Zibeline n°46 novembre 2011
Zibeline n°46 novembre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°46 de novembre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 8,4 Mo

  • Dans ce numéro : l'art... chantier permanent.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
34 JEUNE PUBLIC MOMAIX MASSALIA ARLES AVIGNON FOS Par, avec et pour Momaix comme chaque automne regroupe et impulse les spectacles pour enfants dans les salles aixoises Certaines labellisent « Jeune public » les propositions qui peuvent les concerner (les Duos de Preljocaj au Pavillon Noir), d’autres en proposent des versions adaptées et explicatives (Le roi danse au GTP, voir p 44), ou, comme au Théâtre Vitez, proposent des spectacles fabriqués pour des enfants spectateurs. Dans le nouveau Bois de l’Aune on avait choisi de les faire aussi monter sur scène : sur la musique des Doors (20 mns de The end, balancé trop fort, comme s’il fallait que la musique soit assourdissante pour avoir de l’intensité…), une douzaine d’ados recrutés dans les centres sociaux aixois sautent sur place, avec quelques variations collectives. Peu à peu épuisés ils laissent clairement apparaître, comme à leur insu, leurs différentes personnalités, dans cette répétition ultime conçue par la chorégraphe Julie Nioche. Un concept intéressant, mais qui, en dehors des familles des ados, concernait peu un public très enfantin… heureusement comblé par le duo d’excellents acrobates (La Vie tendre et cruelle des animaux sauvages, Cie Azeïn) qui les fit s’envoler vers des rêves moins mortifères à coup de sauts périlleux, de poursuites et étreintes rocambolesques, délicieusement accompagnés par Étrange Odyssée l’inventivité musicale d’un drôle de multi-instrumentiste, capable aussi d’ascension… Géographie scandinave Aux Ateliers Alain Simon mettait en scène le célèbre roman de Selma Lagerlöf. Le Fabuleux voyage de Nils Holgersson, qui a bercé bien des enfances, est une commande des enseignants suédois pour un livre de géographie destiné aux enfants, mais il dépassa largement le statut de manuel scolaire pour connaître une destinée internationale ! Les difficultés liées à sa transcription théâtrale sont résolues avec finesse et humour par l’équipe de Lectures Plus : un rétroprojecteur… et le théâtre d’ombre apparaît, les barreaux d’une cage se dessinent et s’estompent, le tomte du conte surgit, le chat devient un géant à côté d’un Nils minuscule ; un bonnet orange, voilà notre héros et son rire coquin ; nuages en carton, nous sommes dans le ciel en compagnie du jars Martin ; une oie géante au plafond en contreplaqué apporte une touche poétique. Le quatuor de comédiens joue avec brio des artifices utilisés, pour la plus grande joie d’un public d’enfants impatients. Puis avec les gâteaux et les rafraîchissements se dévoilent les secrets de fabrication des costumes, a 2084, un futur plein d’avenir est un spectacle de marionnettes destiné aux enfants à partir de 9 ans, que les adultes partagent avec plaisir tant les niveaux de lecture sont multiples. Philippe Dorin a écrit un texte plein d’invention, s’amusant avec les mots et prenant plaisir à déformer notre langue dans la bouche de robots ou d’êtres hybrides, mélange d’humain et d’animal. Le titre évoque 1984 de Georges Orwell et l’intrigue, plus légère, met en garde contre les mêmes menaces : standardisation des esprits, abolition de toute vie privée, menace totalitaire. Les robots sont nommés par des initiales, les personnages par des numéros. L’un d’entre eux a des velléités d’indépendance et des rêves d’un temps « antérieur » ! On ne le lui pardonnera pas. Ces marionnettes très originales, conçues et réalisées par Michel Klein, sont manipulées par trois comédiens exceptionnels pour leurs performances vocales et leur maîtrise. Un spectacle intelligent mis en scène par Michel Klein Ismaïl Safwan CHRIS BOURGUE Ce spectacle de la Cie Flash Marionettes s’est joué à L’Astronef à Marseille les 4 et 5 novembre dans le cadre de la programmation du Massalia, et au théâtre d’Arles le 9 novembre Le Fabuleux voyage... X-D.R. SysipheC. Martinez CPA des bruitages. L’évocation des scratchs et autres révélations pratiques ne détruisent pas la magie initiale… Car aux Ateliers on aime à se retrouver ensemble ! A.F ET M.C. À venir Le Fabuleux voyage de Nils Holgersson au théâtre des Ateliers les 16, 23 et 30 nov 04 42 38 10 45 www.theatre-des-ateliers-aix.com Des morts bien vivants Il est tombé dans la marmite à histoires ce Fred Pellerin. Un conteur et improvisateur né qui porte bien son nom, véhiculant jusqu’à notre coin du monde son cabochon rempli des légendes de son Québec natal. Plus précisément Saint-Elie de Caxton, 1500 habitants au compteur. L’écouter raconter avec son accent et ses gestes chantants les histoires et superstitions de son village, que lui-même entendait de la bouche de sa grand-mère, est un enchantement. De digressions en chansonnettes, les mots sont réinventés, remaniés, tarabiscotés, le récit ponctué de rires rafraîchissants et d’adresses complices au public. Un public soufflé par l’art du rebondissement et de la « parlure » de ce jeune homme, star dans son pays, pour qui « parler français est une résistance quotidienne » et qui l’emmène, au final, derrière le comique, vers un terrain inattendu. Il y a le forgeron et sa fille, le coiffeur du village et le curé neuf, Stroop la sorcière, Lurette, Toussaint et Jeannette. Et il y a Bernadette, cette grand-mère qui lui avait promis que dans son village la mort ne passait plus. Un hommage vibrant à son pays, son enfance et aux absents. Une Arracheuse de Temps immanquable. DELPHINE MICHELANGELI L’Arracheuse de temps a été présenté les 5 et 6 novembre au théâtre du Chêne Noir, Avignon, et à Fos-sur-Mer le 8 novembre
CAVAILLON MARTIGUES LENCHE JEUNE PUBLIC 35 Silence, ça tourne ! Avec Les Excuses de Victor, la compagnie Opéra Pagaï donne aux enfants un excellent alibi pour ne plus croire tout ce qu’ils voient ! « Ce spectacle se regarde ici et là en même temps, et toi tu regardes et tu crois ce que tu as envie » expliquent en se présentant le marionnettiste conteur, le technicien et la régisseuse qui opèrent à vue la manipulation d’un adorable théâtre d’objets miniature et des trucages vidéo élémentaires mais tout à fait pédagogiques. Arrive le petit Victor, marionnette hirsute craquante d’innocence, qui débarque avec deux heures de retard à l’école parce qu’il a perdu son doudou Ouisti Steve. S’ensuivent une série d’excuses abracadabrantesques, où la fiction se fabrique à l’aide de quatre caméras commandées en direct, transformant la réalité en deux temps trois Mythique Bienvenue dans l’univers follement inventif de Massimo Schuster ! Avec Western, il part à la conquête de l’ouest ; dans son théâtre de papier, une forme qu’il affectionne et qui permet des libertés visuelles dignes d’Hollywood, défilent cowboys et indiens, une ville et son saloon, des pistolets, des chevaux et bien sûr des histoires d’amour et de trahison, de vengeance, de suspens… Western Du 22 nov au 3 déc et du 5 au 10 déc pour débuter la 3 e édition de Minots, Marmaille & cie Théâtre de Lenche 04 91 91 52 22 www.theatredelenche.info mouvements, à mesure que la parole et l’imagination prennent le pouvoir. Et à ce jeu de la narration associée à la technique, Opéra Pagaï a de la fantaisie à revendre grâce à une ingénieuse scénographie à portée des enfants. Le récit se tricote en séquences, « silence moteur ça tourne » et explications du conteur à l’appui, et les effets spéciaux sont divulgués devant les yeux ravis des enfants, habitués à l’image dans tous ses états. Un aller-retour entre le comédien de chair et d’os et la petite marionnette pour un spectacle plein d’humour, interactif et pédagogique. Après ça, les petits oseront-ils rendre leur liberté à leur doudou ? DELPHINE MICHELANGELI Les Excuses de Victor a été joué au théâtre de Cavaillon le 21 octobre Daniela Neri Opéra Pagaï Qui a raison ? À qui appartient la terre ? Peut-on s’approprier un endroit simplement en le voulant ? Et qu’est-ce que la propriété d’ailleurs ? D’où viennent les frontières ? Ces questions-là les protagonistes vont les soulever petit à petit, pas aussi clairement mais de façon induite, au fil du récit. Au terme d’un long périple, Kétal et Aride prennent possession d’une terre dont un panneau mentionne qu’elle est « propriété privée », un coin de paradis décident-ils dont ils vont rapidement délimiter les contours. Mais rapidement arrive l’Autre qui prétend avoir retrouvé cette terre qui appartient à son peuple depuis des siècles. Et malgré l’intervention d’une femme libre et sans attache, dont le nom change à chaque apparition, la Forêt interactive Nouvelle création jeune public de la cie Itinerrances, À pas contés, dans la forêt… est un solo chorégraphié par Christine Fricker mêlé à un court métrage (signé YannMarquis). Lieux et personnages récurrents des contes rythment le parcours du personnage à l’écran : Elle (Yendi Nammour) s’invente un alter ego qui vit de nombreuses aventures dans la forêt de ses rêves, lieu du merveilleux qui raconte les peurs enfantines. Un imaginaire visible par tous, sauf par ellemême. Cette « jumelle » sera tentée de désobéir, ne voulant plus correspondre à l’image figée de sa créatrice. Deux mondes se côtoient, le réel et le rêvé, ce que l’on est déjà et ce que l’on rêve d’être. Un hommage à l’imagination enfantine, programmé dans le cadre de la 3 e édition Minots Marmailles et Cie, dès 6 ans. A pas contés, dans la forêt… Du 14 au 21 déc Théâtre de Lenche, Marseille 04 91 91 52 22 www.theatredelenche.info Herve Milliard guerre est déclenchée… Très simple, la scénographie créée par Nino D’Introna est entièrement centrée sur un grand bac à sable que des jeux de lumières transforment habilement en terre jaune convoitée par des adultes belliqueux ou en terrain de jeux pour enfants possessifs. Belle métaphore de l’impossibilité du vivre ensemble, du partage de la propriété, le texte de Lise Martin met en lumière l’absurdité d’une situation qui n’a pas d’autres solutions que la violence. Une situation somme toute universelle, et si actuelle… DOMINIQUE MARÇON Terres ! a été joué au Théâtre des Salins à Martigues le 18 octobre Emile Zeizig



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 1Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 2-3Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 4-5Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 6-7Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 8-9Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 10-11Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 12-13Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 14-15Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 16-17Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 18-19Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 20-21Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 22-23Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 24-25Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 26-27Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 28-29Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 30-31Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 32-33Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 34-35Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 36-37Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 38-39Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 40-41Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 42-43Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 44-45Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 46-47Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 48-49Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 50-51Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 52-53Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 54-55Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 56-57Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 58-59Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 60-61Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 62-63Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 64-65Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 66-67Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 68-69Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 70-71Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 72-73Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 74-75Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 76-77Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 78-79Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 80-81Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 82-83Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 84-85Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 86-87Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 88-89Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 90-91Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 92-93Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 94-95Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 96