Zibeline n°48 janvier 2012
Zibeline n°48 janvier 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°48 de janvier 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 7 Mo

  • Dans ce numéro : 2012 en créations.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 POLITIQUE CULTURELLE LE GMEM LE MUCEM =...:MM.,:. Électro-nique ou acoustique ? eRikm Karel šust Le nouveau directeur du GMEM - Centre National de Création Musicale de Marseille, Christian Sébille, lance un second temps fort annuel « au croisement des esthétiques contemporaines et actuelles ». Reevox, du nom de ce magnéto à bande que les ex manipulateurs du coupé/collé au ciseau connaissent bien, est destiné à jeter des ponts entre deux mondes qui, pour ce qui est du traitement électronique du son, sont effectivement un peu cousins, enfants des mêmes arpenteurs technologiques, bricolos acoustophiles qui ont ouvert la voie aux nouveaux geeks sonores. Pourtant les créations des studios d’électroacoustique diffèrent sensiblement de la musique electro, qui a abondamment réinjecté des mélodies souvent simplettes et des pulsations binaires dans le vocabulaire du son qu’ils ont hérité des défricheurs… Reevox parviendra-t-il à ce que les publics se croisent, les uns s’abandonnant à une musique sans pulsation, les autres adoptant le dance floor ? Les soirées, quoiqu’il en soit, rétablissent les frontières, puisque le Cabaret aléatoire, partenaire de Reevox, programme les nuits électro avec eRikm, Étienne Jaumet, tandis que le GMEM, le Conservatoire et le Klap accueillent les propositions plus pointues, concerts de haut parleurs, roadmusic, performances et rencontres autour de la composition, de l’organologie et de l’interactivité… Ainsi Christian Sébille, qui refuse que la musique contemporaine soit jouée « devant des publics clairsemés composés de professionnels », veut impulser un nouvel élan au CNC en le rendant à sa vocation de « fabrique musicale ». Il souhaite que le GMEM rayonne audelà du festival les Musiques, et déclare pour cela vouloir créer des ponts entre les mondes musicaux, entre les arts, les scènes, en insistant sur la transmission et la pédagogie comme il l’a fait pendant 15 ans à la tête du CNC de Reims. Des déclarations un peu étonnantes, dans une ville où le Gmem lui-même, mais aussi le Grim, le MIM, le festival Mimi, Musicatreize et d’autres défendent et démocratisent avec succès depuis longtemps la musique contemporaine, qu’on entend même dans les théâtres, et sur les scènes de danse… AGNÈS FRESCHEL La Méditerranée en crises Takis Theodoropoulos X-D.R. Les rendez-vous réguliers proposés par le MuCEM (le mardi une fois par mois à l’Alcazar à 18h30) -rencontres et débats conçus et animés par Thierry Fabre, réalisés en partenariat avec l’INA, les Libraires à Marseille et France Culture- entament le 2 e cycle de la 2 e saison, intitulé Méditerranée, un nouvel ordre du monde ? Premier des invités en 2012, Jean-Pierre Filiu, professeur à Sciences Po Paris, historien et arabisant, auteur notamment de Révolution arabe, dix leçons sur le soulèvement démocratique (Fayard, 2011) se penchera sur Les révolutions arabes, un an après (le 17 janv). Le 14 février, Josep Ramoneda, philosophe, éditorialiste au journal El Pais, directeur du Centre culturel contemporain de Barcelone (CCCB) et Président de l’Institut de recherche et d’innovation (IRI) de Paris évoquera l’état de crise que connaît l’Espagne ; du malaise social qui fit naître le mouvement des indignés aux inégalités qui perdurent dans la société, il sera notamment question du rôle que pourrait jouer la culture dans ce moment de crise. Enfin, le 13 mars, c’est la Grèce qui sera à l’honneur avec Takis Théodoropoulos, éditorialiste dans le quotidien Ta Nea, auteur de nombreux essais et romans dont Nous sommes tous gréco-latins (Flammarion, 2005) et L’Invention de la Vénus de Milo (Sabine Wespieser, 2008). Avec, en toile de fond, des soubresauts qui font trembler l’Europe, et replongent le pays dans sa fatale tragédie. DO.M. Josep Ramoneda X-D.R. Les Mardis du MuCEM BMVR Alcazar, Marseille www.mucem.org
AVIGNON NANTES POLITIQUE CULTURELLE 11 Les Scènes font leur festival La 4 e édition du festival des Scènes d’Avignon -réduites au carré depuis le retrait du théâtre des Carmes et le décès d’André Benedetto- reprend du service. Après deux ans d’absence, Fest’hiver continue d’éclairer, sur les plateaux « historiques » d’Avignon, les compagnies locales sans lieu de travail, véritable point commun d’une programmation à la qualité indéniable, malgré l’unique et symbolique subvention municipale spécifique à ce projet. Une formule de temps forts de plus en plus usitée à Avignon (la danse en février, Festo Pitcho en avril, les compagnies émergentes en mai, le hip hop en novembre…) qui compte à l’année une douzaine de scènes permanentes, mais un public plutôt chagrin hors saison, impatient d’arriver au foisonnement de juillet. Aussi les quatre « barons » avignonnais promettent-ils d’élargir le collectif à d’autres lieux, à la condition que le directeur soit aussi un créateur. Chaque spectacle sera joué deux fois, deux d’entre eux seront créés pour l’occasion. Le Balcon ouvrira le bal dès le 31 janv avec l’accueil d’Antigone, une création collective orchestrée par Marie Vauzelle. Pour l’occasion, le théâtre de la Calade revisite la figure de résistance que représente l’adolescente, la confrontant aux Antigone de l’histoire ainsi qu’à l’actualité et aux textes contemporains. Avec au cœur de