Zibeline n°49 fév/mar 2012
Zibeline n°49 fév/mar 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°49 de fév/mar 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 7,9 Mo

  • Dans ce numéro : la culture pour tous et partout.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
30 MUSIQUE SYMPHONIQUE Élégance française e Jean-Francois Heisser T. Chapuzot La Procession nocturne s’inscrit dans la lignée des grands poèmes symphoniques du XIX e siècle. Henry Rabaud y retrace le mythe de Faust d’après la version de Lenau. Du désespoir de Faust, insensible à la beauté de la nature jusqu’au rachat du pêcheur, le chef Claude Schnitzler a imprimé les couleurs nécessaires aux divers climats : mélancolique, avec cor, clarinette, solo de hautbois, nappes de cordes, suivi d’un thème villageois, choral religieux en canon sur crescendo des cuivres et cordes en pizzicato et un final sombre, enivrant. Le concerto n°5 de Saint Saëns dit l’Egyptien, est composé à Louxor. Le pianiste Jean-François Heisser, malgré une posture froide, donne une clarté très mozartienne au 1er mouvement, une interprétation rhapsodique dans le 2 e avant d’enchaîner les terribles gammes, arpèges, accords du 3 e : pyramides de sons sur ce final dantesque ! La symphonie en ut majeur de Bizet (Ah, Carmen !) est le prolongement parfait d’un concert où tous étaient au diapason pour un bel hommage à la musique française, élégante, surprenante aussi dans un onirisme non figé, et son exotisme raffiné. YVES BERGÉ Bons baisers de Russie Portée par un vent glacial venu de Sibérie, la musique russe de Rachmaninov et de Chostakovitch a enrobé de délicieux frimas un GTP baigné de givre. Les tumultueuses Danses symphoniques de Sergueï avec ses ruptures de tempo et ses mélodies aux cordes d’un sentimentalisme débordant rugirent de l’énorme Orchestre Philharmonique de Radio France dirigé avec beaucoup de maîtrise par Kirill Kabarits. Cette énorme machine sut se faire toute discrète quand Alina Ibragimova fit entendre les premières notes du divin concerto pour violon en la m du grand Dimitri. Cinquante minutes de bonheur absolu suspendu au jeu démoniaque et suave de cette jeune artiste russe perlant l’espace de stalactites de notes, déchirant de son archet des mélodies décharnées d’une effroyable beauté. Dans la pénombre du théâtre, des yeux embués, glacés d’émotion par la beauté céleste du Nocturne du premier mouvement, brillaient comme des réverbères. Et l’hiver reprit ses droits, les âmes réchauffées par cette bise du nord. CHRISTOPHE FLOQUET Ce concert symphonique a eu lieu le 15 janvier à l’Opéra de Marseille Viktoria Mullova Max Pucciariello Phénoménal Concert donné au GTP, Aix, le 4 février o Alina Ibragimova X-D.R. Avec à sa tête le génial chef d’orchestre estonien Paavo Järvi, l’Orchestre de Paris et son effectif considérable ont ravivé avec goût la mémoire de l’immense symphoniste romantique qu’est Johannes Brahms. Une soirée où la star du programme était le compositeur ! Mais indubitablement, tous les interprètes présents sur la scène aixoise en sont aussi, tant leurs arts et talents sont mis au service de la pâte orchestrale subtile mais sans fard de Brahms, héritier en ce sens de Beethoven. Une profondeur massive qui s’érige en architecture solide dans la seconde symphonie. L’écoute de la violoniste Viktoria Mullova, soliste superbe au jeu généreux, le dialogue avec le hautbois dans l’Adagio du Grand Concerto laissent toujours la place à la musique. À Brahms, véritable guest de la soirée ! FRÉDÉRIC ISOLETTA Ce concert a eu lieu au GTP, Aix, le 27 janvier 19
Le cas Jekyll Le roman de Stevenson adapté par Christine Montalbetti, joué par Denis Podalydes, dansé par Kaori Ito, une rareté, si l’on exclut la version opéra de Télémaque. Entre l’acteur et la danseuse se dessine la dualité trouble du personnage, sa métamorphose parlée et dansée. Une exploration des méandres obscurs de l’âme et les bas-fonds de Londres… Le cas Jekyll (2 e version) Les 17 et 18 fév Châteauvallon, Ollioules 04 94 22 02 02 www.chateauvallon.com Du 21 au 25 fév La Criée, Marseille 04 91 54 70 54 www.theatre-lacriee.com Le 10 mars Le Carré, Sainte-Maxime 04 94 56 77 77 www.carreleongaumont.com La princesse… Quatre contes de Christian Oster avec des princesses qui peuvent être moches, des princes pas si charmants, des ogres timides, des fées en panne de magie… anachronismes, parodies sont au rendezvous. Des contes de fées dans la meilleure tradition qui sait conjurer nos peurs par la poésie et le rire. Un spectacle fin et réjouissant. La Princesse transformée en steak-frites Du 22 au 25 fév La Criée, Marseille 04 91 54 70 54 www.theatre-lacriee.com Stephane Tasse Elisabeth Carecchio Chocolat, clown nègre Il s’agit de la véritable histoire de Rafael de Leïos, esclave acheté à Cuba par un riche Portugais qui le