Zibeline n°50 avril 2012
Zibeline n°50 avril 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°50 de avril 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 9,7 Mo

  • Dans ce numéro : la culture... tout le monde s'en fout !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 80 - 81  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
80 81
Marseille Provence 2013, déploie ses AubAgne et l’en-commun l’an d’exception Au-delà de ces participations, l’agglomération a élaboré des propositions uniques destinées à marquer durablement son territoire : le Pompidou mobile, durant 3 mois, permettra le contact direct avec des œuvres majeures de l’art moderne et contemporain ; l’exposition Picasso céramiste la précèdera durant six mois, avec 120 pièces jamais rassemblées. Le colossal d’Art brut de Danielle Jacqui, projet sur lequel la céramiste singulière travaille depuis 4 ans, dans un esprit qui l’habite depuis toujours, installera ses 4 000 pièces à l’entrée de la ville… Les arts du spectacle ne seront pas en reste, avec des propositions participatives comme celle de l’orchestre Divertimento qui rassemblera les musiciens du territoire, la Ville invisible qui mobilisera les citoyens autour d’Hervé lelardoux, nous serons tous d’ici qui veut créer un nouveau festival multidisciplinaire autour des douze médiathèques de l’agglomération, des Rencontres d’Averroès et de la culture de paix… Lancement du programme Vers l'An Commun avec le Freaks band Jean-Pierre Vallorani L’implication de l’agglomération d’Aubagne et du Pays de l’Étoile est exemplaire, et impressionnante. Dans son ampleur, puisque près de 30 projets sont prévus durant cette année de Capitale Culturelle, mais aussi par ses partis-pris particuliers. « Il faut que cette année nous éblouisse, nous transforme, et conjugue profondément la beauté particulière de notre territoire avec son formidable capital humain », déclarait magali giovannangeli, Présidente de la communauté d’agglomération, le 23 février, lors du lancement de leur programme intitulé si joliment Vers l’An Commun... Et Jean- François chougnet d’approuver : « L’engagement de l’ensemble du Pays de l’Étoile est cohérent, participatif, généreux et joyeux : un grand sujet de satisfaction et d’encouragement pour Marseille Provence 2013 ! » l’an courant Pendant l’année capitale, les événements culturels nombreux qui ont cours régulièrement dans les 12 communes prendront une ampleur inédite : le Festival International du Film qui sait mettre l’accent sur le son du cinéma, grains de sel (Salon du livre d’enfants) et Festimôme (art de rue jeune public) sont labellisés, Argilla (marché de la céramique et des arts de la terre) sera le terrain de création potière mais aussi chorégraphique, et le Festival d’orgue de Roquevaire passera commandes à des compositeurs… Mais l’année déclinera aussi les propositions du programme commun en participant aux grands rendez-vous de la capitale : cuges les Pins sera le départ de la transHumance des chevaux, le Festival des randonnées suivra le nouveau gR2013, un épisode « aux herbes » des Arts et Festins de la méditerranée passera par Aubagne… Et le projet ulysse du FRAc s’installera aux Pénitents noirs avec l’exposition monographique de mona Hatoum… l’an qui dure ! Ici comme ailleurs, Marseille-Provence 2013 n’a pas attendu le top du départ pour commencer… Trois Ateliers de l’euroméditerranée s’y sont installés : Waël Shawky a su y mener un projet particulièrement ambitieux, qui a apporté beaucoup de bonheur à tous ses participants : le tournage de son film Cabaret Crusades (voir supplément Zib’46) se poursuit jusqu’en avril, et a permis de créer plus d’une centaine de marionnettes en céramique avec Pierre Architta, de faire travailler les étudiants de l’École de céramique, ceux du SAtIS (cinéma et son) pour mettre en image le roman d’Amin Maalouf, Les Croisades vues par les Arabes… Et les résidences ne sont pas finies ! Alexandre Perigot va réinventer la Maison du Fada du Corbusier avec les élèves du lycée professionneleiffel, mona Hatoum sera en résidence dans l’entreprise de chaudronnerie Arnoux et au cIRVA pour fabriquer les oeuvres qui seront exposées dans le cadre d’Ulysse… En dehors de ces AEM, un auteur jeunesse viendra écrire une nouvelle dans le cadre de Roman-Feuilleton, et une des plus ambitieuses actions des nouveaux commanditaires aménagera la Vallée de l’Huveaune pour en faire, définitivement, le Territoire des fées : car Jorge et lucy orta installeront des œuvres d’art, commandées par les citoyens, sur les berges de ce fleuve modeste, à Saint Zacharie, Auriol et Aubagne ! www.2013-paysdaubagne.com 1
