensaient invincible, bloqués en France par la défaite de 40, parias corvéables à merci pendant près de dix ans, ils furent 14 000 à revenir chez eux, repris dans la tourmente de la guerre d’Indochine, injustement considérés comme des traîtres. Le réalisateur donne la parole aux quelques survivants. Ils racontent avec dignité, humour parfois, sans haine, sans plainte, l’arrachement aux familles, le voyage étouffant dans les cales, l’arrivée à Marseille, le transfert aux Baumettes, les camps, les poudrières qui brûlent les poumons, le sel des Salins de Giraud qui ronge la peau, le froid, la faim, la soif, la culture du riz en Camargue dont ils furent pionniers, la prise de conscience progressive de leur condition, la politisation des camps, les affrontements entre trotskistes et communistes, les faux-espoirs de la Libération, le mal du pays, la venue d’Oncle Hô en 46. Puis, le retour, l’opprobre, le soupçon, la torture pour certains. Ils disent la honte, le silence, la surdité de la France pour reconnaître leurs droits. Le réalisateur les accouche peu à peu de ce passé douloureux, suit la chronologie, intercale leurs propos d’images d’archives, met en scène leurs petits-enfants en quête de réhabilitation, convoque le discours d’Aimé Césaire dont la petite-fille d’un de ces malgré-eux lit des extraits. L’intervention des Marionnettes sur l’eau de Hanoï qui, tel un chœur antique commentent le destin des Công Binh du point de vue de ceux qui les attendent, rythment le documentaire, les intégrant déjà, par l’intermédiaire d’un art ancestral, à la mémoire collective. On songe aux « dépatriés expatriés » de Prévert ces « étranges étrangers » auxquels on a renvoyé leurs « petits couteaux dans le dos » et on sort de la salle indignés de n’en avoir rien su. ELISE PADOVANI Công Binh, la longue nuit indochinoise, film de Lam Lê 0 Le Cinéma s’expose (mal) à la Buzine Des caméras uniques en leur genre entassées dans une salle-couloir, des affiches les unes sur les autres, du matériel précieux en hauteur grâce à des cartons ornés de tissus colorés… Le tout ressemble davantage à une brocante qu’à une exposition, au grand dam de François et Hervé Loubeau, organisateurs du Cinéma s’expose, qui déplorent leurs conditions d’accueil au Château de la Buzine. L’adjointe au maire déléguée au cinéma, Éliane Zayan, ne cache pas sa colère. Originellement prévue dans la grande salle du rez-de-chaussée, entièrement rénovée et vide de surcroit, la collection cinématographique des frères Loubeau a été délogée, arbitrairement semble-t-il, au dernier étage du Château. Une « salle multimédia » peu apte à recevoir expositions et visiteurs. La venue des scolaires et les projections de films et documentaires sur l’invention du cinéma prévues sont donc compromises, au grand regret de la directrice de l’établissement Christine Fillette, instauratrice de cet évènement exceptionnel à la Buzine. Parce qu’en effet, « le cinéma s’expose » n’en est pas à son coup d’essai. L’association qui détient une immense collection de plus de 8 000 appareils et 80 000 titres, a déjà effectué près de 400 expositions en France. De ville en ville, l’exposition cumule les visiteurs et les succès puisque comme le dit François Loubeau « le cinéma intéresse tout le monde, je n’ai jamais rencontré une personne qui n’aime pas ça ! ». Malgré tout, le public pourra apercevoir la caméra utilisée lors du tournage du film Les tontons flingueurs, celle de Charlie Chaplin ou encore l’une des premières télévisions au monde : le phénakistiscope, mise au point en 1832 par le Belge Joseph Plateau. Lanternes magiques, zootropes, lampascopes, praxinoscopes… et autres appareils sont ainsi réunis pour un voyage historique vers le temps des pionniers. Somme toute, une exposition passionnante et de qualité, à voir… dans un autre lieu, qui lui octroiera l’espace et l’ampleur mérités ? MANON MATHIEU jusqu’au 30 juin Château de la Buzine, Marseille 04 91 45 27 60 www.labuzine.com 0 Drôles de dames 0 I Le 10 avril, au Prado à Marseille, était présenté en avant-première, Cheba Louisa, le premier long métrage de Françoise Charpiat, un film qu’elle a co-écrit avec Mariem Habidat et qu’a produit Anne Derré. Un film de femmes donc, d’autant qu’il raconte, entre autre, l’amitié qui se noue entre deux femmes que tout semble opposer au départ et qui se rencontrent par hasard. Emma (Isabelle Carré), une rousse extravertie et aux tenues excentriques qui élève seule ses deux enfants, pour éviter une saisie d’huissier, force presque la porte de Djemila (Rachida Brakni), issue de l’immigration, juriste et (trop ?) intégrée qui vient de prendre un appartement pour essayer d’échapper à sa mère (Biyouna) qui veut tout décider pour elle. Quand Djemila découvre dans une valise que lui donne discrètement son père, ce qu’on lui a tu jusque là ; les disques de sa grand-mère, Cheba Louisa, une star du chaâbi, des films en super-8 où on la voit danser dans les cabarets, c’est le début de sa prise de conscience. Elle commence à assumer l’héritage familial, ce qui va lui permettre de se libérer. On sort de ce film qui parle du poids des racines et de la famille, de préjugés et de tabous mais aussi de solidarité, d’ouverture à l’autre, d’amitié et de liberté, ragaillardi, avec l’envie de chanter rai et chaâbi. Une bouffée d’oxygène qu’on doit à la superbe interprétation et à l’énergie des comédiennes ainsi qu’à la musique de Rachid Taha. ANNIE GAVA Sortie en salles le 8 mai Rachida Brakni, Biyouna et Francoise Charpiat A.G.
