Zibeline n°46 novembre 2011
Zibeline n°46 novembre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°46 de novembre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 8,4 Mo

  • Dans ce numéro : l'art... chantier permanent.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
32 ARTS DE LA RUE PORT-SAINT-LOUIS SMALL IS BEAUTIFUL Quand la rue entre en résistanceei Pour la 3 e année un quartier de Port- Saint-Louis a chamboulé ses habitudes pour accueillir Carrément à l’Ouest, manifestation d’arts de la rue coréalisée par Le Citron Jaune et Scènes et Cinés Ouest Provence. Et plus que jamais cette année l’espace public s’est transformé, notamment au cours de spectacles itinérants au cœur de la cité Vauban, quartier relevant d’une Zone Urbaine Sensible. Après une résidence de création au Citron, la cie KompleXKapharnaüM a décliné son Memento sur les murs des immeubles du quartier : les résistances, d’hier et d’aujourd’hui, ont servi de fil rouge à une fiction créée presque pas à pas, en temps réel. Les fresques prennent forme sur les murs, les collages sont élaborés, mêlés aux graffs, dessins, tandis que résonnent des paroles, des sons, qui racontent des résistances historiques ou personnelles, des parcours hors norme que soulignent les projections vidéos. Le quartier change de décor, durablement, les façades gardant encore longtemps la trace de ces questionnements esthétiques. La cie espagnole Kamchàtka a elle aussi envahi l’espace public, dans un spectacle itinérant transportant les spectateurs-acteurs dans leur drôle de migration. Huit personnages, valises à la main, costumes élimés, sourires aux lèvres, arrivent à pied et se posent face Do.M au public. Quelles seront les réactions des uns et des autres ? Sans un mot, ils vont entraîner la foule avec eux, faisant se confondre le jeu et la réalité, réagissant aux regards, aux mouvements, prenant à partie certains, puis tous, pour raconter leur histoire d’immigrés près à s’installer là. Comme d’autres avant eux dans le quartier. Auparavant la cie BruitQuiCourt avait dressé des « sonimaux », d’incroyables, et véritables, sons d’animaux, euxmêmes invisibles mais rendus plus vivants encore par les gesticulations du dompteur Tony. Un peu froussard sur les bords il fait appel aux enfants téméraires qui ne s’en laissent pas compter, surtout quand il s’agit de faire revenir le lion dans sa cage… Un peu plus loin, dans un étonnant petit coin de verdure, c’est d’un autre « domptage » dont il s’agit : suspendus à des filins, des grands tubes d’acier forment un Mobile, que Jörg Müller manipule avec grâce et dextérité. Cherchant l’équilibre parfait qui leur permettra de se croiser sans se heurter, l’artiste les lance, se faufile entre, en un jonglage habile et éphémère, une chorégraphie légère et poétique. DOMINIQUE MARÇON Carrément à l’Ouest s’est déroulé à Port-Saint-Louis du 12 au 15 octobre Il est grand ce petit Commencé en beauté (voir zib’45), Small is beautiful a continué de s’épanouir jusqu’à Aubagne, proposant des actions et des spectacles souvent surprenants qui interrogent sur la place de l’humain dans la ville. Le 9 oct le Parc Longchamp accueillait le spectacle d’Artonik pour 2 heures de déambulation.Et ainsi de suite... Des baladeurs individuels diffusaient la bande-son concoctée par Alain Beauchet, créateur de la cie avec Caroline Sélig. Sur les bancs et les pelouses, des personnages vêtus de rouge déambulent, dansent, s’endorment. Ou bien sont saisis de frénésie, poussant caddies et poussettes jusqu’au télescopage : 54 figurants enchantés par l’expérience avaient répété plus de 30 heures pour cette action participative… Du 11 au 13, Espaces sonores proposait à la Gare St Charles Un pépin pour 2, une déambulation par escaliers, quais et salles d’attente, guidée par les voix des baladeurs qui racontent la ville sous le regard interrogateur des voyageurs. Une intervention qui se met à l’écoute de chaque lieu pour une restitution intime qui fait place à l’humour. Humour encore avec le FlashRue : les participants volontaires montent les escaliers jusqu’à ce qu’un marteau-piqueur déclenche des tremblements compulsifs ; une voix sensuelle déclare : « Tu me fais vibrer !... », mais tout le monde s’écroule ! En revanche c’est l’émotion qui vous saisit lorsque trois danseurs s’installent sur l’esplanade avec des marionnettes de latex. De tailles différentes, trois vieilles dames ridées, à cheveux gris et collants épais, sont manipulées, ou plutôt bercées, D par les danseurs, tandis que des haut-parleurs diffusent les confidences de femmes âgées sur leur solitude, leurs souvenirs. Quand la nuit tombe, des projecteurs suivent les déplacements dans la douceur et la lenteur. Moment de tendresse rare. Il s’agit de Reprendre son souffle de la Cie Là où, sise à Rennes. Puis Aubagne, les 14 et 15. D’abord une rencontre à la Chapelle des Pénitents noirs avec Olivier Grossetête qui montre des vidéos de ses différentes constructions participatives tout en devisant avec les Step by step Vincent Lucas visiteurs autour d’un apéritif convivial. En avant pour la Mission Roosevelt de Tony Clitton Circus, troupe italienne culottée ! Il s’agit de mettre les bien portants dans la situation des handicapés, sur des fauteuils roulants. Laetitia, handicapée de naissance expliquait quant à elle : « J’ai apprécié de rencontrer des gens à Artonik Vincent Lucas ma hauteur. Mais le parcours proposé était beaucoup plus difficile que celui de ma vie de tous les jours. Aubagne est d’ordinaire une ville plutôt accessible. » Enfin Divadlo Na Peróne, troupe de Ko ice en Slovaquie, et Là hors de, de Lyon, ont présenté dans un entrepôt une étape de leur projet sériel sur l’exil pour 2013 (voir zib’45). Étape Varian Fry dans un climat d’angoisse : éclairs de lumière, projections d’images, bande-son inquiétante avec textes dits au micro dans les deux langues, interrogeant sur les errances des artistes chassés par les régimes totalitaires. Spectacle coup de poing qui ne ménage pas les spectateurs, mis en cage durant de longues minutes au cours du spectacle. Ainsi, fidèle à ses principes, Lieux publics propose un art de rue parfois small, mais toujours loin du divertissement... on ne s’en plaint pas ! CHRIS BOURGUE
10, Phénix ? Une accalmie en temps d’orage a permis à La Zouze de présenter Atlas but no list, étape d’une proposition artistique pour 2013. Six comédiensdanseurs et quelques participants, dont un enfant, enveloppés de cartons d’emballage, investissent peu à peu l’espace. La voix de Thomas Gonzales dit des extraits de Conquistators d’Éric Vuillard, un texte de chair et de sang, violent et cruel, rappel de la très sombre conquête du Pérou. Il y est question de la répétition et de la mémoire des gestes, les corps s’épuisent, se rencontrent, glissent. La musique de Lionel Kasparian (violoncelle, voix et électronique) Vincent Lucas «.. AU PROGRAMME CIRQUE/ARTS DE LA RUE 33 apporte une gravité supplémentaire. Puis les sculptures de cartons brandies comme des corps sont enflammées. Une renaissance possible ? CHRIS BOURGUE Atlas but not list de Christophe Haleb s’est donné le 2 novembre À venir : Le trauma du fa # par Délices Dada Le 7 déc Lieux Publics 04 91 03 81 28 www.lieuxpublics.fr Acrobatique Un conte de fées moderne et acrobatique avec musique live, chorégraphies originales, acrobaties et voltige… Comment sept hommes vont-ils s’y prendre pour attirer l’attention de la seule demoiselle en piste ? Laissez-vous embarquer dans le cirque de la compagnie Akoreacro dans un voyage plein d’énergie, de pirouettes surprenantes, de musique et d’humour. Pffffff ! Les 10, 11 déc Théâtre des Salins, Martigues 04 42 49 02 00 www.theatre-des-salins.fr Les 16, 17 déc Théâtre Durance, Château-Arnoux 04 92 64 27 34 www.theatredurance.fr Solo clownesque Bobitch, vieux petit bonhomme, employé fidèle et dévoué, va vivre une journée exceptionnelle. Une heure durant, Boris Arquier fait exister de multiples personnages d’un lieu à l’autre grâce à son talent vertigineux de bruiteur-beat boxer. Un clown hors du commun pour un voyage futuriste et captivant. One day à la Bobitch Le 25 nov Forum de Berre l’Etang 04 42 10 23 60 www.forumdeberre.com Le 26 nov Théâtre Marelios, La-Valette-du-Var 04 94 23 62 06 Massimo Baesi Féérique Ce Lac des Cygnes version cirque, créé par Madona Bouglione, est empli de grâce, de poésie et de féérie. Il revient sur le plateau du théâtre de l’Olivier où il a été créé il y a tout juste un an après une belle tournée française. Acrobates, jongleurs, trapézistes et clowns marient leurs arts traditionnels aux formes d’expression plus contemporaines. Pentimento Le 9 déc Théâtre de l’Olivier, Istres 04 42 56 48 48 www.scenesetcines.fr Bambous X-D.R Le nouveau cirque du Vietnam offre une invitation au voyage mêlant acrobatie, danse, jonglage, contorsion et équilibre. Quatorze circassiens virtuoses