ramène en Europe où on le nomme Chocolat. Il deviendra célèbre par le numéro de cirque qu’il met au point avec le clown anglais Foottit. Marcel Bozonnet met en scène sa lutte contre les préjugés de son époque, avec quatre interprètes venus du cirque, du théâtre et de la danse. Un spectacle fort. Du 22 au 24 fév Le Gymnase, Marseille 0820 000 422 www.lestheatres.net La folie Sganarelle L’Amour Médecin, Le Mariage forcé, La Jalousie du Barbouillé, ces trois farces de Molière sont reprises en un triptyque déjanté, qui sait garder un parfum de commedia dell’arte, l’ivresse des mots, la magie d’une langue fluide et élégante. Une manière d’aborder les passions humaines à travers les archétypes dans une mise en scène de Claude Buchvald. Du 13 au 17 mars Le Gymnase Marseille 0820 000 422 www.lestheatres.net Chocolat dansant au bar d'Achille (1896) - Toulouse Lautrec Fabienne Rappeneau THÉÂTRE 31 Les mots vous regardent En écho à 1984 de Georges Orwell, où il est simple de désigner Big brother comme élément de « décervelage », le spectacle écrit et mis en scène par Julie Timmerman décrypte ce qui dans un monde de libertés nous dépersonnalise dans un travail remarquable sur les manipulations du langage. Une œuvre drôle, pleine d’humour et de réflexion. Du 20 au 24 mars Théâtre Gyptis, Marseille 04 91 11 00 91 www.theatregyptis.com L’alphabet des oubliés Un acteur décide de porter sur scène le voyage d’un auteur, messager. Les mots de son écriture racontent l’enfance, les lieux, les travailleurs des usines. Ils permettent l’établissement d’une relation nouvelle, sont des passeurs autant que des liens. Dans le cadre des Écritures du réel (voir p 12), trois rencontres à l’occasion des spectacles, avec l’équipe artistique (14 mars), l’auteur, Patrick Laupin (15 mars), concert du collectif d’artistes Poumons noirs (16 mars). Du 14 au 16 mars La Minoterie, Marseille 04 91 90 07 94 www.minoterie.org C) o A. Trouillat Anna Politkovskaia La journaliste Anna Politkovskaia fut assassinée à Moscou en 2006. Mireille Perrier reprend les mots, les notes de la journaliste, les porte sur scène, non pour héroïser son personnage mais pour lutter contre l’oubli, poser les questions essentielles de la liberté de la presse, si intimement liée à la liberté tout court. Un spectacle courageux et bouleversant de belle humanité. Les 20 et 21 mars La Minoterie Marseille 04 91 90 07 94 www.minoterie.org Julie Durand AU PROGRAMME



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 1Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 2-3Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 4-5Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 6-7Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 8-9Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 10-11Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 12-13Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 14-15Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 16-17Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 18-19Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 20-21Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 22-23Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 24-25Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 26-27Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 28-29Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 30-31Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 32-33Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 34-35Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 36-37Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 38-39Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 40-41Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 42-43Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 44-45Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 46-47Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 48-49Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 50-51Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 52-53Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 54-55Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 56-57Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 58-59Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 60-61Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 62-63Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 64-65Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 66-67Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 68-69Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 70-71Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 72-73Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 74-75Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 76-77Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 78-79Zibeline numéro 49 fév/mar 2012 Page 80