Zibeline n°45 octobre 2011
Zibeline n°45 octobre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°45 de octobre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 7,3 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... débats et arrière-gardes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
50 ARTS VISUELS NOUVELLES GALERIES Flambant neuves L’ouverture d’une galerie est plus que jamais un acte courageux à l’heure où le marché s’amenuise et se concentre dans les mégapoles !. C’est dans le triangle d’or de la Joliette, près du Cirva, du MuCem, du Frac Paca et du musée Regards de Provence, que Didier Gourvennec Ogor a transformé un garage de 210 m² en galerie. Un pari sur l’avenir (« c’est le quartier où il faut être ») auquel il croit dur comme fer, s’appuyant sur un réseau tissé au fil de ses collaborations (galeries Roger Pailhas et Yvon Lambert) et des salons internationaux. Du coup 15 artistes ont accepté de participer à son Inauguration : « dès le départ j’ai voulu être éclectique et éviter de cloisonnement ; je reste humble car je vais apprendre à être galeriste. Je laisse les choses venir et s’affiner » … Pour l’heure, il est intarissable sur Timothée Talard (le plus jeune, marseillais de surcroît), Emmanuelle Antille à laquelle il consacre son premier project-room (« artiste vidéaste suisse dont je rêvais »), Gina Pane dont il présente deux œuvres inédites de 1969 ou Rémy Marlot qui lui prête 2 des 11 photographies des Black Church prochainement réunies au musée des Beaux-arts du Havre. Associatif Autre place forte, Le Panier, où se côtoient Vidéochroniques, les Ateliers Lorette, les Rencontres Place publique et l’ex-galerie Red District laissée vacante… jusqu’à ce que le réseau des galeries et lieux d’art contemporain Marseille expos investisse les 140 m² de surface d’exposition et l’espace de documentation. Baptisé Hors-Les-Murs/HLM, le bureau-galerie est mutualisé, mis à disposition des 23 membres pour qu’ils développent des projets complémentaires à leurs activités. Pour Art-O-Rama, Astérides a réuni ses résidents ; le 5 nov l’Atelier de Visu, Où et la galerie Porte-Avion présenteront le film Abel Ferrara : not Guiltyde Rafi Pitts produit par André S. Labarthe. Puis prendront place les Ateliers de l’Image… Entrepreneurial À l’occasion de son 40 e anniversaire, Vacances Bleues profite de ses nouveaux locaux 32 rue Edmond Rostand (6 e) pour valoriser sa collection et aménager un Show Room permanent. Chaque salarié a choisi dans le catalogue de la Fondation l’œuvre qui l’accompagne au quotidien, et découvrira en décembre Karine Rougier accueillie en résidence dans le cadre des AEM Marseille 2013. Mais cette proximité complice avec l’artiste n’est pas une première ! Pour la fête inaugurale, la sculpture de Etienne Rey, Vertige, a illuminé le grand escalier tandis que les projections en façade de Rémy Bragard invitaient au voyage immobile. L’événement laisse aussi des traces pérennes avec deux sérigraphies composées par Anne-Valérie Ouverture du chantier Le Bazar du Lézard, Brignoles X-D.R Gascq et Laurent Forbin qui accueillent le visiteur dès le hall d’entrée. Varois À Brignoles, à côté du Palais des Comtes de Provence, le Bazar du Lézard a « chassé » du garage voitures et tracteurs pour laisser place à un lieu de rencontres artistiques. À l’image du Miam de Sète qui a fait de l’art modeste un art pour tous, le Bazar du Lézard présentera de l’art primitif, naïf, du street art, et organisera des rencontres autour d’étapes de travail ou de chantiers de création. Un projet initié par Fabienne Lacroix qui ouvre sa galerie d’art modeste (« le mot galerie peut faire peur à un certain public ») aux objets uniques créés par des artistes : « je veux présenter des objets du quotidien, des accessoires, des bijoux… des objets qui relèvent pour la plupart de l’arte Etienne Rey, Vertige, sculpture éphémère à Vacances Bleues J.L. Aubert Vue de l'exposition Inauguration à la galerie Gourvennec Ogor Didier Gourvennec Ogor povera car ils sont plus accessibles visuellement et financièrement », mais également aux comédiens, musiciens, chorégraphes et vidéastes invités à des temps forts. MARIE GODFRIN-GUIDICELLI Inauguration jusqu’au 22 oct Galerie Didier Gourvennec Ogor, Marseille 2 e 09 81 45 23 80 www.galeriego.com Hors-Les-Murs/HLM, Marseille 2 e 09 50 71 13 54 www.marseilleexpos.com Massimo Vitali, Zhang Huan, Marc Desgrandchamps, Gilles Barbier Show Room Vacances Bleues, Marseille 6 e 04 91 00 96 00 www.vacancesbleues.fr Le Bazar du Lézard, Brignoles 04 94 59 62 63 www.lebazardulezard.com
CONCOURS CCIMP PRIX MOURLOT L’année Lorenzi Décidément, 2011 est bénie pour Sandra Lorenzi ! Sélectionnée à la À voir également Biennale des jeunes créateurs Running on empty d’Europe et de la Méditerranée, à Boris Chouvellon Art-O-Rama (Show Room de la du 13 oct au 8 janv Fondation Vacances Bleues) et à la [MAC] de Marseille plateforme de l’IAC de Villeurbanne 04 91 25 01 07 (Biennale de Lyon, voir p 76), elle est www.marseille.fr l’une des lauréates du 4 e Concours artistique de la CCIMP. Des lauriers You can only see the shape on the qui lui donnent des ailes, elle qui (back)ground, see the shape veut « donner un sens contemporain Emilie Perotto aux figures mythologiques à travers jusqu’au 31 déc des objets (surtout ne dîtes pas Galerie Arnaud Deschin (GAD), sculptures !) à l’étrange et inquiétante beauté ». Une de ses pièces 06 75 67 20 96 Marseille 1er trônera dans la Salle d’honneur du www.lagad.eu Palais de la Bourse avant d’être exposée avec l’ensemble de la collection en 2013 : en effet depuis le lancement du concours, la CCI acquiert une ou plusieurs œuvres à hauteur de 30 000 euros par an. Sur 97 dossiers examinés contre 78 en 2010, 3 ont été retenus… enfin 4 car, comme le souligne avec humour le président du jury Gérard Traquandi, « comme à Cannes, nous Créé voici dix ans par le peintre et mécène Jean-Michel avons aussi un Prix spécial » ! Quatre Mourlot, le Prix constitue un moment important de la lauréates donc, toutes des femmes… rentrée de l’art contemporain à Marseille. La sélection Laurence Aëgerter, qui vit à Amsterdam, « met notre acuité en alerte tenue. Les modalités restent inchangées (gratuit, sans des quatre lauréats 2011 en confirme la très bonne et réveille nos sens » par la réappropriation d’œuvres existantes, en l’occurrence des toiles du Louvre, et propose une vision reconfigurée du réel. Javiera Tejerina Risso, avec une économie de moyens, fait de la vidéo et de la photographie un art du détail, de l’attente, du silence : son film Va-et-vient est une auto-fiction nostalgique et sereine à la fois, un aller-et-retour entre le présent et le souvenir. Il revient à Mary Pupet de monter les marches du palais avec un Monopoly mondial pour joueurs spoliés d’avance, Monnaies de singe, regard critique et diablement efficace sur le langage de l’économie. On peut déplorer que ni Boris Chouvellon ni Emilie Perotto ne figurent dans la short list, et soient installés dans les travées : l’ampleur de leurs œuvres aurait mérité le vaste atrium. MARIE GODFRIN-GUIDICELLI Ho ! haaa 4 e Concours artistique de la CCI Marseille-Provence jusqu’en janv Palais de la Bourse, Marseille 1er 08 10 11 31 13 www.ccimp.com Heureux finalistes o ARTS VISUELS Le 11 e Prix Mourlot a désigné son lauréat lors du vernissage de l’exposition à la galerie de l’ESBAM. Honneurs rendus à Jérémie Delhome Jeremie Delhome devant une de ses peintures recentes, galerie de l'EsbamC.Lorin-Zibeline 51 Les laurèates entourant le Président du jury Gérard Traquandi et le Président de la CCIMP Jacques Pfister CCIMP/F. Jonniaux contrepartie, ouvert au moins de quarante ans, 3000 euros de dotation), la composition du jury s’est renouvelée avec le départ du président historique Gérard Traquandi et de Frédéric Vallabrègue vers d’autres projets. Les renforts sont venus avec Luc Jeand’heur (critique d’art) et Françoise Aubert de la Fondation Vacances Bleues, entreprise impliquée dans plusieurs actions de mécénat culturel. Détrompe l’œil Dans l’espace de la galerie le travail énigmatique, tout en retenue, de Jérémie Delhome contraste avec celui des trois autres lauréats. Il s’éloigne d’un côté de la figuration, enjouée, de David Lihard ou inquiétante de Claire Tabouret, et de l’autre de la monumentalité un peu clinquante (orangés fluo !) de Julie Dawid. « Les règles que je me donne sont là pour réduire les choses jusqu’à ce que ça ne marche plus. » Tons rabattus pour limiter les vibrations chromatiques, grain des aplats par passages à la limite du séchage, géométries innommables suspendues dans un espace indéterminé. Jérémie Delhome peint sur le fil ténu des rapports entre fond/forme, figuration/abstraction, entre Morandi et Sol Lewitt pour références ou même un peu de Zurbaràn peut-être. Ses peintures se défient de ce qui ferait d’elles des images, du sujet qui en monopolise le sens. Ce n’est pas par coquetterie qu’il intitule ses tableaux Sans titre. Delhome avance vers nous des objets picturaux réellement sans sujet. « J’essaie d’être à la limite de la reconnaissance » se plait-il à rappeler. Avec cette récompense le pas a été franchi sans ambiguïté. CLAUDE LORIN Le Prix Mourlot a été accueilli du 23 sept au 8 oct à la galerie de l’Esbam, Marseille. 04 91 90 68 90 http://galeriemourlot.free.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 1Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 2-3Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 4-5Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 6-7Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 8-9Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 10-11Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 12-13Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 14-15Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 16-17Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 18-19Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 20-21Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 22-23Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 24-25Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 26-27Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 28-29Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 30-31Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 32-33Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 34-35Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 36-37Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 38-39Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 40-41Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 42-43Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 44-45Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 46-47Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 48-49Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 50-51Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 52-53Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 54-55Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 56-57Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 58-59Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 60-61Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 62-63Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 64-65Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 66-67Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 68-69Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 70-71Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 72-73Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 74-75Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 76-77Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 78-79Zibeline numéro 45 octobre 2011 Page 80