Zibeline n°46 novembre 2011
Zibeline n°46 novembre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°46 de novembre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 8,4 Mo

  • Dans ce numéro : l'art... chantier permanent.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
70 LIVRES/DISQUES MUSIQUE Russe, pas rustre Boris Godounov fonctionne, pour Xavier Lacavalerie, comme le point de départ de son approche biographique du compositeur. Après Wagner et Manuel de Falla le journaliste et musicologue s’intéresse à Modeste Moussorgski (1839-1881), suppute et imagine, explore les rares documents que nous possédons sur l’homme, si mystérieux, et dont les chefs-d’œuvre doivent autant à son génie propre, pianiste virtuose et musicien autodidacte, qu’à l’intervention de tiers (Ravel, Rimski-Korsakov…), pour les Tableaux d’une exposition, Une nuit sur le mont chauve… Il incite le lecteur à se libérer des clichés sur la prétendue rusticité de l’homme, son incompétence, et rend encore davantage le personnage attachant. JACQUES FRESCHEL Moussorgski Xavier Lacavallerie Actes Sud/Classica, 18 € Beethoven selon Jude On connaît l’étendue du talent de Marie-Josèphe Jude, la plastique sereine avec laquelle elle aborde tous les répertoires, du Brahms romantique, joué avec une sonorité somptueuse, aux opus plus modernes de Jolivet ou Ohana : sous ses doigts ils adoptent une élégance toute « classique ». Aussi est-on heureux de l’entendre dans Beethoven… et quelles pages elle propose aux micros des Gambini ! Trois sonates : les Pathétique (8 ème), Appassionata (23 ème) et Les Adieux Cycle monumental « Ce qui est frappant, dans ce cycle, c’est que tout l’aspect superflu, brillant, disparaît peu à peu au profit d’une quête de plus en plus spirituelle, intérieure » commente Bertrand Chamayou à propos des Années de Pèlerinage de Liszt qu’il vient d’enregistrer chez Naïve. Dans ce monument de la littérature pour piano, Chamayou trace un chemin romantique, pénètre la complexité du compositeur, explore son existence fabuleuse, de l’enfance prodige à la fuite amoureuse, vers la maturité mystique… La technique puissante, Odyssée sacrée Créé en 1997 par Joël Suhubiette, le Chœur de chambre Les éléments s’est vite affirmé comme un maillon indispensable de la vie chorale de haut niveau. « Ensemble de l’année » aux Victoires de la Musique 2006, ces voix s’aventurent dans les répertoires a cappella acquis à Accentus, Musicatreize, voire à des unités spécialisées dans les musiques anciennes. Le chœur établit un lien privilégié avec le compositeur libanais Zad Moultaka, dont l’originalité du style provient du mariage de la musique moyen-orientale et de l’écriture contemporaine occidentale. Pas étonnant donc que l’on retrouve deux pièces du musicien dans (26 ème), jouées avec une flamme contenue, maîtrisée. La sonorité est claire, l’articulation souveraine. L’artiste trace un chemin, des opus 13 à 81, d’un monde qui s’éteint avec le 18 è siècle, vers une ère où de nouvelles tensions bousculent les règles. J.F. CD Lyrinx LYR 2273 nécessaire et « transcendante » du virtuose français fascine toujours dans les musts des premières années du voyage passionné avec Marie d’Agoult (Suisse « La vallée d’Oberman », Italie « Après une lecture de Dante »), comme l’épure relative, chantante et coloriste, des ajouts tardifs (« Venezie e Napoli » et Rome). Une fresque sonore lumineuse ! JACQUES FRESCHEL Coffret 3CD Naïve V5260 cette anthologie de chants de la « Méditerranée sacrée » publié par le label « l’empreinte digitale » basé à Marseille : une lecture envoûtante de la mystique arabe d’Hallâj, et un retour vers la langue syriaque de l’Evangile (Sept Dernières Paroles du Christ en Croix). Le programme est chanté en cinq langues (hébreu, arabe, araméen, latin et grec ancien), couvre huit siècles d’histoire musicale, d’allers-retours Orient-Occident, transcende les religions et, à l’instar de ce que l’étymologie « religare » suggère, « relie » les cultures autour d’un berceau commun. Avec éclat, les pupitres se répondent, comme d’une rive à l’autre de la Méditerranée, Marie-Josèphe Jude a donné un récital Beethoven le 4 nov au Musée du terroir marseillais (Château- Gombert). Expo « 35 ans Lyrinx » jusqu’au 30/11 Bertrand Chamayou a joué l’intégrale des Années de pèlerinage en concert à Martigues le 10 