Zibeline n°47 6 sep 2019
Zibeline n°47 6 sep 2019
  • Prix facial : 2,50 €

  • Parution : n°47 de 6 sep 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (200 x 280) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 11,0 Mo

  • Dans ce numéro : PMA, enfin !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
22 événements N’ayons pas peur des mots Deuxième édition du festival Jacques a dit à Carros Jacques a dit... ouvrez grand les oreilles ! Le jeu traditionnel a inspiré la nouvelle dénomination de Roulez Carros, festival organisé par le Forum Jacques Prévert dans cette commune des Bonne pêche - Mauvaise pioche, Groupe Maritime de théâtre Xavier Cantat Alpes-Maritimes et ses environs. Pierre Caussin, son directeur arrivé il y a deux ans, avait l’intention de le « tirer vers les arts de la parole  : conte, slam, balades urbaines, chansons… ». Une volonté qui se confirme pour cette deuxième édition, avec une programmation qui comporte moins de spectacles que l’année précédente (une quarantaine, contre cinquante en 2018), mais de qualité. Le fil rouge retenu pour la manifestation tient « dans les rapports qu’entretiennent les artistes à la langue française, aux mots et à l’oralité ». Parlons politique Ce n’est pas The Disruptives, la troupe constituée autour de Guillaume Meurice, le sémillant humoriste de France Inter, qui va le démentir. Avec trois autres anciens étudiants de HEC, Émouvantes retrouvailles il a décidé de fonder le premier groupe de rock macroniste de l’Hexagone  : voilà qui promet une rhétorique inégalée ! La politique sera également au cœur d’une conversation entre l’ancien membre d’Europe Écologie Les Verts Noël Mamère et Nicolas Bonneau, conteur qui « lorgne vers un théâtre documentaire ». Probablement désenchantées des échecs et dérives de la démocratie représentative, les Barbu(e)s ont quant à elles fait Le pari d’en rire. Isabelle Bonnadier, Josette Lanlois, Sabine Venaruzzo, Sarah Vernette et Dominique Glory évoquent en chanson et tous azimuts la destruction de l’environnement, la montée des extrémismes, les lobbies pharmaceutiques ou la désertification des campagnes, sans s’interdire des « vocalises paléolithiques à la gloire du Cro-Magnon sans travail ». Pour tous les âges L’équipe de Pierre Caussin a prévu des spectacles intelligents et stimulants pour tous les publics. C’est ainsi que les enfants En 1994, le contrebassiste de jazz Claude Tchamitchian fondait le label Emouvance. Cette année, son festival Les Émouvantes en célèbre les 25 ans. Depuis 7 ans le festival met en avant des musiques peu programmées dans la région, entre jazz et classique, multipliant les angles originaux de création des artistes, comme autant de visions du monde. La première soirée s’ouvrira sur deux spectacles au contenu scénographique remarquable  : Miroir Miroir, conçu et interprété par Mélissa Von Vépy, fait dialoguer la chorégraphie expressive d’une trapéziste sur un miroir avec la musique du piano de Stéphan Oliva. Puis Transformations, créé pour le festival, sera porté par le pianiste Bruno Angelini et le percussionniste italien Michele Rabbia. Face à eux, et à la complexité impromptue de leur musique, le saxophoniste Tore Brunborg et le vidéaste Romain Al’l réagiront in situ pour faire émerger l’inattendu. Le lendemain, Sylvain Kassap (clarinettes) se produira en duo avec Benjamin Duboc (contrebasse). Le saxophoniste Guillaume Orti présentera Claude Tchamitchian Jeff Humbert ensuite en création sa pièce …ence. Des instruments anciens (vièle à roue) y côtoieront son saxophone, le piano de Ben Grossman et la basse de