Zibeline n°63 mai 2013
Zibeline n°63 mai 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°63 de mai 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 12,9 Mo

  • Dans ce numéro : la culture sans artiste, une idéal libéral.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
52 A U PRO GR A M M E M US I Q U E Le Gyptis en Surprise[s] L’événement est majeur à Marseille, émouvant pour tous ceux ont suivi l’aventure du couple Chatôt-Vouyoucas dans l’histoire théâtrale de la ville, au Théâtre de la Belle de Mai depuis 1987 et même une dizaine d’années auparavant au petit Théâtre Massalia de la rue Grignan… Tiens on se souvient avec nostalgie d’un Godot ou d’un Claudel qu’on y découvrait à l’époque ! Cygnes blancs, Françoise et Andonis chantent leurs dernières notes en Surprise[s] le 23 mai à 19h15 au Théâtre Gyptis qui deviendra un Pôle image, sans doute, dans la foulée du départ. Mais le duo n’a pas manqué de cultiver l’art de la transmission, car la belle équipe qu’il a formée, et qui mène maintenant la danse, ne manquera pas de développer l’ouvrage, explorer de nouvelles voies… on le dit… à quelques encablures de là ! La musique a toujours occupé une part honnête de la programmation du Gyptis, encore dernièrement avec Lettres d’amour et des amours. Pour cette ultime quinzaine de mai, en guise de flèches du Parthe, comme pour signifier que le combat continue, noble, tourné vers l’avenir et la création, c’est l’Ensemble Télémaque qui joue l’invité Surprise[s] ! D’abord avec la Mort Marraine, beau conte de Grimm mis en musique par Raoul Lay, joué par Agnès Audiffren et mis en scène par Julie Cordier. Un spectacle à succès, pour tout public, qui tourne depuis cinq ans. Puis c’est vers l’un des compositeurs phare de la création contemporaine que le directeur musical se tourne. Passion opéra ! Après La Clémence de Titus, l’affiche de la Place Reyer reste classique, antique… La reine Cléopâtre mise en musique par Jules Massenet, prend la suite du Mozart Imperator ! C’est un « Drame passionnel » sur le poème de Louis Payen qu’on suit, qu’on vit, entre la mythique et sensuelle Egyptienne, dompteuse d’aspics, (Béatrice Uria- Monzon) et son amoureux jusqu’au-boutiste Marc-Antoine qui trahira et se tuera pour elle (Jean-François Lapointe)… Et (ouf !), on découvre un nouveau chef-d’œuvre de l’auteur de Manon, Thaïs, Le Cid, Werther, Cendrillon ou Don Quichotte sur la Canebière, car Cléopâtre n’y a jamais été représenté depuis sa création posthume en 1914. Pour cette nouvelle production, on met le paquet : pour la vue, avec le trio Roubaud/Favre/Duflot et pour l’ouïe, au La Mort marraine Agnès Mellon La Mort marraine Agnès Mellon Thierry Machuel effectue un travail singulier sur le chant choral, la poésie contemporaine, explore une nouvelle poétique musicale autour Gospel, du Nô, des chants traditionnels palestiniens, basques… Si bien qu’aujourd’hui on étudie son œuvre au baccalauréat ! Nous d’ici-bas Dans son dernier oratorio, joué le en création mondiale Thierry Machuel évoque à nouveau service d’un chant français qu’on retrouve toujours avec plaisir, une distribution royale enrichie de Luca Lombardo, l’un des meilleurs ténors contemporains pour interpréter l’esclave Spakos devenu amant-fou de la Reine, ou Kimy Mc Laren en Octavie, épouse délaissée. C’est le « king » Laurence Foster qui dirige l’Orchestre et les Chœurs de l’Opéra. Auparavant, l’Orchestre Philharmonique de Marseille aura achevé sa saison dans le cadre de l’ultime concert du 18 e Festival de Musique Sacrée en accompagnant le Chœur PACA (dir. Michel Piquemal) et un beau quatuor de solistes dans un programme Dvorak (Psaume, Te deum et Messe en ré majeur). Le dernier concert de musique de chambre nous emmène du côté ibéro-latin de Turina, Falla l’univers carcéral, à partir d’ateliers qu’il a animé à la prison de Clairvaux (elle fut aussi autrefois un monastère). Là, aux côtés de musiciens professionnels, comme la soprano Brigitte Peyré, près d’une centaine de jeunes choristes marseillais chantent l’ombre et rêvent de lumière, récitent l’enfermement, l’exclusion, l’espoir et la peur de liberté, intérieure, fantasmée… chuchotent, tremblent, crient, questionnent le silence, les conventions, les flous de la mémoire et de l’identité… Un hymne à la vie et aux songes d’enfants ! 