Zibeline n°63 mai 2013
Zibeline n°63 mai 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°63 de mai 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 12,9 Mo

  • Dans ce numéro : la culture sans artiste, une idéal libéral.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
28 M P2013 Arabes Wadjda de Haifaa Al Mansour Du 28 mai au 2 juin se tiendront à Marseille les premières Rencontres Internationales des Cinémas Arabes, un moment important d’échanges entre cinéastes, professionnels des rives de la Méditerranée et le public. L’organisation de ces Rencontres portées par AFLAM qui porte depuis des années le cinéma arabe devant des publics diversifiés, et permet ainsi d’en saisir la richesse, n’est pas allé sans difficulté : le mot Méditerranéen si présent dans les programmations et les discours politiques serait-il un euphémisme qui cacherait la difficulté à programmer la culture arabe ? La programmation prévue en cette année capitale est sans doute, par la mise en miroir des films des deux rives, par les thèmes abordés, depuis la jeunesse sans avenir jusqu’à la place des femmes et le rapport à la religion, la meilleure voie de dialogue et de destruction raisonnée des réticences et racismes ordinaires… D’autant que la présence des réalisateurs s’assortit de nombreuses actions envers les scolaires et des publics peu habitués à fréquenter le cinéma d’auteur. 50 films, longs et courts, dont 9 en première française, une soixantaine de cinéastes invités, des tables rondes thématiques, des rencontres avec des critiques, des ateliers, sont au programme de cette manifestation qui se déroulera à la Villa Méditerranée, au Cinéma Les Variétés, à la Maison de la Région et au CRDP. A la Une, à la Villa Méditerranée, propose des longs métrages récents comme Wadjda de la Saoudienne Haifaa Al Mansour, Rengaine de Rachid Djaïdani, Comme si nous attrapions un cobra de la Syrienne Hala al Abdallah ou Millefeuille du Tunisien Nouri Bouzid. En ouverture le 28 mai à 20h, Mort à vendre présenté par un critique et suivi d’un débat avec le réalisateur Faouzi Bensaïdi, (comme tous les autres films), nous plongera dans le quotidien de trois jeunes sans avenir à Tétouan. Un cinéaste, un parcours mettra en lumière le travail d’Ibrahim Batout qui a joué un rôle important dans le renouveau du cinéma arabe de la nouvelle génération dont on pourra voir le travail dans la section Jeunes Talents. Quatre critiques de cinéma, Giuseppe Gariazzo, Jean Michel Frodon, Jean-Pierre Rehm et Sofiane Hadjadj, présenteront chacun 2 films, un film arabe et un film non-arabe dans la section Un critique, deux regards. Le public pourra ainsi voir Rome plutôt que vous de Tarek Teguia et Copie Conforme d’Abbas Kiarostami, Sur la planche de Leila Kilani et Nénette et Boni de Claire Denis, Ici et ailleurs de Godard et Deux mètres de cette terre d’Ahmad Natche ; Terra incognita de Ghassan Salhab et Millenium mambo de Hou Hsiao Hsien. Enfin, invité dans la section Le cousin de…, consacrée à un cinéaste venu d’ailleurs, le Sicilien Pasquale Scimeca dont on pourra voir plusieurs films dont Malavoglia. Sans nul doute, ces Rencontres sauront-elles créer des liens durables entre les réalisateurs, les publics et les acteurs culturels arabes et européens. AGNÈS FRESCHEL ET ANNIE GAVA MP2013 avec C’est à La Criée qu’a démarré le 23 avril le voyage avec Robert. Robert, c’est Guédiguian, une des deux « figures emblématiques » du cinéma à qui MP13 a décidé de rendre hommage du 19 au 30 juin, le deuxième étant René Allio dont une rétrospective sera présentée en novembre. MP2013 a donc emmené le cinéaste et sa bande en navette maritime du Vieux Port à l’Estaque, à l’Alhambra, pour ce qui était aussi une « entrée en matière » de la programmation cinéma MP 2013, voyage agrémenté d’une escale à La Ciotat, à l’Eden, doyenne des salles de cinéma du monde qui rouvrira le 9 octobre et accueillera le Festival Cris du Monde en novembre. Ont donc été rapidement évoqués Pier Paolo Pasolini, la force scandaleuse du passé qui commence le 14 mai, les Itinéraires cinématographiques comme Ecrans voyageurs qui se poursuit en plein air, le ciné concert, Monte Cristo, le fantôme du Château d’If, Etoiles et cinéma, le programme de dix films proposés dans les parcs de Marseille à partir du 26 juillet. Oubliées : les premières Rencontres Internationales des Cinémas Arabes que MP 2013 coproduit avec AFLAM (voir ci-contre). On peut s’interroger ! Robert en livre et en films Ce fut aussi l’occasion pour Christophe Kantcheff de présenter son superbe livre, Robert Guédiguian, cinéaste, publié aux éditions Le Chêne, dans lequel il sort de l’exégèse de Robert, pour analyser et traduire son univers et sa vision du monde. Robert Guédiguian A.G AFLAM 04 91 47 73 94 www.lesrencontresdaflam.fr