MARSEILLE-PROVENCE 2013 CAPITALE EUROPÉENNE DE LA CULTURE. !'*e. I. 1.1., *...'.`*` ! ` * ; ♦ * ! #.. *`** + +.* MuCEM1 Le Grand Atelier du Midi : van Gogh, Bonnard, Cézanne, Matisse, Picasso, Dufy/Tran Human Les Terrasses - Kader Attia, La digue du large I Intégrale Robert Guédiguian, Marseille/)(altier VeiLhan, Cité Radieuse Le Corbusier Centre Pompidou Mobile, Aubagne f Unframed- JR, Friche La Belle de Mai/Musée de La Mode et des Arts Décoratifs, Château BoréLy { Festival de Marseille/Nuits Métis, Miramas Les Rencontres d'Arles Fête de la Musique { Pasolini/MorelLet } Vari ni F ; r CHAUE JOUR, UN NOUVELENEENT N ÉVÉNEMENT E II DÉCOUVRIR } MARSEILLE-PROVENCE 2013, UNE ÉT o CAPITALE » ! 4 SOLUTIONS Â PORTÉE DE MAIN POUR VOUS FACILITER LA VIE ! 1. U newslaiterbohdo. our recevoir Les even e - -. bons pLans, Les jeux concours, les sorties avec les enfants... 2.L, 1I1T3e1171 : 13 idées de sorties pour La danse chad erniers jours de.. Faites votre chi des places. gagner, â noter dans vas agendas. 3,. Orange pour geolocaliser Lesnts4. Une sortie en famille ? Une expia ? Une préférence agenda du sl. - P2013,FR r+ i i+* f * ; +D t # G. 7 f ♦ ** 400♦ * 4 4 *+ F #+*+ r+ * t * # ; # }. +* #+ # 7 7 ## # # # # # 7 * # *# #* # M. ## i # # T. *#'Ivoi ♦ pli * #7 #++# I.. 4400 i # # ; * t# 7 # a ***. } * ♦#** II } # #. *i. f i 7 4.#4*. apply mobile MP2013 4mp8913.fr inscrip lion newslekler m p2f]13.frflanevrsletter 4 marsci I Irprovcnse2019 —FirlCr.tirC:üii_iC5 I FOr70UcF I w anxrF% ANIE A 4â& ar ef.c'elaROrEpPTER 4Mrernm.rm-U4 1. 111114i.,our.1e.. rada tirrror n ar,a.m-rr krurrr.ra.rx 11105M0 pax



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 1Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 2-3Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 4-5Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 6-7Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 8-9Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 10-11Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 12-13Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 14-15Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 16-17Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 18-19Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 20-21Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 22-23Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 24-25Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 26-27Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 28-29Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 30-31Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 32-33Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 34-35Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 36-37Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 38-39Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 40-41Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 42-43Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 44-45Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 46-47Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 48-49Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 50-51Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 52-53Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 54-55Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 56-57Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 58-59Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 60-61Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 62-63Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 64-65Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 66-67Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 68-69Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 70-71Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 72-73Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 74-75Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 76-77Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 78-79Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 80-81Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 82-83Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 84-85Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 86-87Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 88-89Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 90-91Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 92-93Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 94-95Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 96