nov au théâtre des Salins (voir p 45) de la Catalogne médiévale, à l’Italie renaissante ou l’Espagne baroque, de la Lombardie juive du 17 ème siècle de Rossi à la Venise de Lotti, jusqu’à la vision moderne et fantasmée de la Grèce antique d’Alexandros Markeas. J.F. CD l’empreinte digitale ED13235 Piccolo et C° Voici un disque qui fleure la France, sa nature et ses paysages, ses mélodies populaires… Derrière son titre « Pastoral » se cachent des pages rares de « l’entre-deux guerre et l’immédiat après-guerre », signées de membres du groupe des Six (Milhaud, Auric, Poulenc, Honegger, Tailleferre), élargi à Ibert, Roussel, Gaubert ou des opus satellites de Casella (1914), Migot (1970), Tomasi ou un inédit de Pierre Barbizet ! Il y a de la Provence dans le piccolo champêtre de Jean-Louis Beaumadier et chez ses compères « locaux » : André Gabriel (tambourin), Jacques Raynaud (piano), Yves Desmond et Philip Bride (violons), Yannick Callier (violoncelle)… Toute une famille, qu’on a plaisir à entendre sous la direction artistique de Marcel Frémiot. J.F. CD Skarbo DSK4117 J Jean-Louis Beaumadier et le Concert Buffardin ont joué Il pastor fido de Nicholas Chédeville à Marseille, le 8 nov dans le cadre du Festival de musiques baroques & classiques
LIVRES/DISQUES 71 Veress varois Sándor Veress (1907-1992) est considéré en Hongrie comme un maillon primordial entre la tradition de Bartok et Kodaly vers un modernisme plus radical incarné par Ligeti et Kurtag. Au lendemain de la seconde guerre mondiale, alors que la chape stalinienne enveloppe Budapest, Veress s’exile à Berne où il exerce une importante activité de pédagogue, marquant la jeune génération des musiciens suisses. Sa musique est peu jouée sous nos longitudes, si bien que certains de ses opus n’ont jamais été enregistrés, comme son 2 ème quatuor à cordes (1937). Il faut que ce soit une formation varoise qui répare cet oubli regrettable ! C’est ainsi que l’ensemble Des Equilibres a pendu ses cordes à La mouche du Roi Le Carnaval des animaux, fantaisie musicale zoologique imaginé par Camille Saint-Saëns, en a vu de toutes les couleurs, de la relecture textuelle loufoque de Francis Blanche aux différents ballets, dessins animés pédago-interactifs… De grands noms du théâtre, du music hall ou du cinéma ont joué les Monsieur (voire Madame !) Loyal pour initier les enfants au monde de la musique classique (un opus qui du reste, à l’origine, n’était pas réellement destiné à cela). YannWalker Poésie chantée Pour André Tubeuf, octogénaire puits de sciences, le Lied est véritablement né en 1814 avec Schubert et son Marguerite au Rouet. On le croit sur parole dès l’introduction… encore davantage au fil des pages de ce pavé, révisé par l’auteur depuis sa sortie en librairie il y a bientôt vingt ans. Le sous-titre « poètes et paysages » est formidablement illustré au moyen d’une langue d’aède, d’un souffle romantique qui trace des portraits panoramiques, dessine une symphonie en quatre mouvements (Schubert, Schumann, Brahms et Wolf) Violoncelle chantant Ceux qui ont entendu au Grand Théâtre de Provence le violoncelliste Jean-Guihen Queyras dans des concertos de Vivaldi, en compagnie de l’Akademie für alte Musik Berlin, prolongent le plaisir ; ceux qui n’ont pas pu s’y rendre découvrent un très beau disque. Après une symphonie festive, où l’on entend en do majeur le thème pastoral du premier mouvement du « printemps », la tonalité sombre de sol mineur prend le pas sur la douce clarté vénitienne. Alors, l’archet fait des prouesses, virevolte, tel un baryton à la voix moirée effectuant des vocalises, les cordes graves son sac pour se rendre dans la capitale magyare et graver cette magnifique partition, son 1er quatuor (1931) et le Trio pour violon, alto et violoncelle (1954) qui constituent, de fait, un portrait stylistique de l’auteur. On connaît les protagonistes de ce haut fait musical. Certains brillent au premier rang de l’orchestre de l’Opéra de Marseille, comme Magali Demesse brillante altiste qu’on remarque au premier coup d’oreille, ou l’élégante violoniste Cécile Gouiran, qui vient de rejoindre l’Orchestre de Paris. Agnès Pyka, violon solo, professeur au Conservatoire de Toulon, et le violoncelliste Yannick Callier, exerçant à Marseille (et à l’Orchestre des Pays de Savoie), complètent un invente une histoire de mouche