Robert C’est aussi ce qu’ont fait brillamment son monteur Bernard Sasia et Clémentine Yelnik. Ils ont plongé durant un an dans l’œuvre du cinéaste qui a « le sentiment d’une mission accomplie, qui a été le porte parole de gens qui n’ont pas la parole, rendant ainsi la parole à son père et qui est très fier de ce qu’il a accompli ». Constitué de scènes des films, remontées, commentées souvent avec humour, Robert sans Robert, dont c’était la deuxième projection après la Cinémathèque française, est un vrai film qui nous donne envie de revoir l’œuvre, qui nous parle avec finesse du travail de monteur et nous offre un voyage dans les strates du temps. Il sera projeté à l’Alhambra ainsi que le documentaire de Richard Copans, En vérité, je vous le dis. Et l’on pourra également voir et revoir les films de Robert durant douze jours, ses 17 longs métrages, présentés, le soir, par le cinéaste ou un des membres de la Tribu (voir sur notre site son abécédaire) Gérard Meylan, Ariane Ascaride, Jean-Pierre Darroussin, Gérard Boudet qu’on retrouve dans presque tous les films depuis Le dernier été, sorti en 1980 jusqu’aux Neiges du Kilimandjaro en 2011, en passant par Marius et Jeannette, le film qui l’a fait largement connaître… Au Fil d’Ariane C’est le titre du prochain film que le cinéaste commence à tourner le 13 mai dans la région, avec tous ses acteurs, « laissant tout le monde s’exprimer car la mise en scène, c’est aussi laisser chacun faire ses propositions. » Dans les salles, dans les rues, allez donc retrouver Robert ! ANNIE GAVA Rétrospective intégrale Robert Guédiguian du 19 au 30 juin du 23 au 30 juin L’Alhambra, Marseille 04 91 03 84 66 www.alhambracine.com du 19 au 23 juin La Criée, Marseille 04 91 54 70 54 www.theatre-lacriee.com Opera d'O Matthieu Dussol L’eau de l’avenir Et revoilà la compagnie Ilotopie à Martigues ! Pour cette nouvelle expérience aquatique, une cité lacustre, architecture flottante déjà existante dans le magasin de la compagnie, est ici revisitée, agrandie, prête à fabriquer son électricité avec ses panneaux photovoltaïques pour ses bras articulés, sa sonorisation et ses lumières. AnApOs, du nom d’un dieu fleuve de l’est de la Sicile, est une véritable cité flottante, ancrée au fond de l’étang, qui avec ses alentours couvre 2 hectares entre Ferrières et l’île sur l’étang. Unités d’habitations, potagers d’énergies, forum, sculptures, fixes ou en mouvement, sous l’eau ou jouant avec l’émergence, tout est à découvrir et à tester. Et notamment les 5 Janus, cinq divinités aquatiques qui laissent émerger doucement de la surface leurs énormes têtes bifaces, avant de disparaitre sous l’eau, en cycle aléatoire. Ou encore le grenier sous-marin, qui laisse voir des personnages fictifs, des architectures « intérieures » et des installations étonnantes visibles en embarcation (canoës, pédalos ou paddle) à la verticale des scènes visitées. Pour compléter cette proposition, Ilotopie prend l’eau avec sa création Opéra d’O, spectacle nocturne féérique à voir les soirs de weekend (31 mai, 1 er, 7 et 8 juin). Cette fable aquatique pose une loupe très grossissante sur un état de fait qui n’aura échappé à personne : l’eau va manquer. Une réalité qu’il est bon de rappeler, pour une prise de conscience qui passe par un univers qui oscille entre douce folie et farce grotesque, un opéra baroque qui imagine des lendemains inattendus sans pour autant masquer un désenchantement grinçant. DO.M. AnApOs, cité lacustre du 31 mai au 9 juin Place des Aires, sortie du canal Baussengue, Martigues 04 42 06 90 61 www.mp2013.fr www.ville-martigues.fr www.ilotopie.com Visibilité Comorienne La 1 re édition du Festival Arts Comores s’annonce comme une célébration festive de la culture Comorienne, assez peu connue en France, pourtant toujours Française en partie, et faisant partie de notre histoire coloniale… À Marseille, où la discrète communauté Comorienne est pourtant très représentée (le chiffre difficilement vérifiable de 10% de la population est fréquemment avancé), l’événement est de taille. Accueilli pour l’essentiel au Parc du Grand Séminaire par la mairie des 13 e et 14 e arr. où l’essentiel des Comoriens résident, le festival se veut démonstratif de la richesse de cette culture influencée par l’Afrique et l’Orient, par un Islam très souple et un matriarcat ancestral, par le Français, le Mahorais et une multitude de langues vernaculaires, par des paysages très contrastés et des niveaux de vie très différents sur chaque île, et dans la diaspora… essentiellement installée dans une ville qui l’ignore. Peintures, sculptures, photographies, installations, mais aussi musique seront au rendez-vous avec un temps fort très attendu : la dernière œuvre du chanteur Comorien, et créateur du label Wedoo Music, organisateur de l’événement, Chébli Msaïdie. Heza, le chemin du Taarab est un spectacle largement inspiré de son histoire personnelle, une épopée africaine dans laquelle il reprend le répertoire de son père en y mêlant ses propres compositions. Entre valeurs modernes et pratiques ancestrales, les Comores s’ouvrent ainsi sur le monde. Et Marseille, enfin, à elles ? DO.M. du 28 juin au 6 juillet Divers lieux, Marseille 09 67 24 36 19 www.mp2013.fr eandièTe r1Uc'eVan [Mum + artzpie.'I,.,u ** 4 _^,L.ar+ d4YUl1t" 11.2.Neb. = R eed du 4 icieza. et FiST1VAL Cpr.F7Cl'irtl9 [-ma - tft{[rfl4Yti[iCZlk111.6 tiatlagDpae-44. DIA échange savoirsrsrs MU= LIMNS ru11116 ! EIfIEEIIU HP57Jl Cf 3PF:T:irE'JT JE4 EUJG-IFS.pJ-111-1hE 3011Al2,13 Mireille DELMAS-MARTY juriste L'UNIVERSALISME JURIDIQUE A L EPREUVE DE LA MONDIALISATION PEOCRILAINIE i MRS 141 C9M S EIL CrNEFlAL ÉCHANGE a DIFFUSION DES SAVOIRS 44 46 11 24 GO cantactpdes-sapairs.E1lij » ww.cc1 ï.fr 4D



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 1Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 2-3Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 4-5Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 6-7Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 8-9Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 10-11Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 12-13Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 14-15Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 16-17Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 18-19Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 20-21Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 22-23Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 24-25Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 26-27Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 28-29Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 30-31Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 32-33Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 34-35Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 36-37Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 38-39Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 40-41Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 42-43Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 44-45Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 46-47Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 48-49Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 50-51Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 52-53Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 54-55Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 56-57Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 58-59Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 60-61Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 62-63Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 64-65Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 66-67Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 68-69Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 70-71Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 72-73Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 74-75Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 76-77Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 78-79Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 80-81Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 82-83Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 84-85Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 86-87Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 88-89Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 90-91Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 92-93Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 94-95Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 96