Zibeline n°42 juin 2011
Zibeline n°42 juin 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°42 de juin 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 10,2 Mo

  • Dans ce numéro : théâtre... cap sur l'Égypte.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
RENSEIGNEMENTS I RATIO La passerelle sckne netioneie 04 92 52 52 52 theAL, tra. des.41 vd..iuSud Gap Www.THEATRE-LA-PASSERELLE.EU SCENES&CINFs OUEST PROVENCEa 1. * -VLF LE THEATRE DE FOS ESPACE ROBERT HOSSEIN on THEATRE DE LOUVER VIIR/sWAS THEME LA COLO NNE ESPACE 3ÉRARD PHILiPE 1... 12e.J3R-'0 ? setnce Iii WWW-SCENESETCINES.FIR
En défiance du théâtre ? AVIGNON FESTIVALS 07 Levee des conflits Caroline Ablain Le 65 e Festival d’Avignon suivra sa route estivale du 6 au 26 juillet : une quarantaine de spectacles programmés par Vincent Baudriller et Hortense Archambault qui poursuivent leur mandat, la nomination surprise, et pour le moins inélégante, d’Olivier Py à la tête de la manifestation n’étant effective qu’à partir de 2013 (voir calendrier p.42). Une édition particulière, puisque l’artiste associé au plus grand festival de théâtre du monde est un chorégraphe, directeur du Musée de la danse de Rennes, fougueux défenseur de la non-danse dans les années 90 : est-ce dans cette négation que le théâtre pourra trouver sa place ? Quoi qu’il en soit, avec Boris Charmatz, la thématique mettant l’enfance et la danse en résonance n’a rien d’un hasard : il joue sa pratique entre expérimentation et transmission, s’impliquant autant sur le plateau que dans sa pédagogie. À Avignon il confirme cet engagement en renforçant l’ancrage à L’École d’Art du Festival, « un lieu ressource de pratiques et de transmission, un bon endroit pour créer de l’art, continuer à rechercher et à apprendre », avec des batailles d’artistes dans des Sessions Posters, des expositions, des installations vidéo. Enfance et mouvement Préoccupé par l’éducation et la place sociale de l’enfant, il présentera en ouverture à la Cour d’Honneur la création Enfant avec 27 écoliers de Rennes et reprendra sur l’herbe du stade de foot Bagatelle, de l’autre côté du Pont, le canon chorégraphique Levée des Conflits dans « une version woodstock et sauvage. » Côté danse, une programmation de choix avec William Forsythe, François Verret, Rachid Ouramdane, Xavier Le Roy, Meg Stuart, Cecilia Bengolea et François Chaignaud ! Anne Teresa De Keersmaeker offrira un spectacle au lever du jour, Cesena, un dialogue entre la musique polyphonique de l’ars subtilior et l’architecture de la Cour. Seize enfants avignonnais seront seuls en scène dans une reprise du Petit projet de la matière d’Anne Karine Lescop, danseuse dans le projet initial d’Odile Duboc. Dans Sun, Cyril Teste et le Collectif MxM se pencheront également vers l’enfance pour relater un fait divers peu ordinaire, la cabale de trois gamins partis en Afrique « pour aller se marier au plus proche du soleil. » Enfant, photo de repetitions Boris Brussey Performances, installation… Mais du théâtre il y aura ! Celui qui regarde du côté de la performance : Vincent Macaigne dans Au moins j’aurai laissé un beau cadavre, propose « une version d’Hamlet qui crie, hurle et fait beaucoup de bruit. » L’espagnole Angélica Liddell, qui avait bouleversé l’édition 2010, revient avec Maudit soit l’homme qui se confie en l’homme, un projet d’alphabétisation. D’autres retours encore avec Roméo Castellucci pour la première partie de son diptyque autour de la figure de Jésus, Jean-Michel Bruyère dans une installation en 3D au Gymnase Giera dans le quartier Monclar, en face de la prochaine Fabrique à spectacles. Un nouveau lieu de travail aux dimensions du plateau de la Cour d’Honneur, dont le projet d’architecte sera validé en septembre, qui signe une nouvelle aventure pour le Festival, devenant un « habitant du quartier ». …et création dramatique Et puis des textes, contemporains pour la grande majorité, mis en scène par des hommes (pour la grande majorité…) confirmés : même si l’attention médiatique n’a pas toujours porté vers eux durant les dernières éditions d’Avignon, les deux directeurs en ont toujours programmé, et persistent… Avec Guy Cassiers dans la Cour, qui met en scène Sang & Roses, un texte bouleversant de Tom Lanoye (ed. actes sud papiers, 2011) sur Jeanne d’arc et Gilles de Rais, Patrice Chéreau sera là, dans sa seconde mise en scène de Jon Fosse I am the wind (voir p 48). Et Wajdi Mouawad adaptera à la Carrière de Boulbon Les Trachiniennes, Antigone et Electre de Sophocle. Une attention aux Femmes comme sujet tragique, qui ne vient pas compenser l’écrasante majorité de créateurs et auteurs masculins… Ainsi Mademoiselle Julie de Strindberg sera l’objet de deux interprétations. La première, qui s’étend sur toute la durée du Festival, est signée Frédéric Fisbach avec Juliette Binoche (à l’initiative du projet) et Nicolas Bouchaud. La seconde, par Katie Mitchellavec la Schaubühne de Berlin, s’intéresse au portrait du 3 e personnage de la pièce, Kristine, la fiancée du valet Jean. Auparavant, en (ré)ouverture de la Carrière, Patrick Pineau accompagné d’Anne Alvaro jouera Le Suicidé de Nicolaï Erdman, une pièce sur l’imposture, censurée par Staline en 1932. Arthur Nauzyciel adaptera l’histoire du résistant polonais Jan Karski (Mon nom est une fiction) d’après le roman de Yannick Haenel avec le génial Laurent Poitrenaux. Les tunisiens Jalila Baccar et Fadhel Jaïbi présenteront la pièce prémonitoire Amnesia. Jeanne Moreau et Etienne Daho reprendront dans la Cour Le Condamné à mort, un concert-lecture en hommage à Jean Genet. Puis, pendant presque tout le Festival, les 40 ans du Théâtre Ouvert seront fêtés à la Chapelle des Pénitents Blancs. DELPHINE MICHELANGELI ET AGNÈS FRESCHEL Festival d’Avignon Du 6 au 26 juillet ouverture de la billetterie le 13 juin (le 11 juin pour les avignonnais) - voir le programme p42 04 90 14 14 14 www.festival-avignon.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 1Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 2-3Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 4-5Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 6-7Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 8-9Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 10-11Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 12-13Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 14-15Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 16-17Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 18-19Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 20-21Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 22-23Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 24-25Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 26-27Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 28-29Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 30-31Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 32-33Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 34-35Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 36-37Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 38-39Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 40-41Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 42-43Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 44-45Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 46-47Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 48-49Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 50-51Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 52-53Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 54-55Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 56-57Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 58-59Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 60-61Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 62-63Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 64-65Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 66-67Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 68-69Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 70-71Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 72-73Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 74-75Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 76-77Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 78-79Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 80-81Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 82-83Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 84-85Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 86-87Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 88-89Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 90-91Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 92-93Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 94-95Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 96