nouveaux territoires leS nouVeAuX commAnDItAIReS L’action Nouveaux Commanditaires proposée par la Fondation de France depuis 1990 permet à des citoyens de passer commande d’une œuvre à des artistes contemporains. Écoliers, salariés, habitants, groupements d’associations peuvent ainsi répondre aux enjeux de société ou de développement d’un territoire qui se posent à eux. Sur le territoire Marseille-Provence, le bureau des compétences et désirs est, en sa qualité de producteur exécutif, l’un des trois acteurs de cette construction commune. Dans le cadre de MP2013 le programme a changé de rythme sur le territoire et voit ses moyens amplifiés : « Les projets grandissent généralement de manière organique, souligne Anastasia makridou, co-directrice du Bureau : les fruits sont mûrs au bout de 3 ou 4 ans et tombent de l’arbre naturellement. Avec MP2013, l’impact des projets dans le temps est différent, ils sont structurants et s’intègrent dans un contexte à valeur d’usage indéniable. » Sur neuf projets validés par la Capitale Culturelle, trois ont été réalisés en 2010/2011 tandis que celui de mathieu briand à la crèche de la Friche belle de mai sera inauguré en avril 2012 : clin d’œil au bâtiment qui l’accueille (ancien bassin de rétention d’eau), l’installation baptisée Le Vaisseau invitera les jeunes occupants à un voyage-découverte du monde intérieur et extérieur à travers des dispositifs vidéo et numériques, un aquarium, un mur végétal, des périscopes… Au collège notre-Dame de la major, To make a place de Krijn de Koning « a pris racine dans un manque exprimé par l’équipe enseignante » auquel le cahier des charges a répondu ; le choix de l’artiste et la mise en œuvre du projet ont dû ensuite rencontrer l’adhésion des commanditaires pour être finalisés. Neuf projets et autant de situations et de désirs multiples, même si des réflexions communes les traversent, sur l’espace public, l’environnement, la gestion de l’eau, la question du patrimoine naturel et historique, la création d’un maillage entre usagers… « Chaque projet nous amène ailleurs » remarque Anastasia Makridou qui voudrait établir « une porosité entre eux ». Le lien du désir ? Le Vaisseau Mathieu Briand DeKoning BCD Musicollages SebastienNormand/Moisson Repères 2010/2011 Jacques Siron/Les Musicollages Marseille, cité de la musique olivier bedu/Le Banc de sable Marseille, Écoles François moisson Krijn de Koning/To make a place Marseille, collège notre-Dame de la major 2012 mathieu briand/Le Vaisseau Marseille, crèche belle de mai tadashi Kawamata/Les Sentiers de l’eau Camargue, Six observatoires lucy et Jorge orta/Le Chemin des fées Vallée de l’Huveaune, Rives et cultures 2013 Didier Fiuza Faustino/L’Écume des jours Marseille, Hôpital nord le cabanon vertical/Limites floues Salon-de-Provence, espace Francis baron berdaguer & Péjus/Place Lulli Marseille, les commerçants du centre Ville Partenariats Fondation de France Marseille-Provence 2013 Bureau des Compétences et désirs et autres partenaires selon les projets 2



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 1Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 2-3Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 4-5Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 6-7Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 8-9Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 10-11Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 12-13Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 14-15Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 16-17Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 18-19Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 20-21Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 22-23Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 24-25Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 26-27Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 28-29Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 30-31Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 32-33Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 34-35Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 36-37Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 38-39Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 40-41Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 42-43Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 44-45Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 46-47Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 48-49Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 50-51Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 52-53Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 54-55Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 56-57Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 58-59Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 60-61Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 62-63Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 64-65Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 66-67Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 68-69Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 70-71Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 72-73Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 74-75Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 76-77Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 78-79Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 80-81Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 82-83Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 84-85Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 86-87Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 88-89Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 90-91Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 92-93Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 94-95Zibeline numéro 50 avril 2012 Page 96