avalée par le Roi-Lion Maxime que les animaux, tour à tour, tentent de soigner. Au fil du récit conté par Enzo Enzo, les animaux s’immiscent entre les tableaux sonores, illustrés dans un livre grand format par Marion Billet. J.F. Livre & CD Gallimard Jeunesse 22 € suivis d’une coda diffractée en étoiles lyriques, de Mozart à Strauss en passant par Beethoven, Loewe, Mendelssohn, Cornelius, Wagner, Liszt, Mahler… Des chapitres d’un passionné qui chante la légende d’un siècle. J.F. Le Lied Actes Sud. 29 € chantent à merveille… L’instrument rappelle sa cousine la viole de gambe dans les mouvements lents, les phrasés sont souples, les articulations sensibles quand l’orchestre lui fournit une palette contrastée. J.F. CD Harmonia Mundi HMC 902095 Jean-Guihen Queyras a joué des concertos de Vivaldi en compagnie de l’Akademie für alte Musik Berlin à Aix le 20 oct au GTP (voir p.45) quatuor dont la cohésion et l’implication lyrique saisissent, et qui fait rayonner le sud musical. JACQUES FRESCHEL CD Hungaroton classic HCD 32691- www.hungaroton.hu Des Equilibres en concert le 15 nov. à 20h à Toulon au Conservatoire (voir p.39) La Carnaval des Animaux sera joué le 8 déc à Marseille. Eglise St-Cannat (Festival de St Victor - voir p.38) UE 4 ATFI FFti:= }'FT : c2—Fn {{{ MARSFI F Texte de FrédéricValabrégue Photographies de Bruno Suet ! 1 12.5x33LrL2081., 4},3Ll'-0L4433'IY_}M:1:6212I Aiitr.hLCr LGN376-2-85]ES-2E2- ; 132 € irtfo@editionsparen#heses-cdm



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 1Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 2-3Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 4-5Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 6-7Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 8-9Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 10-11Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 12-13Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 14-15Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 16-17Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 18-19Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 20-21Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 22-23Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 24-25Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 26-27Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 28-29Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 30-31Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 32-33Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 34-35Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 36-37Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 38-39Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 40-41Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 42-43Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 44-45Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 46-47Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 48-49Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 50-51Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 52-53Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 54-55Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 56-57Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 58-59Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 60-61Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 62-63Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 64-65Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 66-67Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 68-69Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 70-71Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 72-73Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 74-75Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 76-77Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 78-79Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 80-81Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 82-83Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 84-85Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 86-87Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 88-89Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 90-91Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 92-93Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 94-95Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 96