70 jeunes filles L’Ensemble Télémaque reprend également, pour la 70 e fois, La jeune fille aux mains d’argent, opéra créé en 2006, pour comédien (Franck Manzoni) et marionnettes, chœur et instruments, mis en musique par Raoul Lay sur un livret d’Olivier Py (d’après Grimm), mis en scène par Catherine Marnas. JACQUES FRESCHEL MARSEILLE. La Mort Marraine le 16 mai à 14h30 et 19h15 SAINT-MARTIN DE CRAU. Le 24 mai à 20h30. Salle Mistral (scolaire à 14h30) 04 91 39 29 13 www.ensemble-telemaque.com Nous d’ici-bas. Le 31 mai à 14h30 et 18h30. Entrée libre sur réservation 04 91 11 00 91 Théâtre Gyptis www.theatregyptis.com www.theatregyptis.com ou Piazzolla, avec Laurence Stevaux (soprano), Elisabeth Soulignac (violon) et Agathe Dipiro (piano). J.F. MARSEILLE. Cléopâtre. Les 15, 18, 20 juin à 20h et le 23 juin à 14h30. Opéra Conférence Opéra. Le 8 juin à 15h. Foyer Opéra et Rencontre à l’Alcazar. Le 12 juin à 17h. Salle de conférence. Entrée libre Concert Dvorak. Le 29 mai à 20h30. Eglise Saint-Michel Musique de chambre Le 25 mai à 17h. Foyer Opéra 04 91 55 11 10 http://opera.marseille.fr RetrouveZ sur notre site tous nos articles et d’autres encore ! -l’Abécédaire Guédiguian - Vincent Peirani 5tet au théâtre Fontblanche, Vitrolles -Polyphonie System à la Machine à Coudre, MArseille - Martine Joséphine Thomas au Méjan, Arles - C’est la faute à Vénus à la Chapelle Saint-Joseph, Marseille - Orphée aux enfers au théâtre du Lacydon, Marseille - le Sextuor Cattanea au Château des Remparts, Trets - Barbe Bleue à l’Odéon, Marseille -Adam Laloum à la Criée, MArseille - Baptiste Trotignon au GTP, Aix - Jeanne Garraud à Théâtre et Chansons, Aix - Choré de Jean-Christophe Maillot au Grimaldi Forum de Monaco -Le Catalogue de l’exposition Rodin à la lumière de l’antique - Stephen Sondheim de Renaud Machart, Actes Sud - Saint Georges regardait ailleurs de Jabbour Douaihy, Actes sud www.journalzibeline.fr
Giono salutaire ! Commande 2013 du Festival de Chaillol, dirigé par Michaël Dian (en partenariat avec le GMEM) au Marseillais Georges Bœuf, L’homme qui plantait des arbres, d’après la nouvelle de Giono, est créée en avant-première dans la ville du compositeur. Elle essaimera ensuite ses graines sonores, sa poésie écolo-humaniste, fera rimer répertoires et territoires du côté de Gap et du Champsaur (du 23 au 26 mai Week-end musicaux & les 24 et 27 juillet Festival). Quel autre texte que celui du berger Elzéard Bouffier (présenté en 1953 comme authentique) peut incarner aussi intensément l’espoir de la renaissance des vallées alpines ? À la lecture sobre, « radiophonique » de la comédienne Bénédicte Debilly, Georges Bœuf joint un environnement sonore, non illustratif, mais sensible, explorant la matière acoustique à l’image de la musique concrète, soulignant les articulations du récit : ce sont Claudio Bettinelli aux percussions (minérales, végétales, collectées dans les Alpes…) et Joël Versavaud au souffle de ses saxophones, qui traceront cette harmonie de l’homme et la nature que chantait Giono. JACQUES FRESCHEL MARSEILLE. L’homme qui plantait des arbres. Le 22 mai à 20h. Salle Musicatreize 04 91 00 91 31 www.musicatreize.org Joel Versavaud X-D.R. Duo et quatuor Le formidable jeune pianiste David Kadouch et Edgar Moreau, violoncelliste récemment révélé aux Victoires de la Musique 2013, proposent, dans le cadre du Festival de La Roque d’Anthéron hors-saison une beau programme de Sonates de Debussy (n°1), Schubert (Arpeggione) et Chostakovitch (op.40 – le 21 mai à 20h). On poursuit dans l’ancienne halle aux poissons avec de la musique de chambre et le Jerusalem String Quartet qui joue les Quatuors n°1 de Smetana, n°3 de Chostakovitch et les Bagatelles de Mark Kopytman (le 27 mai à 20h en partenariat avec Marseille Concerts). J.F MARSEILLE. La Criée 04 91 54 70 54 www.theatre-lacriee.com Programme de salle… L’Ensemble Musicatreize dirigé par Roland Hayrabedian retrouve son « chez-soi » pour un beau programme vocal autour du Cycle des berceuses : deux pièces en création de Félix Ibarrondo et Daniel Tosi s’ouvrent à la lumire méditerranéenne, nouvelles fleurs enracinées dans la tradition orale et le monde de l’efance. Maurice Ohana (Berceuse et Sybille) comme la « liturgie du métal », alchimique Maadannde Zad Moultaka, complètent l’affiche (le 12 juin à 20h). C’est aussi l’accordéoniste Pascal Contet qui s’invite dans un programme mixant le baroque Couperin à la bossa nova ou Piazzolla, comme le contemporain Bruno Mantovani ou l’inclassable Jacques Rebotier… (le 14 juin à 20h). J.F. Concerts à 20h. Salle Musicatreize Réservations au 04 91 00 91 31 www.musicatreize.org De Fuchs à Imbert Julie Fuchs (Révélation lyrique aux Victoires de la Musique 2011) est de ces jeunes sopranos capables de passer de la comédie musicale ou l’opérette à l’opéra (belle Galatée au Festival d’Aix 2011 !). On la découvre en récital dans l’écrin aixois (le 24 mai à 20h30. Théâtre du Jeu de Paume). On attendait à Marseille la venue du saxophoniste Raphaël Imbert, depuis son Mozart Ellington initié au GTP en 2011et la sortie du disque Heavens Amadeus & the Duke (CD Jazz Village-harmonia mundi JV 570011). Avec les sbires jazzy de la Compagnie Nine Spirit, la voix chaleureuse de Marion Rampal, les cordes classieuses du Quatuor Manfred ou Florent Héau à la clarinette, les éclats du swing d’Ellington et les Lumières mozartiennes « se fondent en une seule et même lueur », enfin sur la Canebière ! (le 15 juin à 20h30. Théâtre du Gymnase). 08 2013 2013 www.lestheatres.net Festival d’Aix-en-Avance Dès la mi-juin, le Festival d’Aix prend les devants sur les traditionnelles dates lyriques de juillet (Don Giovanni, Rigoletto, Elektra… en 2013). Toute une série de programmes autour de Francis Poulenc, à l’occasion du cinquantenaire de sa disparition en 1963, est donnée à Aix (GTP, Hôtel Maynier d’Oppède, Bois de l’Aune), Rousset et Marseille (La Criée). On entend Les Mamelles de Tirésias avec les chanteurs de l’Académie Européenne de Musique, « Je fais ce qui me chante », spectacle mis en scène par Olivier Balazuc, et sa belle musique de chambre par des spécialistes du genre (Eric le Sage, Lise Berhaud, François Salque…). J.F Festival d’Aix en juin. Hommage à Francis Poulenc du 14 au 18 juin Programme complet sur www.festival-aix.com Projections Débats `Confences t A ne pas manquer M.ARSEILLE 2Q13 61117 AU 22.1EI1.N _,esto 17y t71TI4.1 LE FEçn VAL GE LE. f41IIrfIEERVZ E4 11415 PR9,f.mmic ElitrIaTR : Mt ; -RA FT 471.1. NOW FFRVEF 0 lanxrd t us l'pm M 1 12'_" U*'www.primeQ.r. - m I35 MN : =3 nos h CHAQUE PREMIER MFRCF,EDT DU P7iD]5 A KIi11 NIA.. MANE).i4JNNLNTL,1.. mi.tNCt NiERCREIYI. 5 Jul.—..i



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 1Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 2-3Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 4-5Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 6-7Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 8-9Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 10-11Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 12-13Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 14-15Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 16-17Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 18-19Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 20-21Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 22-23Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 24-25Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 26-27Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 28-29Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 30-31Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 32-33Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 34-35Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 36-37Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 38-39Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 40-41Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 42-43Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 44-45Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 46-47Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 48-49Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 50-51Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 52-53Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 54-55Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 56-57Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 58-59Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 60-61Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 62-63Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 64-65Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 66-67Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 68-69Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 70-71Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 72-73Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 74-75Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 76-77Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 78-79Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 80-81Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 82-83Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 84-85Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 86-87Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 88-89Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 90-91Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 92-93Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 94-95Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 96