l’exploration théâtrale, une des questions qui taraude les jeunes générations : que faire pour changer les choses ? Puis, aux Halles, sera jouée La Farce de Maître Pathelin (voir p 16). La nouvelle création d’Agnés Régolo, revisitation du chef-d’œuvre Antigone X-D.R du théâtre comique médiéval parfaitement d’actualité, entraine à nouveau dans son énergie jubilatoire et sa force de frappe, grâce à une équipe de choc. Autre tourbillon qui nous fera fondre, au Chien qui Fume, avec Edmonde Franchi et le Cocktail théâtre qui, en deux épisodes, nous plongeront Dans le tourbillon de l’amour et les tribulations de comédiens d’une série TV, pointant la complexité des relations humaines dans le cadre du travail. Et au Chêne Noir, Onysos le Furieux par la très jeune cie vauclusienne l’Éternel Été, fermera la marche le 3 février. Emmanuel Besnault à la mise en scène et François Santucci au jeu, formés dans les ateliers du Chêne Noir, sont rejoints par Jacques Frantz dans ce chant épique signé Laurent Gaudé. DELPHINE MICHELANGELI Antigone les 31 janv et 1er fév au Balcon 04 90 85 00 80 www.theatredubalcon.org La Farce de maître Pathelin les 31 janv et 2 fév aux Halles 04 32 76 24 51 www.theatredeshalles.com Dans le tourbillon de l’amour les 1er et 3 fév au Chien qui Fume 04 90 85 25 87 www.chienquifume.com Onysos le Furieux les 2 et 3 fév au Chêne Noir 04 90 86 58 11 www.chenenoir.fr Le spectacle fait salon C’est LE rendez-vous des professionnels du monde du spectacle vivant et de la culture : c’est la 5 e édition des BIS (biennales internationales du spectacle) de Nantes, qui se déroulent à la Cité des congrès les 18 et 19 janvier. Lors de cette manifestation conçue et organisée par le magazine La Scène, premier magazine des professionnels du spectacle, artistes, directeurs de théâtre, de salles de spectacles et de festivals, de compagnies, tourneurs, producteurs, représentants de services culturels et plus généralement tous les acteurs œuvrant dans la filière du spectacle vivant se rencontreront au détour de stands, et lors de débats, d’ateliers, de tables rondes… Au menu de ce programme intense, de grands débats consacrés à l’actualité et à l’avenir du spectacle vivant (État, collectivités… (R)évolution des budgets culturels en 2012 ?, Politiques culturelles : quelles réformes ? quels modèles pour demain ?...), des forums portants sur des thématiques liées au développement de projets culturels (Le public du spectacle vivant, Le spectacle vivant au cœur du développement des territoires…), des ateliers qui permettront aux professionnels de confronter pratiques et expériences, des parcours consacrés à la filière musicale, au jeune public, au théâtre et à la danse et aux chorégraphes, le rendez-vous attendu par les producteurs et tourneurs qu’est la Place des tournées… Et puis, projet dernier né des BIS en collaboration avec la Sacem, « Scène Sacem Emergence BIS », un rendez-vous musical novateur qui présente des artistes et groupes soutenus et accompagnés par la Sacem et neuf de ses partenaires au cours des derniers mois. DO.M. Les BIS de Nantes Les 18 et 19 jan www.bis2012.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 1Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 2-3Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 4-5Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 6-7Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 8-9Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 10-11Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 12-13Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 14-15Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 16-17Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 18-19Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 20-21Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 22-23Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 24-25Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 26-27Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 28-29Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 30-31Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 32-33Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 34-35Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 36-37Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 38-39Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 40-41Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 42-43Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 44-45Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 46-47Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 48-49Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 50-51Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 52-53Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 54-55Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 56-57Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 58-59Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 60-61Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 62-63Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 64-65Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 66-67Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 68-69Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 70-71Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 72-73Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 74-75Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 76-77Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 78-79Zibeline numéro 48 janvier 2012 Page 80