Zibeline n°63 mai 2013
Zibeline n°63 mai 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°63 de mai 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 12,9 Mo

  • Dans ce numéro : la culture sans artiste, une idéal libéral.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
C’est beau un musée, la nuit 10 É V É N E M EN T S - Le 18 mai, pour la neuvième année consécutive, a lieu en Europe la Nuit des musées. Le succès populaire de cette immense fête, où s’ouvrent gratuitement les portes sur des visites nocturnes, est indéniable, quoiqu’en baisse ces dernières années à cause des restrictions budgétaires qui permettent plus difficilement d’inviter du spectacle vivant... Mais cette année sur le territoire la capitale culturelle devrait temporairement sauver les apparences ! À Arles les expositions prendront d’étranges formes, comme celle du musée Réattu et son exposition Nuages (voir p78) ; ou marqueront des lancements, ainsi l’éveil de la Vénus d’Arles, au MdAA (Zib 62). Les galeries d’art contemporain s’ouvrent en nocturne à Marseille de même que le premier étage du J1 et sa superbe exposition Méditerranées, la Vieille Charité, la Friche qui prend de l’avance avec son 48h chrono à partir du 17 mai (voir p 60), le musée Cantini avec l’exposition Matta (Zib 61), ou encore Regards de Provence face à la mer, le nouveau FRAC… Le musée de la mine de Gréasque organise un rallie quizz à la lampe de poche et l’atelier Cézanne d’Aix s’anime de concerts électro-pop. D’autres font toucher de près une technique, En 2011 et 2012 les saisons d’été du théâtre Silvain, organisées par la mairie du 1er secteur et soutenue par la Région, avaient rencontré un succès public inattendu, remplissant souvent les 2800 places, regroupant sur les gradins de pierre des dizaines de milliers de personnes venues profiter à prix très doux de propositions culturelles hétéroclites, propres à amener au spectacle un public familial d’après la plage, et souvent de grande qualité : retransmission en direct du Festival d’Aix, soirées cinéma choisies, Orchestre des Jeunes de la Méditerranée avec musique en création, opéra pour tous, et une belle soirée avec Fred Nevchehirlian… En fabriquant sa programmation sans grand moyens mais avec les énergies locales et les structures existantes, le Théâtre Silvain avait proposé une culture de qualité, essentiellement musicale, à tous. Cette année les propositions sont aussi nombreuses mais s’orientent davantage, au printemps, vers le théâtre, versant comique, en accueillant des recalés de MP2013. Mais qui ne l’est pas ? les choix en termes de théâtre se sont jusqu’à présent révélés peu pertinents, et rares ! Le celle de la mosaïque au musée des Faïences de la Tour d’Aigues… Nouveauté de l’année, le numérique ! Une application androïd, Urban Pulse, initiative de Veolia Transdev, « fonctionne comme une véritable start-up basée à Paris et New York » et a pour ambition de devenir « l’application mondiale incontournable pour tous ceux qui sortent en ville ». Et qui disposent d’un matériel adéquat, et cher, alors que la nuit des musées est une entreprise de démocratisation ! Une initiative moins globalisante : un partenariat a été noué avec le ministère de l’Éducation pour Mémoire marseillaise populaire Le Pays des galejeurs Stef Durel Sam Mertens Printemps des Marseillais part dans le sens inverse en invitant des grands noms nés près d’ici : Patrick Bossovient offrir le 11 juinun standup unique sur Marseille, où il retrouve et dépeint l’esprit des ouvriers d’immigration récente avec une acuité surprenante ; les Carboni reprennent le 14 juin Au Pays du soleil, opérette marseillaise qui tourne avec un succès fou à Paris et Avignon depuis trois ans, et où ils font preuve d’un savoir faire musical et scénique devenu très rare en son genre ; Philippe Caubère renouvelle le 8 juin sa Danse du Diable, associer les scolaires (primaires, collèges et lycées) à travers l’opération La Classe. Les élèves deviennent passeurs de culture, transmettent leur savoir et leurs regards aux visiteurs : 100 musées en France sont dans l’aventure, pour une culture qui ne se dispense pas d’en haut par les ondes, mais se construit en rhizome, à échelle humaine. MARYVONNE COLOMBANI Nuit européenne des musées le 18 mai www.nuitdesmusees.culture.fr inoubliable exploit d’autobiographie scénique virtuose ; et Serge Valletti vient le 16 juin mettre en scène Gilles Ascaride dans son propre texte J’ai tué Maurice Thorez ! un dialogue hilarant publié aux éditions du Fioupélan et qui plonge dans la culture ouvrière marseillaise des années 60. Enfin Philippe Caubère revient avec Michel Galabru pour leur fameux Jules et Marcel, échanges épistolaires entre Pagnol et Raimu le 18 juin. Autour de ce printemps volontairement centré sur des stars qui vont plaire, et à prix qui restent petits (25 euros un spectacle, mais 50 euros les 5..), d’autres propositions, souvent gratuites : un concert Hawa et Rive Gauche (Soul et électro) le 29 mai, les impressionnantes rencontres vocales des Vallonés avec 42 chorales le 31 mai, puis des projections, concerts, et… kermesses ! Tout l’été, à la nuit tombée, à 21h30, avec des navettes maritimes et terrestres au départ du Vieux Port… AGNÈS FRESCHEL Théâtre Silvain, Marseille 7 e www.capsur2013.fr
Richesse et diversité botanique Pour la 11 e année, la Direction du patrimoine du ministère de la Culture, toujours en partenariat avec l’association des Parcs et Jardins de France, vous donne Rendez-vous aux jardins où le temps d’un week-end (31 mai au 2 juin) quelques 2000 jardins en France ouvrent leurs portes, dont certains seulement à cette occasion. En cette année de commémoration du 4 e centenaire de la naissance d’André Le Nôtre, jardinier du roi Louis XIV, la manifestation posera la question de la création sous le thème « Le jardin et ses créateurs ». Qui crée le jardin ? Jardinier, concepteur, propriétaire, théoricien de l’art, artiste, plasticien, écrivain, poète, philosophe, peintre… tous participent de cette création qui se laisse tranquillement découvrir au grès de déambulations, mais aussi de conférences, rencontres, ateliers, installations… selon les lieux. À Bouc-Bel-Air, comme chaque année depuis 21 ans, les Jardins d’Albertas, classés monument historique, programment les Journées des plantes (24 au 26 mai). Au programme des ateliers (de la vannerie de jardin pour découvrir le tressage de l’osier de façon traditionnelle, création de lettres et art postal), une conférence par Emmanuel Gueydon, paysagiste, sur Arbres, herbes et compagnie… une cohérence écologique, un tour de France des arbres remarquables, découverte des arbres et de leurs secrets avec Yvan Gindre, expert ornemental, visite guidée des jardins, interludes musicaux, expositions… À Mane, dans les Alpes de Haute- Provence, le prieuré de Salagon, site classé Musée de France et Jardin remarquable, multiplie les manifestations (1er et 2 juin). Côté conférences, l’ethnobotaniste Pierre Lieutaghi (concepteur des jardins) donnera Une leçon de patience : les jardins de Salagon entre intentions humaines et temps du végétal : entre bilan historique (les jardins de Salagon ont 25 ans) et aventure culturelle, humaniste et pédagogique (1er juin à 15h) ; le lendemain le collectif Transition en Forcalquierie présentera Une autre façon de cultiver son jardin (à 15h), donnant des méthodes de culture Jardins Albertas aussi astucieuses qu’originales… Une exposition viendra informer sur Les insectes pollinisateurs, créateurs de biodiversité au jardin, avec les apiculteurs amateurs de Haute-Provence et l’association pour la promotion de l’apiculture de loisirs. Les ateliers, nombreux, donnent rendez-vous autour de la création d’un jardin de senteurs, d’un imaginographe (vous pourrez créer votre propre jardin dans une boite magique !), de la création d’un jardin en lasagnes (méthodes de culture astucieuses, à découvrir), de teintures végétales… Si vous ne partez pas avec le clown Jardinus Felix dans son île verte et fleurie, ou sur les pas de conteuses qui vous mèneront Au jardin des rêves… DO.M. Salagon, musée et jardins Mane 04 92 75 70 50 www.musee-de-salagon.com Les Jardins d’Albertas Bouc-Bel-Air 04 91 59 84 94 www.jardinsalbertas.com www.paca.culture.gouv.fr 11 É V É N E M E N TS - De l’eau, du délicat Pour sa 5 e édition, le festival Les Eauditives, initié par la Zone d’Intérêt poétique (ZIP) de Plaine Page, à Barjols, poursuit sa navigation poétique et artistique, réunissant pour l’occasion plus de trente auteurs et artistes autour des lieux d’eau de Brignoles et Barjols. Mais pas seulement, car cette année le festival investit aussi les rues et les places, le Pôle culturel des Comtes de Provence, la médiathèque de Brignoles, la ZIP… À Brignoles, les fontaines font l’objet d’un parcours qui donnera lieu à des lectures et performances, des installations plastiques, mais aussi et surtout à un balisage urbain par des estampes, affichage mis en place par les artistes graveurs de l’Artothèque ; la médiathèque accueille un débat de Georges Olivari et Odile Jacquemin sur les Eaux et fontaines du Var ; une exposition de Claudie Lenzi et Christian Neroni, Délits de l’eau, rend compte de leur travail sur la matière. À Barjols, la rue de la République accueille des poèmes à ciel ouvert, une installation performative, et la galerie ZIP 22 une exposition de Lole Saisset, Kamishibaïs, Histoire d’eau, soit des petits théâtres de