Zibeline n°42 juin 2011
Zibeline n°42 juin 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°42 de juin 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 10,2 Mo

  • Dans ce numéro : théâtre... cap sur l'Égypte.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
46 THÉÂTRE AVIGNON GAP Leçon de bonheur C’est quoi le bonheur ? Cette question, posée lors d’une conférence du philosophe Robert Misrahi au Théâtre des Halles, inspire à Alain Timar le thème de son prochain spectacle, Penser bonheur. Le spécialiste de Spinoza a consacré l’essentiel de ses recherches à ce questionnement et le metteur en scène veut les partager sous forme d’expérience théâtrale, étape après étape. Les écrits et paroles de Misrahi se distillent comme des devinettes porte-bonheur pour inciter la réflexion et le dialogue entre les deux comédiens aussi géniaux et charismatiques qu’en totale roue libre… se délectant d’être là visiblement. Paul Camus, le fidèle pilier des créations d’Alain Timar et la petite nouvelle, Pauline Méreuze, tout juste sortie de l’ERAC, absolument remarquable, donnent à voir la quête du bonheur, de sa désolation enfantine m soupe au lait « tu crois que c’est facile de mourir » aux fous rire irrésistibles de son partenaire « mais tout ce qu’on veut c’est être heureux », des tentatives de définition « nous ne combattons le mal que parce que nous nous référons implicitement à la plénitude de l’existence humaine, et nous ne savons pas le dire », auxquelles se mêlent les mots de Koltès ou Claudel, aux témoignages d’inconnus, fameux, enregistrés au coin de la rue. Présenté comme un premier chantier de travail (le second aura lieu en septembre, la création en avril 2012), l’essai est un acte de joie bien maitrisé sous ses faux airs d’improvisation. Même l’ébauche de non-scénographie avec son tapis sans teint et ses tréteaux en bois signe le style Timar. Une plongée au cœur de la quête infinie du bonheur à laquelle on participe volontiers. DE.M. Variation italienne m La compagnie Parnas a adapté son Banquet fabulateur pour lui faire traverser les Alpes. Il Convivio, qui a été créé à Gap du 19 au 22 mai, sera cet été à Turin. La version bilingue, parfaitement compréhensible grâce à des traductions en direct des passages en Italien (la gymnastique sera inversée en Italie), prend des tonalités différentes : Francesco Gargiulo ponctue le trajet de l’histoire de Pinocchio, remplaçant les dérisoires ponctuations de Cyrano du Banquet Fabulateur par une jolie naïveté de lutin. Ophélie disparaît, remplacée par une Lucrèce Borgia qui promet aux Le premier chantier public de Penser bonheur s’est joué du 26 au 29 mai au Théâtre des Halles, Avignon convives buvant tranquillement leur verre un lent empoisonnement, et quelques scènes demeurent, Platonov hurlant son torturant adieu à sa Anna Petrovna, et Olivier Pauls développant son hilarant numéro de close-up pitoyable… L’ancrage dans la mémoire archaïque des Fables est moins évidente que dans la version unilingue, mais les acteurs prennent visiblement plaisir à échanger leur culture littéraire et dramatique. Plaisir partagé, comme lors d’un toast commun. A.F. Le vieux psy et la jeune fille Monsieur j'ai deux mots à te dire Delphine Michelangeli/Zibeline Il Convivio, Catherine Marnas X-D.R Bertrand Hurault et Jane Bréduiliard ont présenté en toute discrétion, voire timidement, le premier acte de la pièce Monsieur, j’ai deux mots à te dire. Le co-fondateur du Théâtre des Carmes, avec André Benedetto, a accepté l’invitation de la jeune comédienne qui souhaitait travailler depuis longtemps avec lui, sur un texte qu’elle signe et met en scène, très sobrement, avec Alain Ubaldi. Le comédien ne cachait pas son émotion en présentant cette création en cours de la Nouvelle Compagnie, qui fête ses 50 ans et dont l’objectif était de mettre en lumière les textes de jeunes auteurs. Un travail en chantier suffisamment ouvragé pour donner l’envie d’en savoir plus et d’entendre l’épilogue de ce huis clos : ces deux êtres que tout semble opposer, un psychanalyste à la retraite et une jeune éditrice qui le convainc de Penser bonheur X-D.R. lui dicter son autobiographie, s’y réconcilieront vraisemblablement avec leur passé… Un passé qui pourrait les relier davantage que le premier acte n’aura laissé entendre. Après des tergiversations et autres hésitations à ressasser ses fantômes intérieurs, le vieil homme abandonné soldera-t-il les comptes ? La jeune femme, « une pluie d’été » selon le psychanalyste qu’ellemême traite de « drôle de bonhomme », se trouveront-ils des points communs ? Des personnages à la Pagnol, entre bouquet d’anémones et omelette aux herbes, pour une histoire qui reflète l’âme humaine. DELPHINE MICHELANGELI Monsieur, j’ai deux mots à te dire s’est joué au Théâtre des Carmes, Avignon les 20 et 21 mai
artefact présenter. design et phvio OZ&GO Phiti oie6oron.a, Fabienne.111.43'3'y5 Co#treéte, LCA j allle ? r, * v.,o er-irre Trip, hrles 5a Création eollectï`re FESTIVAL OFF AVIGNON 2011 - LA MANUFACTURE 2 rue des écoles - du sam 9 au jeu 28 juillet (relâche exceptionnelle le 1816 16h 15 Infos Résa : 04 90 851 2 71 -www,lamanufacture.org -vvww.artefact-lab.com C HATE AU VALLON roi Eg 7 ÎÏl'tlr-df1Ce L srnm ErEwu, _—, Ulis d - la ronnufactUre nitrd aorocgii oontamparein n



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 1Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 2-3Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 4-5Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 6-7Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 8-9Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 10-11Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 12-13Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 14-15Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 16-17Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 18-19Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 20-21Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 22-23Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 24-25Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 26-27Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 28-29Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 30-31Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 32-33Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 34-35Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 36-37Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 38-39Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 40-41Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 42-43Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 44-45Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 46-47Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 48-49Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 50-51Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 52-53Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 54-55Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 56-57Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 58-59Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 60-61Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 62-63Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 64-65Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 66-67Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 68-69Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 70-71Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 72-73Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 74-75Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 76-77Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 78-79Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 80-81Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 82-83Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 84-85Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 86-87Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 88-89Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 90-91Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 92-93Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 94-95Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 96