Nathan Wouters. La musique emmènera ainsi le spectateur dans une trajectoire sonore marquée par l’improvisation et le contraste des époques. La soirée suivante verra le guitariste Philippe Deschepper se joindre à Michel Godard, virtuose du serpent, instrument surprenant du XVII e siècle tombé dans l’oubli, ancêtre du tuba. Leur duo ne se fixera aucune limite et abordera toutes les musiques. À 21h, le violoniste Régis Huby et le Quatuor IXI qu’il forme avec Guillaume Roy (alto) et Atsushi Sakaï (violoncelle) seront rejoints par Michele Rabbia et le guitariste norvégien Eivind Aarset pour Unbroken. Le trio à cordes central sera relayé et dialoguera avec les instruments modernes ; Jan Bang, aux platines, et M. Rabbia, qui samplera ses instruments,
de trois à sept ans sont invités à suivre le Groupe Maritime de Théâtre dans leur Bonne pêche - Mauvaise pioche, l’histoire d’un pêcheur qui ramène de moins en moins de poissons dans ses filets, et de plus en plus de cochonneries. Toute ressemblance avec la réalité du monde dans lequel ils seront amenés à vivre n’est pas fortuite... autant s’y préparer avec la puissance des mots. Un peu plus âgés, à partir de 8 ans, ils écouteront les Histoires de se faire bien peur de la Cie Ziri Ziri, car sans peur, pas de vrai courage ! Même attention au sens avec les « histoires d’amour et de passion, d’envol et de liberté, de famille et de société, d’ogres et de solidarité » de la conteuse Sabrina Chézeau (La Farouche Compagnie). Précisons que la grande majorité des représentations est en entrée libre. Bref, direction Carros et alentours, le quatrième week-end de septembre, avant d’y retourner le 5 octobre pour l’ouverture de saison 2019-2020 du Forum Jacques Prévert, avec quatre autres spectacles et un DJ set. GAËLLE CLOAREC Jacques a dit 18 au 22 septembre Forum Jacques Prévert, Carros 04 93 08 76 07 forumcarros.com doseront l’équilibre électro-acoustique sonore du tout. Pour la dernière soirée, Claude Tchamitchian proposera In Spirit, un solo qui fera découvrir au public les différentes facettes de la contrebasse  : tantôt proche du violoncelle ou du kamânche traditionnel arménien, tantôt en pizzicato ou avec deux archets, avec toujours le souci de l’improvisation, de l’expressivité et de la musicalité. Le guitariste et compositeur Marc Ducret s’attellera enfin à une relecture sonore de l’œuvre de Shakespeare avec son Lady M. Trois séquences de Macbeth seront chantées par les talentueux chanteurs lyriques Rodrigo Ferreira (contre-ténor) et Léa Trommenschlager (soprano), tous deux plutôt spécialistes du répertoire baroque mais habitués des créations contemporaines. Pour les accompagner, neuf instrumentistes spécialistes de l’improvisation se feront écho pour habiller les mots de Shakespeare, avec notamment la trompette de Sylvain Bardiau et le violon de Régis Huby. A noter enfin, que dans le cadre des 25 ans du label, Les Émouvantes s’associe au festival parisien Jazz à la Villette, et y présentera trois concerts. PAUL CANESSA Les Émouvantes 18 au 21 septembre Les Bernardines, Marseille 06 11 21 40 94 tchamitchian.fr 9 CONCERTS DU 18 AU 22 SEPTEMBRE 2019 18/09 HIPPOCAMPUS JASS GANG 19/09 BASILIC SWING 20/09 HONEYMOON JAZZ BAND Suivez-nous  : CENTRE DE CONGRES L’ETOILE @greouxjazz @greouxjazz 20H30 20H30 20H30 GRÉOUX-LES-BAINS 21/09 20H30 PARIS WASHBOARD SUPERSWING 22/09 RIVE DROITE RIVE GAUCHE NOUVEAU EN 2019 17H30 Renseignements  : www.greouxjazzfestival.com ou 04.92.78.01.08 1/4_page_SortirI_100x140.indd 1 08/07/2 Conception  : cl.designergraphique.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :