Zibeline n°63 mai 2013
Zibeline n°63 mai 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°63 de mai 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 12,9 Mo

  • Dans ce numéro : la culture sans artiste, une idéal libéral.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
40 R U E A.F Écoutez sans voir Le directeur de Lieux Publics est un compositeur. Pourtant les installations de Pierre Sauvageot sont aussi visuelles que sonores : son Champ harmonique aux Goudes a mis en spectacle justement la fabrique du son, leur beauté artisanale. Mais il sait programmer de la musique abstraite lors de ses Sirènes et midi net. Voire de l’électroacoustique ! Ce qui désoriente un peu son public habitué à voir… C’est qu’il n’est pas si facile d’écouter. Le 8 mai lorsque la sirène retentit elle est captée et relayée par l‘ordinateur d’Hervé Birolini qui amplifie son aspect inquiétant, lui donne des graves et des craquements qui tournent autour du public… qui se rapproche des deux musiciens. Les enfants montent sur les épaules des parents, certains s’éloignent. Puis la vielle à roue de Valentin Clastrier entre en jeu, et tous les regards s’accrochent à elle : les sons naissent de gestes qui se voient, glissades infinies, bribes de modes traditionnels puis pulsations enfin, qui rassurent. Les corps des spectateurs désorientés se mettent à marquer le rythme, bercent les enfants, tandis qu’Hervé Birolini fouette l’air comme un batteur sans caisse claire, sans abandonner ses nappes et enveloppes qui fondent le tapis sonore. Les musiciens montent ensemble, crescendo, vers l’aigu, puis s’arrêtent. La sirène de fin retentit comme un rideau qui tombe. AGNÈS FRESCHEL Champ harmonique s’est exposé aux Goudes du 4 au 28 avril Venue d’ailleurs, coproduite par le GMEM et lieux publics, s’est déroulée dans le cadre du festival les Musiques (voir p 43 et p 47) À venir Chorus, une sirène futuriste, mécanique et musicale de Ray Lee Le 5 juin à midi net Parvis de l’Opéra, Marseille 04 91 03 81 28 www.lieuxpublics.com Sur scène au quotidien Quand le théâtre se transforme en lieu de vie Pour 6 semaines, le Merlan est devenu un navire où les visiteurs peuvent déambuler librement, du lac souterrain au grand bivouac installé directement sur la scène, en passant par l’hyper médiathèque. Un projet d’envergure mis en place à l’occasion de la capitale culturelle par les artistes Grenoblois du collectif Ici même. Ce refuge, renommé Foundouk, multiplie les activités, les moments de partages et de découvertes. Jusqu’au 25 mai le Merlan ouvre ses portes nuits et jours du jeudi soir au lundi matin pour des projections, performances et changements scénographiques, et des balades à la découverte du quartier et de Marseille. Lors des nocturnes, de 19h jusqu’au lendemain matin 7h, les promeneurs sont amenés à déambuler autour du Merlan, avec en poche un plan stylisé à la manière d’Ici même, au-devant des rencontres et des explorations de ce monde de la nuit. En plein jour, l’observation de la ville continue, mais les yeux fermés. Des concerts de sons de villes sont organisés tous les après-midi dans sept lieux différents de Marseille. Une immersion de tous les sens et une marche étonnante pour explorer un secteur, seulement guidé par la main de l’accompagnateur auquel il faut donner toute sa confiance. Le noir d’un parking, le cliquetis d’une souris d’ordinateur, s’assoir sur un banc au soleil… tout a un aspect différent lorsque l’ouïe prend le dessus sur la vue. Et lorsqu’il est question de vivre plutôt que de regarder… MANON MATHIEU Opératour Ici-même Tous travaux d’art Le Merlan, Marseille Jusqu’au 25 mai 04 91 11 19 20 www.merlan.org Foundouk X-D.R La Camargue enchantée ! En attendant le temps fort de la 13 e édition des Envies Rhônements du 20 au 28 juillet, le Citron Jaune, Centre national des Arts de la Rue, propose un parcours d’art contemporain d’avril à fin septembre. Une idée originale pour faire découvrir au public des installations plastiques dans ce cadre unique qu’est la Camargue. L’ouverture de ce parcours a eu lieu le 5 avril avec la création contemporaine Les Flûtes du Bois d’Argent d’Erik Samakh au domaine de la Palissade. Vêtu d’une combinaison de chasseur, ce sympathique personnage n’est pas muni d’un fusil mais d’un objet beaucoup plus pacifique qui a la vertu presque magique de Anne-Lyse Renaut Anne-Lyse Renaut capturer… le vent ! Les flûtes d’Erik Samakh ont la particularité d’être autonomes. Constituées d’un tuyau d’orgue et d’une tête solaire, ces drôles de tiges sont posées discrètement sur des branches mortes. Les flûtes se fondent dans le décor naturel du Bois d’Argent qu’elles bercent par leur musique apaisante. À travers cette installation, le but du plasticien est « d’amplifier la nature du lieu ainsi que les sens » et plus particulièrement l’ouïe. En fonction des vents et de leurs directions, la tonalité des flûtes change et attire l’attention des visiteurs sur d’autres sons de la nature. Aux frottements des feuilles se mêlent tantôt les bruits urbains de la ville voisine tantôt ceux de la mer. Pour Erik Semakh, ce parcours est « l’occasion de faire venir les gens dans un endroit qu’ils ne connaissent pas ou de le redécouvrir d’une toute autre manière ». De Rio à la Lorraine en passant par l’Italie, ses flûtes ont enchanté le monde entier. Une chance de pouvoir les accueillir pour la première fois dans cette magnifique Camargue ! ANNE-LYSE RENAUT Les Flûtes du Bois d’Argent est un parcours ouvert du 5 avril à fin septembre au Domaine de la Palissade, Salin-de-Giraud
VILLE DE LA VALETTE-DU-VAR. r i ‘ AA D i S I i arc des Troènes ; jrai'Jis festival 4. Arts de la parole Du leu. 23 au dim. 261 mai 2013 HORS LES MURS I "VILLAGE DES CONTES PARC OIS THUNES lie [dol Festival Contes & JarClne Contes & Jardins invite petits et grands pour une fête de quatre jours. Du matin au soir, conteuses et conteurs baladeront enfants et adultes par le bout du coeur et les feront rêver de concert. En prime cette année, le tourbillon des mots s'assaisonne de théâtre d'objet. Un des rendez-vous les plus attendus de la saison 1rf. _t..4.f.. Toul public des 6 mois, Sf O, 1, 9 ou 12 ans Gratuit sur reservation 04 64 23 62 OO et contesaJardln@icvc I MN 3.fr * — Proiramme détaillé sur wontlavaletle83.1r.. ; 71 iZi gaz rami'en Ni dii r affiche° Jonathan Aucornte..:r.$r.rvi[n dexA4HrTrsui1111R'llr5 -141 ! l7 FAi90ôr.1Yv71 n0r.l1h914 N "DOUBLE DISQUE ÉVIDÉ PAR LES TOITS' ? DE FEUCE VARINI,.:t4.1,T1 0100 441A 11 94 26/0 DUBOIS CHDRÉGRAPHIE ic UN DUO DE 1O1TI A' :... DE L'AR DE L'AIR x 01 41110‘,. l'IF il i # - !. TRANSHUMANCE DÉFILÉ, CONCERT et Domain MARSEILLE-PROVENCE 2013 CAPITALE ELROPEENNE QE LA CULTURE MAI, LON-DE -PROVENCE EN CAPITALE Of alondeprovence.fr te El Ou 04 90 56 27 60 Aïd VILI.F CaFrfri nouvel a



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 1Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 2-3Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 4-5Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 6-7Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 8-9Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 10-11Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 12-13Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 14-15Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 16-17Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 18-19Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 20-21Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 22-23Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 24-25Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 26-27Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 28-29Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 30-31Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 32-33Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 34-35Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 36-37Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 38-39Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 40-41Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 42-43Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 44-45Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 46-47Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 48-49Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 50-51Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 52-53Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 54-55Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 56-57Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 58-59Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 60-61Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 62-63Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 64-65Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 66-67Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 68-69Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 70-71Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 72-73Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 74-75Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 76-77Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 78-79Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 80-81Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 82-83Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 84-85Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 86-87Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 88-89Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 90-91Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 92-93Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 94-95Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 96