Zibeline n°44-45-46 2 aoû 2019
Zibeline n°44-45-46 2 aoû 2019
  • Prix facial : 2,50 €

  • Parution : n°44-45-46 de 2 aoû 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (200 x 280) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : Martigues cultive son patrimoine populaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
société (P.4-5) Sur la piste animale avec le philosophe Baptiste Morizot Concert d'ouverture du Festival de Chaillol, Sibongile Mbambo à l'Église du Hameau de Saint-Michel Alexandre Chevillard critiques festivals (P.10-33) Avignon Off, Festival d’Avignon, Festival d’Aix, Festival de piano de La Roque, Festival de musique de Toulon et sa région, Festival Radio France Occitanie, Les Rencontres du Thoronet, Opéra au village, Marseille Jazz des cinq continents, Les Suds à Arles, Zik Zac, Jazz à Junas, Les Transes Cévenoles, le Festival de Thau, Les Musicales de Gardanne, le FidMarseille Lewis Versus Alice, Macha Makeïeff Christophe Raynaud De Lage - Festival d'Avignon LITTÉRATURE (P.44-45) Livres de la semaine  : Dérangé que je suis, Belles sanguinaires, Washington Black, Le français est à nous ! sommaire 44 45 46 Politique culturelle (P.6-9) Martigues cutive son patrimoine populaire Le Festival de Chaillol, scène conventionnée d’intérêt national Concert de Chucho Valdès au Festival Marseille Jazz des 5 continents Valentine Kieffer - Jazz des 5 continents ARTS VISUELS (P.34-41) Art-O-Rama, Pareidolie, le Mucem, festival Design Parade à Toulon, MoCo Château La Coste, Istres, Gordes, Sète, Mouans-Sartoux, Cannes, Cagnes-sur-Mer, Nice CINÉMA (P.42-43) Films de la semaine  : Rêves de jeunesse, Daniel Darc, pieces of my life CONSEILS TÉLÉVISION (P.46-47)
Photo de couverture  : Martigues A.F ZIBELINE L'HEBDO CULT'CULTURE LOISIRS TÉLÉ CINÉ Hebdomadaire paraissant le vendredi Édité à 20 000 exemplaires par Zibeline BP 90007 13201 Marseille Cedex 1 Dépôt légal  : janvier 2008 ISSN 2491-0732 Imprimé par Rotimpress Imprim’vert - papier recyclé edito Il n’est plus de beau temps Hier encore faire la causette autour des aléas météorologiques était anodin. Aujourd’hui le temps est devenu le sujet majeur de nos inquiétudes. Comme des animaux blessés nous découvrons, sidérés, notre dépendance aux éléments et au vivant. Déformés par des années de contact virtuel, indirect, avec la réalité, nous ressentons soudain dans nos corps que la température nous affaiblit, qu’une trombe marine peut noyer la Corse, que la grêle d’été dévaste les cultures. Cette révélation, qui relève de l’effroi répété, affecte jusqu’à nos intimités, provoquant cette inquiétude raisonnée décrite par Pessoa. « Mon état d’âme actuel a une cause. Autour de moi tout s’éloigne et s’effrite. » Cette intranquillité fait désormais partie de nous, de nos sociétés humaines, où les maladies mentales se multiplient devant l’impossibilité avérée d’un avenir meilleur. Terminés les lendemains qui chantent  : les plus revendicatifs d’entre nous demandent seulement aux politiques d’enfin désamorcer la fin du monde qui menace. On en est loin. Le ministre de l’Écologie mange du homard, sa remplaçante a organisé la casse de la SNCF, le CETA est voté Directrice de publication Agnès Freschel Rédaction  : journal.zibeline@gmail.com Commerciale Rachel Lebihan rachel.zibeline@gmail.com 07 67 19 15 54 en douce, le plombde Notre-Dame est camouflé, les policiers violents médaillés, Stevedisparu sans un mot officiel de regret… Comment confier à ces politiques le soin de nous sortir de l’inquiétude raisonnée qui nous assaille ? La perte de confiance dans notre État de droit, régulateur et protecteur, ajoute à l’angoisse délétère qui s’empare d’un monde gouverné par Trump, Bolsonaro, Netanyahou, Poutine, Modi et Johnson, tous élus par les peuples qu’ils étouffent. Et lorsque d’autres peurs surgissent encore qui affectent notre conscience de nousmêmes, peur de l’autre, de la différence, de l’envahissement, du trouble sur le genre, alors les homosexuels, les handicapés, les racisés sont les victimes directes des plus désorientés, des plus effrayés d’entre nous. Face à l’effondrement de l’avenir, aux collapsus, il n’est que deux attitudes « naturelles » possibles nous disent les éthologues  : la guerre individuelle pour mettre la main égoïstement sur les moyens limités de survie, ou la solidarité active, qui sauve l’essentiel des espèces. La barbarie ou la civilisation, le repli ou l’accueil, l’ignorance ou la culture. Administration admin@journalzibeline.fr contact@journalzibeline.fr 04 91 57 75 11 Chargée des abonnements Marine Jacquens mjacquens.zibeline@gmail.com 06 46 11 35 65 Contact diffuseurs  : A juste Titres - tél  : 04 88 15 12 41 Titre modifiable sur www.direct-editeurs.fr RETROUVEZ TOUS NOS CONTACTS SUR JOURNALZIBELINE.FR AGNÈS FRESCHEL



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :