Zibeline n°46 novembre 2011
Zibeline n°46 novembre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°46 de novembre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 8,4 Mo

  • Dans ce numéro : l'art... chantier permanent.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 ÉVÉNEMENTS CMCA FOTOKINO BANCS PUBLICS CAVAILLON Le reportage méditerranéen Du 6 au 9 déc, pour la 3 e fois à Marseille, se tiendra le PRIMED, nouvelle appellation du Prix International du Documentaire et du Reportage méditerranéen, organisé par le CMCA. Parmi les thématiques principales, les transformations politiques et sociales en Tunisie et en Égypte ainsi que la condition de la femme dans la Méditerranée d’aujourd’hui. Cette édition sera marquée par une augmentation du nombre de projections offertes au public et la création de deux nouvelles catégories : les courts métrages et les WEB-docus. Ce sera l’occasion pour le public de voir, parmi les 316 inscrits, les 31 films sélectionnés dans les différentes sections : Enjeux méditerranéens ; Mémoire de la Méditerranée ; Première œuvre ; Art, patrimoine et culture ; Reportages d’investigation, venus d’Europe, d’Algérie, d’Israël, du Liban, du Maroc, de Palestine, de Syrie, de Turquie. Les projections auront lieu à la Maison de la Région et à l’Alcazar qui offrira aussi, comme en 2010, les visionnements à la demande durant 2 mois. Une souplesse qui permet à tous de disposer d’un fonds documentaire exceptionnel. À l’Alcazar, le 7 dec de 14h à 19h, seront proposés les films de la filière audiovisuelle corse, en présence des réalisateurs ; le 8 de18h à 21h, une séance sera consacrée à l’Égypte et à la Tunisie avec des documentaires sur le printemps arabe, et le 10 de 14h à 19h, ce sont les films primés qui seront projetés. Le 9 déc, à la Chambre de commerce se tiendront à 9h30 une conférence débat sur les écrans du Printemps arabe, et à 17h30 la remise des prix en présence de tous les réalisateurs. Le tout sera retransmis sur le site de PRIMED. ANNIE GAVA PrimedDu 6 au 9 déc 04 91 42 03 02 www.cmca-med.org Les Imams vont à l'école de Kaouther Ben Hania TTTTT1Tlfi Les images font la loi 4Isteie Hur Lit r y û 6)6Ax 1 Rendez-vous incontournable des arts de l’image, Laterna Magica, concocté par l’équipe de Fotokino, propose durant un mois expositions, projections, spectacles, rencontres et ateliers, dans leur nouveau lieu, le Studio, ainsi que dans une quinzaine de salles et galeries marseillaises complices. Parmi les temps forts, deux grandes expositions : Ed Fella Documents qui offre une rétrospective, inédite en Europe, de l’œuvre de l’artiste américain, à l’Atelier de Visu jusqu’au 2 déc, au Studio Fotokino jusqu’au 24 déc et au CIPM du 26 nov au 14 jan (voir L'Articho p 62) ; Le livre, l’enfant et la photographe permet de découvrir des ouvrages photographiques pour enfants : Sarah Moon, Katy Couprie, Dominique Darbois, Tana Hoban et Ylla sont les artistes exposées (du 24 nov au 21 jan à l’Alcazar, une rencontre avec Sarah Moon et Katy Couprie précédera l’inauguration le 24 nov à 9h30). Le reste de la programmation fourmille de découvertes en tous genres, parmi lesquelles : le travail de l’association L’Articho, qui diffuse le travail d’illustrateurs contemporains et qui publie la revue Les Cahiers de L’Articho, sera visible au Lièvre de Mars du 28 nov au 31 déc ; Les Particules élémentaires de Bettina Henni, dessins et images imprimées de formes découpées dans du bois ou du zinc (du 26 nov au 14 jan à la Galerie Territoires Partagés) ; au Waaw, transformé en bureau d’information du festival, Pixel apparition, le grand dessin collectif de Yassine auquel vous pouvez participer (le 26 nov dès 11h) ; les perles rares du cinéma d’animation, du monde entier, accueillies à La Criée dans une Boîte à images durant la durée du festival ; du cinéma, au CIPM (le 25 nov), aux Variétés (nov et déc), à L’Alhambra (le 11 déc) ; La Criée transformée en Grand Bazar d’images le temps d’un week-end (les 17 et 18 déc) ; et le Studio Fotokino qui propose de nombreux ateliers, avec GUSto, Patrick Lindsay, Bettina Henni… DO.M. Laterna Magica Du 24 nov au 24 déc Divers lieux, Marseille Fotokino 09 81 65 26 44 www.fotokino.org {h - TTTTIMUTfT **' ; 1. ° Y▪ Y.i4F k.{ ▪ S tit R S'L’Intime et le Politique Julie Kretzschmar, directrice des Rencontres à L’Echelle, affirme plus que jamais ce qui fait sa discrète singularité en ces temps de renoncement claironné au collectif : pluridisciplinarité, complicité et surtout partage. Les Bancs publics continuent à expérimenter, pas à pas dans l’incertain. Cette année l’Égypte, forte de son énergie retrouvée, est présente avec les Short Films d’HamedNabil, le film-monstre Mafrouza d’Emmanuelle Demoris (12h30 en compagnie des habitants du bidonville) qui a ouvert le festival le 6 nov, des performers et chorégraphes comme Hamedel Attar, MohamedShafik ou Mounir Saeed ; venu d’Algérie, fidèle « autre rive », le romancier Kamel Daoud sera interprété par le chorégraphe israélien Haïm Dridi. Plus proches des lectures d’auteurs-femmes, « parisienne » comme Clyde Chabot, « ex-libanaise » comme Darina Al Joundi, se constituent une identité imaginaire par le retour à une terre (Sicilia) ou l’acquisition d’une nationalité (Ma Marseillaise sur le terme troublant de naturalisation) ; Sabine Tamisier à travers ses textes sensibles et mesurés, exprime quant à elle un rêve d’ailleurs en soi. Florence Pazzottu, poète, vidéaste, a offert le 10 nov un moment de subtile émotion en confiant La Tête de l’Homme, récit intime d’un événement dont la violence relative convoque les mots de la narratrice, à l’actrice Marion Bottolier qui, sans autre effet qu’une voix juste, transmet la profondeur de l’onde de choc. Une lumière ciselante accompagne à l’économie la parole qui laisse entendre le vers, la césure et le passage à la ligne, en donnant à voir les cinq doigts d’une main ouverte ou la moitié d’un visage étonné. Que Julie Kretzschmar se rassure : les moyens du bord sont ceux qui invitent le mieux à la traversée ! MARIE-JO DHO Les Rencontres à l’Echelle jusqu’au 3 déc Les Bancs Publics, La Friche… Marseille 04 91 64 60 00 www.lesrencontresalechelle.com
Heureux les fêlés ! À Cavaillon, on se souviendra de l’étrange lumière de ce soir d’automne et de ses quelques grains de douce folie. Pour l’inauguration de la première Exclamation sur le chemin de la folie, imaginée par la Scène nationale, un orchestre de mégaphones dirigé par Sylvain Mazens en joueur de flûte adepte du soundpainting (60 gestes savamment indiqués aux musiciens composent une improvisation charmante) a déambulé dans la ville, transportant dans son sillage public et habitants aux divers lieux d’exposition. Un grand chahut parti de la chapelle du grand-couvent où les Chœurs de Mâkhi Xenakis étaient installés. L’artiste y présentait un panel de son travail, de ses muettes et inquiétantes Folles d’enfer, témoignage sculpté et écrit de l’enfermement des femmes à la Salpêtrière sous Louis XIV, aux rondeurs de la Pompadour et à la série des Vides dont un dessin créé pour l’occasion. Étape captivante dans la chapelle de la cathédrale Saint-Véran où les Mystiques de l’immanence de Matthias Olmeta attendaient patiemment de leurs sublimes regards. De véritables ambrotypes aux noirs intenses vibrants d’émotion indicible. Dans le cloître, la fanfare continuait la visite des portraits de l’institution psychiatrique de Cuba, sobrement punaisés sur des châssis légers. Puis, sur la route du retour, les artistes de l’Atelier Marie Laurencin, Peau d’âme et Lumière du centre Hospitalier de Montfavet, hospitalisés ou non, avaient envahi les vitrines de leurs productions insolites. Objets détournés, sculptures sur chaussures, poupées aux multiples visages composent une poétique du bazar absolument passionnante. Un vrai Truc de fou ! que cette triple exposition qui, escortée par les policiers municipaux, promenait le visiteur dans la poésie de la ville, l’art à portée de mains. Puis, avec Louise, elle est folle, d’après un texte inédit de Leslie Kaplan, le théâtre des Lucioles dans la poursuite de sa recherche autour du langage présentait un savant dialogue de sourdes emmené par deux actrices magistrales, Frédérique Loliée et Élise Vigier. Dans un décor très étudié enrichi par la vidéo, deux femmes, dans la fragilité du quotidien et du dire, se renvoient la balle de l’étrangeté et de l’enfermement dans les mots. Entre divagations et incohérences, elles préfèrent accuser Louise, l’absente, de toutes leurs bizarreries. DELPHINE MICHELANGELI Un truc de fou ! a été inauguré le 10 novembre dans les rues et à la Scène nationale de Cavaillon. CONCOURSnfg1111I31 ? i chant danse théât rem.'F4w',3 10ç9 1arr. W1l1lW.CONCOU RS.M E LOOIE7.FR NANTESM ARSE ILLE...NICE LYON POFFIERS TDLFRS BORDEAUX TOULOLJSE 5fRASF9OURG+ LIL LE * RENN e 5 f EiI KM GRCNppI F*MONTFF IER *PAF{I5 CLERMŒNT -FEkkAN U 25000E dYip9ne*'LE grandefirtale au Dôme de MarseiIIe e 112. Milli a aA plain c Ard lad E4nauembreai IMO Vendredi 25 novene3re â 28h30 Durée du sp ett3rJ e 1h45 SpeEtade Eansef IIQ â prirtiT de b5 a11s Makhi Xenakis au milieu de l'installation Les Folles d'enfer Delphine Michelangeli À venir : Le Libertin par l’Autre Scène (le 17 nov), Une phrase pour ma mère avec Christian Prigent (le 18 nov) et l’Appel des 39 contre la Nuit Sécuritaire (en entrée libre) dont le documentaire de Philippe Borrel, Un monde sans Fou, introduira la question de la place que notre société réserve à la folie avec le nouveau projet de loi sur la psychiatrie (le 19 nov). Il n’y a pas de cœur étanche clôturera cette Exclamation (le 19 nov) au Grenier. Expositions visibles jusqu’au 10 déc. Théâtre de Cavaillon 04 90 78 64 64 www.theatredecavaillon.com rLeraati 0ns 04 90 57 5151 www.th eatre-arlE5.C6m tl'aprres VüF2Q4 d'J41rton TchekhaM adaptation Elrnise en 5cene lean-Pierre Haro Extlnre (le ThéM:re d'ddes théâtre d'A.ries Srrs-r ronwnriunner pour drs frrirurf o bujnurd'hui



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 1Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 2-3Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 4-5Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 6-7Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 8-9Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 10-11Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 12-13Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 14-15Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 16-17Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 18-19Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 20-21Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 22-23Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 24-25Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 26-27Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 28-29Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 30-31Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 32-33Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 34-35Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 36-37Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 38-39Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 40-41Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 42-43Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 44-45Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 46-47Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 48-49Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 50-51Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 52-53Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 54-55Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 56-57Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 58-59Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 60-61Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 62-63Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 64-65Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 66-67Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 68-69Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 70-71Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 72-73Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 74-75Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 76-77Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 78-79Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 80-81Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 82-83Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 84-85Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 86-87Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 88-89Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 90-91Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 92-93Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 94-95Zibeline numéro 46 novembre 2011 Page 96