et cinq musiciens, sur des agrès éphémères de bambous, racontent et chantent une vie traditionnelle lointaine dans des numéros d’une grande virtuosité. Un cirque époustouflant et joyeux, traversé par un souffle épique et quelques clichés, à partager en famille. Lang Toï (mon village) Le 3 déc Carré Léon Gaumont, Sainte-Maxime 04 94 56 77 77 www.carreleongaumont.com www.lavalette83.fr Vitalité Dix artistes guinéens du Cirque Mandingue nous livrent leur première création commune, une fresque tout en poésie à l’image de leur vie contée en acrobaties. Dans un rapport au temps singulier propre au continent africain, les circassiens, danseurs, contorsionnistes réinventent leurs débrouilles et leurs jeux. Des acrobaties hautes en couleurs et des rythmes à la joie communicative. Foté Foré Le 13 déc Théâtres en Dracénie, Draguignan 04 94 50 59 59 www.theatresendracenie.com Du 14 au 16 déc Théâtre de Grasse 04 93 40 53 03 www.theatredegrasse.com Le 18 fév 13 e Festival les Élancées, Fos-sur-Mer 04 42 56 31 88 www.scenesetcines.fr Burlesque Avec Les Fuyantes, danse, acrobatie, cirque aérien, théâtre visuel, musique et nouvelles technologies se mêlent et s’emmêlent pour créer une forme inédite de poésie visuelle inspirée par les dessins d’Escher. Dans un habile jeu d’éclairage, de vidéos et un décor mouvant, les cinq acrobates en mouvement perpétuel, sous la houlette de Camille Boitel et Boris Gibé, emmènent le public vers des territoires instables. Les Fuyantes Le 6 déc Théâtre la Passerelle, Gap 04 92 52 52 52 www.theatre-la-passerelle.eu



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 1Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 2-3Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 4-5Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 6-7Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 8-9Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 10-11Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 12-13Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 14-15Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 16-17Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 18-19Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 20-21Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 22-23Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 24-25Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 26-27Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 28-29Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 30-31Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 32-33Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 34-35Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 36-37Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 38-39Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 40-41Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 42-43Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 44-45Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 46-47Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 48-49Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 50-51Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 52-53Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 54-55Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 56-57Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 58-59Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 60-61Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 62-63Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 64-65Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 66-67Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 68-69Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 70-71Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 72-73Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 74-75Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 76-77Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 78-79Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 80-81Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 82-83Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 84-85Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 86-87Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 88-89Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 90-91Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 92-93Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 94-95Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 96