papier issus de la tradition des colporteurs japonais. Enfin la manifestation fera l’objet d’une publication par les éditions Plaine Page d’un numéro spécial de la revue Art Matin. DO.M. Les Eauditives les 7 et 8 juin Brignoles les 14 et 15 juin Barjols ZIP/Plaine Page 04 94 72 54 81 www.plainepage.com X-D.R Dans le secret des contes Cela fait 11 ans que le Parc des Troènes, à La Valettedu-Var, se transforme en village de contes pour accueillir la manifestation Contes & Jardins. Avec un public de plus en plus nombreux, 9200 spectateurs en 2012 contre 7080 en 2011, et en progression constante chaque année, elle s’inscrit dans les festivals qui comptent ! Sous les tentes traditionnelles, ce sont 8 conteurs qui transporteront petits et grands dans leur imaginaire : Florence Desnouveaux, conteuse, rapporteuse, menteuse, collecteuse hors norme ; Olivier Ponsot, conteur funambule sur corde vocale ; Jean-Louis Cuenne dont l’univers musical se regarde avec les oreilles et s’écoute avec les yeux ; Katia Belalimat qui recueille des contes issus de la tradition orale touarègue ; Christian Tardif, conteur et comédien, puise dans le répertoire oral mais aussi les récits de vie ; Catherine Zarcate, qui a initié le renouveau du conte en France, unit dans chaque récit profondeur et humour ; Raphaël Faure, qui associe la musique à ses contes ; Christele Pimenta, formée au théâtre, à la danse, au clown, au masque… ; et Luigi Rignanese, ciseleur de chansons, d’histoires, de musiques et de danses collectives… Profitez de tout, la convivialité est le maîtremot de ce festival « hors du temps ». Avec une petite nouveauté cette année, des rencontres et des siestes contées qui permettront de prolonger le plaisir en s’ouvrant à de nouvelles sensations auditives… DO.M. Contes et jardins du 23 au 26 mai Parc des Troènes, La Valette 04 94 23 62 06 www.lavalette83.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 1Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 2-3Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 4-5Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 6-7Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 8-9Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 10-11Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 12-13Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 14-15Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 16-17Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 18-19Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 20-21Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 22-23Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 24-25Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 26-27Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 28-29Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 30-31Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 32-33Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 34-35Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 36-37Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 38-39Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 40-41Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 42-43Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 44-45Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 46-47Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 48-49Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 50-51Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 52-53Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 54-55Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 56-57Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 58-59Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 60-61Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 62-63Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 64-65Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 66-67Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 68-69Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 70-71Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 72-73Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 74-75Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 76-77Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 78-79Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 80-81Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 82-83Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 84-85Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 86-87Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 88-89Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 90-91Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 92-93Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 94-95Zibeline numéro 63 mai 2013 Page 96